Informations belges

313 0
close

Warum möchten Sie diesen Inhalt melden?

Bemerkungen

senden
s.n. 1918, 08 Oktober. Informations belges. Konsultiert 11 August 2020, https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/de/pid/ng4gm82m2s/
Text zeigen

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

N° 835 8 Octobre 1918 INFORMATIONS BELGES Observation importante Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, en certains cas, de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première de publication. On aura donc égard aux classifications ci-après : (x) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité, n'a pu être contrôlée sur texte de presse ou sur document. (xx) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sur texte de presse ou sur document. (xxx) signifie : Information de source officieuse ou officielle belge. Les notes d'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe. Adresser les communications de service : 29, rue Jacques-Louer, LE H/WRE (Seine-Inférieure) France. La victoire belge des 28-29 septembre 1918. Télégramme du roi Albert à ses ministres. G.Q.G. belge, 6 octobre 1918. A Monsieur Carton de Wiart, ministre de la Justice. Je remercie vivement mes ministres, en mon nom et au nom de l'armée, de leur chaleureux télégramme. Le pays peut être lier de ses soldats qui, dans un enthousiaste et prodigieux élan, ont emporté en quelques heures, en dépit d'une résistance tenace, des positions solidement organisées. Le terrain , recouvré, le butin et le nombre des prisonniers témoignent de l'importance de la victoire. (s.) Albert. (xx) — Les parlementaires belges exilés en France, à l'armée nationale et au Roi. Télégramme de M. Paul Neven, au roi Albert. Le groupe des parlementaires belges résidant en France et dans la partie non occupée du pays exprime son admiration à l'armée nationale et à sou glorieux chef le roi Albert. Pour le Groupe : Le Secrétaire, (s) Paul Neven, Membre de la Chambre des Représentants. Télégramme de S.M. le roi Albert à M. Paul Neven. Le Roi s'est réjoui de votre dépêche et a donné des ordres pour qu'elle soit portée à la connaissance de l'armée. C'est bien sincèrement que Sa Majesté vous remercie, ainsi que tous vos collègues, d'une attention à laquelle Elle a été très sensible. Le Secrétaire, (s) Ingenbleck. (xx). — Réponse de M. Cooreman. chef du Cabinet belge, au Conseil général de la Seine-Inférieure.— Au Conseil général delà Seine-Inférieure, qui avait voté des félicitations à l'armée belge, M. Cooreman a répondu en. ces termes : « A Monsieur le Préfet Talion, Commissaire général, « Le Gouvernement belge vous prie de vouloir bien transmettre au Conseil général de la Seine-Inférieure, les remerciements les plus sincères çour l'adresse si sympathique, que le Collège a eu la délicate pensée de voter avant de clore sa session. L'unanimité du vote en augmente encore le prix. Rien ne peut nous toucher comme l'hommage rendu aux succès que notre armée, sous le commandement du roi Albert, a remportés aux côtés des héroïques soldats de France. Avec le Conseil général, nous nous plaisons à saluer ces succès, comme les avant^coureurs de la libération prochaine de notre pays bien-aimé. « Accueilli le 13 octobre 1914 sur le sol de la Seine-Inférieure, le Gouvernement belge saisit l'occasion qui lui est offerte d'exprimer au Conseil général de ce beau département, sa profonde gratitude pour une hospitalité, qui comptera bientôt quatre années. Il n'en perdra jamais le souvenir ému et reconnaissant. « (s.) Cooreman. » Un don important fait au « Relief Fund » par la Grande Loge de New-York. — A la suite d'une conférence donnée avec grand succès par une Belge, fille d'un conseiller à la Cour de Cassation, Mlle Suzanne Silvercruys, dans le principal temple maçonnique de New-York, la Grande Loge de New-York a fait parvenir à la jeune conférencière, le 16 mai dernier, une somme de cinq mille dollars (25,000 francs) pour les œuvres du « Belgian Relief Fund». (xx). — Un hommage de M. Louis Barthou à la Belgique et une mise en garde contre les manœuvres allemandes. M. Louis Barthou, député français, ancien président du Conseil des ministres, membre de l'Académie française, a fait au Havre, le i octobre 1918, une importante conférence dont le journal local Le Petit Havre a publié une relation fort complète. On lira, avec intérêt, les deux extraits suivants empruntés à ce compte rendu : L'ancien président du Conseil fait ensuite l'éloge de la Serbie et aussi de la Belgique, nation petite par le territoire, mais grande par sa conception de l'honneur, sa fidélité aux traités, aux engagements violés par la terrible puissance voisine. L'Allemagne voulait imposer à la Belgique le passage de ses armées ; elle voulait lui faire accepter le reniement à l'honneur. Dès cette époque, les socialistes étaient complices de leur kaizer ; ils disaient à leurs camarades neutres : « L'honneur est un mot d'idéologie bourgeoise » ! Cette déclaration est un enseignement. Si demain les socialistes entrent dans le gouvernement allemand et font des promesses, si le nouveau chancelier se montre moins belliqueux que ses prédécesseurs, délions-nous ; ne tombons pas dans son piège ; même si ses ministres sont socialistes, rappelons-nous que ce sont des Allemands pour lesquels les paroles ne comptent pas... Sur le front occidental, une armée longtemps immobile, vient de gagner des terrains considérables. Elle attendait l'heure favorable; quand elle a sonné, les Belges héroïques ont accompli des exploits extraordinaires. L'orateur, à ce propos, signale une confidence de M. Carton de Wiart, prouvant la lièvre belliqueuse des vaillants « jas » qui avaient hâte de prendre l'offensive et ont, du premier coup, remporté d'éclatantes victoires ; demain nous aurons d'admirables surprises. M. Barthou exprime aux ministres de Belgique la reconnaissance émue, la fervente admiration de la France pour leur grand et cher pays. L'auditoire s'associe à ces compliments par une ovation impressionnante.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dieses Dokument ist eine Ausgabe mit dem Titel Informations belges gehört zu der Kategorie Oorlogspers, veröffentlicht in Le Havre von 1916 bis 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Zufügen an Sammlung

Ort

Themen

Zeiträume