La corbeille: journal financier, industriel, maritime et commercial

355 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1916, 01 Juin. La corbeille: journal financier, industriel, maritime et commercial. Accès à 22 janvrier 2020, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/hm52f7kn6f/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

F»ndée «a 1905. Edition de guerre No il. ■ 1A .«.iiau. 1 Juin 1916. LA CORBEILLE JOURNAL FINANCIER ET COMMERCIAL Sureaux: 103, Place de Meir, ANVERS. TéUpkM* 4ZM Affilié à l'Association de la Presse Financier* Baig*. LE JOURNAL «LA CORBEllLE EST EN VENTE A BRUXELLES CALERIE DE LA REINE, 32, LIBRAÏ RIE MASSARDO. EXTRAITS DE L'ARRETE MODI FIANT LA LEGISLATION ET MATIERE D'IMPOTS DIRECTS. III. Taxe sur les revenus et profits réels (loi du 1er septembre 1913 Le taux de la taxe sur les revenus e profits réels (loi du ir septembre 1913) es porté de 4 à 6 pour cent en ce qui con cerne les intérêts des obligations et le primes ou lots attribués aux obligataires Article 6 § ir. — Les administrateurs commissaires et liquidateurs de société par actions, qui ont été taxés, pour ui exercice financier de l'Etat, à raison d traitements dont le total est au moins d 20,000 francs,sont redevables pour l'exer cice suivant, d'une taxe supplémentair jDi^iée sur ces traitements cumulés et don le taux pour cent est fixé au vingt-mil lième du total, sans pouvoir dépasser 5 Cette disposition est également appli cable aux gouverneurs, directeurs, cen seurs ou autres remplissant des fonction analogues à celles desdits administra teurs, commissaires et liquidateurs. § 2. — Le supplément est réglé dans 1, commune du domicile des contribuable ou, si ceux-ci ne sont pas domiciliés ei Belgique, dans la commune où le montan de leurs traitements est le plus élevé. L dit supplément ne peut, en tout ou en par tie, être mis à la charge des sociétés. Il ne jseut être établi des additionnel provinciaux ou communaux sur ce sup plément ni une taxe similaire sur la mêm base. Pour le surplus, le supplément est assi milé en tous points à la taxe sur les reve nus et profits réels. Article 7. — Par modification au ; alinéa de l'article 18 de la loi du ir sep tembre 1913 et aux dispositions réglemer taires adoptées par les conseils provir ciaux et communaux pour en assurer l'ap plication, les additionnels à la taxe sur 'e revenus et profits réels ne pourront êtr augmentes de plein droit pour les exe» cices 1.915 et 1916; toutefois, ceux dont 1 taux est inférieur à 50 pourront être rek vés automatiquement jusqu'à cette limit< , si les règlements y relatifs prévoient cétt mesure. Actualités, Nouvelles Informations. ANVERS. — Affaires de bourse, (3 niai 1916.) — L'ouverture de la bours officieuse a été câline cc-tte semain< L'entrain qui régnait la semaine dernit re a fait place à un léger tassement d< cours, à part les lots de ville et la Rent Beige, qui se traiter.t par gros paque' et "ui ont des acheteurs en masse. Le groupes en général son délaissés et sar transactions notoires. La Rente Belge que nous avons rei Seigné dans notre précédent numéro 70. trouve facilement des amateurs à T. Il en est de même des lots de Bruxelk 1905, qui change"t de mains à 68.50 < lesquels, nous le répétons, sont tri favorables pour l'achat. .Bruxelles 190: 82.— ; Anvers 190e!, 72 3/4; Anve > IHM7, 82'.— ; Ostende, 55.— ; Schaei-1 l.cdk, 56. ; Gand, 62 1/2; Liège 1897, - 62 I '2; Liège 1905, 65.— ; Congo,7-1.— ; Annuités, 75 1/2. Xo'ib avons à enregistrer assez bien de \CT.tes en valeurs Scandinaves, qui attei- * gnen| actuellement des cotations élevées par suite du cours de change sur les pay.» du Nord, lesquelles baisseront fatalement des que le cours de change rede- . 'viendra normal dans les états btliigé-' ants. Ou traite le Danois: 3 p. c. 1897, 1 «H'1/2; id. 3 1/2, 101 1/2; id. 4 p. c. 1 1912, 110; Aarltus 1897, .102; id. 1902, 99; id. 4 p. c. 108. Copenhague 3 1/2 s 1887, 97; 4 p. c. 1892, 109; id. 3 p. c. * 1895, 84 ii/2; id. 1901 4 p. c., 108; id. ; 4 p. c. .1910/11, 101. Crédit Foncier de 5 Copenhague et Env., 3e Série 4 p. c., 1 115. Jutland (lettres de gage) 5e série * 3 12, 109 ; id. 4 p. c. 5e série, 118. Crédit Foncier de Jutland (lettres de gage) l 3 1/2 p. e., 109 ; id. 4 p.c. Ire série, 125 ; " id. 2de série, .122; id. 3e série, 120. _ -Norvège 3 p.c. 1888, 80; id. 3 1/2 1894, 91 ; id. (lettres de gage hyp.) 3 1/2 1885 1888, 103; id. 3 1/2 (nouv.) 101; id. 4 p. c., 109; id. 4 1/2, 106. Bergen 4 p.c., 100. Christiania 4 1/2 1914, 115; id. •'.! 12" 1903, 93. Suède 3 p. c. 1888, 78; id. 3 .1/2 1880, 117 1/2 ; id. 3*1/2 . 1880, 99 ly2 ; id. 1890 3 1/2, 95; id. I ■ 3 1/2, 86; id. 3 1/2 1906, 87. ' Banque Hypoth. de Suède (lettres de. . gage) 3 1/2 1886, 99; id. 3 3/4 1880/83, , iOO; id. 4 p. c. 1879, li~. Caisse Hvp. des Villes Suédoises 3 1/2, 104; id. 4 p. c. 1883, 116; id. 4 p.c. 1902/06, 107. Gothembourg 4 p. c. 1884, 117; id. . 4 p. c. 1899, 103; id. 1900, 102. Malmc 4 p. c. 103; id. 4 i/2, 116. Stockholm 3 1/2 1887, 93; id. 3 1/2 1905, 92 1/2 ; id. 4 p. c. 1880, 114; id. 4 p. c. 1885, 113; id. 4 1/2 1913, 117. Dans les autres fonds d'états une cer-° taine animation règne en Cédules nom - velles qui s'inscrivent à 103 ; Céd. H - <09; Céd. L 104; Céd. K 91; Céd. 01 - 103 1/4; Japon Rail 102 3/4; Japor 1- } 1/2, 90; Japon 4 p. c., 88. Argentii: s 4 .1/2 1888 ext., 94 3/4; id. 4 1/2 188É e int.., 95; id. 4 1/2 1911 ext., 91. Brési - 4 p. c. rescission, 03 ; id. 4 p. c. 1889 e 02 3/4 ; id. 4 p. c. 1910, 01 3/4; id - 4 1/2 1883/88, 09; id. 5 p. c. fundinj; 1914, 88 1/2. Uruguay .3 1/2, 72. Céd e Urugav 6 p. c., 88. Russe 5 p. c., 89 id. 4 p. c. Nicolas 80 l/2; id. 4 p. c 5 1880, 77 3/4; id. 3 p. c. .1859, 61. Chi nois 4 1 '2 .1898, 84 3/4 : Roumanie i. p. c., 90 3/4; id 4 1/2, 87; id. 4 p. c 1894, 82 3/4. Le marché des valeurs caoutchoutiè res quoique animé, rtste aux ancien: 0 cours. Ainsi la Sennah fait 49 3/4 ; Kua e la, 143; Federated, 597 1/2; Galanj ;. 4.30; Kuang, 02; cap. Tjisalak, 57 1-/5 fond. 117; Selajigor, 225; Telok, '80 s cai . Deli Moeda, sans vendeurs à 135 e, div. 32 1/2; Soengei, 280'; La Kali fai :s 18. Nous avons eu sous.les yeux la pro :s ductiou de caoutchouc de cette société is Tes résultats obtenus sont satisfaisants Pendant les quatre prlemieTs mois d< i- Wjt la production a été de 54.941 Lb à °on'rc 23.163 Lbs. pour la période ipr i, -emondante de 1915, soit une ajigmen ■s fat;n,n de 31.'"OS Lbs. Ajoutons auss >t '"'e ce titre côte actuellement 23 frs. ; ;s Pans. I, valeurs nétrolifères nous trouvon rs l'A'-tta en bonne posture à 1400. L'ord Giosnyi nui a fait 2700 retombe à son cours précédent, soit 2040, la priv. fait 2800. Les cap. Roumanie font 150, div. 10.5, div. Nafta 307 1/2, cap. 105 P. Les actions du Crédit National Industriel sont moins bien disposeés, il y a des vendeurs pour ces titres à 206 eu ord. et 270 \/2 priv. La tendance des coloniales es; plutôt indécise. Nous signalons div. Belgo-Kat;mga "7, ord. Katanga 2270 Cie Ci tigo • Belge 86, ord. Haut-Congo 55, ï)art Kasaï 71, div* Simkat 407 1/2, cap. Union Minière 1285, obi. Tanganika 183, act. 74, div. Minerkat 40. Notons quelques affaires en valeurs diverses : cap. Electrique Anversoise 315, cap. Electricité Escaut 120, Banque Centrale 437 1 '2, ob. Banque 15elce 4(\t, priv. Banque Belge 1032 1/2, obi. Crédit Foncier Sud Amer. 460, priv. Crédit Foncier Sud Amer. 1035, obi. Pâslcrale 5 p. c. 463 ; obi. Hyp. du Canada 162, obi. Edificadora 493, obi. Gio.snvi 512 î >2, div Banque Belge 437 1 /2. L. C. Taxe sur les coupons d'obligations. — Un avis paru dans le «Bulletin Officiel» stipule ci il e le taux de la taxe est porté è partir de juin, de 4 à 6 p. c. eu ce qui Concerne les intérêts des obligations et les primes ou lots attribués aux obligataires.L'Auto-Métallurgique, société anonyme, à Marchienne-au-Pont. — Bilan arrêté au 31 décéembre 1915. Solde débiteur, fr. 52,782.29. La Banque de France a émis des billets de banque de dix francs. Pendant la guerre, la banque a créé des coupures de fr. 20 et de fr. 5. Remboursement de Bons du Trésoi . hollandais. — On mande d'Amsterdam que le gouvernement hollandais a décide de rembourser au commencement de juir , pour 23 millions 300.000 florins de bon; du trésoi à 1 1 2 p .e. échus à cette date Les Bourses en Hollande. — Les au terités hollandaises viennent d'approu ' ver la décision des commissions de; ' Bourses concernant la fermeture de: ' Bourses commerciales et financières h samedi. Cette mesure recevra son appli . cation à partir de cette semaine. Compoir de Commercé et d'Industrie, société anonyme, à Anvers. — Bilan au ■ 31 décembre 115. Solde'créditeur, francs ' 75-9l8-3.v t Valeurs brésiliennes. — Les valeur; • brésiliennes sont très demandées actuelle. ! ment et une hausse sensible s'est produite '< La situation financière et commerciale di ; pays aurait changé avantageusement. Oi " envisage l'avenir avec optimisme. La ré- ■ coite de café sera plus importante qu< l'année précédente et les prévisions pou ' les récoltes de maïs et de sucre sont bon 3 nés. Il n'est pas impossible que le gouvver - nement brésilien reprenne, plus tôt qu'01 1 ne l'eût espéré, le paiement en espèces de: i coupons des emprunts contractés à l'é tranger. Le change brésilien s'est amé î lioré jusqu'à 12 3/16. Nos capitalistes, qui ont de grands in térêts dans ce pays, apprendront avec plaisir les changements intervenus au Brésil. Relevons qu'un journal de Londres, le « Morniing Post », confirme les faits ei signale notamment de bonnes demandes en actions Brazil Railways. Dans le ccmimrce du Diamant. — Une vingtaine de grands commerçants du monde diamantaire ont institué un oonvté provisoire pour la création d'une association internationale des diamantaires. L'organisation a été créé e principe sous la présidence de M. Jacques Van Praag. De nombreux diamantaires anver-sois, résidant actuellement en Hollande, ont adhéré à l'association. Aktien gesellschaft fur Metallwaren-industrie, à Vienne. — Il a été décidé à la dernière .assemblée générale de fixer le dividende à 14 %, soit 28 couronnes par action. Métropolitain de Paris. Les bénéfices nets obtenus au cours de.l'exercice 1915 par la Compagnie du Chemin de fer Métropolitain d'élèvenl à 6,316,900 fr., au lieu de 6,312,887 francs en 1914 et 9,380,5543 francs en 1913, dernier exercice normal. Le solde à répartir de 6,316,900 francs, sera distribué jusqu'à concurrence de 3 millions 935,475 fr. aux actions, 266,201 francs iront à la réserve légale ; 935,000 francs seront employés à l'amortissement de 3,740 actions; 170,988 francs représentent la part du Conseil d'administration; il sera reporté à nouveau 1,099,235 francs. Le dividende ressort ainsi à 14 francs par action comme l'année dernière. L'emprunt Autrichien. — L'office des caisses d'épargne postales autrichiennes annonce que les souscriptions au quatrième emprunt de guerre autrichien se montent à 4,326 9/16 millions de couronnes.. Le chiffre définitif ne sera publié ■ que plus tard, parce que les souscriptions des derniers jours ne sent pas en- î core complètement connues. Nouveaux crédits. — On annonce ■ qu'un nouv eau projet de crédit de 10 mil- - iiards sera présenté au Reiehstag cette se-« m'ai né et sera discuté pendant la session 5 actuelle. Nitrate Railways. — Cette Compagnie vient de déclarer, pour l'exercice 1915, un dividende final de 3 p. c., qui porte à 5 p. c. le dividene total e l'annéa, alors que nour 1914 cite s'était contenté de repartir 2 1/2 p. c. Il s'en faut cependant qu'elle soit revenue à ses répartitions d'avant la guerre, qui étaient sur le pied 1 de 7 1/2 p. c. Néanmoins, la fixation du • dividende final a surpris, car les recettes bru'es de l'année n'ont pas dû dénasser 1 400,000 liv. st., au lieu de 559,560 liv. 1 st. en 1914 et de 724,049 liv. st. en 1913. ■ Il faut donc supposer que les dépenses î d'exploitation ont été fortement réduites r ou que, plutôt il n'a été affecté, en dehors - de l'amortissement statutaire, aucune somme au fonds de rachat des obligations - qui était très largement doté dans les 1 ait nées précédentes. s Quoi qu'il en soit, il n'est pas douteux - ou,e le Conseil d'administration a dû être - incité à se montrer large envers les actionnaires .en raison de l'augmentation • rapide des recettes de la Compagnie, qui y

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre La corbeille: journal financier, industriel, maritime et commercial appartenant à la catégorie Financieel-economische pers, parue à Anvers du 1905 au 1917.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Périodes