L'ami de l'ordre: journal politique, commercial et littéraire

390 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1915, 23 Novembre. L'ami de l'ordre: journal politique, commercial et littéraire. Accès à 19 septembre 2019, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/6t0gt5gf9q/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

■^■■■■■■■■■i ANNEE, Ko 278 PaMié sons le eoaîrôle de Tautôrltt militaire àHemasw £E MM : 5 CWIIBS Marli et mercmll, 2 77 Tarif des annonces Ann. 2» page. la"«• °-30 — notaires* avoués, huissier*, directeur de vente, la lig. annonces financ » Nécrologie» Fails divers fin • Fails clivers corps • Chronique locale » Reparations .judic.» Oes remise* sont accorBées proporUonnellemenl au nombre des insertions demandée*. On imite à forfait pour les annonces périodiques, ti'adr bui», du journa/. ** Collège N.-D. de la Paix, Ivamur BuMn métèoroîogiqiiô du 2 3 nwmlrS m(3 heures du matin} Haul, baromilrlqut à o il. bar. dep. la veilla Température, de l'air Temper, max. de la veille Temper, min. de la nuit Direction du vent Vitesse du vent {m.p* sec.) ?62 i ~ 2 * 6 6 -4 8 1KB 2 5 j 100 BUREAUS tue d& la Croix, 29, Namur ABONNEMENT ANNUEL\ JOURNAL QUOTIDIEN Pour Non Pour la Belgique GU l*0usst rendait d'Alexandrie en Italie et dont on est sans nouvelles. On a appris que ce vapeur avait été arrêté par un sous-marin ennemi, qui se disposait à le coûter; toutefois, le commandant du sous-marin, lorsqu'on lui a annoncé qu'il y avait 60 Allemands à bord, auj-rait renoncé à faire sauter le navire. Marseille, 22. — Le paquebot « Massoul » Éest arrivé de Salonique, ramenant des offifeiers et des man'ns des trois vapeurs anglais « Sir Richard Andry », « Califomian » et « Lumina », qui ont été coulés dans la mer Egée par "un sous-marin. Les survivants partiront pour l'Angleterre. Londres, 22. — Le « Sfar » annonce que-le vapeur « Calvados » a été torpillé devant St-Nazaire par un sous-marin de nationalité inconnue. Des S00 personnes qui se trouvaient à bord, 53 seulement ont été sauvées. Londres, 22. — Le vapeur « Caledonia » est arrivé à Plymouth ramenant une partie de l'équipage du vapeur ci Don ». Les naufragés ont été rencontrés, le 11 novembre, dans la Méditerranée; ils allaient à la dérive depuis cinq jours, dans deux canots. On n'a pas eu de nouvelles des autres canots du «Don», où doit s'être réfqgié le restede l'équipage.% Stockholm, 20. -^ Les gouvernements anglais et allemand ont répondu aux protestations du gouvernement suédois en ce qui concerne l'attaque du sous-marin britannique contre le vapeur allemand « Germania ». qui s'était échoué sur la côte suédoise, ainsi qu'au sujet du bombardemept du sous-marin suédois « Hvalen »>par un sous-marin allemand. Les gouvernements britannique et allemand ont exprimé leurs regrets et' ont donné l'assurance que des mesures ont été prises pour que pareils faits ne se renouvellent plus. L'échange de vues entre 'ta Suède et les gouvernements allemand et anglais-i continue* Au Portugal Lisbonne, 21. — ^e président de'la République a accepté la démission du cabinet Castro. Les journaux annoncent que le nouveau Gabinet démocratique sera composé comme suit : Présidence, Alfonso Costa; intérieur et finances, Alexandre Braga; justice, Catanno de Menzes; guerre, Norton de Mattos; marine, Lootte de Rege; affaires étrangères, Antono^Macieira; commerce, da Suva; colonies, Ribeiro; instruction publique, Joao de Barros. Le Parlement sera convoqué en session extraordinaire avant le 1er décembre. Nouvelles dlv&rsas Christiania, 20. — Le Conseil d'Etat, qui s'est* réuni aujourd'hui, a suspendu l'interdiction d'exporter des harengs salés; les exportateurs devront toutefois acquitter un droit de sortie de 1 £ couronne et un droit de douane d'une couronne par 100 kilos. Flessmgue, 20. ~ On n'attend pas. aujourd to de paquebot de Tilbury, aucun courrier postal n étant parti hier d'ici pour cette ville. UNE PATROUILLE MILITAIRE SURPRISE PAR^JNE AVALANCHE Brigue,- 21. — Une patrouille militaire, composée d'un officier et de 5 soldats d'infanterie de montagne, a été surprise, dans la région du Simplon, par une tourmente de neige. Un détachement, envoyé"à son secours, a trouvé, dans un monceau de neige provenant^d'une avalanche, des batons et un ski brisé, de sorte qu'on pense que la patrouille a pen. Jusqu'à ce matin, les recherches n'ont donné aucun résultat. Brigue, 22. — Les cinq soldats de la patrouille militaire ont été retrouvés à l'état de cadavresy UNE NOUVELLE . INVENTION • Christiania, 21. — L'ingénieur Frost, directeur de la station radio-télégraphique de Stavanger, vient d'inventer un nouvel appareil qui, au moyen d'un microphone de petites dimensions, permettrait de télégraphier sans fil sur toutes les distances. M. Frost s'est associé avec la Compagnie Marconi pour la mise en valeur de son invention; -La police a été avisée. La pièce, fausse esten plomb, assez grossièrement coulée,' aumillésime de 1904. „ Cheval volé. — La police de Namur vient d être informée que, la nuit du 18 au 19 novembre, à Nil-Saint-Vincent (Brabant), dans une pâture, on a volé une pouliche de 18 mois à M Benoît Burny, fermier. Cette pouliche est de robe bai-brun, assez foncée aux jambes, crinière et queue très courtes. Elle a été vue à Meux, la nuit du vol. Un homme de petite taille, âgée de 25 à 30 ans, portant une éciiarpe en laine noire autour du cou la conduisait vers Namur. Bricolage. - Le 14 courant, les gardes particuliers Victor Marchai, de Sart-Bernard; Henri Flahaux et Emile Cassart, de Maillen en tournée sur la propriété de Mme Tombeur, de Maillon, au lieu dit « Taille -Madame », territoire de Maillen, ont surprix le nommé Georges Romnée, de Lustin, occupé à relever le gibier pris aux bricoles et porteur d un faisan. Interrogé, il avoua et le taisan fut remis au bourgmestre de Maillen pour être vendu au profit du bureau de bienfaisance. Procèsverbal a été dressé LE COL Dî LANA Le Col di Lana est im£ montagne de 2,500 metres de haut, en forme de pain de sucre, avec des versants escarpés et glissants. Beaucoup de géologues le considèrent comme un volcan, et, en effet, le sommet prosente un renfoncement en forme de cratère. Le Col di Lana domine totrte la vallée du Cordevole, depuis le défilé de Pordoi jusqu'à celui de Falzarego, et le lac Allèghe. Le long de ses flancs escarpés se-tord la célèbre route des Dolomites, en passant par Livina Longo, Salsesei et Andratsch. Par suite des grandes masses de teinte sombre et des mélanges tourbeux, le paysage y paraît moins ciair que dans les antres vallées des Dolomites. Aussi les légendes qui ont trait au Col di Lana et à ses environs sont-elles plus du moins mélancoliques. C'est ainsi que l'on raconte que les Salvaries (les sauvages de l'antiquité) se sont retirés là-haut et finalement y ont été exterminés par les hommes. Il existe une prophétie ladinique des tempsles plus reculés nui veut nue, dans le territoire de Livina Longo, c'est-à-dire au pieddu Col di Lana, il sera un jour livré un©grande bataille. Cette prophétie, qui sembledevoir se réaliser par les faits actuels, parleégalemenj, de l'Arona, un pays d'or Jégendaire, qui serait enfoui sous le Col di Lanaet sous la chaîne de montagnes du Padon,car la vallée de Livina Longo fut un jour laplus riche, puis devint une des olus pauvreset, après la grande bataille, dit*la prophétieelle redeviendra riche.' A l'Est du Col di Lana se dresse l'énorme massif du Fanishofa, qui a des sommets atteignant près de 3,300 mètres d'altitude avec des plateaux rocheux très étendus et des pontes rapides parsemées de roches. Voici les « dents du.Lagazuoi », le double sommet des Conturmes, le jour de Tra-i-Sassi... Maintenant on combat sur tous ces sommets. Le grondement du canon résonne sur les rochers de ces montagnes couvertes de myrtes, et, autour de la vallée autrefois si tranquille, si solennelle même de la Travenantses, les mitrailleuses font entendre leur terrible crépitement. Le bruit de la guerre parvient, en contournant les antiques ruines ^e Livina Longoqui ressemblent à del cavernes, jusou'aûpied du Col di Lana...l4 JnUBNTBiMILLIONS DE SOUS COMMANDES A MAbP.ID. — Pour remédier à la crisede la monnaie en Fronce, l'Hôtel dps Monnaies de Paris a chargé l'Hôtel des Monnaiesde Madrid de fabriquer trente millions derondelles de cuivre destinées à être frappée*en France, soit 10 millions de pièces de 10 pentimes et vingt- millions de pièces de cinacentimes.H La conference^ du roi Constantin et de M. Denys-Cochin Les u Central News » mandent de Bucharest. d après* des informations d'Athènes, que la conference, entre le roi Constantin et le rr ùstre français DenysCochin, a roulé presque iniquement sur la question du désarmement des forces serbes.Le roi Constantin aurait assuré qu'il était prêt a de grandes concessions vis-à-vis de la Quadruple Entente, mais qu'on ne pouvait songer ;i un long séjour des troupes serbes et alliées en retraite en territoire grec, et qu'un long séjour ne pourrait être considéré comme compatible avec une non-violabilité de la neutralité grecque. Le roi examinera si le simple passage des troupes par le territoire grec pourrait être considere de la même en Grèce des troupes Eventuellement les troupes des Alliés pourraient obtenir le passage direct à travers un bon de territoire grec, dans le bat d'atteindre 1 Albanie par le Sud. Le journal anglaisajoulç qu'une opinion assez pessimiste existe dans les cercles favorables à la Quadruple-Entente sur le résultat de la conférence et que celte opinion est encore renforcée puissants travaux de mon- Par,efaitque M. Denys-Cochin est parti immé tagne. Au point du jour, notre infanterie, avec I diatement pour Salonique. • * - On * AU PUBLIC Le comité du Syndicat des bouchers de Namur, Jambes et St-Servais se permet d^ porter à la connaissance du public que la surtaxe d'abatage de 3 centimes, imposée aux bouchers et charcutiers de l'agglomération narnuroise, et ce exclusivement pour venir en aide aux nécessiteux, a produit, depuis le 27 décembre 1914 jusqu'au 4 novembre 19i5, la somme de 83,491 fr., ce qui représente une moyenne de 1,855 fr. nar semaine, ou 265 fr. par jour. L'agglomération namuroise comptant 90 bouchers et charcutiers, chacun de ceux-ci a oonc versé une moyenne de 2 fr. 94 par jour pour les nécessiteux. Cette surtaxe étant toujours en vigueur !S bouchers et charcutiers de Namur, Jam-Servais- se croient désormais dis- bes pensés de souscrire à donner à \ — Pour vos lectures, ad cessez-vous à la Bibiiolèque de N.-D. des bons livres, rue Leltëvre, 7 Ouverte les jeudi et samedi, de 9 h. 30 à midi, le dimanche, de 10 à 11 h. (Succursale chez M Margot, môme rue, n 1, ouverte tous • Mère indigne. — Le tribunal de Charleroi a condamné samedi une c mée Marie Isambart, de Châfeîineau, à 3 mois de prison et 50 fr. d'amende .pour avoir abandonné son enfant âgé de 14 mois. Cette mère indigne n'avait rien trouvé de mieux que de mettre son enfant chez une voHne le matm, disant qu'elle le reprendrait le soir! öeuicment, elle ne reparut plus. La police de Marchienne-Docherîe recherche un nommé Constant H-nye dit leMarchau, un mauvais sujet ayant commisplusieurs actes de banditisme. Cet individuest en. rupture de ban de surveillance. LaLouvière lui était assignée comme résidence Au cours, d'une enquête-et de perquisitions faiteschez Camille Neerdaels. toutouraa MarehienneDocherïe, la police a découvertquantité de mitrailles, ainsi qu'un cœur decroisement, volés au préjudice du charbonnage do Monceau-Bayemont. Neerdaels s'estdéclare l'auteur du. vol et a dénoncé son complice, un nommé François Capitto. Ils serontpoursuivis. y- Pour avoir outragé la police de Marcmenne-Docherie, un nommé-• De Luycker a été condamné samedi à Ucis mois télégraphie de Durazzo au » Giornale d Itaha ». que la Grèce masse dos ù dérables à Béra el qu'elle ferme ses frontières \evs l'Albanie. En Serbie Sofia, 21. — On affirme que l'exploitation de 1 Orient-Express sera reprise dans une quinzaine dejeurs. Berlin, 20. — Le « Périmer Taçeblatt », d après un journal de Bucharest, annonce qu'un officier de 1 état-major serbe a commis une tentativede meurtre sur M. Paschits. Il tira deux roups de revolver, qui manquèrent leur but et M. Pasebits put s'enfuir. L'attentat aurait été commis à Raschka, où son auteur aurait reproché à M. Pasehits de s être ims en sécurité après avoir conduit le peuple serbe à la boucherie. ï.cs balles Urées ont i o dans le nnr tout près de M. Paschifg X>e criminel a été condamné à mort et exé > nencé cette serfieuîtés rek-.lives conçonlrebande,. _. __ J^de prison et 50 fr, d'amend f liOBllB Hôtel d?HarscamoV MESURE is corsets Per 11 (Spécialité pom? « Dames » (>280S S 5 ière qualité réponirigoareuses de tong ageux i2«, NAMUR. \ 1 purs disponible en lo vêtements faïence & poUsLetc._dL0802, ;ans rival, garanti! sur pierre, 6 frv LJNT amur. 90S9J 03 lue d©Gravier© (il et NoutcI An rondeurs 11859] ID'IDESTITE I ifflorsse 4 [bis, BRUXELLES* \ lin, mousseux, san$j kil., 1 fr. 10 lek.;" pOkil.,lfr.11803'; S Assortiment: très varié [ et co:ug5atJ transformations i f on marché 9804t. D'ÉGLISE \ RGENTURE Lrantic) I 'er, 17, NAMUR1 [if parfaite de vases') 'fèvrerie d'égiï. ipérale. _ 1187gw notaire a Cincy. r«rmal î9î€ pn, à Natoyc, avccl , jardin et 1res beat*, polaire à Couvin. 1■> forces et fute" JSTES 5, à 2 heures, r line de Frasnes fera' s la coupe Boi$j is et une grandej s G5 centiares.. ', 24 hectares. t de 49 chênes e%\ l écorces sépj lillis essence lis. :s modern25 balivela coupe de la! 11990; tiers et de sapins 5 îhâteau • 15, à 2 heures, auV Thiry, à €orroy-le-« lise de' Trazegiiiesv: Château, fera ven-!'; ■e et à la rc-; traire à Gemhloùx î'i peupliers, crois 3e Corroy4lieu dit ; lis, également dans' mrquables par leu* • ns ordinaires.!îsser en l'étude du: ais Dauchet, ga _11991 . 's et 'futaie 5*aulx) 5, à i heure, M. M. le comte de 1 de taillis divisi de futaie, ci' à l'un d pour otltaloî 11 -ERS-LE-GAftfEÖN, i EXTENSIONS [ ne I le Vi 1 ! • lis prie MM. le I lien-Ira le me du matin, au I If our : dministraiion 20 septembre 1911! des comptes* les exercices 1913-' à MM. les ai ire; -assemblée généi |nt priés de se con-:' •de l'art. 18 des sta*} |des actions se feraij ■leGambon . 119GÊ: InöiXAL company; lanibes-Iez-Namur l'aies ordinaires , lieu aux dates sîa-À les 1913-1914 et 1914* 1res sont priés fi'. hcrale ordinaire qui» |8 décembre 1915, à' à Bruxelles. pour : j) d'administration laires; Bans et des corn] ' ]>ur les exercices à MM. les a'dmir.' tires. jours francs' av, Général Liégeois, lursales.îl€ jgst> -::■> La guerre à ; Communiqué allemand Berlin, 22. — Rien (l'importent. L'artillerie ennemie a fait preuve (fane certaine activité en Champagne, dans là"région comprise entre la Meuse cl la MoseUe,ainsi qu'à l'Est de Luuêvillc. Communiqué français Le Havre, 21 (23 h.). — Bombardement de «os avantpostes et de nos positions aux environs de Bixmude. Nos batteries répondent au feu de l'ennemi en dirigeant un efficace tir de représaillessur les tranchées ennemies. Elles ont •dispersé des travailleurs à différents points du front..En réponse au bombardement de Funics, 410S aviateurs ont bombardé les cantonnements Paris, 22. — En Artois et en Champagne, activité toujours marquée des deux artilleries. En Abonne, la lutte de mines s'est poursuivie à notre avantage. En Alsace,on signale une assez violente canonnade à i'Harîmaiinsweilcrkopf et sur le plateaud?Upp!cvez. On signala quelques combats â la grenade enArtois et des engagements de patrouilles en Lorraine. .• Le flosrra à PEst Communiqué allemand Berlin, 22. — Nous avons repoussé une -faible attaque des Russes contre le cimetière d'i!luxt(auNord-Ouest de Dunabourg). Ailleurs, la situation n'a pas changé. Communiqué autrichien Vienne, 22. — En Volhynie. et sur le Styr. par endroits, duels d'artillerie; les Russes s'y servent de bombes..asphyxiantes.» Point d'autres ■événements notables. Coi mmunique russe . Pélrograd, 22. — Sur le front de l'Ouest, pas de changement. An front du Caucase, dans la région des côtes et près de ïortum,fusillade,canonnade eteombats d'avant-garde. Sur la rive septentrionale du lac de Wan,près de la ville (TArdweh et sur la mre Sud du lac Urmia, engagements avec des bandes kurdes. A !a frontière do Bessarabie Bucharest. 21. — Y « Universul » annonce que les aviateurs austro-hongrois et russes surl souvent la Bessarabie et la Bnkovine pour exécuter des reconnaissances. Il en résulte presque tous les'jours des combats aériens. Jeudi dernier, un aéroplane austro-hongrois étant apparu au-dessus de Novosielica, pourexaffliner les positions russes, a été poursuivi immédiatement par deux aviateurs russes. Cependant ies deux aviateurs austro-hongrois purent rentrer indemnes. Deux bombes russes sont tombées en territoire roumain, mais sans occasionner de dégâts. bA la frontière bessarabienne on entend un violent combat d'artillerie. terre austro-Italienne Communiqué autrichien Vienne, 22. — Les Italiens ont, de nouveau, amené dans le secteur de Gorz des forces qu'ils ont retirees de leur front tyrolien.A l'aide de ces renforts, l'ennemi attaque encore une fois toute îa tôle de pont de Görz. Devant le monte-Sabottno, plusieurs poussées se sont écroulées 90us notre feu. Dans le secteur d'Oslavi-a, l'adversaire réussit à p.'nélrer dons notre ligne de défense, mais une contre-attaque nous a permis de reprendre cette position, â f exception, au Nord-Est d'Oslavija, d'une croupe de montagne dont se disputeen core la possession. Trois attaques tentées contre Pevmaontéehoué et causé des pertes graves à l'ennemi. Des attaques particulièrement violentes ont été dirigées, celle fois encore, contre Podgora; là aussi, les Italiens ont subi une défaite sanglante. Le secteur entourant le monte San Michèle a &éexposé à'une forte canonnade. Dans le courant de l'après-midi, l'ennemi a lancé contre nous des ferres considérables sur le versant Nord de la montagne; celte attaque a échoué sous nos feux croises. Le même sort fut réservé à plusieurs poussées dirig'es contre le secteur de San Martino et, au "Nord de la tête de pont de Görz-, contre les retranchements barrant la route de Zagora. Dans le Tyrol, les défenseurs du col di Lana ont repoussé deux attaques Communiqué italien ^ Rome.'22. — La journée d'hier a'été caractérisée par un important succès pour nos armes ^i'e long du front de i'isonzo, spécialement sur les hauteurs au Kord de Görz. L'action a commencé la nuit avec l'essai de former une brèche dans les tranchées épaisses de l'ennemi et dans se: l'appui de l'artillerie, a attaqué le villaged'Oslawija elles hauteurs au Nord-Est et au SudOuest du village, des deux côtés de la route de St-Florina h Görz. DeseoiHre-attaques entreprises parl'ennemi, •qui cherchait à nous donner le change au^cri de « Vive la Savoie! », on! été repoussées. Sur les hauteurs de Podgora et de Calvario,au Sud de Calavia, nos troupes admirables, malgré la fatigue et malgré un fort feu d'artillerieennemie, ont occupé deux rangées de tranchéesennemies dans îa ligne de combat. ' Bans le fyrst,nous progressons sur le versantSud du Mont St-Micbel et au Sud-Ouest .de SaoMaitino, en chassant l'ennemi de tranchée àtranchée. Nous avons fait 137 prisonniers. } Une de nos escadres a de nouveau, malgré lemauvais fnjups et un vent violent, entrepris un yo! *r{>., 't'aviaiionde Pisoviz/.a.et a jeté fo grenade». Lcj avious sont ren- Irte iailuniu»». ■ ' ' " " ' ^gm fr, fr. 12.C8 14.00 R RE DANS LES BâLKASiS Communiqué allemand Berlin, 22. — Près de Socanica, dans la vallée de l'Ibar, des arrière-gardes serbes ont été refoulées. Des deux côtés de Podujevo, nos* troupes se sont emparées du défilé donnant accès dans la vallée du Lab. Hier, nous avons capturé plus de 2,600 soldats serbes, 6 canons, 4 mitrailleuses et unnombreux matériel de guerre. A l'arsenal deNoviBazar, 50 obusiers de gros calibre etS canons de construction ancienne sont tombésentre nos mains.' ~ > Communiqué autrichien v Vienne, 22. — Un groupe de forces austrohongroises a forcé le passage de la Drina supérieure, en brisant la résistance des Monténégrins embusqués au Nord de Najnice. Novi-Bazar a été occupé par les troupes allemandes. Plus à l'Est, dans h vallée de ITbar, unecolonne austrohongroise a repoussé l'ennemi.Le nombre des prisonniers faits dans ce secteurdépasse 2,000. Aux défilés d'accès de TAmselfeld, on se bat avec acharnement.i"' Communiqué français Paris, 22. — Calme vers Slrumitza. Corps expéditionnaire des Dardanelles. — Durant la semaine du 15 au 22 novembre, la guerre souterraine a continué de part et d'autre. Nous avons fait sauter avec succès plusieurs camouflets. La Russie n'intervient pas _ ,dans les Balkans Bucharest, 21. — D'après des télégrammes de Pelrograd aux journaux roumains, un Conseil de la Couronne s'est tenu dès le retour du 'Tsar du front. MM. Sasonoff et Charitinoff auraient insisté en faveur de l'envoi d'une armée de 400,000 hommes contre la Bulgarie; mais le Conseil aurait décidé de ne pas entreprendre d'expédition tant que ies communications par terre ne seront pas assurées, car les forces russes pourraient être compromises si ejlcs n'avaient pas cette garantie. Les opérations militaires Londres, 22. — On mande d'Athènes : Le gouvernement serbe a abandonné la ville de^Miirovilza et est parti vers le Sud, dans la direction de Dibra. Il cherchera peut-être un refuge en Albanie. Athènes. 20. — Plusieurs officiers français, qui étaientarrives il y a quelques jours en automobile par Koritza à Saoii-Quaranta,sonl partis pour Janina. L'intervention des avions

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre L'ami de l'ordre: journal politique, commercial et littéraire appartenant à la catégorie Gecensureerde pers, parue à Namur du 1839 au 1918.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Périodes