Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

961 0
close

Warum möchten Sie diesen Inhalt melden?

Bemerkungen

senden
s.n. 1916, 16 März. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Konsultiert 18 Juli 2024, https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/de/pid/pr7mp4wm8d/
Text zeigen

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

àMVFRS. Jeudi 16 Mars 191 < Le numéro 10 centimes Cinquante-huitième Anne - No 17.5f H i. DIRECTION & REDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS Téléphone 3761 LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au liynomètre.—Les titres se paient d'aDrès l'espace qu'ils occupent. AVIS BrnM>A< les heures renseignées dans notre Journal ■It inmauées d'après l'heure de l'Europe Centrale. Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 51. ■. if. m„,c 1916. 10 h du matin. - Baromètre 755,5.— ■H:1«nUmJxJ -H 12,5. -Thermom. cent, «min.) 4- 5.-' pluvioni'èlre 0,6. m/m.-Vent. S.-S -E.- Prévision : Pluie probable. Astronomie 17 mars I i A,i ci.IpîI . 6 h.33 m. Pleine lune le 19 mars 18 h.26 m œîrsw ■.. is se De™-iuartjc26raais;7.22 » îX,Ilatae 16-33 , Nouv. lune le 2 avril.. 17 „ 21 „ fcl.tr de la lune... 5 .. 50 Prem.quart.lelOavril 13 „ 35 „ Haute marée à Anvers Matin Soir Sl7 ... 21i.50 m I 17 mars ... 15 b !3 m. ■il .. 3„25 „ 18 15 51 î9 ... 4" 11 „ I 19 .,» ■ 16 .29. Hauteur du Rhin Loin ne 15 mars 2.81 m Strasbourg 14 mars —m. ■nagei 14 .. MU. Lauterbourg . „ Ivel,! 2.32 Maxau Mannheiir ., 3.45 „ Germersberm „ — „ Caub 15 „ 2,87 Mavence „ 1.32 „ hubrort „ 1.90 „ Blngcn , ..o3 „ Duisbourg 14 „ 1.40 Coblence . --70 „ Waldshiit — . Diisseldorf „ 2.37 . l.obitb h 11.48 „ : Hauteur du Main Hauteur du Neckar nanclort 14 mars 2.49 m. Heilbronn 14 mars 2 10 m ^Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 14 mars 142 m. Constance 15 mars ?,60 m. Port d'Anvers ARRIVAGES DU 15 MARS sWnier Union V, de Bruxelles. w » Telegraaf 111, de la Hollande. Bunorqueur Ludwig Michiels I, de 'l'ermonde. likteau-moteur Drie gebroeders, de Bornheni. \fli-ge Vienne, de Merxem. ■ » Bruxelles, de Merxem. ■ » Jonge Oscar, de Loiveren. H » Edouard, de Niel. H » Fernand, de Bruxelles. H » Bidassoa, de St-Ghislain. I » Quo Vadis, de St-Ghislain. ■ » Jeanne, de St-Ghislain. fW» Maria, de Mons. ii » uoyers 9, de Mons. ■U Ebenhaezer, de la Hollande. hp> Liège, de la Hollande. B» Zuidland, de l'Allemagne. m » Holland, de l'Allemagne. DEPARTS DU 15 MARS ste;imer Wilford iv, pour Tamise. K» Union I, pour Bruxelles, w» Telegraaf IV, pour la Hollande, li iteau-moteur Noord-Natie 1, pour Burght. Pierre Joseph, pour Rupelmonde. H» Marie, pour Puers. » nellie, pour la Hollande. \iège Emma, pour Calloo. | 1 » DOEL 7, pour Doel. t* » Emma, pour Hoboken. H.» .Ikune Pierre, pour Hoboken. sj » victoria, pour Steendorp. Sx-Antonius, pour Eyckevliet. H » Angeliqije, pour Hanime. » irena, pour Bruxelles. Révision, pour Cliarleroi. la Comète, pour Cliarleroi. g ,, Wilhklm Elisabeth, pour la Hollande. K„ Drie Gebroedërs, pour la Hollande. H»> \ Op' Gods vertrouwen, pour la Hollande. ' Zeeuvv, pour la Hollande. hoop op Zegen, pour la Hollande. Erieda Jouanna, pour l'Allemagne. Notes de jurisprudence LA QUESTION DE LA SEPARATION DES POUVOIRS Les communes sont-elles civilement responsables de leurs actes quand elles donnent du travail aux ' jjB&meurs ou bien peuvent-elles invoquer qu'elles agissent comme autorité publique dégagée comme telle fie toute obligation dérivant des articles 1382^et suivants du code civil ? La question, très débattue vient d'être posée a nouveau à propos d'un accident qui s'est produit à Sta-velot au cours de l'année dernière. La ville de Stavelot, pour donner de l'ouvrage aux chômeurs, organisa la réfection de la voirie et l'émondage des arbres. Elle chargea le garde-champêtre Godart de la surveillance des travaux. I il beau jour, Godart donna à un scieur, Marette, l'ordre de couper une grosse branche qui surplombait la route de Coo. Marette sè mit à l'œuvre et • soudain la branche tomba, entraînant sous son poids lo garde champêtre et l'épouse Collinet. Le garde se .releva indemne, la femme fut grièvement blessée. Dos poursuites furent engagées contre Marette et jjffid.irf, poursuivis conjointement pour coups et bles-^Kres involontaires ; l'épouse Collinet se porta partie ^Bile. ^Rêvant le juge de paix on souleva la question d'in ^■npétence, Godart étant agent de la police judi IHiire et par conséquent justiciable de la Cour d'appel de Liège. Le juge de paix admit. Imous les intéressés interjetèrent appel, et alors l'af-Lifre fut portée devant le tribunal correctionnel de vlrviers, qui acquitta Godart, pour défaut de res-^Hisabilité pénale dans son chef, mais condamna Marette à 20 fr. d'amende et faisant droit aux conclusions de la partie civile, retint Marette et la com-^Hne de Stavelot au procès et dit qu'avant de sta-I tocr sur la constitution de partie civile, l'épouse .^^Binet aurait a se soumettre à une expertise médi c;ilo. jette affaire est venue cette semaine en cassation. D&ix pourvois, appuyés par deux longs mémoires, I 0® té présentés. On invoque la séparation des pou- l'immunité de l'autorité administrative, i pi Cour suprême décide qu'il n'y a aucune con "lœcifé obligatoire entre le cas de Marette et'de Gdua rt. * |e premier est sans intérêt et sans droit à vouloir rate jugé par la première Chambre de la Cour. Au surplus, Godart n'a pas agi en qualité d'agent de police judiciaire. La commune, en organisant le travail des ch.ô-fMui-s a agi comme personne privée ,elle est donc <»nsable de ses actes à l'égal d'une personne ordinaire. 1 M®6 P°urv°i> e|ïfin, n'est pas recevable parce que le jufement de Verviers n'est pas définitif ; il n'a en SHe statué sur la question de la réparation civile '["ppar un jugement incidente!. ■événements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. n«olf ; Middelfahrt, 11 mars. — Le steamer Rôlf, H*' 'e 7 courant de Sjâellands Odde pour Middel-lH n'es* pas encore arrivé. Un canot et des j*vps de sauvetage, marqués Rolf, se sont jetés | nve près de Nijskov. On craint pour le sort occupants. v»înat,'S' ~ Drammen, 10 mars. — La barque nor-(■i,'11^!Vanadis, qui avait perdu le grand mât, a .''indonnée le 4 février à 150 milles d'Ouessant. H» "page a été sauvé par, le steamer Norburn et : ®r<l"e à Gibraltar. ' ^•antiijk, — Le steamer Zaandijk se trouve à l'an-| hR 1 -jns la Tamise. L'équipage est en sécurité. ■[_Lloyd Anversois d'hier). BELGIQUE Revue commerciale de Bruxelles ' ftl-' xfl i pc i k Mule 1 t»' mars. — Beaucoup de monde au -i J*1 Bourse ce jour,mercredi, mais relativement , iiaires- ^ne hausse persistante est venue re- ^■c^lines"^eUX ^n^en^on,lt\s et ^es affaires ont été atteignent des prix très élevés. Le Java, ' Hti-i^ ' a été traité de 0,20 à 6,40, le St-Domin I.e ^'/"ème cours, le Régula de 5,80 à 0. 1,25 i, 11', f Poires va de 1,80 à 1,90, le Candie de ■ • s confitures de groseilles ont trouvé J E„ g"s à 1,85. 127 à i2»Ules; l)eu de transactions. La Supra de 3 128 et la Prima d« 115 à 116. Beaucoup d'offres en chocolats de marques di verses. Le hollandais 350 grammes de 2,65 à 2,8; et le Derbaix vers 2,85 à 2,95. Le cacao se maintien bien de 8,25 à 8,50. On a traité assez bien les pois de 190 à 200 franc: les 100 kilos et les haricots de 180 à 185. Les huiles et graisses deviennent de plus en plu: rares et les timides demandes ont rencontré un te manque de bonne volonté chez les vendeurs qu'elle: n'ont eu, faut-il le dire, aucune suite sérieuse. Bref, beaucoup de démarches, de demandes tr d'offres, mais rien de tangible et de r •-p* telle fu la tendance générale de ce mercredi peu réconfor tant. Le lac de la Gileppe Verviers. — La contenance du lac le 11 mars 191( était de 10.942.381 hectolitres. CHRONIQUE INDUSTRIELLE Charbons Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour le moment. La semaine dernière c'était l'hiver tandis que cetyç semaine ce sont des journées prin tanières qu'on nous gratifie. Nous n'avons plus besoin, d'ailleurs, d'un nouveau retour offensif de la mauvaise saison pour assurei l'écoulement de nos charbons domestiques, qui s'en lèvent toujours au fur et à mesure de leur arrivée sur le pas de la fosse. Quant aux prix, ils conservent toute leur fermeté Les cours moyens pratiqués sont les suivants : Tout-venant de 60 p. c fr. 30,— à 32,5( Tout-venant de 40 à 45 p. c 2S,~ à 29,— Tout-venant de 25 p. c 24,— à 25,— Noisettes lavées 22,— à 26,— Braisettes lavées 30,— à 32,5( Têtes de moineaux 34,— à 35,— Ces prix s'entendent sur wagon ou sur bateau. Les charbons à gaz sont très recherchés et les charbonnages qui en produisent sont absolument dé bordés de commandes et se trouvent dans l'impossibilité de satisfaire la clientèle, à moins de délai? très longs. Quant au marché des cokes, i> se raffermit et les prix cotés sont -les suivants : Gros coke métallurgique mi-lavé fr. 25,51 Gros ^coke métallurgique ordinaire 23,50 Gros coke métallurgique, 2e choix, fr. 21,— h 22,50 Petit coke mi-lavé concassé 27,50 Petit coke ordinaire 24,50 La construction des « poids lourds » Lorsque la guerre actuelle sera terminée et que les affaires pourront reprendre leur cours normal, il n'y aura de disponible, pendant un certain temps au moins, qu'une partie de nos voies ferrées et de nos 'chemins de fer vicinaux, ainsi qu'un nombre restreint de chevaux. Le commerce et l'industrie seront donc quasi obligés d'utiliser les routes pour l'expédition de leurs produits soit à l'intérieur du pays, soit aux ports d'embarquement pour tout ce qui sera destiné à l'exportation. Les transports par camions munis de chevaux étant trop lents, trop coûteux et ne permettant pas de faire de longs trajets, il y aura lieu d'abandonner ce système de transport. 11 ne restera donc que celui par traction mécanique. On a insisté sur l'utilité de la construction des poids-lourds automobiles, mais on fait remarquer que le système des camions automobiles munis de moteurs à essence laisse beaucoup à désirer. Outre leur prix coûteux, ils sont munis d'un changement de vitesse qui donne lieu à des réparations fréquentes. Le seul système de transport sûr et surtout économique convenant aux lourdes charges serait celui qui emploierait là vapeur comme force motrice. Précisément, on construit actuellement dans une usine belge un camion de ce genre inventé par ur de nos plus émiiients' ingénieurs, qui s'est occupi pendant de longues années de l'étude des chaudière* et des machines à vapeur. Le véhicule en question posséderait les avantages suivants : 1° Chaudière à vaporisation instantanée et libre lorsque le véhicule monte ou descend, ou exécute un virage à gauche ou à droite dans un plan incliné ; 2° Chaudière au [moyen du pétrole ordinaire ou lampant, produit que l'on trouve en temps normal partout. L'appareil employé brûlant le pétrole, ne dégage que des gaz inodores ; 3" Machine jumelle horizontale Compound, composée de quatre cylindres dont deux pour vapeur à haute pression et deux pour vapeur en détente afin d'obtenir de_ cette vapeur un rendement économique supérieur ; 4° Mise en marche et conduite très facile sans le concours d'ouvriers spécialistes ; 5° Roues complètement en acier ou en bois avec jantes en acier dépourvues de bandages en caoutchouc.En résumé, et contrairement à ce que l'on emploie dans les automobiles avec moteurs à essence, pas de carburateur, pas de changements de vitesse, pas d'embrayage à friction, pas de bandages en caout chouc, st surtout pas de i nés provoquées pour des raisons que l'on ne découvre pas toujours immédiatement.Ce système de traction ne sera pas seulement appliqué aux camions, car l'inventeur compte aussi en faire l'application pour les omnibus et même pour les tramways destinés au transport des voyageurs. Verrerie La verrerie à bouteilles sera certainement après la guerre, une des fabrications qui sera le plus demandée.. En France, on informe déjà les possesseurs de bouteilles du type Saint-Palmier que les marchands d'eaux minérales les rachètent 10 et il centimes ; avant la guerre, elles valaient couramment 5 centimes. Un verre de lampe coûte le double,. voire le triple de ce qu'il était vendu avant les hostilités. Même augmentation sur les verrez à boire, les vitres, etc. La crise des bouteilles surtout se fait sentir chez les fabricants d'eaux minérales et gazeuses. La bouteille est montée de 10 à 20 francs le cent, le litre à 34 francs. Dans le Saumurois, on a payé récemment jusqu'à 45 francs le cent de bouteilles à verre épais pour vins mousseux. En temps normal, la verrerie française produit annuellement 325 millions de bouteilles environ, et ce pour une consommation habituelle de 300 à 310 millions de bouteilles qu'on exporte à grand'peine. L'augmentation des tarifs douaniers sur la verrerie étrangère, il y a deux ans, n'a guère modifié, sous ce rapport, le rendement normal de la production nationale. La plupart dés verreries ont du arrêter une partie de leurs fours, leur personnel étant mo bilisé. Dans les départements du Nord et la Marne, c'est le chômage complet et forcé. Avec les verreries champenoises, cela, représente un déficit de 80 à 90 millions de bouteilles dans la production habituelle. Ailleurs, les autres verreries françaises ne produisent guère plus de 90 millions de bouteilles actuellement, d'où un déficit total de 220-à 235 millions de bouteilles. La consommation de bouteilles à eaux minérales a diminué de moitié environ, soit de 80 à 90 millions de bouteilles. Celle des bouteilles à vin et à liqueur n'a pas moins diminué ; depuis que les mesures contre l'alcool sont entrées en vigueur, on peut tabler aujourd'hui sur une réduction de 50 p. c. dans la consommation des bouteilles de cette dernière catégorie,. c'est-à-dire une réduction de 220 millions de bouteilles. Les verreries actuellement en activité ne produisent plus que 90 millions de bouteilles ;cela représente un déficit de 120 à 130 millions de bouteilles. EXTERIEUR ETATS-UNIS Les exportations d'anthracites Les expéditions d'anthracites pour les pays d'outremer provenant des mines des Etats-Unis se sont élevées en février dernier à 5.696.000 tonnes, soit une augmentation de 1.346.000 comparativement aux exportations de janvier. REPUBLiQUE ARGENTINE Le mouvement d'exportation Depuis le commencement de novembre 1914 jusque fin octobre 1915, la République Argentine a exporté pour 120 millions de couronnes de peaux de bœuf et pour 9 millions de conserves de viande. Charbonnages de Lonette La concession de Lonette ligure parmi les plus1 petites qui soient en exploitation clans notre pays. Elle ne mesure que 135 hectares d'étendue. Elle s'étend sous Retinne, Queue-du-Bois et Fleron, dans le IIMW PMI % 111 ———SB——B Ygg bassin de Herve. Elle est enclavée entre les conces i sions de Quatre-Jean, du Hasard, des Prés de Flérou (Herve-VVergifosse), Onhôns-Grand-Fontaine (YVéris i ter), et Cowette-Rufin (société civile). Un seul puits ; existe, celui de Retinne ; il est relié au chemin de fei du Plateau de Herve non loin de la gare de Fléron ; Depuis plusieurs années, la société poursuit des travaux pour recouper dans la partie occidentak de la concession les couches supérieures à la couche « Quatre-Jean », estimant qu'en ce gisement vierge existe un tonnage important en charbon plus riche en matières volatiles que celui qui est exploité ;i plus grande profondeur. Une bacnure a été poussée qui d'abord a recoupé lu couche « Grande Grailette », qui est la première cou ehe exploitable à Loivtte immédiatement au-dessus ' de la veine « Quatre-Jean ». Au lieu d'exécuter les travaux nécessaires à lu mise en exploitation de cette couche, la direction a préféré continuer la,/bacnure jusqu'à la couche « Petite Grailette », située au niveau supérieur, et c'est en cette veine qu'un nouveau chantier d'aba-tage a été ouvert. Un nouveau puits d'air a été creusé et muni d'un ventilateur avec moteui à i étrole. La veine étant recoupée, les moyens mécaniques d'aérage étant préparés, il restait à entamer l'exploi tation ; malheureusement, au point de recoupe, les travaux étaient tombés dans un dérangement important qui a empêché d'obtenir l'extraction régi i lière et fructueuse que l'on ; escomptait. Il a fallu exécuter des travaux longs et coûteux à cause de la dureté des terrains pour assurer l'exploitation de lo PARTIE COMMERCIALE COTON Liverpool, 14 mars. — Coton. Vendu 10.000 b. Importation : 23.800 b. Américain pour avril/mai, 7,0." d. ; pour juin/juillet, 7,64 d. Américain, Brésil, 9 p., Egyptien 5 p., Indien à 1C p. hausse. Middling Américain disp., 7,86 d., terme avril/mai, 7,67 d. ; juin/juillet, 7,65 d. ; oct./nov., 7,36 d. ESSENCE DE TEREBENTHINE Londres, 14 mars. — Essence de térébenthine. — Amér., disp., 49/6; préc., 48/9; mai/août, auj., 49/3 : préc., 48/41/2. HUILES VEGETALES Londres, 14 mars.. — Huile de lin. — Disp., auj., 44/4 1/2 ; préc., 44/6 ; mai/août, auj., 45/6 ; préc., 45/7 1/2. Hull, 14 mars. — Huile de lin. — Disp., auj., 43/9 ; préc., 43/6; mai/août, auj., 45/3; préc., 45/11/2. MARCHES DE NEW-YORK ET DE CHICAGO New-York 14 mars. Froments. — Importation ports Atlantique 880.000 bushels, même jour année préc., 937.000 .busheJs. Exportation de toutes les places à l'Est de Rocky Mountains, '670.000 bushels. Vendu pour export., — boatloads de 8000 bushels. North Spring I, auj., 131 1/2 ; préc., 131,— ; Red Win-ter, auj., 1211/2; préc., 121,— ; mai, auj., 1161/2 ; préc., 116 1/4. Maïs. — Importation ports Atlantique, 230.000 h., même jour année précédente, 168.000 bushels. Exportation de toutes les places à l'Est de Rocky Mountains 320.000 bushels. Vendu pour export., — boatloads de KOOO bushels. Mixed h° 2 disponible, auj., 83,— ; préc., 831/4. Caié. — Vendu : 40.000 balles. On cote : niai, auj., 8,22 ; préc.-, 8,19 ; juillet, auj., 8,27 ; préc., 8,24 ; sept., auj., 8,31; préc., 8,28; déc., auj., 8,41 ; préc., 8,38: janv., auj.. 8,45 ; préc., 8,42. Rio n° 7 disp., auj., 9 5/8 préc., 9 1/2. Coton. — On cote: Middling Upland, auj., 12,— ; préc., 11,90 ; recettes journalières, auj., 17.000 balles ■ préc., 19.000 balles. On cote : mars, auj., 11,82; préc.' 11,79 ; avril, auj., 11,89 ; préc., 11,86 ; mai, auj., 12,— • préc., 11,94; juin, auj., 12,09; préc., 12,04 ; juillet' auj., 12,18 ; préc., 12,14 ; août, auj., 12,26 ; préc., 12,21; sept., auj., 12,28; préc., 12,22; oct., auj., 12,33; préc. 12,27 ; nov., auj., 12,40 ; préc., 12,32 ; déc., auj., 12,50 ; préc., 12,44. Pétrole. — Raff. en caisses, auj.. 11,25 ; préc., 11,25; Raff. en barils, auj., 5,25 ; préc., 5.25; Crédit Balances, auj., 2,50; préc., 2,40; Standard White auj., 8,90 ; préc., 8,90. H ti i le de coton. — Prima summ. yell. mai, auj., 10,44 ; préc., 10,51 ; disp., 10,35 ; préc., 10,40. Saindoux. — Western Steam., auj., 11,15; préc. 11,40. Sucre. — Muscovades à 96. Centrif., auj., 5,61 ; préc., 5,25 ; id. raff. Eagle Stand, granul., auj., —,— ; préc., —,—. Essence de terebenthine. — Auj., 53 1/2 ; préc., 531/2. Suif. — N. Y. Prime City, auj., 9 3/4 ; préc., 9 3/4. Frets pour céréales. — New-York à Liverpool, auj., 25 d. ; préc., 25 d. New-York à Londres, auj.', 24 d. ; préc., 24 d. par bushel. Frets pour coton. — New-York à Liverpool aui 2,75-3 ; préc., 2,50. Frets pour pétrole. — New-York au Royaume-Uni, auj., —/— à —/— ; préc., —/— à —/—. Chicago, 14 mars. Froments. — Importation places Ouest, 1.100.000 bushels, même jour année préc., 573.000 bushels. On cote: mai, auj., 1031/2; préc., 1081/8; juillet auj., 107 1/8 ; pr^c., 1073/8. Maïs. — Importation des places de l'Ouest, 900.000 bushels, même jour, année préc., 351.000 bushels. On cote : mai, auj., 761/2; préc., 76 1/2 : juillet, auj., 77,— ; préc., 77 3/8. Avoine. — On cote: mai, auj., 44 3/8; préc., 44 — ; juillet, auj., 43 1/4; préc., 42 7/8. Saindoux. — On cote : mai, auj., II,— ; préc., 11,25 ; juillet auj., 11,221/2; préc., 11,50. Messpork. — On cote : mai, auj., 23,05 ; préc. 23,25; juillet, auj., 22,80; préc., 23,05. Ribs. — On cote : mai, auj., 12,17 1/2 ; préc., 12,37 1/2 juillet, auj., 12,371/2; préc., 12,57 l/2> Shortribsides. — On cote: auj., 11,60 à 12,12 1/2; préc., 11,871/2 à 12,321/2. Crédit Mobilier de Belgique SOCIETE ANONYME Siège social à Anvers : 48, place de Meir Conformément à l'article 27 des statuts, MM. les Actionnaires sont invités à assister à l'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE qui aura lieu Le samedi 25 mars 1916, à 3 1/2 heures de relevée, au siège social, 48, place de Mei/r, à Anvers. ORDRE DU JOUR : Rapports des Administrateurs et Commissaire. Adoption du Bilan et du Compte de Profits et Pertes de l'exercice 1915. Décharge aux Administrateurs et Commissaires. Décharge spéciale aux Administrateurs et Commissaire, signataires du bilan, pour tous les actes de gestion et de surveillance qu'ils ont faits pendant l'exercice 1915, sans avoir été en nombre, conformément aux dispositions dos articles 18 et 21 des statuts. Nomination ou réélection d'un administrateur et de deux commissaires dont les mandats expirent. Les actionnaires qui désirent assister ou se faire représenter à l'assemblée devront se conformer à l'article 29 des statuts. Le dépôt des titres au porteur devra être effectué, au plus tard le lundi 20 mars 1916, à Anvers, au siège social. Le Conseil d'Administration. Domaines de Schooienhoî SOCIETE ANONYME A ANVERS Messieurs les Actionnaires sont convoqués en ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE, le mardi 4 avril 1916, à 15 heures, à la Banque de Commerce à Anvers1: ORDRE DU JOUR : 1° Rapport du Conseil d'Administration et du Collège des Commissaires ; 2" Examen et approbation du bilan et du compte pertes et profits arrêté au 31 décembre 1915: 3° Décharge à donner aux Administrateurs et. Commissaires.Pour assister à cette réunion on est prié de se conformer à l'article 31 des statuts. i Soc. An. Anversoise des Moulin MERXEM lez-ANVERS L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE AI NUJELLE, prescrite par l'article 29 des Statuts aui lieu le samedi 1' avril prochain, à 12 heures (heui de l'Europe centrale), au siège social à Merxem. ORDRE DU OUR : 1" Rapport du Conseil d'Administration et du Con misSaire sur l'exercice 1915 ; 2° Approbation du Bilan et du Compte de Profits i Pertes arrêtés au 31 décembre 1915. 3° Décharge à donner aux Administrateurs et a Commissaire de leur gestion pour l'exercic 1915 ; 4° Communications du Conseil d'Administration. Les dépôts des actions de priorité peuvent s'effe tuer au moins CINQ JOURS francs avant l'assen blée : à MERXEM : au siège social ; à BRUXELLES : à la Caisse Générale de Repor et de Dépôts. Comptoir des Produits Coloniau: SOCIETE ANONYME A ANVERS Nous avons l'honneur de convoquer Messieurs le Actionnaires à l'ASSEMBLEE- GENERALE ANNUEI LE, qui' se réunira au siège social, rue Arenberg, 2 à Anvers, le lundi 3 avril 1916, à 11 heures. OINDRE DU JOUR : 1° Rapports du Conseil d'Administration et du Co lège des Commissaires ; 2° Approbation du Bilan et du C. -mpte de Profits i Pertes de l'exercice 1915 ; 3° Décharge aux administrateurs et commissaires ; 4° Nomination de deux administrateurs et d'un cou missaire sortants et rééligibles. Pour assister à cette assemblée, Messieurs l€ Actionnaires sont priés de se conformer à l'article des statuts. Les actions devront être déposées au siège socia rue Arenberg, 21, à Anvers. Crédit Colonial & Commercial Anciennement L. & W. VAN DE VELDE SOCIETE ANONYME A ANVERS Messieurs les Actionnaires sont invités à assister l'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE, qui se Uei dra à Anvers, au Siège social, N" II, rue du Jardi des Arbalétriers, le mardi 4 avril 1916, à 12 h. (II. C ORDRE DU JOUR : 1° Rapports du Conseil d'Administration et du Co lège des Commissaires 2° Bilan, Compte de Profits & Pertes ; 3° Décharge aux Administrateurs et Commissaires. Pour assister à cette assemblée, Messieurs le Actionnaires "sont priés de se conformer à l'artitl 32 des statuts, et de déposer leurs titres, au moin 5 jours avant l'assemblée,au Siège social, à ANVERS 11 rue du Jardin des Arbalétriers ou au Crédit Géni ral de Belgique 14, rue du Congrès, à BRUXELLES Compagnie Auxiliaire des Transports Internationaux SOCIETE ANONYME Siège social : 42, rue Nationale, Anvers Messiieujrs les Actionnaires sont invités à assiste à l'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE qui s tiendra au Siège social, 42, rue Nationale, à Anvers le lundi 3 avril 1916, à 11 heures, avec l'ordre d jour suivant : 1° Rapport du Conseil d'Administration et du Co lège des Commissaires ; 2° Examen et approbation du bilan et du compte d profits et pertes, arrêtés au 31 décembre 1915 3° Répartition des bénéfices ; 4° Nominations statutaires. Pour assister à cette assemblée, Messieurs les A( tioàïnaires sont priés de se conformer aux prescrij tions de l'article 42 des statuts, c'est-à-dire dépose leurs' actions huit jours avant l'assemblée générale Les actions peuvent être déposées jusqu'au 25 mai inclus, an siège social à Anvers, 42, rue National* Compagnie Générale des Tramways d'Anveri SOCIETE ANONYME MM. les Actionnaires sont invités à assister l'ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE qui se tien dra, le samedi 25 mars 1916, à 4 heures 1/2 de rele vée (heure de l'Europe centrale), à Anvers, au Sièg social, rue du Grand Chien, 58. ORDRE DU JOUR : 1° Rapports du Conseil d'administration et du Co] lège des commissaires ; 2° Bilan et compte de profits et pertes au ^ dé cembre 1915 ; 3° Décharge aux administrateurs et commissaires 4°" Nominations statutaires. En exécution de l'article 26. des statuts, pour as sister à la dite assemblée. MM. les Actionnaire devront déposer leurs titres, cinq jours avant l'as semblée : à ANVERS : au Siège social, rue du Grant Chien, 58 ; à la Banque d'Anvers, Longue ru< Neuve, 20-22 ; à la Banque de l'Union Anversoise place de Meir, 48 ; à BRUXELLES : à la Caisse Générale de Reports e de Dépôts, rue des Colonies, 11 ; au Crédit Anversois (agence di Bruxelles) rue du Fossé au: Loups, 39. Société Anonyme " APOLLENTA ' A ANVERS Conformément à l'article 23 des statuts, l'ASSEM BLEE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES aura liei le lundi 27 mars prochain, à 12 1/2 heures (H. C.) di matin, au siège social, Marché aux Œufs, 7, i Anvers. ORDRE DU JOUR : 1° Rapport du Conseil d'administration et du com missaire sur l'exercice 1915 ; 2° Approbation du bilan et du compte profits e pertes ; 3° Décharge à donner aux administrateurs et com missaire. Pour faire partie de l'assemblée, Messieurs le? actionnaires devront se conformer à l'article 27 des eto tnte SOCIETE ANONYME DU Pont Vve Van Emschodt A BOOM Lundi 3 avril 1915, à 5 heures de relevée, ASSEM BLEE GENERALE ANNUELLE, Champ Vleminckx 30, à Anvers, pour la reddition des comptes de l'exercice 1915 et la nomination d'un membre de la commission administrative. Les pièces seront dé posées à partir du 16 mars. L'INDUSTRIELLE BELGE~ SOCIETE ANONYME A ANVERS Le dividende de l'exercice 1914/1915 sera payable le l1' avril prochain, au siège social, 4, rue des Tanneurs, à Anvers, par Fr. 50,— pour les actions ordinaires et Fr. 9,— pour les parts de dividende, contre remise des coupons N° 15 et des coupons N° 1-5 sans valeur. s Compagnie d'Electricité de Sofia et de Bulgarie s. Siège social : 143, rue Royale, à Bruxelles a e En exécution des décisions prises par l'assemblée générale des actionnaires, le 29 février 1916, le coupon N° 6 sera payable dès le 15 mars, sur les bases suivantes : Action de capital 30,— ,, Action ordinaire 6,85 Action de jouissance 5,— u A BRUXELLES : e A la Caisse Générale de Reports et de Dépôts, 11, rue des Colonies ; A la Banque Nagelmackers Fils & Co, 83,rue Royale; A la Compagnie Centrale de. l'Industrie Electrique, > 143, rue Royale. i- Les actions de capital sorties au tirage devront être présentées au siège social, 143, rue Royale, à ,s Bruxelles, à partir du 15 mars 1916, pour être remboursées au pair et échangées contre des actions de jouissance. t CompagniedesProduitsKemmerich SOCIETE ANONYME 23, Place de Meir, à ANVERS -s OBLIGATIONS 4% 2mo Série N° 14001 à 20000 l- 30m" Tirage. — lr mars 1916. — Les 183 obligations, dont les numéros suivent, deviendront remboursa-ît bles à partir du lr avril 1916, à raison de 400 marks ou 500 francs par titre, coupon N° 31 attaché, à la Banque d'Anvers à Anvers, ainsi qu'à la Société Géné-i rale de Belgique à Bruxelles, et chez ses agences en province : 14036 14037 14081 14127 14137 14158 14161 14165 14197 J 14279 14296 14370 14412 14471 14660 14671 14739 14826 1 14829 14851 14926 14935 15001 15103 15110 15123 15167 . 15178 15186 15280 15287 15293 15297 15303 15315 15319 '• 15330 15369 15379 15423 15495 15519 15522 15572 15675 15695 15710 15751 15789 15843 15925 15954 16053 16054 - 16119 16146 16162 16174 16208 16256 16316 16362 16377 16380 16381 16392 16415 16422 16425 16494 16523 16526 16571 16705 16753 16793 16840 16855 16881 16902 16912 16925 16934 16951 16954 16965 17001 17025 17076 17128 17150 17195 17226 17372 17411 17412 17435 17449 17462 17534 17554 17580 17599 17640 17654 17655 17738 17747 17771 17843 17856 17929 17961 17991 18000 18051 18076 à 18139 18167 18252 18289 18377 18399 18409 18410 18425 [- 18439 18476 18480 18482 18487 18518 18559 18569 18584 ) 18631 18634 18659 18699 18712 18763 18791 18798 18809 ) 18823 18829 18913 18932 18950 18953 18978 19015 19118' 19132 19152 19170 19186 19206 19208 19285 19309 19398 , 19400 19444 19453 19515 19523 19550 19578 19631 19636 1 19652 19687 19690 19699 19724 19789 19844 19860 19893 19904 19922 19940 Obligations sorties aux tirages antérieurs et non encore présentées au remboursement : s 13me Tirage N° 15463 e 16mo » N° 17061 ,s 18mp » N° 16197 !: 20mo ». N° 15032 L 211110 »» N" 18532 24mo ». N"8 15391 16311 16770 18817 25mc >. N0815037 15984 16260 17029 17060 26mc »» Nos 14064 14732 15561 15569 16632 16762 17141 17273 17373 18104 18461 18984 19005 19070 27 & 28mo >» Nos 14006 14019 14022 14032 14055 14061 14222 14225 14510 14616 14636 14735 14738 14904 14918 14960 15000 15034 15036 15126 15151 15152 15212 15219 15284 15304 15345 15347 15408 15441 15447 15455 15532 15582 15597 15611 15641 15730 15773 15786 15859 15917 r 15943 15944 15966 15970 15998 16062 16101 16176 16218 e 16224 16230 16240 16339 16342 16395 16453 16456 16587 i, 16666 16671 16672 16673 16715 16755 16818 16S29 16835 1 16844 16889 17011 17049 17139 17281 17316 17318 17323 17342 17376 17380 17389 17479 17584 17586 17631 17632 l" 17647 17662 17674 17682 17694 17703 17752 17756 17796 17802 17806 17829 17835 17841 17875 17897 17910 17918 e 17958 18028 18048 18082 18102 18120 18275 18304 18312 î 18357 IS381 18384 18405 18463 18542 18587 18664 18777 18870 18891 18892 18895 18991 18992 19031 19128 19134 19197 19199 19227 19232.19258 19260 19304 19306 19327 19-440 19449 19450 19462 19468 19469 19476 19518 19574 19585 19596 19616 19635 1968-4 19746 19748 19751 19779 'r 19822 19865 19903 19923 19945 19949 19981 19984 19991 29inn Tirage Nos 14009 14023 14080 14088 14517 14624 s 14938 14966 14974 15008 15050 15177 15180 15200 15281 •. 15307 15403 15414 15453 15456 15471 15475 15575 15586 _ 15625 159S2 16115 16278 16-434 16648 16717 16834 16837 16867 16885 16910 17036 17111 17252 17275 17278 17283 17345 17595 17675 17680 17729- 17768 17781 17859 17860 17874 17996 17999 18031 18057 18262 18366 18386 18389 , 18442 18478 18525 18541 18643 18685 18739 18755 18787 > 18796 18865 18914 18982 19014 19028 19073 19091 19093 19246 19259 19314 19368 19411 19441 19475 19491 19513 19608 19622 19632 19639 19662 19678 19697 19708 19721 19722 19745 19776 19784 19798 19815 198-45 19872 19890 i 19927 19978 iiiniinmi n m—MI Transports pour toute la Belgique de marchandises par service accéléré et à prix réduits S'adresser : 65, RUE SANDERUS, ANVERS. s La maison s'occupe des foimalités de sortie. 1 SERVICE REGULIER ET DIRECT entre Anvers, St-Nicolas, Lokeren, Gand, Bruges, Ostende t Blankenberghe, Heyst et tout le littoral î BRUGES, GAND. ALOST ET BRUXELLES pour marchandises et petits colis J. SAF.YS - DE CALUWÉ A BRUGES Pour ANVERS s'adresser 45, rue Nationale, 45, DEPARTS TOUS LES MERCREDIS, A MIDI Mannheimer Lagerhaus-Gesellschaît (Agence Générale) En charge pour DUISBURG le bateau « MANNHEIM 28 » A suivre par des départs réguliers Pour frets avantageux pour TOUTES LES DESTINATIONS RHÉNANES s'adresser aux bureaux Canal au Sucre, 5, Hansa Huis■ L. DENS & Ô* Beurt ANVERS-GAND & vica-versa Le bateau moteur STAD R0ESELAERE, en charge au No 7 des bassins. Lt service se fera régulièrement le Samedi de chaque semaine. Pour frets et renseignements s'adresser à ANVERS : L. DENS & Co, Meir, 52. GAND : L. DENS & Co, Quai du Pont Neuf, 5

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dieses Dokument ist eine Ausgabe mit dem Titel Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires gehört zu der Kategorie Financieel-economische pers, veröffentlicht in Anvers von 1858 bis 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Zufügen an Sammlung

Ort

Zeiträume