La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire

97 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1914, 12 July. La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire. Seen on 14 November 2019, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/q23qv3dt52/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

fROisiÈME Année. — N° 28 Dimanche 12 Juillet 1914 Le Numéro : 10 Centimes La Semaine JOURNAL SOCIALISTE HEBDOMADAIRE Politique HDlWirilST^HTlOfl : Antony Neuckens 43, rue de l'Education, Bruxelles ï*ÉDflCTIO]sl : Max HALLET et Camille HUYSMANS 17, rue Joseph-Stevens, Bruxelles jRBOflrlBJVIEISlTS : Belgique '• 5 francs par an. Etranger : 8 francs par an. SOMMAIRE : La Minorité de la minorité. — Chronique de la semaine. — L'Église et le crime (Pasquin). — Contre les maladies des plantes (G. C.) — La Société berlinoise du paradis des fruits (Arthur Wiechulu). — Schéma de la future Université du Travail de Bruxelles. — Au Pays des aveugles (H.-G. Wells). -- Notes contemporaines : Fêtes populaires, (Frédéric Denis) — Théâtres. Demandez tarif des annonces à l'Administration : 43, rue de l'Education, Bruxelles. La minorité de la minorité M. de Broqueville a laissé tomber une à une toutes les lois dont il s'était constitué le défenseur attitré. Nous l'avions prévu. Le discours deTurnhout le confirme.M. de Broqueville avait eu la prétention de résoudre le problème scolaire, le problème militaire, le problème des assurances. Il fait voter'des lois d'obligation. Les élections de 1914 renforcent l'opposition. Et aussitôt, le chef de cabinet annonce le sabotage de son œuvre. L'obligation scolaire? Des arrêtés royaux viendront la corriger. Ce qui veut dire que l'obligation n'existera que sur le papier. L'obligation de prévoyance ? Le ministre annonce qu'il transigera sur l'obligation maladie et invalidité. L'unique obligation qu'il maintient intangible est l'obligation militaire. Mieux encore. Les mutualités chrétiennes viennent de demander au gouvernement l'ajournement à 1917 des articles relatifs à la pension de vieillesse. Ce qui veut dire que les vieillards devront attendre deux années de plus. A qui et à quoi faut-il attribuer cette volte-face ? A un changement de la constellation des partis? Non, car le nombre des partisans de l'obligation a augmenté. La raison est qu'il y a changement au sein de la majorité. Celle-ci a été réduite et M. Helleputte pratique la politique du chantage. Le parti clérical n'a pas été seulement refoulé dans la minorité. Le parti clérical est encore dominé par sa propre minorité. C'est le motif pour lequel M. de Broqueville a consenti de pratiquer la politique de ses ennemis. Il veut rester au pouvoir et, pour s'y maintenir, il dévore ses enfants. Le système plural nous a amené cette situation bizarre que le pays est administré par un parti qui n'a plus de majorité et par un clan politique qui ne peut même pas compter sur la majorité des suffrages au sein de son propre parti. M. de Broqueville gouverne, mais M. Helleputte se trouve au gouvernail.: + Chronique de la Semaine 1 UNE TRENTAINE de socialistes belges représenteront le parti au Congrès de Vienne. Vandervelde a fait un des rapports sur 'alcoolisme. Anseele parlera à la fête du 30 août organisée à l'occasion du cinquantième anniversaire de la grande coopérative ouvrière de Vienne. Vandervelde est engagé pour donner avant le Congrès une série de conférences en Styrie, à Graz. Huysmans parlera à Prague et à Brunn (Bohême). Tous deux sont inscrits à Budapest le 30 août. Enfin il y aura toute une série de meetings à Vienne et aux environs pendant le Congrès et après le Congrès, une grande démonstration pacifiste à Francfort-sur-le-Mein, où parlera également un délégué belge. LES JOURNAUX publient des notes sur l'emplacement que devrait avoir le Monument du Travail et reprochent aux pouvoirs publics une inertie coupable. Nous ne sommes pas de leur avis. Jusqu'à présent, on n'a pas encore créé le piédestal qui convient à cette œuvre remarquable.Tous les projets ont de graves défauts. Quant à l'emplacement, un des meilleurs, c'est celui que nous avons recommandé à l'examen bienveillant de M. Poullet: l'entrée de la nouvelle Université du Travail. Le ministre des sciences et des arts a été frappé de l'excellence de la combinaison et il a promis de l'examiner avec bienveillance. Des partisans de l'emplacement au Bois nous ont même déclaré qu'ils retireraient leur proposition si le gouvernement acceptait de placer le Monument du Travail dans le cadre symbolique que nous lui avons signalé.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire belonging to the category Socialistische pers, published in Bruxelles from 1912 to 1914.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods