Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

466 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1915, 28 Mai. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Accès à 16 juillet 2020, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/4746q1t87v/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

ÇJVER$. Vendredi 28 Mai 1915 Cinquante-huitième Année - No 17.318 P: & REDACTION VLEMINCKX, 14 NVERS Téléphone 3761 LL0YD ANVERSOIS SpiiI .Tournai Maritimp nnnfirlipn émanant rîpc P.niirtipvs Hp Navîrps /annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au li^noraètre. — Les i-.i : * J* —\r. 1'— ' ..— Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 49. Anvers, 28 mai 1915. 9 1/2 h du matin. — Baromètre 764 — Thermomètre cent (max) + 26 — Thermom cent, (min.l + 12. — Pluviomètre — m/m.—Vent E.-N.-E, — Prévision : Nuageux. Astronomie 29 mai I pver du soleil 3 li. 38 m. matin — ( 3.38) fnuclier d" s°le'l 7 „ 42 „ soir = (19.42) Lever de la luae 9 , 22 „ soir = (21.22) Coucher la lune .... 3 „ 15 „ matin = [ 3.15) Deruier quartier le 4 juin . . 4 .. 32 „ soir = (16.32) Nouvelle lune le 12 juin . . 10 „ 57 „ soir = (22.571 Premier quartier le 20 juin . 2 „ 24 „ soir — (14.24) Pleine lune le 27 juin ... 4 .. 27 „ matin = ( 4.27) Haute marée à Anvers Matin Soir 29 mai 3 h. 36 m. = 3 h. 36) 4 h. — m. = 116 h. —) ™ mai 4 h- 4 h. 26; 4 h. 51 m. = '.16 h. 51) 31 mai 5 h. 15 .... 5 h 15; 5 h. 39 m. = (17 h. 39) (Heure belge). Hauteur du Rhin Coloane 25 mai 3,35 m Strasbourg 25 mai - m italien . 2.95 Lauterbourg „ - Kehl , . » - Mannlieiir 24 „ 5,03.. (jermersheim „ Caub 26 .. 3,27 ,. Maycnce ., 2,15 „ Ruhrort „ 2 45 „ bingen „ 2,85 „ Duisbourg 25 „ 2,54 .. Coblence 3,20 „ Waldshiit — .. Diisseldorf „ 3,08 „ Lobith 22 „ 11.71 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 25 mai 2,10 m. rieilbronn 25 mai 0,93 m Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 25 mai 0,47 m Constance 26 mai 4,37 m Port d'Anvers arrivages du 27 mai Steamer Souvenir d'un Ami, de Hamme. Stad Amsterdam 3, de Bruxelles. » amstel 4, de Bruxelles. » Telegraaf VIII, de la Hollande. Baîeau-moteur Dorothfa, de Tamise. Anna, de Hemixem. » Eclair 4, de Bruxelles. Bingrosk 3, de Bruxelles. I Allège Uoei. 7, de Doel. » Angélique, de Hemixem. » Op Gods Genade, de Baesrode. » minerva, de Merxem. » .Marie-Thérèse, de Turnhout. Drie Gebroeders, de Malines. » Virginie, de Malines. Ne me méprisez pas, de Louvain. » Flora, de Louvain. » Dixi, de Tournai. » Angélique, de Charleroi. » Mon Désir, de Charleroi. Bayern 8, de la Hollande. » Wilhelm, de la Hollande. departs du 27 mai [ Steamer Dînant, pour Hemixem. » Union 3, pour Bruxelles. » Telegraaf 2, pour la Hollande. » Amstel 4, pour la Hollande. » Westdeutscher Lloyd I, pour la Hollande. Bateau-moteur Rosalie, pour Bupelmonde. » Maria, pour Boom. » Eclair 3, pour Bruxelles. » Bato 4, .pour Bruxelles. Vischhanpel, pour la Hollande. I Allège Marie, pour Lillo. » Julie Esther, pour Burvgh(. » Gustave, pour Hobokeu. Iagio, pour Merxem. » Marie, pour Merxem. Elisa Cornélia, pour Merxem. » Fonta.nas 4, pour Merxem. » Félix, pour St. Job. » Energie, pour Moll. » Jeannette, pour Moll. » Zoë, pour Raevels. » Idéal, pour Kampenliout. » Rosalie ii, pour Malines. » Julienne, pour 'Malines. » V ictoire, pour la Hollande. » Concordia, pour la Hollande. » Confidence, pour la Hollande. Mannjieim 20, pour l'Allemagne. AVIS A la date du 4 mai, le Gouverneur Général a laissé paraître dans le Bulletin officiel des lois et arrêtés un avis comme quoi les communications anonymes, de jour en jour plus nombreuses, adressées à lui- | imême ainsi qu'aux administrations allemandes, ne ■ sauraient trouver aucune considération ni de sa | part, ni de la part des autorités subalternes. Tar >■ contre, les communications dûment signées que lla population fera parvenir seront, à l'avenir ®coinme ci-devant, examinées avec une entière bien-■veillance et prises en considération. La pénurie du ruméraire | Le bourgmestre d'Anvers a pris des mesures éner--Jgiijues pour enrayer le trafic 'usuraire de la monnaie d'argent et, de nickel qui cause une grande ■ perturbation dans le commerce de détail. Des spéculations de cette nature dans les cafés et cabarets sont interdites sévèrement : on est prévenu par le présent avis que, dès qu'il aura été constaté qu'on <trafique de la monnaie d'argent et de nickel dans ■un (je ces locaux publics, le bourgmestre usera im-Bmôdiatement de ses droits de police. Notes de jurisprudence belge collision. action en reparation. preuve; presomption. ■ Sur une demande en responsabilité d'une collision : L'action en réparation d'un dommage n'a plus'de base lorsque le dommage a été réparé ; par le fait du dédommagement la victime perd toute action en réparation et par l'effet de la subrogation légale inscrite en l'art. 22 de la loi .du 11 juin 1874, cette .action passe à l'assureur qui a dès lors seul qualité pour l'exercer. (Cf. Cass. belge 1909. — Droit mar 'I p. 14). L'immobilité de l'abordé ne constitue pas par elle-même, ni preuve, ni présomption légale de la faute de l'abordage, puisqu'elle n'exclut pas l'hypothèse de l'absence de faute dans le chef de celui-ci. Il y a faute au sens de l'art. 1382 C. civ., dans le fait de. méprendre une manœuvre sans disposer ou s entourer des moyens nécessaires pour toutes choses étant normales, la faire réussir sans porter préjudice a autrui. (Tr. connu. Anv., 4« ch.). • qualite de marchandise. expertise. tardivite. ■l11^ demande d'expertise pour faire constater la !isL ♦ i la marchandisé au bout de quatre mois nest plus recevable, lorsque cette marchandise a tationlrLmaSaSmé8, 611 c.ontl'îl(:,iiction avec la protes- lieu de livraison de la marchandise. agreation. fr <4jP '!mnVse (,evait être livrée gare de départ, ■ aurait lieu l'agréation, . ^Klinnn'-1^6 ?e clause Portant : « Nous (le vendeur) et unnm ^ ? responsabilité pour risque de perte rSSiïïï Poids e., cours de route», loin de '•ïîrnnt. I ? Pii ? générale de la clause ci-dessus, ith) P préOise. (Tr. comm. Anv., Glanages judiciaires SOCIETES FINANCIERES ET COMMERCIALES les sociétés rtiww— pour cons^ciuence de délier ordinaire ? obligation de réunir leur assemblée l§.n ®.es' beaucoup inquiété de cela. formelle etSiea lit,,ïr1'"'1 é-re aouteuse- '-a loi est fortuite -i vLw 011 nous est faite, en con- ie e ri „nr'Wo,ls ,le La Ha>"e' 'n'611 line « dl S™ 'a lettré. L'assemblée an-les lois coordonné ' no" seul6nlant aux ternies »x termes f SUr- es sociétl5s, mais encore t leurs imni.?- social qui lie les actionnaires laire sait ces «onctions, l'actio i- I quelle doit avoir lieu, et il doit faire dili gence, s'il veut participer à cette assemblée, toi autant que le conseil d'administration doit veiller la réunir. Pour les assemblées extraordinaires ayant, pj exemple, pour objet une modification aux statut un changement de but social, une augmentation c diminution de capital, il en est autrement. Les déc sions de pareille assemblée n'engageraient poin sans doute, les actionnaires qui n'y auraient p< participé. VOJTURIERS ET COMMISSIONNAIRES De la jurisprudence des tribunaux de commerc en cette matière, il résulte" : 1° Que la peine stipulée dans une lettre de vc ture, contre le voiturier qui lie se conformerait p; aux conditions qui lui sont imposées, n'a pas poi effet de restreindre la responsabilité de celui-ci ai; cas qui y sont indiqués. 2° Que la responsabilité du voiturier ou du coi missionnaire s'étend même à celui qui aurait d claré, par des annonces publiques et par des lettn de voiture, qu'il n'entendait répondre du bris ni d coulage. La réception des objets transportés et le paginent du prix du voiturage éteignent toute act-io contre le voiturier. LES COMPAGNIES D'ASSURANCE ET LE MORATORIUM. Le moratorium s'applique-t-il aux compagnie d'assurance ? Non, il n'y a en la matière que l'arrêté royal d 18 août 1896 qui ne s'occupe que des assurés, e disposant que, en toute matière civile et comme ciale, les clauses de déchéance sont suspendues pei dant le temps de guerre. Aucune disposition assimilant les- compagnie d'assurances aux institutions financières. 11 en est différemment en France, où les oblig; fions des compagnies d'assurances sont, réduite dans une certaine limite. Port de Louvain Louvain, 27 mai. — Calme complet. Quelques arr vages pour le Comité d'alimentation. Les affaire restent nulles. L'usine Marie Thumas, conserves alimentaire: vient de commencer partiellement la fabrication de conserves d'asperges (de 12 à 22 centimes la botte; Consulat d'Italie Les archives de la légation et des consulats ains que la protection des sujets italiens en Belgique son confiés à s. E. le Marquis de Villalobar, ministr d'Espagne. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Carpaihian. — Bermudes, 25 mai. — Le•vapeu anglais Carpathian, allant de Hull à Port-Arthur, e:-arrivé ici avec des avaries à la machine. Cheltonian. — .North Sydney, 24 mai. — Le vapeu Cheltonian a été mis au plein en état sombrant. Un expertise est tenue et il est recommandé de déchai ger immédiatement la cargaison des cales 1 et 2. Imberhorne. — Queenstown, 25 mai. — Le voilie Imberhorni: s'est renfloué sans assistance à maré haute et s'est mis à l'ancre. (Voir Lloyd Anversoi du 22 courant). La Flandre. — Philadelphie, 14 mai. — Le steame néerlandais La Flandre, destiné pour Amsterdam est retourné ici après collision. La cargaison a ét déchargée et un examen a eu lieu. Le vapeur répa rera ici. Lemnos. — Le vapeur allemand Lemnos, de lf Deutvsche Levante Lin ie, qui se trouvait à Ancône, ; sombré subitement. On présume que le Capitaine ; fait sombrer son navire afin d'éviter qu'il tombi dans, les mains de l'ennemi. Rijndam. — Rotterdam, 26 mai. — Le steame Rijnd.wi, en route de New-York pour Rotterdam, es entré en collision près de Nantucket avec le vapeu; norvégien Jois. .1. Cuneo. Tous les passagers et le plupart des hommes de l'équipage se trouvent ei sécurité à bord du Jos. .1. Cuneo. Le Rijndam a con tracté une sérieuse voie d'eau, et retourne à New York assisté du Jos. .1. Cuneo et du navire de guern américain Texas. Navires relâchés Christiania, 24 mai. — Les deux vapeurs Salernc et San José, de la ligne norvégienne de l'Amériqiu du Sud, qui avaient été retenus assez longtemps à Greeuock et à Swansea, ont été libérés. Le Salerno a dû décharger le tiers de sa cargai son, tandis que 900 tonnes de la cargaison du San | José ont été saisies. Navire arrêté Le vapeur suédois Sydi.and, en route de Philadel-pliie et New-York pour (iothenibourg, a été conduit à Hartlepool. Trafic postal arrêté Bkhun, 26 mai. — Le trafic postal, entre l'Allemagne et l'Italie est complètement arrêté. Depuis le commencement de la guerre avec l'Italie, le trafic entre l'Allemagne et les Etats-Unis est complètement suspendu. Belgique HAINAUT Nos sociétés charbonnières continuent à travailler une moyenne de trois à quatre jours par semaine.Le prix des charbons reste inchangé jusqu'à nouvel ordre. Dans les ateliers de construction, c'est sensiblement la même situation. Notons, cependant, quelques établissements qui sont parvenus à faire travailler leur personnel tous les jours de la semaine: la I- ranco-Belge, à La Croyère : la firme Gold-schmidt, de Haine-Saint-Pierre, etc. Baume-Marpent construit actuellement dix voitures pour les tramways, tandis que Goldschmidt a l'heureuse chance de pouvoir mettre en fabrication une dizaine de locomotives. Les Ateliers de Bouvy peuvent travailler plusieurs jours par semaine avec une centaine d'ouvriers II en est de même des ateliers de construction de Bracquegnies. A Feluy, on construit en ce moment une nouvelle cartoucherie et l'on rétablit le moulin Duhoux incendié accidentellement. Dans les carrières de pierres à bâtir, on n'entend que le -bruit monotone des scieries mécaniques occupées à «couper» les blocs de. granit. On vient de mettre en exploitation la section d'An-derlues à Leval-Trahegnies, de la ligne d'Ander-lues à Binche. Quant a la section de Levai à Binche, diverses expropriations judiciaires sont encore en cours et la ligne doit emprunter une nouvelle grande artère a créer entre Binche et Ressaix. La ligne électrique d'Anderlues à Binche, appelée a un grand trafic, aura une longueur de 10 kilomètres 300 mètres, traversant tout entière des agglomérations. Sur le réseau électrique du Centre, tous les services se font une heure plus tard à partir de cette semaine, l'heure de retraite étant reportée de 9 à io heures (h. b.) dans toutes les communes de la région. Le chemin de fer Djibouti-Addis-Abeba paris, 2(1 mai. — Le ministre des colonies a reçu un telegramme du gouverneur du Somaliland français disant que le cliemin de fer Djibouti-Addis-Abeba a été terminé le 21 de ce mois. La situation économique dans la République Argentine Le marché argentin se remet graduellement du bouleversement que lui a infligé la guerre. La. position des banques devient chaque jour plus solide et la seule banque importante qui s'était vue obligée (le fermer ses portes, vient de les rouvrir Le commerce obtient facilement du crédit. Les opérations de bourse sont plus fréquentes et à des prix plus élevés. Les perspectives de la récolte sont bonnes. Les prix que l'on paye pour la plupart des produite sont ries prix ,, record » malgré les frets énor- IÏIP< rmr» oac rvvnrlnitc i-n>i♦ m.^..t ît Les faillites des mois de janvier et février 191 à démontrent une diminution sensible comparées ; celles de 1914. ir La Caisse de conversion a un stock d'or à peu prè s, aussi grand que la somme maxima enregistrée jus ii qu'ici par cette institution. i- Les perspectives économiques sont donc très fave t, rables et il est à espérer que les opérations en ini is meubles sortiront bientôt de leur actuelle léthaa gie. L'importation de la majorité des marchandise étrangères, par raison d'économies, a diminué d' façon sensible. Comme perspectives futures, il paraît probabl „ que la République Argentine profitera de la guerr- i actuelle, puisqu'elle se trouve dans cette excellent 1 position de produire en grand précisément les arti clés pour lesquels règne la plus forte demande, sur tout en temps de guerre. L'Argentine ne profite pa-seulement d'une hausse considérable du prix d< ;s vente de la viande, des peaux, de-la laine, du blé de l'avoine, du maïs, de l'extrait de quebracho, etc. niais aussi de l'assistance matérielle prêtée à l'in dustrie indigène par les ordres fort importants reçu, de divers pays européens pour couvertures, article* de laine, selles, étriers et autres articles de cuir. Or. 11 n'y a pas eu d'importation d'or depuis h commencement de la guerre jusqu'au 19 février. Le; dépôts d'or aux légations argentines à l'étrange: s ont pris la place des importations d'or de la Répu blique -Argentine. u Au 12 mars, les dépôts d'or dans ces légations si ii montaient à S 46.507.250,53. Frets. Les bateaux pour le transport des récol i- tes sont fort rares à présent et les frets pour céréa les ont donc atteint le niveau extraordinaire de 65/— s à 80,/— par tonne de 1.015 kil. contre 15/— à 20/— ei octobre et 10/— à 14 — en février 1914. Malgré cette hausse, la demande pour les céréale: s argentines reste fort bonne à prix élevés, le prix d< vente en Europe ayant haussé assez pour compen ser les frets excessifs et les fortes primes d'assu rance et pour permettre une hausse actuellemen d'environ 15 à 30 % dans les prix des principaux produits d'exportation. s Le gouvernement argentin a le plus vif désir df faire des économies, espérant arriver ainsi plus ra >, pideuient à une prospérité permanente et une plu: s grande indépendance financière. Commerce extérieur Réductior En 1913 En 1914 en 1914 or S or S or S 1 Exportations totales 1 rie l'année «3.504.547 349.254.141 134.250.401 e Importations 421.352.542 271.817.900 149.534.64i Excédent d'export. 62.152.005 77.436.241 Budget. — Le budget pour 1915 a été approuvé pal le congrès comme suit : Dépenses ordinaires S papier 322.142.565,6( Travaux publ. payables au-comptant 44.518.993,& Travaux publics payables en bons 11.550.000,— t Subsides 14.622.945,5i 1 S 392.834.504,9î 2 Finances nationales. — Le- gouvernement a satis fait, ponctuellement au payement des coupons de toute sa dette tant intérieure qu'extérieure. r L'amortissement a de même été fait, ponctuellement pour tous les emprunts, exception faite des s emprunts 1907, 1909 et 1910 qu'il a été obligé de suspendre iiour que tous les pays européens qui oui pris part à rémission de ces emprunts puissent aussi participer à leur licitation. Pour la première fois le gouvernement a placé un emprunt directement à un syndicat de banquiers des Etats-Unis. Bourse. — Ainsi qu'on pouvait s'y attendre, la Bourse a été affectée de façon très défavorable par la guerre. Les actions d'entreprises industrielles n'ont guère été vendues et les affaires ont; par le fait, été limitées aux cédules, aux titres du gouvernement et à un très petit nombre d'autres titres. Les cédules 6 % baissèrent très rapidement à un moment donné, quand on augura que les détenteurs en Europe, surtout en Belgique, se verraient obligés- de s'en dessaisir et que de fortes quantités en seraient offertes en vente sur le marché argentin. Sous l'influence de ces bruits, les prix de la cé-dule hypothécaire argentine et de la Ire série de la 11' Loi tombèrent à 67.69. Mais quand on fut convaincu que des quantités insignifiantes étaient vendues, leur prix haussa rapidement jusqu'à 90 %. • Immigration. - Le nombre total d'immigrants i arrivés en 1914 est de 115.308 contre 297.865 en 1913. La Banque hypothécaire nationale. — Cette banque a atteint la limite de 8 50 millions papier fixée parle gouvernement pour l'émission de cédules 6 %. Après le début de la guerre, le gouvernement refusa d'autoriser une émission ultérieure, car on ne supposait pas que l'Europe, dans les circonstances actuelles, placerait, de l'argent en Argentine ; et, en conséquence, la Banque hypothécaire nationale n'a plus émis de cédules depuis des mois. Les seuls capitaux offerts en hypothèque sont ceux de particuliers dans le pays même, toutes les compagnies étrangères ayant suspendu de nouveaux placements de fonds. Pendant l'année 1914, la Banque a émis un total de -S papier 49.926.300 en 6 % cédules hypothécaires argentines. Actuellement, la circulation totale s'élève à 8 535.162.850. Viande. — Embarquement pour 1914 : moutons et agneaux, 2.844.743; quarts bœufs congelés, 1.962.683; quarts bœufs chilled, 3.397.635. Céréales. — Exportations pour 1914 : blé, 957.761 tonnes ; maïs, 2.512.062 tonnes ; graine de lin, 861.580 tonnes ; avoine, 360.010 tonnes. INFORMATIONS FINANCIERES BOURSE DE PARIS Paris 24 mai 24 mai ,22 mai 24 mai 22 mai 3% rente française 72 40 :72 47',2 Banque ottomane '. 468 — 31/2% rente française 90 95 91 Suez Canal, parts" . '4380 — 4380 — 4% tgyptien unifié . 89 40 89 40 Créd. Fonc. Egyptien _ 602 — Rente italienne. .■ 74 76 Turquie 4%, unifié. : 64 75 64 50 4% Japon 1905 . i 74 75 Rio Tinto, parts .1576 — 1568 — 5% Japon 1907 . Shansi Mines . . 2050 20 50 Portugal 3% . . 56 — Cape Copper . . j 90 50 90 — Russiel 889, Con.4%, 79 35 79 — De Beers, déf. sh. . I 314 312 3% Russie 1896 . 60 25 60 95 De Beers, préf. . 350 — 341 5% Russie 1906 . 91 83 9:85 Chartered B.S.A. . 17 - 1650 41/2 % Russie 1909 83 85 83 7'- Con. G. Fields.ord. 4150 4150 Serbie 4% '895 . 65 2n 6520 Crown Mines . . 115 — 115 Espagne 4%, Etr. . 8j 80 84 85 East Rand ... 41 25 41 50 Banque de France. 4580 — 4555 — Randfontein. , . — Banque de Paris . 842 — 842 — Rand Mines. . . 123 - 124 50 Crédit Lyonnais. .1040 — 103C— Robinson Deep . . _ — BOURSE DE PARIS Paris, 25 mai 25 mai 22 mai ,25 mai 22 mai 3% rente française. 72 40 72 471/2 Est français. . . Russiel 89,Con.4% 79 35 Rio Tinto, parts .1576 — 1568 — 41/2 % Russie 1909 83185 83 70 Mexique Int. 5% ■ Serbie 4% 1895 . 65 25 65 20 Lots lurquie . — — _ — Espagne 4%, Etr. 85 80 84 85 Chans» Berlin, court Portugal 3% . . 56— Chges.Amsterd..court 214 50 215 — Turquie 4% unifié . 64 75 64 50 Chges. Londres,court 25.90— 25.91 — Banque ottomane . 468 - Escompte . . . — p. Tendance calme. BOURSE DE NEW-YORK New York, 25 mai. u ,. . I25 24 mai |25 mai 24 mai Hypothèques . 13/4-2 i%-2 Ontario<feWestern, or.1 28 — 28 — Chan8"s.Londr. C.T. 4.78 85 4,78 85 Nortnern Paci,'., ord. Il03 1/2 104 1/4 ChB® s. Londr.bOd. v. 4,75 75 4,75 75 NorfolkÀWestern.ord 102 1/2 102 1/2 Change s. Paris vue. 5,43 - 5,43 - NorUWest.4%c.oblll0i - 10'- Change s. Berlin . 83 82 7/8, Pennsylvania, ord. 106 5/8 106 !/2 A'ëent .... 497/8 49 3/4 Philad. & Read., ord. 142 3/4 1431/4 Philad.<ÊRead.,lepréf 85- 85 FONDS j GreatNorthernjepréf 116 116 3/4 Amenque 2 p. c. obi. 97 — 97 Texas À Pacific, ord. 15 1/2 15 1/2 a u' T ' por ? I9 ~ 99 1/2 Southern Pacif., ord. 88 - 88 '/2 A'ch-T.AS.F. a,ord. 99 1 4 99 1/4) Southern Railw., ord. 16 5/3 16 1/2 Atc.LAS.F.Mgb.4% 92 1/4 | 92 3/4 Southern Railw.,préf. 5 1/4 511/4 Ateh.T.AS.F. a.p-éf. 99 -- 99 1/4 Union Pacific, préf. 125 7/8 126 1/2 Am.CarâFoundryor. 51- 1 52 !/4 UnionPacif.4%. obi. t5'/2 96 — Baltim. & Ohio, ord. 72 1/8 72 1/2 Wab.St Louis<£Pac.,o. 1/4 3/8 Canad. Pacific, ord. 159 1/4 160 — Wab.S'Louis<£Pac„pr 1/2 7/8 ChesaD «feOhio,ord. 39 7/8 40 5/8 Amalgamat.Copper.o 65 3/4 66 5/8 Chjc. «êNorth West. o. 125 1/8 126 — AnacondaGopper,ord 311/4 317/8 Chiç.Milw.cfcSt.Paulo 88 1/4 89 — U.S.Steel Corp..ord. 54 — 54 7/8 Rock Island ord. . 17 1/2 18 1/4 U.S. Steel Corp..préf. 106 t/4 106 1,2 Am. Smelt<£Ref.C°,o. 655/8 67 3/8; U.S. Steel Corp. 5% Bethl.SteelCorp.,ord 139 1/2 140 -: 2e H. Obi. 1011/4 1011/8' Denv.<£ Rio Grande,0. 7 1/2 7 '/2 lntern.Merc.Mar.,ord Erie Railway, ord. . 25 1/2 25 5/8 Intern.Merc.Mar., pr. - trie Railw., 1« préf. 40 1/8 401/4 Americ.BeetSug.,ord 45 5/8 45 1/2 Erie Railw., 2e pref. 31— 32- American.Can. ord. 36 1/8 36 1/8 Erie Railw. Gen. Lien 68 — 67 — Unit. Sugar C°, ord. 40 — 40 — Illinois Central, ord. 105 1/4 105 - Amer.HideALeath.,pr 29 - 29 5/8 Kans. City South., ord 25 1/4 255/8 Amer. Tel.&Tel., ord, U8 3/4 118 3/4 Kan-, City South., pr. 58 — 58 — Am.Tel.4%conv.obl. 92 — 92 — Louis».iNashï.,ord. 116 1/? 118- lntarn.Cont.Rubb*',o 7 1/4 7 — Nat. Rlw.ofMex.,1pr. 23 - 23 Int. More. Marine Nat.Rlw.ofMix,,2pr, 612 6 1/2 «a %, obi, 41 3/4 41- M|ss,Kans.&Tex.,ord 117/8 !2 - Piltsburg Coal. ord 21- 22- Miss,KansasATexas CentralLeather,ord, 36 \ i'/ 36 1/8 2« h.g.-obl. 58 — 59 '/A lnterbor,Metrop..préf 69 — 69 1/4 Missouri Pacific.lord 12 1.2 >2- lnterbor.Metrop..ord. 20 — 20 1/" N.-Y.Centr.<feHuds.,o. 843/4 S5 — StudebakerCor.,ord. 65 — 66 — 5 | BOURSE DE LONDRES 1 Londres, 25 Mai 25 mai 21 mai 25 mai 2' mai Consols. . .669/16 66 9/16 South. Railway. . — 161/2 = RépuDiiq Argentine. : — — Union A . . .131 1/8 129 1,8 4% Brésil ... — — Wab., préf. . . 3/4 3/4 4% Japon . . . 69 7/8 t9 3/4 U.S. Sleel A. . 56 J/4 54 7 8 Japon 1 esc. . . b8 - 87 7/8 Amalg. C. . . . — Mexique inter. . . Great Cobar. . . - — Pérou, ord. ... 4 — Columbia ... Pérou, prêt. . . 22 1/16 v:.,. 'j;-;. ... — Portugal, ... - — - Mexic. pr. ... — Russie 1889 . . — - Rock Isl. ... — — 3 Marc, of A. . .1 > i 9 3/4 Randmine ... — î Turquie Marine, pr. . . — — 31,2% Uruguay. .1 — ■ I -- - Shell . . . — 3 5% Uruguay . . Rio Tinto . . . ; Acht. Top . . . !03 - 102 3/4 Anaconda . . . Préf. d° a . . — 103 Schib., préf. . . - ; — - - Denver Rio Grande — — Schib., ord. . . Erie, ord. . . . 26 5/8 26 5/16 Kon Petr. . . — Missouri . . .; 12'/2 12.,8 Escompte . . . 2 ,:i/i«p- 2ia,'i«p Ontario A. ... — - - Argent . . . . 23 5/8d. 123°/ d ' South. Tacific . .; 92 — 1 Les sociétés anonymes et la question des apports ! — La manifestation fa plus caractéristique de h - vie financière contemporaine est sans conteste 1; multiplicité des sociétés anonymes. L'importance de ces organismes, auxquels sont confiés des capi » taux innombrables, a nécessité l'élaboration d'une • législation nouvelle adaptée soigneusement au> pratiques récentes du monde des affaires. Un de* points qui fut dès le principe un peu négligé dan: cette législation est la question des apports. Elle devrait pourtant intéresser au premier chef le: capitalistes, puisque leur exagération est souvent la cause primordiale des vissicitudes sociales. Coin bien y a-t-il de sociétés nées viables de par leur obje rationnel ét opportun, mais qui vivotent pénible ment parce qu'elles traînent après elles le lourc boulet des apports, dont le poids, disproportionné à leurs forces, paralyse tous les efforts I ! La mise en société anonyme est souvent décrétée pour une affaire mûre, qui a'enrichi plusieurs géné rations -d'industriels ou de commerçants ; dans a cas, le propriétaire ancien de la firme, qui deviens rapporteur, 11'a pas grand intérêt à gonfler les ap ports s'il reste le principal actionnaire. Mais comme il est obligé, pour transformer son exploitation en so ci été, de recourir à des agents d'affaires, pour la va loriser, c'est le concours de ces derniers, leurs tra vaux, leurs études qu'il faut rémunérer. I.e résultai 11e se fera guère attendre dans ce cas. : où il y avait opulence pour um seul régnera désormais la. parci monie pour les actionnaires. Des apports nouveaux et dont l'utilité serait discutable dans la pluralité des cas sont venus grever l'affaire. C'est pourtant l€ cas le moins grave, puisqu'il s'agit en somme d'une | entreprise prospère qui a donné des résultats et que l'adjonction de quelques «impedimenta» ne condamnera pas à péricliter si l'on s'abstient de nouveaux abus. Car dans ce cas les apporteurs nouveaux seraient Les premiers à pâtir d'une situation dont ils sont les artisans. Mais où cette question des apports est infiniment • plus délicate, c'est dans les affaires nouvelles, basées sur d'excellents projets, mais dont le rendement est forcément difficile à prévoir quelques années à l'avance. La logique est que l'inventeur d'un procédé soit le premier, sinon le seul à en retirer le bénéfice. Erreur profonde, car cet inventeur est un savant, un travailleur, partant un utopiste, et si l'industrie n'a pas pour lui de secrets, l;i mise sur pied d'une société qui réalisera ses conceptions est une œuvre secondaire, mais dépassant ses aptitudes. S'il s'adresse ;"i quelque financier dont il souhaiterait le brillant patronage, notre inventeur se verra rebuté longtemps puis, si véritablement sa trouvaille mérite d'être prise en considération, des propositions lui seront faites. Notre homme qui n'en est plus à sa première démarche finit par accepter, et le voilà exclu d'une affaire excellente qui lui a rapporté une misère, mais sur laquelle va s'exercer désormais toute l'activité de la nouvelle société créée dans ce but. Et la moralité serait de demander au législateur, et à celui qui expose ses capitaux, d'exiger sur la question des apports quelques détails indispensables appuyés de documents authentiques susceptibles d'éclairer convenablement et entièrement le sujet, ce qui évitera bien des abus et des mécomptes. N. V. J. Pagmer fils & Co, fabricants de vermicelles, macaronis, etc., à Maestricht, — L'assemblée générale du 24 mai a décidé le payement d un dividende de 5 % pour 1914. Verreries de Saint-Ghislain, société anonyme, à Saint-Ghislain. — Bilan au 31 janvier 1915. Solde débiteur, frs 6.206,44. Carrières de Marbres belges, société anonyme à Auv.ela.is. — Bilan arrêté au 31 décembre 1914. Bénéfices de l'exercice 1914, frs 2.481,65. Société d'Exploitations régionales, société anonyme, à Namur. — Bilan au 30 juin 1914. Créditeurs divers, frs 197.190,85. Gaz de Namur, société anonyme, à Namur. — Bilan au 30 juin 1914. Solde créditeur, frs 130.721,—. Société nouvelle d'Incandescence, société anonyme, à Namur. — Bilan arrêté au 31 août 1914. Bénéfice net, frs 26.613,68. Association sucrière de Selzaete, société anonyme en liquidation, à Selzaete. — Situation arrêtée au 17 mars 1915. Passif, frs 206.299,58. Etablissements Napoléon Rinskopf, société anonyme, à Gentbrugge. — Bilan arrêté au 31 décembre 1914. Actif, frs-610.663,66. Charbonnage d'Ormont, société anonyme, à Châ-telet. — Bilan au 31 décembre 1914. Bénéfice de l'exercice, frs 17.545,84. BREVETS Barres d'armatures pour constructions en béton armé. - Système Mueser. Breveté en Belgique 11" 190965, le 20 mars 1906. La disposition de ces barres en tant qu'éléments de construction composés d'un noyau d'acier enfermé dans une enveloppe en béton, leur assure une résistance et un allongement uniformes et évite toute séparation 011 rupture entre l'âme métallique et son enveloppe, ainsi que tout glissement entre les surfaces en contact, tout en étant faciles à fabriquer. L'inventeur, désireux de tirer parti de son brevet en Belgique, s'entendrait avec constructeur pour son exploitation, moyennant conditions à débattre. Système de manomètre pour garnitures pneumatiques et autres destinations. — La firme A. selira der's s,,11 Incôrporated, à Xew-York E.-U. A.) propriétaire des brevets belges n» 230149, du 7 novembre 1910, et n° 230270, du 9 novembre 1910, désire s'entendre avec des industriels belges pour la vente de ces privilèges ou la concession de licences d'exploitation. Le système est très intéressant ; il est en usage courant aux Etats-Unis et aussi en Angleterre. Perfectionnements apportés aux machines à composer et à couler les lignes de caractères d'imprimerie. - Thé Monoline Composiug Company, à Washington, propriétaire du brevet belge n" 186929, du 20 septembre 1905, désire s'entendre avec des industriels belges pour la vente de ce privilège ou la concession de licences d'exploitation. Décoration des bonbons et articles de confiserie au moyen de filets de chocolat. Machine Page et Kihlgren. Breveté en Belgique, n° 217550, le 25 juin 1909. Cette machine, de fonctionnement sûr et non sujette aux engorgements, permet de décorer le dessus de bonbons et autres articles de confiserie en y répandant, déposant en distribuant mécaniquement un filet relativement mince de chocolat. Les inventeurs, désireux de tirer parti de leur brevet en Belgique, s'entendraient avec constructeur pour son exploitation, moyennant conditions à débattre. Machines à fabriquer des vis. — Système Hake-wessell. Breveté en Belgique, n° 156381, le 7 mai 1901. Cette machine, qui est automatique et pré-seule de grands avantages sur celles employées jus-qu a ce jour, possède un outil de parachèvement réglable à mouvement oscillant, un arrêt ou régulateur oscillant et un dispositif pour communiquer un mouvement variable ou intermittent à l'arbre de came. Les propriétaires du brevet, désireux de tirer parti de l'invention en Belgique, s'entendraient avec industriel, moyennant conditions à débattre. Application de matières abrasives aux machines à polir ou à doucir. — Procédés et appareils Hitchcock. Brevetés en Belgique, n« 252399 et 252400 le 23 décembre 1912, et n»- 252406, 252407 et 252408, le 27 décembre 1912. Ces procédés et appareils assurent un classement méthodique de la matière abrasive et son application aux appareils polisseurs dans des conditions telles que l'alimentation de la matière au récipient classeur et la prise de la matière à ce récipient s'opèrent simultanément, et que la proportion de matière abrasive et d'eau peut être aisément. réglée à volonté. L'inventeur, désireux de tirer parti de ses brevets en Belgique, s'entendraient avec industriels pour leur exnloitation mrwennnnt Nouvelles de mer MOUVEMENT DES STEAMERS ET DES VOILIERS Stoomvaart Maatschappij Nederland Le st. Boeton, allant de New-York à Amsterdam, a passé Scilly le 25 courant. Le st. Koni.ngin Emma, allant de Java à Amsterdam, a passé Gibraltar le 26 courant. Le st.. Krakatau, allant d'Amsterdam à Java, a quitté liravesend le 25 courant. Le st. Rondo, allant d'Amsterdam à Java, a passé Cap Car.vo.eiro le 26 courant. Koninklijke Hollandsche Lloyd Le st. Salland est arrivé à Port Talbot le 24 courant, venant d'Amsterdam. Nieuwe Waterweg, 26 mai. Bilbao, 25 mai. Arr. de Arrivés de Iberia (s;, Passages 25 Pandion (s), Manchester Huelva, 25 mai. Arr. de 26 Nyroca (s). » Amor (s), Gibraltar Serula (s), Liverpool Barcelone, 20 mai. Arr.de Imber (s). Neptunus (s), Swansea Liverpool viâ Lond es Valence, 22 mai. Parti pr Muriek's). Narvick Danae (s), Amsterdam Nyland (s), Lulea St-Ubes, 23 mai. >rr de Duiveland (s). Fortuna (s). Amsterdam Iinmingham Faro 21 mai. Air.de Partis pour a Poséidon (s). Rotterdam 25 Import s , Londres Gênes. 2i mai. Arr.de 26 Forstek s), Londres Castor (s), Amsterdam Varild (s) > Cagliari, 20 mai. Arr.de Walcheren (s), Huelva "/esta (s), Gibraltar Rollon (s). Goole Marseille 20 mai. Parti pr Zeearend 'mot ),Grimsby Banca (s), Londres Heimland II (s). venant du Japon. Frederikstad Port-Said, 20 mai. Arr. de Modesta (s) Hull Anchoria (s). Teije Viken (s), Clyde à Calcutta Buenos-Ayres Aden, 22 mai Arr. de Ymuiden. 26 mai. Arr.de No e s).Japon à Londres 25 Gaasterland (s), f'erim 24 mai. Passés de Newcastle 2 Warwickshire (s). reparti le 26 en retour. Liverpool à Rangoon Perth (s), Leith 24 Yang Tsze (s), Mode (s), Sundsvall Liverpool à Nicolajefsk 26 Garni (s), Hernosand Fayal. 22 mai. Arr de Z< us (s), Gèfle Nostra Signoradel Bosclietto, Epsilon ts; New-York Buenos-Ayres Parti pour St-Vincent (C.V.), 23 mai. 26 Veghtstroom (s), L'dres Passé de VlielanU, 25 mai. Arr.de Moerdijk (s), 24 Rijnstroom (s). Buenos-\yres à Rot'dam Hull viâ Nieuwediep Willemstad (Curaçao),23 mai 25 Groningen s), Parti pour Londres viâ Nicuwedirp Heelsum s'. SuèJe Harlingen. 23 mai Arr. de Batavia, 20 mai. Parti pr Eemstroom (s). Hull l)iomed(s), — Rotterdam 26 mai. Arr. de Kurrachee. 21 mai. Arr. de Elisabeth (s), NewYoïk 17 Haydn (s). Hull Kelbergen (s), » Parti pour Douvres, 25 mai. Passés de 21 Silver Wings (s), Poolster (s), Gibraltar New-York à Rotterdam Colombo, 23 mai. Arr. de Kyma (s). 22 Ôànfa (s1. Amsterdam à Barty Seattle à Liverpool Beachy Head,24 mai. 23 Hcnavon isj, Passé de Japon à Marseille Monnikendam (s), Partis pour Amsterdam à B.-Ayres Mongaia (s), Londres Plymoi.th 25 inai. Arr.de Springwell (si, • Orontes (s), Brisbane ,n Pvenant, de Ga'çutta. Scilly. 25 mai Passé de 20 fernando P°o (s) Nissei Maru (s), , . ,. Mflle Saigon à Avonmouth J"™" de .. Lizard 25 mai. Passés de- Tarn, Ma u s), Port-Saïd „ u.l».n i.i venant de Vladivostock Amsterdam à Swansea 21 Slrathness (s). Falmouth 25 Avocet (s), ,,ve" nl,d? Rangoon Rotterdam à Manchester „ ey, ' ' , Falmouth 21 mai. Arr. de 22 (s,\ L"ndres Ardgarry (s). Antofagasta 23 Médina (s) Sydney Cardiff 26 mai. Parti pr o,""!"1 de Londrf • Heemskerk (s), f S.T T", de St-Vincent (C.-V.) 2i Polyphomus (s), Barry, 19 mai. Parti pr Liverpool au Japon Fallodon (s), in ... .... Partis pr Bahia Bianca 19 Maru (si. Kirkwall, 18 mai. Arr. de ,n T r,!s 15 Heim s), Puerto Plat, 20 Teenkai (s), Man.llle 16 Gurth (s-, New-York -2 Neta (si. Marseille Rosenborg (s) Bathurst „ Kt-emun (s) Londres Thai (s) Valparaiso Saigon, 24 mai. Partis pour 17 Kronprinz Gustaf (s). ^2 Maisie (s), Marseille Rio-Janeiro 2 l Harpathian (s). 18 Sommerstad (s), Yokohama, 23 mai Arr.de Newport News 20 Neleus (si. Liverpool L. P. Holmblad is),Brésil 23 Nagoya (s), Londres Hull 2! mai. Arr. de Partis pour 20 Stag (s), Cuba 20 Amazone (s). Marseille Ghazee ts). New-York 21 Demodocus (s). Liv'pool 21 City of Durham (s), Hankow, 25 mai Parti pr Yokohama Perseus (s), Marseille Parti pour Melbourne, 24 mat. Arr. de 20 Dido(s), Bombay Palma (s). Londres Glasgow, 21 mai. Arr. de Fremantle, 24 mai. Parti pr 20 Pretorian (s), Montréal Mooltan (s) Londres Partis pour Adelaide, 22 mai Arr. de 20 City of Madras (s), 22 Egypt (s), Londres Maurice Parti pour 21 Scottish Monarch (s), 20 Beltana (s), Londres New-York Brisbane, 24 mai. Arr. de Liverpool. 24 mai. Arr. de Tasmanic (s). 22 Fridtjof Nansen s), Gothembourg Boston l-a P'ata, 20 mai Parti pour Bay State (s), » Highland Laddie (s), Georgiana <s), Savannah Londres Phidias (s), New-Yoïk Buenos-Ayres, 21 mai. Tennyson (s), Bathurst Partis pour 23 Lorca <s). Brunswick 20 Lady Plymouth s). Lorcie (s) » Las Palmas 24 Lestristsi, Rotterdam 21 Hermione (s) Liverpool Cymric (s), New-York Montevideo, 24 mai. Arr.de Quebra (s). Boston 20 Carisbrook (s), Hull Partis pour Partis pour 21 Willaston (s), N.-York 21 Rockabill (s). Ténériffe Martazan (s . » 24 Mizar (s) Rotterdam 22 Rowanmore (s) Rio Janeiro. 20 mai. Partis pr Baltimore 20 Kildale (s). ^nachton (s). » St-Vincent (C.V.) Rydal Hall (s) Beira 21 Attualita (s). Las Palmas Den of Airhe (s), Pernambuco 21 mai. . ... . New-York parli pour Antilochus (s), Japon Broomfield (s). Londres Arracan(s), Rangoon Rahi, . . , Whitgift (s). Sandy Hook Bah'* Blanca« 23 mai.Arr.de Lux (s), New-York Themisto (s) B.-Ayres 23 Netnerlee (s), » 01 m «un/ Partis Pour n * o, • . ^1 Bland Hall (s). Havre Queenstown, 21 mai. Atr.de 22 Barton (s), Nn"e ls'v , | , 23 Escrick (s) Londres Pernambouc à Londres Bulgarian Prince (si,. Havre, 24 mai Arr. de Rosario, 22 mai. Arr de 20 Marietta N. (s). Bellatrix (s), Rotterdam Newport News Boca Grande, 23 mai. City of Savannah (s). Parti pour dis / « Wilmington Brunswijk (s), Rotterdam O, £a f"î.e ,s)' New"Yo'k Port Townsend, 22 mai. 21 Daltonha11 (si. » Parti pQur Texas (s), » Biagio 0., Canal Zéro (s) Montevideo Philadelphie. 25 mai Garibaldi (s). Rotterdam Paiti MFagertun s » Laura (s). Rotterdam Bankdale (s). New-York Boston. 22 mai. Parti pour Dar_anus (s;, » Etonian (s). Liverpool Bordeaux. 22 mai. Arr de Norfolk (Va ). 24 mai. Arr.de 20 1ns (s), Amsterdam Woudrichem (si Part! pour New-York 22 Titan (s). Amsteidam Bermudes. 25 inai. Parti pr Copenhague 25 mai, Arr. de Bacchus(s), Sabine Pas Niobe (s). Amsterdam Christiania 24 mai. Arr. de xT • , m • Foldin(s), Amsterdam Navigation sur le Rhin Hellig Olaf (s), — Morrffinrri or New-York Lobith, 26 mai. Passés pour Nordfjord, 25 mai. Arr. de 25 Clara Eva, Pluto (s), Seydisfjord Belgique viâ Hansweett Vigo, 23 mai. Parti pour 26 Zeeland, Vulcanus (s), Amsterdam Belgique viâ Hansweert TRANSPORTS FLUVIAUX Maison fondée en 1860 Gustave SLAGHMOLDERS Affrètements EXPÉDITIONS - CONSIGNATIONS Agent en douane LOUVAIN-Bassins

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires appartenant à la catégorie Financieel-economische pers, parue à Anvers du 1858 au 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Périodes