Informations belges

266 0
20 October 1917
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1917, 20 October. Informations belges. Seen on 26 November 2020, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/g15t72876q/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

H^K9n9HiKB!!ifflmmi N° 491 20 Octobre 1917 InformationsBelges Observation ±xxx%>ojrtss.iaL.X& Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, en certains cas, de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source premier* de publication. Od aura donc égard aux classifications ci-après :. (x) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité, n'a pu être contrôlée sur source. (xx) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sur source. (xxx) signifie : Information de source officieuse ou officielle belge. Les notes d'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe Adresser les communications de service : 29, rue Jacques-Louer, LE HA.VRE (Seine-Inférieure) France (xx) Réponse de l'Episcopat belge à l'Adresse de l'Episcopat portugais. (Voir Informations Belges du 17 septembre 1917, no 458). La réponse de l'Episcopat belge à l'adresse que lui avait envoyée l'Episcopat portugais, a produit une vive impression à Lisbonne. Les évêques du Portugal avaient écrit aux prélats belges : « Si la Belgique avait déjà conquis le droit à l'admiration et au respect universels par son caractère pacifique, laborieux, éloigné de tout esprit d'agression, et aussi par son administration publique, elle s'impose aujourd'hui à l'admiration et à la reconnaissance de tous ceux qui placent au dessus des intérêts matériels le grand principe de la justice et le sublime sentiment du patriotisme. » L'Episcopat belge a répondu par une Adresse signée du cardinal Mercier et des évêques de Namur et de Liège. Ce document rend d'abord hommage à l'effort portugais en faveur des Alliés. Il fait allusion aux consolations que le souverain Pontife n'a cessé d adresser à la Belgique et aux protestations qu'il a formulées,dèsle commencement delà guerre, contre l'agression dont elle a été victime. 11 rappelle les secours et les témoignages de sympathie envoyés par les Alliés et les nations neutres amies, et il ajoute : « Quant à nous, vénérables Frères, nous conserverons la fidèle mémoire des paroles fraternelles que vos nobles cœurs vous ont dictées. Unis à tous nos frères de l'Episcopat catholique dans les supplications au ciel pour qu'il rende au monde unepaix solidement f ondée sur la Justice, nous le prions en particulier de bénir Votre Eminence et Vos Grandeurs dans la proportion du bien que vous nous avez fait. » Le Diario Nacional, de Lisbonne (n« du 11 octobre 1917),en commentant ces documents, fait remarquer qu'ils tirent une importance spéciale de la campagne pacifiste menée autour de la note pontificale qu'on a voulu détourner de son vrai sens. Il rappelle que le cardinal Gaspari vient encore d'écrire, en réponse à une consultation sur le Congrès de la paix projeté par les femmes autrichiennes en Suisse : « Loin de prétendre former la conscience politique du monde catholique. Sa Sainteté exhorte et encourage, non seulement tous les catholiques, mais tous les peuples, à considérer le vrai patriotisme comme un devoir et une vertu. » (xx). — Le peintre et sculpteur belge Jacques de Lalaing est mort. — Le comte Jacques de Lalaing, artiste peintre et statuaire belge, vient de mourir à Bruxelles, d'une pleurésie. Il était président de la Commission des Musées royaux de Belgique. Le grand artiste avait été l'élève de Portaels ; il excella à la fois dans la peinture et la sculpture. Parmi ses œuvres maîtresses, on cite la décoration du Palais du Sénat et celle du grand escalier de l'hôtel de ville de Bruxelles ; des plafonds à la maison communale de Saint-Gilles ; de grands tableaux aux Musées de Bruxelles et de Gand ; le groupe équestre de lutteurs érigé au bout de l'avenue Louise, à Bruxelles ; le monument aux soldats anglais au cimetière d'Evere ; des statues décoratives pour la façade de la maison communale de SaintGilles ; le monument de Mérode, le monument du père Dedeken, etc. Le comte de Lalaing est mort clans son vieil hôtel familial de la rue Ducale. (xx). — A propos de l'arrivée des enfants belges en France. — Faits divers. — D'après le . Temps du 19 octobre 1917, un incident émouvant a marqué le passage à Evian des 618 enfants belges venus du territoire occupé et débarqués à Paris le 16 octobre 1917. Dans le hall du Casino de la ville citée, un Belge, sans nouvelle des siens depuis longtemps, a retrouvé parmi les petits exilés son enfant, qui lui a fait part de la mort de sa mère. .. (xx) — Un régime de terreur. — La mort pour un peu de bois à brûler. — D'après une information de la frontière belge adressée au Telegraaf, d'Amsterdam (13 octobre 1917, éditiondu soir) un douloureux événement s'est produit dans un village des environs de Wetteren (Flandre orientale). En présence de la pénurie de charbon, un . père et son fils s'occupaient à couper du bois à brûler malgré l'interdiction édictée par l'occupant. Des soldats allemands les surprirent et leur intimèrent, de loin, l'ordre de cesser. Effrayés, les deux hommes prirent la fuite, mais les militaires abattirent, à coups de fusil, le père et le fils.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Informations belges belonging to the category Oorlogspers, published in Le Havre from 1916 to 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Subjects

Periods