Le bruxellois: journal quotidien indépendant

227 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1917, 31 May. Le bruxellois: journal quotidien indépendant. Seen on 13 July 2020, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/z60bv7cs80/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

4™ Année - N. 958 - Ed. S CIHQ CENTIMES Jeudi 31 Mai 1917 ABONNEMENT POSTAL, ÉD. | Bruxelles - Province - Etranger 3 mots : Fr. 4.50. - Mk. 3.60 Les bureaux de poste en Belgique et à rftonj'-r n'accepteni que tics j abonnements TOIMESTÎ^IELS, ceux-ci prennent cours les 1 JAXV. 1 AVIIL 1 JCÏLÏ ET ! OCTOB. On peut s'aionœr touteiois pour les ceux der*i«rs *ois ou même jK>ur le cernJar mois de chaque trimestre au prix de 2 Mois 1 Mois Fr. 3.00- Mk.2.4t Fr 1.50 -Mk.l .20 TSRA<SE:!30.000 PAR JOUR Le Bruxellois Rédacteur en Chef : René Armami liiitliieH laifpesilaBf {Rédaction, Administration, Publicité, Vente : à BRUXELLES, 45. RUE HENRI MAUS | ANNONCES — La lâga» Faits divers et Echos . fi. 5.09 Nécrologie „ 3.00 Annonces commerciales .1.50 » financières. . . 1jû3 PETITES ANNONCES La petite ligne 0.59 La grande ligne liûfl TiRâGE:f!0.000 PAfl Jû«« Derniers Communqués Officiels ALLEMANDS BERLIN, 30 mai. — Officiel de midi : Théâtre de la guerre à l'Ouest. Toute 7a j >arnâe, l'action rffUerie n'a été vive que ts le secteur de Wytschaefe. Dans la soirée, le feu est également devenu plus intense dans d'autres endroits. Des poussées de reconnaissance des Anglais sur le front d'Artois et des Français au Chemin des Darnes ont été rejetées. Des combats d'avant-postes au sud-ouest de Si-Quentin nous ont rapporté un certain nombre de prisonniers. Théâtre de la guerre à l'Est. La situation ne s'est pas modifiée. Front en Macédoine: Pas d'évéwmenis essenti Is. BERLIN. 29 mai. — Officiel du soir ; Jusqu'à présent on ne signale pas de grandes Opérations de combat. La guerre sous-marino. BERLIN, 29 mai. — Officiel : 1) Nouveaux succès de nos sous-marins dans Tocéan Atlantique et dans le canal anglais : 26,000 tonnes de jauge. A l'exception d'un petit voilier tous les navires étaient de nationalité anglaise. Parmi les cargaisons coulées figuraient entre autres : 6000 t: de sucre, destinées à l'Angleterre. D'un ■vapeurJ le capitaine et les artilleurs oui été faits prisonniers. 2) Par nos sous-marins opérant dans la Méditerranée a été .récemment de nouveau coulé un nombre assez important de vapeurs et voiliers avec lin tonnage global de 50,000 tonnes. Paj mi les navires coulés se trouvaient les vapeurs anglais armés tr Zanoni » (3851 t.) et a Tung Sham » (3999 t.), Chacun avec 6000 tonnes de charbon en route d'Angleterre pour Gênes; le vapeur anglais « Locks-ley-Ha'l » (3655 t.), avec un chargement de marchandises diverses en route des Indes pour Mar-tseille; un grand, vapeur pétrolier armé, convoyé par 3 navires-accompagnateurs avec un chargement complet d'huile, et un antre vapeur armé de nom inconnu de 6000 t. a été toririllé hors du convoi; un ont été torpillés un vapeur anglais armé de 3000 t. ainsi qu'un navire sur lest de 4000 tonnes, de nationalité inconnue, qui étaierf mv^Hés par tes navires de pêche et des contre-torpilleurs. AUTRiCHIEN VIENNE, 29 mai : Théâtre de ïa guerre à l'est. L'activité d'artillerie ennemie s'est accrue en fnrdnts endroits du front. Des détachements de reconnaissance russes ont été repoussés en certains Sect urs Théâtre de la guerre italien. Après un dimanche de Pentecôte plus calme, la b^'aille de l'isonzo s'est ravivée pour la troisième fois. La nouvelle grande vague d'attaque de l ennemi s'est dirigée cette fois contre les hauteurs du Vodice et du Monte Santo. L'assaut italien, contre l'aile septentrionale commença vers midi. Précédé d'une puissante action d'artillerie, il s'étendit la-près-midi contre tout le secteur susdit. Souvent il y eût des corps-à-corps acharnés, qui durèrent également la nuit. On s'est surtout violemment disputé la cime 652. Notre front a opposé sur toute son étendue une résistance d'airain contre tous les efforts de l'ennemi. Les régiments d'infanterie n- -<?, 24 et 77, se sont particulièrement distingués. En repoussant la tentative d'un coup de main italien au nord-est de Gorizia, nous avons fait 200 prisonniers. Aa sud de javzicmo, l'ennemi s'est buté hier de nouveau quatre fois contre nos positions, ce qui outre des pertes sanglantes énormes, lui fit perdre 15 officiers et tsOO soldats que nous ai ns fait prisonniers. Le nombre des prisonniers, que nous avons frit depuis le début de la 10e bai ai,le de l'isonzo, s'< lève à 14.500 hommes. En Carinlhie et au Tyrol, rien à signaler. Théâtre de la guerre sa End-Est. Situation inchangée. ruées CONSTANT1NOPLE, 30 mai. — Officiel du 29: Au front du Caucase>à l'exception du feu d artillerie ennemi inefficace, rien d'essentiel ne s'est produit. Au front de Sinal, pendant la n-iit du 27 au 28 mai, ainsi que pendant la journée du 28 courant, feu d'artillerie modéré. Sinon pas d'événements importants.CONSTANTINOPLE, 28 mai. — Officiel ; Sur le front du Caucase, un coup de main ennemi a échoué au centre: Sur l'aile gauche, canonnades ennemies inefficaces. Sur les autres fiontsj rien d'important ne s'est produit. BULGARES SOFIA, 30/ mai. — Officiel du 29 mai : Front en Macédoine : Sur tout le front, faible canonnade, plus vive sur la Stronma inférieure. Dans la boucle de la Czerna, par moments, feu roulant. Pendant la nuit, deux compagnies ennemies ont tenté de progresser contre nos postes avancés près de AUschak Mahle; foute-fois ils ont été rejeiés par notre feu. Front en Roumanie : Au cours de la nuit, des patrouilles ennemies er tmois ont tenir, de s'aoorocher de Tukea. Elles crut été mises en fuite par notre feu. Près d'Isaccea coups de canon isolés, SOFIA, 28 mai. — Officie} ; Sur tout le frent en Macédoine, faible canonnade Dans la boucle de ia Czerna, à Touest du lac di Doiran, dans la partie septentrionale de la pkdsv Serres, le feu d■? l'artillerie est devenu plus violen à certains moments. Sur le front en Roumanie, près d'Isaccea, canon nade isolée. Pris de Tulcea, fusillades. FRANÇAIS» PARIS, 29 mai. — Officiel de 3 h. p. m. : Hier, en fin de journée, bombardement violent dt la région d'Hurtebise, à la suite duquel l'ennemi c prononcé deux attaques qui ont été refoulées pai nos feux. Toutes nos positions ont été intégralement maintenues. En Champagnet rencontres di patrouilles dans les secteurs au sud de Nauroy e, de Moronvilliers. Nos batteries ont exécuté des tin de destruction efficaces sur les organisations et la voies de communication de l'ennemi. Sur la rive droite de la Meuse, nous avons enlevé un petii poste ennemi au nord de Vacherauville et fait dei prisonniers. Nuit câline partout ailleurs. Aviation. — Le 28 mai, sept avions ennemis ont été abattus en combats aériens par nos pilotes ei douze autres sérieusement endommagés ont été contraints d'atterrir dans les lignes ennemies. PARIS, 29 mai. — Officiel de 11 h. p. m. : Rien à signaler au cours de la journée en dehors d une lutte d'artillerie parfois violente dans le massif à" Moronvilliers, notamment sur le Casque ei le Têton. PARIS, 28 ine.i. — Officiel de t Armée d'Orient ; Rien d'important à signaler. RUSSE PETROGR4D, 28 mai : Au front de l'ouest et en Roumanie, la fusillade habituelle. Front du Caucase : Les TurcS ont tenté à deux reprises d'assaillir la hauteur au sud de Van. Ils ont été repoussés par notre feu. Des avions ennemis ont jeté 12 bombes sur notre champ d'aviation, situé au nord-ouest de Lunietx. STAUEN ROME, 28 mai ; Au front des Alpes juliennes, l'activité de nos troupes a été assez entravée par de forts ouragans, elle fut toutefois animée hier, et nous l'avons utilisée pour organiser les positions nouvellement occupées et pour consolider celles que nous avions conquises les jours précédents. Sur le Carso, nos troupes se sont empar ées, après une préparation d'artillerie efficace, de nouvelles tràachées fortifiées ennemies, à l'est et au sud-est ds Jamiané. Après avoir franchi le Tim.avo,nous avons occupé la localité de San Giovanni, au nord-ouest de Duino, et avons capturé 9 mortiers dt 14.9 cm. du dernier modèle, en excellent état. Dans la région de GorT-ia nous avons repoussé d"ux violentes attaques ennemies successives contre nos positions dans le secteur de Vodice et sui les hauteurs à l'est de cette localité. La nuit dernière l'ennemi a canonné avecw la dernière violen ce nos positions sitr la hauteur 126, au sud de Grr> zigna. contre laquelle il avait lancé de forts déta chements d'infanterie, qui réussirent à pénétre, dans une par ie de nos lignes. Une contre-aitaqiu immédiate les dispersa de nouveau complètement Nous avons fait 156 prisonniers dont 3 officiers. D \s avions ennemis ont jeté des bombes sur le localités situées à l'isonzo inférieur et firent quel ques victimes. Une autre incursion d'aviateurs en nemis au-dessus de Chiusaforte (vallée de la Fel la)■ n'a causé aucun dégât sérieux. AMSLAI& I LONDRES 28 mai : Pendant la nuit des détachements d'attaque er. nemis ont étc repoussés au nord-ouest de Chéris et au sud de Lens; l'ennemi a subi de nombreuse pertes et nous avons lait des prisonniers. Au nor cl' Armsntièrcs et dans le voisinage de Wytschael nous avons prononcé ai'ec succès des attaques, a cours desquelles nous ayons atteint les position de réserves allemandes et fait environ 30 prisot niers. 9 Au cours d'vne poussée couronnée de succi nous avons fait le mafetr quelques prisonniers, l'est de Vermelles. Nos avions ont fait, hier de noi veaux vols et reconnaissances animés, en jeta; des bombes. Au cours de nombreux combats 1 appareils allemands furent détruits, 10 autres furei obligés d'atterrir hors de notre portée. Un auti fut abattu par notre tir de défense. Trois de tu avions sont portés manquants. La guerre aérienne. LONDRES, 29 mai : On annonce officiellement : Aa cours de la de nière attaque aérienne sur l'Angleterre, 66 perso nés ont été tuées à Folkestone. Dernières Dépêches Les combats à l'isonzo. Vienne, 29 mai. — Après la courte pause du c manche de Pentecôte, les ccmiba:s à l'isonzo o repris avec uae intensité nouvelle, sur tout le froî le second jour de Pentecôte. Celte fois encore, 1 Italiens ont lancé de9 masses considérables coni te partie eepten^onale du frani. Vers midi, , arli'terie a commencé à cancnner tout le secteur au sud-esf de Piava et a concentré principalement son feu contre les hauteurs de Vodice et du Monte Santo. L'assaut de l'infanterie itaîienne, qui as déploya en , cet endroit, continua jusque dans l'après-midi, mais , notre infanterie et surtout les régiments n. 9, 24 { et 77, appuyée comme toujours de façon superbe par l'artillerie, a anéanti tous.les effor;s désespérés de l'ennemi. Par endroits, il y eut de vratants corps-à-corps. Nos troupes ont néanmoins réussi à décider rapidement le combat en leur faveur, grâce à l'opiniâtreté de fer et à !h vaillance avec laquelle ils 93 jcu"nt des forces su, Srieures de l'adversaire. La nuit même n'amena pss la fin du combat. Dans la région de Goritzia, l'ennemi a tenté par deux fois de s avancer contre notre position, mais il fut néanmoins repoussé et laissa en outre 200 prisonniers entre nos mafms. Sur le haut plateau du Carso, il y eut. hier des combats purement locaux, t'xst ainsi que l'ennemi a prononcé dans la matinée quatre attaques au sud-est de jamiano, qui furent toutes nettement repous-séss; 15 officiels et 800 ,soldat9 restèrent prisonniers entre nos mains. L'après-midi et la nuit se : passèrent sans combats de pilus grande envergure. Les Ttai.itns ne risquèrent 1 ne attaque que dans un seul endroit; elfe échoua devant l'attitude de nos braves troupes'. AinPi a débuté h>r la tro'siAnie phase de la dixième 1 "taille de l'isonzo. mais le lundi de Pentecôte n a pas apporté le succès; aux Italiens, et i? n'existe pas de preuve Plus décisive de l'esprit héroïque qui ammp nos vaillantes troup.~s que le grand nombre de prisonniers qu'ils ont pri9 jusque hier à l'adversaire. Le nombre d'ita'iens amenés jusque hier, de la ligne de f-;u, n'est pas inférieur à 14,500. Les taris. Berlin, 29 mai. — En Fiance, l'opinion continue a cri r: guer les tanks blindés, autrefois fcaat ViEratés. Un soldat du 22e régiment d'infanterie écrit de la région de Cnacane : n J'ai vu mx tanks, qui étalent autrefois le grand espoir de la France; mais ils s onfeminetii trop vite. » Un lieutenant aviateur français, descendu, dans un combat, par un aviateur allemand* écrit de St-Eti^nne en date du 12 mai : " Le contingent des tanks Va aucune valeur pour 1 ' ' —1 r.n . . . . ■> - . ■. . ... fensive, 6G ont été détruits. Comme tu dois le savoir déjà, le major l.ouis Bossut a été brûle avec son tank. » Attaques aériennes allemandes en Kussie méridionale. St-Péter$boarg, 26 mai (télégramme retardé). — Ces dentiers jours, des avions allemands ont exécuté de nombreux vols au-dessus des viifes danubiennes qu'ils ont copieusement bombardées en faisant de nombreuses victimes. La poussée contre la ville d'Ismaïl a été particulièrement terrible. Troubles à Paris. Berne, 29 mai. — De Paris au « Nonveî&te de Lyon » : Le soir du 28 Ir.ai, de violents Incidents se sont produits dms 1e quartier très populeux de Montparnasse, surtout dans le voisinage de la gare. Rue de la Gaïté, il y eut de fortes collisions, tendant à se développer vers f&ïti'ri®ur de la ville. La police chargea à l'arme blanche. Des pferres furent jetées et plusieurs manifestants furent blessés. La foule fut dispersée; trois arresteticsis fureiït. opérées. Les grèves à Paris. Le « Progrès » de Lyon annonce que les restaurants parisiens sont surveillés par la ; police. Les télégraphistes, les téléphonistes et les facteurs des postes se sont partiellement joints aux grévistes. s Le procès d'espionnage Gerlacli. Berlin, 29 mai. — On annonce de Zurich au «Ber-liner Lokal-Anzelger » : On télégraphie de Milan : Le témoin de la Couronne dans le procès Gerlach, le célèbre soldat calabrais Bruno Tedeochi, a été déclaré fo-u. De c.e fait, tout le procès d'espionnage ? est devenu nuL Dans la navigation suédoise. Si ckholm, 30 mai. — A raison du torpiSage de 1 six navires suédois et de ia capture de trois autre® bâtiments, tous destinés à la Finlande, les arme- u inents de la place on,; arrêté provisoirement tout e transport, de marchandises vers la Finlande. Las socialistes allemands à Stockholm. Berlin, 30 mai. — Le « Vervârbs » annonce que les ropréa ntants du bureau du parti 3ocial-dém&-c crate, de la fraction du Reichstag et de la Com-^ mission générale des syndicats ouvriers de Berlin, sont partis viâ Copenhague pour Stockholm, où ils if entameront, le 3 juin, les pourparlers avec le co- 2 mité organisateur de la Conférence de S ockhoim. if La presse anglaise à Pétrograd. e Le correspondant du « Times » à Pétrograd >s écrit que l'Agence télégraphique de Pétrograd, qui se trouve sous le contrôle de la commission pour les affaires étrangères, du Conseil des ouvriers et des soldats, boycotte la presse anglaise, à l'exception des organes r- radicaux. i- Le nouveau président du conseil chinois. L'Agence Beuter apprend de Pékin que le Parlement a approuvé la nomination à la présidence du conseil de Li-Tsiug-Chis, un neveu de feu Li-Houng-Tchang. Le nouveau ti tul&ire constituera probablement un ministère de coalition. li_ L'exportation de soieries italiennes, at Zurich, 30 mai. — Le gouvernement italien z !t, défendu l'exporta ' ion de la soie et des articles er es sois vers tous les pays neutres qui ont une îroin- re tière cmanune avec les pays ennemis. Pour la Suis- tir «s, il est Mt une exception, en ce sens que le bu s. ' peau de la douane italo-suisse, à DomodosisoJa, est 3Utcrisé à permettre la sortie de colis-postaux contenant du velours, des dentelles, des tulles, des tissus d'ameublement, des broderies de brc-cart et articles similaires, sans permission spéciale du ministère du commence. Révocation de généraux italiens. Le « Corriere délia Sera » annonce que plusieurs douzaines de généraux ont été révoqués récemment de leurs fonctions pour ûicapaciié. REVOLimQlK ïtfJSSB. Amsterdam, 29 mai. — On mande du « Daily News » à. l'« Algemeen HandelsWad » que Kerer.ski a lancé une proclamation contre les razzias auxquelles se livrent fréquemment les so^sts dans les districts agraires. « La jeune liberté de la Russie se trouve nvinaeée, dit-il, si cette situation de vol, d'incendie criminel et- d'actes de violence perdure. Le même journal parle de dangereuses scènes de rebellion, suscitées par les monarchistes, dans l'espoir de ramener de nouveau la Russie au régime monarchique par la voie de l'anarchie. St-Pétersbourg, 29 mai. — Le Conseil des ouvriers et soldats communique la motion suivante : Le Congrès des représentants de l'année active et de la marine au front d'Odessa et les ouvriers et paysans qui la composent- saluent les camarades et membres de l'Internationale qui c/nj levé la bannière de la fraternité des masses ouvrières englobant tous les peuples et qui ont jeté les bases d'une paix générale, sans annexions de territoires et sans indemnités de guerre en se basant sur le droit d'autonomie des peuples. Berlin, 29 mai. — On annonce de Stockholm au « Bsrliner Tageblatt » » D'après le « Wajtschernsja Wremja », Kerenski a déclaré, lors de son séjour à Helsingfors, que les ambassadeurs russes à Paris et à Londres ont été relevés de leur poste, ainsi que l'ambassadeur français à Si-Péltersbourg. Le journal estime que dams les cercles diplomatiques oa s attend à une rupture complète avec les traditions de la diplomatie russe d'avant la Révo??-'ioo e; qu'à partir de maintenant des politiciens et des représentants démocratiques le© remplaceront. Le socialiste activiste Plechanoff a été d°p-iané pour le po te d'ambassadeur à Paris, et Briand pour le poste d ambassadeur français, à St-Pétershourg. Rotterdam, 29 mai. — D'après une nouvelle (ia Londres su « Nieuu'e Ro erdamsche Courant r>. le prince Krapotkin et d'autres Rttssas bien connus. tioo dans la nouvelle Russie. Les Français en Russie. Berlin, 29 mai. — D'apTès le « Berlin er Tageblatt », 5,000 artilleurs français ont occupé le port, de Romanoff à la côte de Murman. D'autres contingents de troupes suivront. C'est un nouvel acheminement vers l'occupation systématique par 1 Entente des ports russes. Chute d'un grand avion russe. D'après le « Manchester Guardian », les Russes ont perdu, près de Monasterszyska, un avion de type géant, du système Mourometz. Poux une raison inconnue, l'appareil est tombé- d'une hauteur de 3,000 mètres. Le commandant de l'avion, le lieutenant Lavrcff, ainsi que les autres membres de l'équipage, soit 4 officiers et 1 soldat, ont été tués. Exodes, en Bizssie. Stockholm, 30 mai. — D'après une nouvelle de BevaL plus de 10,000 habitants out quitté cotte ville pendant ces dernières semaines. A Narva également, la population s apprête à quitter la ville. L'Efcat-major d'une division serbe arrêté parades soldats russes. Stockholm, 30 mai. — Le coinmandaut d'armée dit district militaire d'Odessa a lancé le 15 mai l'ordre du jour suivant: « Le conseil des soldats des troupes placées sous mes ordres a arrêté tout Fétat-major de la division serbe cantonnée ici, le commandant de la division inclus. J'attire l'attention des soldats sur le fait que les troupç-s serbes sent sru-jnises au commandement supérieur russe, simplement sous le rapport des opérations, et que l'arrestation de hauts représentants d'une armée alliée, est regrettable et intolérable et ou'elle semble enfreindre les règles du droit des peuples. » La guerre aérienne. B. Win,' 29 mai. — Une nouvelle officielle de Rea-ter du 25 mai fait un rapport au sujet résultats des attaques aériennes signalées dans le communiqué allemand, contre la côte sud-est d'Angleterre. D'après cette nouvelle, la plupart des dégâts r -t été causés dans une ville, où les bombes sent tombées dans les rues, ont touché un nombre considérable Ide civils, endommagé gravement des magasins et d's maisons, bleàsé 70 personnes, parmi lesquelles 27 femmes et 19 enfants. Le but que poun-uk Fceu-l ter est. visible. La désignation du chiffré des victimes et la suppression du nom de la viille attaquée, doivent faire croire que les aviateurs allemands ont jeté des bombes sur des villes ouvertes. Nous voulons comp'éter la nouvelle de Reuter : la viSe attaquée était la forteresse navale de Douvres, le dépôt principal des renforts à transporter par le canal. Près de Douvres et de Folkestone, il y a des dépôts et des entrepôts de vastes dimensions, occupés pîr des troupes qui attendent leur transport au théâtre de la guerre français et où sont accumulés des munitions et des approvisionnements destinés aux besoins gigantesques de l'armée anglaise.Nos aviateurs trouvent dans cette accumulation de provisions et de munitions d;s buts fertiles. Sept violents in cendies observés par des aéroplanes arrivés pJu: tard sitr les lieux, prouvent que l'attaque a ét< heureuse. La nouvelle que trois aéroplanes aile, mands sont perdus est inexacte. Un seul apparei n'est pas rentré à son port d'attache. La gloir* facile d'attaquer des viSes ouvertes reste réservée comme auparavant, aux Français et aux Anglais. DÉPÊCHES (Reproduites de l'édition précédente.) La situation à l'ouest. Berlin, 29 mai. — Le 28 mai l'activité d'artiSa rie réciproque s'est de nouveau considérablemen» accrue dans la boucle de Wyfschaete et dans la région d'Armentières. Le soir et la nuit le feu violent persista. Près de Messines et dans la région d'Armentières, nous avons chassé de fortes troupes anglaises d'éciaireurs. Au sud nous avons repoussé par contre-attaque immédiate un détachement ennemi qui avait pénétré dans nos tranchées près de Richebourg après une forte et persistante prépara tion d'artillerie. Des troupes d'assaut anglaises qui s'avançaient le matin du 28 mai, après une forte préparation d'artillerie et de lance-mines, et grâce à la protection de la fumée, contre la carrière de sable déjà disputée durant l'automne ds 1915 et à l'ouest de Hulluch, subirent le même sort. EKes furent de nouveau repous-ées partiellement devant nos obstacles,^partiellement au cours de ccrps-à-corps acharnés, avec des pertes considérables. Au front d'Arras le combat d'artillerie a continué avec l'intensité habituelle et s'est accru vers le soir en plusieurs endroits. Notre artillerie a combla avec succès les batteries ennemies. Lors ?u bombardement de la gare d'AsTas, une grande explosion se produisit après le quatrième coup. Au front de l'Aisne, le f'u d'artiiie.rie n'a été intense que dans la région du Winterbrrff Vers le s^rr, notre artillerie s'empara d'un certain nombre de batteries ennemies par un feu des plus effieacrs. De même que près da la ferme d'Hurtebise et p»ès du moulin de Vauclerc, des patrot "!hs ennemies qui s'avançaient durant ia nuit- au non! de Craonae, furent rspoussées au cours d'un combat de grenades à main. Sur la région des hauteurs de Champagne, uns tantative des Français entreprise le soir vers 11 h. 15 en vue de reconquérir 5a position que aou-s leur avions enlevée le 27 resta aussi vaine que 1rs attaques réitérées du jour précédent. Outre is grand nombre de prisonniers blessés qui tombèrent entre no- mains, nous avons compté au cours, des combats du 27, plus de 270 prisonniers. Nous avons Capturé un grand nombre de mitrsillei-ses et de fusils automatiques, ainsi qu'un canon de tranchée. Dans la région de Verdun, la journée a été cat-me, mais l'activité aérienne a été animée. _ ï»a siissiimii Uust de l'est. Au sud-est de Bogdanow nous avons chassé une forte patrouille russe qui cherchait à s'avancer contre nos positions. Un coup de main d artillerie ennemie qui déchargea environ 609 coups dans la région de Smorgon a rencontré une riposte énergique de notre part. En cet endroit les Russes détruisent à l'aide de grenade® incendiaires, leurs proores forêts. Le feu a été également plus animé, près de Luck, Ztoczow et dans la région de Brcec-zany. Pendant la nuit du 29 mai, i'ac'ivii-' d anÊBO-terie a été plus intense près de. Zioczow. Dans les Carpathes, nous avons répondu au îea destructeur de l'ennemi. Nous on» riposté avec succès au moyen de notre 'eu d'înfanfSie et de mines à un coup de main d'infanterie emnemie aa nord de Kirlibabs. Sar le Danube inférieur, l'activité intense des canots de reconnaissance de l'ennemi, a é#é interrompue par no'Te feu, du-ant la nuit du 2% mai. La grève des ouvriers es, munitions ea Angleteire. Berne, 29 mai. — L'assemblée en masse des machinistes en grève de Liverpool, a résolu à uae forte majorité de reprendre le travail, et a anroncé expressément que celui-ci serait abandonné de nouveau, au cas où le paragraphe du nouveau projet de loi des \inuninons, concernant î'aGeci&itcs» des ouvriers lettrés à des p~o. :-r .ons privées serait déposé sans modification à la Chambre des communes.Les socialistes français iïcmt-lïs à Stockholm? Paris, 29 mai. (Havas). — Le coassa nsii-.-nsl da parti socialiste français a adopté à l'^-saïraSté la décision suivante; « Le conseil aatonai se trouve en présence d'un côté d'une coovcesî , à Stockherra émanant du bureau aociîiïte international ; d'un autre côté, d'une invitation des citoyens Cacuin et Moutet, qui sous l'impulsion de la révolution russe tendent à provoquer une assemblée populaire internationale. Le conseil national se félicite, de ce que ses efforts servent le même but. C'est pourquoi il accepte l'iovèlfien des camarades russes et s'unit à eux en ce qui concerne le désir d'une réunion farter lationde. 11 conclut en même temps à l'envoi d'une dé ,'gaticn à Stockholm pour y représenter la manière de voir des secriens françaises près de l'entreprise commune et y préparer la paix sur les bases dictées par les socialistes et le gouvernement révolutionnaire russe. Il charge en même temps la délégation de s'entendre avec ces derniers au sujet do l'entrevue, de l'internationale souhaitée par eux. Paris, 28 mai. (Havss^. — Le con%fi,l national socialiste s'est réuni hier pour délibérer au sujet de la participation des social-démocrates français à la Conférence de Stockholm. Les socialistes Ca-c'uin et Moutet, rentrés de Russie, ont donné dea détails au sujet de leur voyage et ont exposé au parti socialiste les efforts qu'ils ont faits en vue d'éviter une paix séparée. Us ont déclaré que les socialistes russes ne sont pas très enthousiastes de 5'idée de la Conférence de Stockholm, ils ont préféré une réunion internationale, mais une réunion organisée psr nrdre et ciïrant toutes les g*-: î-aalies.Alexandre Varenne, du parti de ia majorité, a déclaré ensuite que les exposés de CaehM eft 1. Moutet donnaient lieu à une sfcueifcn nouvelto. Is ont exigé la i;o»vnation d'une commission privé# (pour élaborer «ne motion qui serait soumise \ l'approbation du conseil national, Au nom 4a la.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Le bruxellois: journal quotidien indépendant belonging to the category Gecensureerde pers, published in Bruxelles from 1914 to 1918.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods