L'étincelle: bulletin mensuel de la centrale du personnel enseignant socialiste de Belgique

601 0
close

Warum möchten Sie diesen Inhalt melden?

Bemerkungen

senden
s.n. 1914, 15 April. L'étincelle: bulletin mensuel de la centrale du personnel enseignant socialiste de Belgique. Konsultiert 19 Juni 2024, https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/de/pid/1c1td9nr2d/
Text zeigen

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

BULLETIN MENSUEL DE LA CENTRALE DU PERSONNEL ENSEIGNANT SOCIALISTE DE BELGIQUE £ LE NUMÉRO : 10 CENTIMES Rédaction et Administration: Maison du Peuple, rue Joseph Stevens, Bruxelles (boîte 54) Envoyer articles et communications avant le 10 de chaque mois ABONNEMENT 1 fr. l'an— Étranger, 1 fr. 50 Socialisme et Enseignement (Sixième article.) ■■i t INSPECTION MEDICALE Les articles publiés dans les cinq derniers numéros de VEtincelle firent connaître dans leurs grandes lignes les diverses institutions qui doivent contribuer à l'éducation végétative de l'enfant. Les instituts de maternité, les services du lait, les crèches et garderies, les cantines et vestiaires, les villas, les orphelinats, sont des organisations indispensables à la préparation de l'enfant à la vie d'école, les unes à tous les enfants, les autres à une catégorie d'entre eux. Mais, il ne suffit pas de créer ces organismes pour qu'ils produisent tous leurs effets, pour qu'ils réalisent la pensée qui les fit naître. Il faut que leur action se maintienne. Nous ne connaissons pas d'autre moyen de réaliser ce desideratum que d'instituer un service public d'inspection médicale. Cette nouvelle application de ce qu'un docteur appela un jour le <( droit hygiénique », s'étendra d'ailleurs à toutes les institutions d'éducation: écoles, ateliers, etc. Les maternités, crèches, garderies, cantines, villas, orphelinats seront donc régulièrement inspectés par le médecin. A l'école et à l'atelier, cette inspection revêtira un caractère particulier: elle s'efforcera de réaliser la collaboration du médecin-hygiéniste-infirmier et du pédagogue, dans le sens le plus étendu du mot. * De cette collaboration résultera une meilleure compréhension de ce qu'il faut entendre par le développement intégral et harmonique de l'enfant et de l'apprenti; on ne verra plus alors de programmes d'études conçus en dépit du bon sens; des horaires, une division du travail et une discipline absurdes et criminels. Peut-être évi-tera-t-on, en agissant de la sorte, un « malme-nage » dont les enfants trop souvent les victimes.L'inspection médicale devra veiller également à la propreté des locaux: l'éternelle question du nettoyage des classes et des ateliers, de l'aération, sera examinée sérieusement, avec le désir d'aboutir. Dans les villes, comme au village, le nettoyage des classes est fait en négligeant les lois fondamentales de l'hygiène. Dans certains grands centres existent quelques stipulations théoriques; mais en pratique, peu de chose a été réalisé. Les concierges ont peur d'employer la méthode humide et se bornent le plus souvent à déplacer les poussières et les microbes. Le nettoyage humide exige plus de travail, plus d'efforts : il faudra que les administrations veillent à ce que le personnel ouvrier des diverses institutions soit suffisamment nombreux et suffisamment rémunéré pour qu'on puisse exiger de lui un service qui garantisse la santé des enfants et des apprentis. Nous ne connaissons, quant à nous, aucune école — même dans les grandes villes — où ce service est fait de façon parfaite. Et l'aération? Oh! n'en parlez pas. Les élèves sont à peine sortis, que les hommes chargés du nettoyage ferment portes et fenêtres jusqu'au lendemain et, si le personnel enseignant ne prend pas soin d'aérer lui-même pendant que les enfants sont dans les locaux, — et de provo-, quer par conséquent les courants d'air et toutes Deuxième année. Numéro 4. 15 Avril 1914.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dieses Dokument ist eine Ausgabe mit dem Titel L'étincelle: bulletin mensuel de la centrale du personnel enseignant socialiste de Belgique gehört zu der Kategorie Socialistische pers, veröffentlicht in Bruxelles von 1913 bis 1940.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Zufügen an Sammlung

Ort

Zeiträume