Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

846 0
14 September 1916
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1916, 14 September. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 10 December 2022, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/td9n29q78w/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

ANVERS. Jeudi 14 Septembre 1916 Le numéro 10 centimes Cinquante-neuvième Année - N° 17.714 DIRECTION & REDACTION : 14. RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS Téléphone 3761 LLOYD ANVERSOIS Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires AVIS Toutes les heures renseignées dans notre journal gont indiquées d'après l'heure de la Tour. Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 51. Anvers, 14 sept 1916, 11 h. du matin. — Baromètre 763,5.— Thermomètre cent (max) 19.— Thermom. cent. (min.l /-I0,5. n • ? 6 m/m.— Vent. N -N.-0 — Prévision : Ondées. Astronomie 15 septembre (Communiqué par l'Observatoire Royal île Belgique à Uccle lez-Bruxelles) Lever du soleil 7 h 18 m. Dem. (juarUe19 sept. 7 h.35 m Coucher du soleil.... 11 58 . Nouv. lune le 27 sept 9.31 .. Lever de la lune 20 31., Prem.quart, le <1 oct. 1! „ „ Couclier de la iune.. .10 42 „ Pleine lune le 11 oct. 11- 1» Haute marée à Anvers Matin soir 15 sept. ... 7h.24 m I 15 s.-pt. ... 19 h 42 m 16 ... 8 „ 3 „ | 16 20 22 „ 17 I ... 8„ 43 „ I 17 21 . 4. Hauteur du Rhin Cologne 12 sept. 2.61 m. Strasbourg 11 sept. — n- Huningen 11 . 2.33 Lauterbourg „ — Kehl 3.!5 .. Maxau .. — Mannheim 4.25 Germersheiir „ — , Caub 12 „ 2.62 .. Mayence „ 1 18 „ Ruhrort .. 162 .. Bingen „ 2.33 „ Duisbourg 11 „ 1.23 „ Coblence „ 2.64 „ Waldshiit .. — „ Diisseldorf . 2.23 » Lobith „ 11-13 „ Hauteur du Main Hauteur du Nectar Francfort 11 sept. 2.28 m. Heilbronn 11 sept. 0 45 m Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 11 sept. 0 70 m Constance 12 sept. 4.26 m. PLUS GRANDES MAREES DE L'ANNEE 1916 Coefficient Fort de hauteur Philippe Anvers de la marée Hauteur Hauteur 29 septembre # 0,94 2,36 2,37 I? octobre 0 0,99 2,48 2,49 28 octobre * 0,94 2,36 2,37 il novembre o 0,85 2,13 2,14 27 novembre • 0,92 2,31 2,32 11 décembre o0,76 1,91 1,92 26 décembre * 0,94 2,36 2,37 • Nouvelle lune. o Pleine lune Port d'Anvers ARRIVAGES DU 13 SEPTEMBRE Steamer Wilford III, de Tamise. » Telegraaf III, de la Hollande. Remorqueur Progrès, de la Hollande. Bateau-moteur Pikrre-Joseph, de Rupelnionde. » Drie Gebroeders, de Boni hem. » Léonard, de Wintham. » oi» Gods Genade, de Baesrode. » Leonie, de Mariekerke. Allège De Morgenstar, de Calloo » Rotterdam 59, de Hoboken. » René, de Hoboken. » St-Barbe, de Bornhern » .îulia, de Baesrode. » Jonge Polydoor, de Hamuie. » Sarto, de Boom. » Laissez-dire, de Boom » François, de Boom. » Le Royal, de Bruxelles. » Pmaraïlde, de Bruxelles. » Massaniei.lo, de Bruxelles. » Enrique, de Bruxelles. » Rosalie, de Bruxelles. Arlûn, de Louvain. » Franco-Belge, de Merxem. » Ceci lia 2, de Merxem. » Wilhelmina, de Moll. » Florent, de Turnhout. » Louise, de Liège. » Jamais Pensé, de Liège. » La Réflexion, de Cliarleroi. » Franciscus (A 26), du Bas-Escaut. » De Kriena, de la Hollande. » Patyn, de la Hollande. » Vijf (îkbroeders, de la Hollande. » Jonge Willem, de la Hollande. » Panter, de la Hollande. » Oscar, de la Hollande. » De Mossel; de la Hollande. » Twee Gebroeders, de la Hollande. » Vrotjw Johanna, do la Hollande. » De Goede Verwachting, de la Hollande. » Morgenster 5, de la Hollande. » Lento, de la Hollande. » Petrus, de la Hollande. » VVanderer, de la Hollande. » Bayern 6, de la Hollande. » Lahneck, de la Hollande. » Drie Gebroeders, de la Hollande. » Weltevreden, de la Hollande. » Mossel, de la Hollande. » Twee Gebroeders, de la Hollande. » Jacomina-Catharina, de la Hollande. Rmenania 12, de l'Allemagne. » Helene, de l'Allemagne. » Hestia, de l'Allemagne. DEPARTS DU 13 SEPTEMBRE Steamer Wilford III, pour Tamise. Bateau-moteur Stad Lierre, pour Bruxelles. Allège Cornel'ia, pour Burght. » De Jonge Octaaf, pour Alost. » Energie, pour Boom. » Victoria, pour Willebroeck. » Valerie, pour Willebroeck. » Hectorina, pour Wettereu. » Elise 5, pour Gand. » Georges et Maurice, pour Merxem. » Chicago, pour Merxem. » Vienne, pour Merxem. .» Joubert, pour Merxem. » Marguerite, pour Merxem. » sénateur, pour Brèe. » Bonne Aventure, pour Brée. » Aristippe, pour Quaed-Mechelen. » Alerte, pour Moll. Twee Gebroeders (A 13), pour la Hollande. » Antonia, pour la Hollande. n Drie Gebroeders (A 24), pour la Hollande. » Ostara, pour la Hollande. » Trois Cousins, pour la Hollande. » Twee Gebroeders, pour la Hollande. » Wilhelmina, pour la Hollande. » Lf.oi'oldus (A 26), pour la Hollande. Vijf Gebroeders, pour la Hollande. » Twee (îebroeders, pour la Hollande. » Drie gezusters, pour la Hollande. » De Zwerver, pour la Hollande. » Nieuwe Zorg, pour la Hollande. » Hij is niet anders, pour la Hollande. » Andries, pour la Hollande. » Jan Blockx, pour la Hollande. » Stella Matutina, pour la France. » Parthenon, pour la France. » Qijo Vadis, pour la France. » Burg Namedy, pour l'Allemagne. ARRÊTÉ concernant la vente de café-malt par l'entremise du Comité national 'S lr. — En exécution de mou arrêté du 19 juillet 1916 concernant l'interdiction de torréfier le blé Bull. off. des lois et arr., p. 2414), j'accorde au Comité national l'autorisation de mettre en vente le café-malt obtenu avec du blé torréfié. S 2. — Pour la vente du café malt mis dans le ■jommerce par le Comité national, il n'y aura qu'un •seul type de paquet, dont le modèle a été soumis à la Commission centrale de la récolte (Zentral-Ernte-Kommission) et approuvé par elle, après examen. § 3. — Le paquet-type consiste en un sachet de papier brun contenant 500 grammes de café-malt et portant au recto en caractères rouges les mots: « Torréaline (paquet de 500 grammes) », et en carac tèpes noirs : « Marque déposée, Comité national de secours et d'alimentation ». Au verso du sachet se trouve le texte suivant imprimé en flamand et en français : « La «Torréaline» est un produit absolument pur et sain, elle ne peut se vendre qu'en, paquefs fermés. » l.a « Torréaline » n'est en vente que dans les magasins du « Comité national de secours et d'alimentation ». Les acheteurs ne peuvent en obtenir que dans les limites du rationnement et uniquement pour i leur consommation personnelle. Toute revente es ; interdite ». Les sachets sont fermés au-dessus et au-dessous ; l'aide d'une étiquette ronde apposée de manièri qu'on ne puisse ouvrir le paquet sans déchirer un des deux étiquettes. Les étiquettes portent, en carac tères blancs sur fond rouge, le mot « Torréaline » et au-dessus et au-dessous de ce mot, en petits ca ractères rouges sur fond blanc, l'inscription : « Co mité national de secours et d'alimentation ». § 4. — Jusqu'à nouvel avis, la torréaline se vene au prix de 50 centimes les 500 grammes. § 5. — Ii est défendu de mettre en vente ou di vendre du café-malt dans d'autres emballages qui dans le paquet-type et ailleurs que dans les magasin autorisés à cette fin. § 6. — Les infractions aux interdictions du § , seront punies d'une peine d'emprisonnement de 1 ai au plus ou d'une amende pouvant atteindre 5u0i mark. En outre, on pourra appliquer les deux peine: simultanément et prononcer la confiscation de: quantités utilisées à rencontre du présent arrêté. Les tribunaux et commandants militaires aile mands sont compétents pour juger les dites infrac tiousi Bruxelles, le 7 septembre 1916. f.e gouverneur général en Belgique Frlir. von Bissing, Colonel-général. ARRÊTÉ concernant la défense de céder, d'acquérir et d'expor ter, pendant les mois de septembre et d'octobre 1916, les chevaux se trouvant dans le territoire di gouvernement général. § lr. — Dans le territoire du gouvernement géné ral, il est défendu, pendant la période allant du 1; septembre au 31 octobre, de céder et d'acquérir d'une manière quelconque, des chevaux, à titre per manent ou provisoire, ou de les transférer d'une commune dans une autre. Les chefs d'arrondisse nients (Ivreischef) des détenteurs actuels des cbevau:-pourront autoriser des exceptions à la présente inter j diction. Les marchés aux chevaux qui devaient se tenii pendant la période susmentionnée, dans le territoire du gouvernement général, n'auront pas lieu. § 2. — Quiconque aura enfreint le présent arrête sera puni d'une peine d'emprisonnement de 1 an ai plus ou d'une amende de 300 à 10.000 mark. Les deu> peines pourront aussi être appliquées simultanément En outre, on pourra prononcer la confiscation des chevaux qui auront formé l'objet de l'infraction. § 3. — l.es tribunaux et commandants militaire: allemands sont compétents pour juger lesdites in fractions. Bruxelles, le 12 septembre 1916. Le gouverneur général en Belgique Frhr. von Bissing, Colonel-général CHRONIQUE INDUSTRIELLE Charbons Comme on le sait, il a existé, pendant très long temps, un espace considérable vide de toute explot talion, en plein bassin du Hainaut, entre les exploi tations houillères du Borinage et celles du Centre. Petit à petit, ce vide a diminué, surtout sur !e bord Nord, par suite des travaux des Charbonnages • le Ghlin et d'Havré. Néanmoins, il restait toujours une zone très étendue," sur toute la largeur du bas sin, occupée par les concessions de Nimy et de Belle Victoire, vierges de toute exploitation et même de toute recherche sérieuse, puisqu'on n'y avait prati qué, il y a longtemps déjà, que de -rares et insuffi sauts sondages d'après les méthodes rudimentaires de jadis. C'est dans ces conjectures que le Charbonnage di Levant du-Flénu décida naguère d'entreprendre l'étude de la partie orientale complètement inexplo rée de sa concession, ainsi que celle de la concessior contiguë de Belle-Victoire, qui lui appartient. 1 fonça alors le siège de l'Héritais et les deux grands s aidages de St-Symphorien et de Hyon. D'autre part le Charbonnage des Produits du Flénu entreprit, dans sa concession de Nimy, le sondage d'Obourg. Par la profondeur de 1443 m. 35 qu'il a atteinte, le sondage de Hyon est le sondage le plus profond pratiqué dans notre ancien bassin belge. Il n'esi dépassé, en Belgique, que par le sondage de Klein-Heyde (Bee.rLn.gen) n. 77, en Camphre, lequel a ète jusque 1490 m. 40. D'un autre côté, les résultats de l'important son dage des Charbonnages belges à Sars-la-Bruyère oui jeté une lumière inattendue sur la structure du Bori nage. Il a semblé qu'il y avait là, dans tous ces faits nouveaux, matière à tenter une synthèse et à es sayer de résoudre un problème qui n'avait encore pu être qu'effleuré : celui du raccordement des gise nients du Borinage avec ceux du Centre et du pays de Cliarleroi. L'étïide de la région inexploitée comprise entre Havré, Maurage et Bray d'une part, et Ghlin, Cues mes et Cipl;> de l'autre, et l'essai de raccordemem du Borinage avec le Centre ont fait l'objet d'une étude spéciale de. Mr Stainier, le géologue bien connu. Un des faits les plus importants, si pas le plus important que l'on peut déduire de cet exposé, c'est que le gisement houiller du bord sud de Charleroi et du Centre est composé d'au moins deux massifs importants séparés par une grande faille plate, la faille d'Ormont ou de Masse/ Mr Stainier avait émis l'idée que cette faille se prolonge dans le Borinage, où elle passerait à plus grande profondeur que dans le pays de Charleroi l.es résultats du sondage de Sars-la-Bruyère ont mis la chose hors de doute. C'est à l'existence de la faille de Masse que ce sondage doit d'avoir recoupé, à grande profondeur, un nouveau gisement. Un fait est donc acquis : la grande faille de Masse se prolonge depuis le Centre jusque dans le Borinage et vraisemblablement sous tout ce dernier. On avait également supposé que la faille de Masse s'enfonçait vers le Borinage et on émettait la crainte que par suite de cet. approfondissement, la partie stérile méridionale du massif de Masse serait plus épaisse à traverser. En effet, ce n'est qu'à la profondeur d'environ 940 mètres que le sondage de Sars-la-Bruyère a traversé la faille de Masse, après avoir percé 465 mètres du massif de Masse. Vers l'Est, les derniers points connus avec certitude dans les travaux miniers, indiquent un fori approfondissement de la faille de Masse vers l'Ouest. Depuis, le puits de Levai des Charbonnages de lies saix ;i poursuivi l'exploration du gisement découvert sous la faille et celle-ci montre une pente très forte vers l'Ouest au point que l'avaleresse du puits de Levai n'en a pas encore trouvé le moindre indice à la profondeur de 650 mètres. Tous les faits connus jusqu'à présent prouvent donc,, comme on l'avait supposé, que la faille de Masse passe à forte profondeur sous le Centre et le Borinage. L'industrie gazière Depuis le début de la guerre, l'industrie du gaz a pris un grand développement, tant dans les grandes agglomérations que dans les villages, par suite de l'absence du pétrole. Toutefois, il n'est peut-être pas de région où l'extension de l'éclairage par le gaz a pris un tel développement que dans l'agglomération gantoise. L'aperçu suivant de source officielle donnera une idée de ce mouvement vraiment extraordinaire. Pour pouvoir donner satisfaction aux nombreuses demandes d'abonnement provoquées par l*e manque de pétrole, le service du gaz a fait enlever tous les compteurs-contrôleurs placés en location, ainsi que les compteurs spéciaux pour chauffage, toute la consommation de gaz d'un même immeuble a donc été reportée sur un seul comptèur. Le service est parvenu ainsi à se procurer plus de 3000 compteurs, qui lui ont permis de desservir 3000 abonnés nouveaux. . Eu outre, il a fait l'achat de 9800 compteurs, mais la fourniture des appareils commandés ne se fait pas très rapidement et les demandes d'abonnement continuent à affluer. La situation est maintenant établie comme suit : Pour les 2823 demandes d'abonnement inscrites avant le lr août dernier : 1495 branchements sont établis et les compteurs seront placés au fur et à mesure de leur arrivée, environ 200 par semaine ; 1323 branchements seront établis incessamment à raison de 50 par jour, mais il faudra attendre l'arrivée des compteurs pour pouvoir fournir le gaz. On doit donc estimer que les demandes inscrites avant le lr août seront complètement desservies dans t 14 semaines, c'est-à-dire fin novembre. Si les expéditions pouvaient être rendues plus rapides, le délai i d'achèvement serait avancé. 1 , Pour ce qui concerne les demandes introduites î i avant le lr août pour lesquelles le branchement n'est pas fait, on peut compter que les travaux seront terminés fin septembre. Quant aux 1278 demandes inscrites après le lr - août, il est impossible au service de prendre avant le mois de novembre l'engagement d'exécuter le rac-1 cordement. Le tout dépendra du nombre de compteurs et de tuyaux dont on disposera alors et de la capacité de production de l'usine. Ce n'est guère qu'à fin septembre que l'on pourra déterminer le nombre d'abonnés qu'il sera encore possible d'admettre. Au- > cune nouvelle demande ne sera reçue entre le lr i octobre 1916 et fin mars 1917. ) î INFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Séance du 13 septembre. — L'activité donit notre marché esit susceptible pour le moment n'est pas assez considérable pour qu'elle puisse favoriser plusieurs départements à la fois, c'est donc encore vers Ie-s fonds d'Etats roumains' exclusivement que s'est tournée l'attention à la sé:in.oe de ce jour. Petit à petit cependant on perçoit des indices qui permettent de croire que le gros des achats a été satisfait, les prix sont plus débattus et tt n.dent à se rapprocher du niveau des prix pratiqués a la source des offres. Dès que ce niveau aura été atteint Les cours trou-| veront sans doute plus de stabilité ; en attendant, les 1 prix de la journée s'établissent encore quelque peu i en.-dessons de ceux de la veille. Rentes belges et lots de villes ont leurs échanges habituels à des prix qui n'appellent aucune remarque par;icu!lière. Belge 3 % mai, 71,25-72,25 ; Belge 3 % émission, anglaise, 80-^1 ; Bon du trésor belge -i 1917, 100,75-101,50 ; Annuités 3 % 78 plutôt demandé. Anvers 18S7, 81,25 82,25 ; Anvers 1903 , 69,25-70,25; Bruxelles 1905, 63,25-69,25; Gand 1896, 62,50-63,50; Liège 1897, 62,75-63,75; I.iége 1905, 64,50 65,50 ; Osteude, 56-57 ; lot du Congo, 78,50-79,50. Si l'on tient compte que le département des valeurs internationales se trouvent quelque peu négligé, le courant d'ordre qui les concernait se trouvant détourné au profit des dettes roumaines, on peut dire que les cours s'y maintiennent .relativement fort bien. 1.1 n'y a rien à redire à la tenue des dettes argent ii.es directes ou indirectes. Les Cédules restent d'une négociation facile à des prix qui ne varient I»! esque pas. Cédilles non veilles 105 1/8-106 1/8, Cédilles > !. 107.25-108,25", Cédilles H 110-111, les K 92,75-93,75, les 5 % ni- 105,25-106,25, l'Emprun; fédéral 4 .1/2 intérieur ; est un peu moins bien à 93,75-94,75, l'extérieur 4 1/2 ne paraît pas avoir varié à 93,25-94,25. En emprunts brésiliens le cours rond de 100 atteint en funding 191 i prouve la confiance accordée aux finances de ce pays. Les cours en funding 1914 ont. fluctué entre les limites extrêmes de 99 1/8 à 100 1/8, les autres types de rentes brésiliennes se .répètent à peu près comme suit : Le 4 1/2 1883 79-80, Oie 4 % 1910 72-73, le 4 % !X ;9 73-74, les Rescission 72,75-73,75. Nous revoyons l'Uruguay 3 1/2 à 72,50-73,50 et le 5 % 1914 à 87,50-88,50, la Cédille uruguayenne reste fixée entre 09,25 et 100. Le Chili 5 % 1011* a preneur à 91,50-92,50. Cuba -5 V, 102,25-103,25. Les det es asiatiques se montrent soutenues à leurs prix antérieurs. Chinois 4 1/2 189s 84-85, Japon 4 1/2 1905 93 i 8-99 1/S, lapon 4 % 87,50-88,50, le 5 % Rail-w'ay 105,25-106,25. En dettes continentales on traite modérément des rentes russes et beaucoup plus couramment des roumains d'p diverses émissions. Nous notons le Roumain 'i '■ 1890 76,75-78,25, le 4 % 1894 70,50-72, le 4 % 1903-1910 68-09,50, de \ % 1905 64,50 P., le 4 1/2 1913 72-73,50, le 5 % 1903 83-84,50. Le -i % Russe: 1880 est offert à 74,50 et le Nicolaieff à 82 P. On offre encore 64 c i 3 V, 1S59, le 5 % 1906 vaut 92-93. Les rubriques diverses font paraître des cours fermes. On cote les privilégiées Foncier Sud-Américain et Banqr.e Belge à 1072,50-1 OS.' 50, l'obligation Banque Belge 483-489, privilégiée Tornquist 1060-1070, la jouissance Crédit Immobilier Sud-Américain ferme à 227,50 232,50, action Banque Centrale An verso ise 455 P., obligation Ediflcadora 491-496, obligation Caisse des Propriétaires 310-320 coupons échus attachés. Capital Tramways de Rotterdam 101,50-105,50, capital Tramways d'Anvers 123-127, dividende id. 45-50, obligations 455-460. Quelques échanges en valeurs caoutchouîières impriment une allure plus ferme à oe groupe dont l'activité reste toutefois extrêmement limitée. Federated 590 A., Kuala Lumpur 128,50-130, Sennah 48,50-49,25. Des cours nominaux en pétrod if ères. Astra Roman a 1150 A., 1175 P., ordinaire Grosnyi 2750-2775, la privilégiée 3000-3020. Obligations Tanganyika 190-191,50. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Séance du 13 septembre. — C'est mercredi. Précédemment, cette expression avait une valeur ; aujourd'hui. elle ne signifie pas grand'chose. En effet, si les propositions d'affaires sont actuellement assez nombreuses, les transactions inscrites sont, par fonire, fort restreintes et leur tendance n'est pas bien déterminée. Cela signifie tout simplement que les clients de province aie sont, pas plais empressés que les autres. Nos rentes et lots de villes enregistrent à peu de cos^ près les mômes cours que précédemment. Voici les cours: Rente beilge 3 %, 70,50-72; Bons du trésor 4 % 1917, 101,25 ; Congo lots, 79,25-79,50; Crédit Comm. \ % 1916, 91,25 ; Vicinauix 3 % mai, 73,50 ; Anvers 1903, 69,50-69,75 ; Anvers 1887, 80,75-81 ; Bruxelles 1905, 68,75-69 ; Bruxelles 1892, 84,75-85 ; Bruxelles Maritime, 64-64,50 : Intercommunale des Eaux 460 ; Gand 1896, 63 1/8-63 3/8 ; Liège 1897 , 63,25-63,50 ; Liège 1905, 65,50-65,75. Le marché des obligations garde son bon mouvement d'affaires. Ainsi, iil y a toujours acheteur en 4 % Intercommunale des Eaux à 460, en 4 % Tramways Liégeois à 455, eu 4 1/2 Houillères-Unies à 447,50, eu 5 % Electricité de Rosairio à 482,50, et en 5 % Chemins de fer de La Basse-Egypte à 482,50. Le compartiment des actions bancaires est vierge de tout cours aujourd'hui. En valeurs de traction, les échanges sont bien restreints aussi-. La fondateur Chemins Congo est ferme à 2595, on demande La jouissance BiLbao à 46 et La capital BraïLa à 110, la jouissance Caire est bien à 500, les Economiques continuent à bien se comporter à 482,50, 485, et Les Vérone font 99 en privilégiée et 26 en capital. Au groupe métallurgique, Les titres russes retiennent de nouveau l'attention. Ainsi, on s'améliore en. c-pi a' OLkovaïa à 175, 180, et en jouissance à 267,50, 270, 272,50 ; on progresse aussi en Providence Russe B à 580, 585, 590, et en C à 240, 2-42,50, £45. La capital Tambow à 125 est ferme aussi. D'autre part, Les Laminoirs de Ch&telet sont demandés à 125 en privilégiée et à 80 en ordinaire. Cockerill, de son côté, est à 1225, Emailieries de Gos-selies dividende fai: 75, et La Métallurgie du Hainaut est en nouvelle progression de 110 à 117,50. Peu de chose à dire encore des valeurs charbonnières. La Biélaïa reste vers 12,25, l'Est de Liège se tisse à 925, la Fontaine l'Evêque se maintient à 3275 et Mai cinel.le-Nord reprend vigueur à 501, 512,50. Affaires restreintes dans les petites rubriques. Les ca').«. Verreries du Doue-z sont, discutées à 340, 341,25, la jouissance Krinitclmaïa. est en bonne voie à 230, 240; l'ordinaire Produits Chimiques de Haren est demandée à 27 et l'ordinaire Huileries d'Odessa est offerte à 125. Ives transactions en valeurs coloniales sont peu nombreuses, mais la qualité supplée à la quantité. On es: mieux d'abord en ordinaire Katanga à 2220, 2230, 2235, en capital Union Minière à 1255, 1250, 1260 at en Tanganyika à 72,75, 73, 72,75. f.e groupe des valeurs de plantation reste bien disposé, l.a capital Fauconnier est ferme à 285, l'Hévéa est mieux à 152,50 et la Selangor progresse à 247,50. Aux diverses, ce sont toujours les valeurs Fichefet qui retiennent, la plus grande partie de l'attention,-bien que les cours ne se modifient guère. On cote (2,50 tant en capital qu'en fondateur Sucrière Européenne, on est bien en ca.pital Sucreries Saint-Jean à 71, 70, 72, et on hésite en fondateur à 75, 77,50. A noter, d'autre part, le cours papier de 2-4 en Brasseries de l'Etoile et de 500 en capital Gratry. Les Courroies Lechat sont bien à 135, la privilégiée Pêcheries à Vapeur est demandée à 116, l'ordinaire Grosnyi est à 2750 argent 2760 papier, et l'ordinaire Sucreries Générales est offerte à 290. Les valeurs étrangères ont un mouvement d'affaires plutôt restreint. La Barcelona reste pourtant fort entourée à 81,50, 80, 81,25, 81,50 et 81, et l'obliga-!ion se tient à 310. D'autre part, la Porto-Rico est lourde à 127,50, 126,25 ; la capital Magyar vaut environ 165, la 5 % Burbach est demandée à 503, la Dniéproviienne s'inscrit en. avance à 3250, 3255 ; La Kolomna est mieux à 570, 575, 577,50 ; la Métallurgique Russo-Belge est en avance à 1940, 1955 ; la pri-• ilégiée Nicolaieff fait encore 520, 540, mais la Ta-ganrog se tasse à 425, 430. COURS DU CHANGE rotterdam, 12 septembre. — Londres, 11. 11,70 1/2; Berlin, b. 42,72 1/2; Paris, fi. 41,92 1/2. Amsterdam, 12 septembre. — Londres, 11,70 3/4 ; Berlin, fl. 42,67 1/2 ; Paris,fl. 42,05 ; Suisse,11. 46,02 1/2; Vienne, fl. 28,75 ; Copenhague, 11. 06,90 ; Stockholm, fl. 63,90. L'emprunt espagnol. — L' Imparoial » annonce en date du 12 courant que 120 millions de pesetas ont été souscrits jusqu'à présent à l'emprunt national espagnol. General Trading Company, a Leyde. — A l'assemblée du 14 sep en i lire, il sera proposé de payer un dividende de 11 1/4 contre 5 % en 1914. Ougrée-Marihaye. — La société belge d'Ougrée-Mariliaye, qui possède à Rodange un système de hauts-fourneaux, des aciéries et des laminoirs, lesquels étaient inactifs depuis 1914, et après avoir remis il y a quelque temps deux hauts-fourneaux en activité, a maintenant remis en exploitation l'ensemble des hauts-fourneaux, des aciéries et des laminoirs.Au marché du fil métallique. — On annonce qu'à la dernière assemblée de l'union pour le maintien des prix des fils et articles de fil, on a eliscuté la question de l'extension de l'union par l'adhésion de nouveaux membres. 11 s'agit en premier lieu de l'adhésion des exploitations devenant libres à fin d'année. qui appartiennent à la Compagnie allemande du fi! de Diisseldorf entrée en liquidation et, en outre, d'un petit m mbre de fabriques d'épuration du fil, qui, jusqu'à présent, ont décliné toute union. Après la tentative restée infructueuse d'empêcher la dissolution de la Compagnie élu fil, on a tenté à la dernière séance de la Compagnie du fil, d'affilier les fabriques en question à l'union du maintien des des prix des fils et articles de fil. Près des deux tiers des fabriques en question se sont déclarées disposées à cette adhésion : on ntinue à négocier avec les autres fabriques et l'o > pense que dans un avenir prochain ce groupe, aussi bien que les autres fabriejues encore libres s'affilieront à l'association. Anaconda Copper. - - La production de cuivre de l'Anaoonda s'est élevée en août à 28.800.000 livres, contre 28.200.000 livres en juillet et 22.800.000 livres en août de l'année passée. Cuivre. — MM. Henry Merton et Cy annoncent que le stock mondial à fin août s'élève à 16.637 tonnes. Le stock spécial anglais et français est calculé pour 7514 tonnes. Les expéditions du Chili s'élèvent à 850 tonnes et celles d'Australie à 3150 tonnes. MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANNONCEES 15 septembre Usines Beduwé, société anonyme, à 2 heures de relevée, rue Paradis, 21, à Liège. Société anonyme des Charbonnages du Horloz, à 2 heures de relevée, au siège social, rue Ferdinand Nicolay, à Tilleur. Association Sucrière de Genappe, société anonyme à Loupoigne, à 11 heures, au Café des Boulevards, place Rogier, à Bruxelles. Vereinigte Papier- und Ultramarinfabriken Jacob Kraus, lob. Setzer, N. Schneider jr., Aktiëngesell-schaft à Vienne. Verreries et Cristalleries Saint-Bernard, société anonyme à Hemixem, à 11 heures, au Grand Hôtel du Laboureur, 26, place de Meir, à Anvers. Compagnie Nationale du Littoral, société anonyme, à 3 heures de relevée, rue des Palais, 8, à Bruxelles. Friedlànder Bezirksbahnen, à Friedland. 16 septembre Société anonyme des Usines Gilson, à II h. 1/2, au siège social, à La Croyère (Bois d'Haine). Office de la Bourse, société anonyme, à 15 heures, au siège social, rue de la Casquette, 45, à Liège. La Brugeoise et Nicaise et Delcuve, société anonyme, à 11 heures, au siège social, 168, rue Royale, à Bruxelles. 17 septembre Fers, Métaux et Ateliers de Construction du Centre, société anonyme, à 10 heures du matin, au siège social, à Bois-d'Haine (l.a Croyère). 18 septembre Etablissement, Hydrothérapique ele Na.mur, société anonyme, à 3 heures, au siège social, à Namur. Etablissement Généraux d'Imprimerie, société anonyme, à 11 heures du matin, au siège social, 14, rue d'Or, à Bruxelles. Société anonyme des Char bon,nages de La Haye, h 3 heures de relevée, au siège social, rue du Laveu, 24, à Liège. Société anonyme Les Phares Willocq-Botton, à 4 heures, au siège social, 53, rue Saint-.Tosse, Bruxelles. Boulonneries du Haut-Pré à Liège, société anonyme, à 4 heures, au siège social, rue de Waroux, 33, à I.iége. Ateliers Vve Math. Snoeck, Biaise et Goliy réunis, société anonyme, à 3 heures de relevée, au siège social, rue de l'Hospice, à Ensival-Verviers. 19 septembre Société Commerciale et Minière du Congo, société anonyme, au siège social, 56, rue du Commerce, à Bruxelles. Boulonneries Saint-Bloi, société anonyme, à 3 h. de relevée, en l'étude du notaire Buchet.à Courcelles. Société anonyme des Soieries de Maransart, à Couture-Sa.int-Germa.in, à 10 h. 1/2, a.u Café des Boulevards, place Rogier, 1, à Bruxelles. Société anonyme des Charbonnages du Trieu-Kai-sin, à midi, au siège social, à Châtelineau. Société anonyme des Ateliers de. Construction de ioseph Paris, à 3 heures de l'après-midi, au siège social, à Mardiienne-au-Pont. Société anonyme de la Fonderie Thiébaut, à Monceau-sur Sambre, à 3 heures de l'après-midi, au siège de la Banque Centrale de la Sambre, quai de Bra-bant, à Charleroi. SocieHé anonyme des Usines Dereq. à 11 h. 1/2 du matin, au siège social, à Fontaine-l'Evêque. Société anonyme Les Filatures d'Ath, à 10 h. du matin, au siège social. Société anonyme l'Bnsivailoise, à 11 heures dm matin, au siège social, à Ensival lez-Verviers. Nonveile société anonyme des Ateliers Forges et Fonderies ele et à Moustier-sur-Sambre, à 2 h. 1/2 de relevée, aux bureaux de la. société, 50, chaussée de M ont-si i r-M a r cil i enn e, à Ma rcinelile -V i 1 lette. Société anonyme des Ateliers de Construction de liai, à Hal, à 2 heures de l'après-midi, à la Banque d'Outremer, 48, rue de Namur, à Bruxelles. 20 septembre Les Tramways de Bologne, société anonyme, à 4 heures, an siège social, 11, rue du Gentilhomme, à Bruxelles. 21 septembre Société anonyme des Charbonnages de Wérister, à Rornsée par Beyne-Heusay, à midi, rue Darchis, 35, à Liège. Société anonyme des Glaces de Charleroi, à Roux, à 2 h. 1/2 ele rrlevée, au siège social, à Roux. Compagnie de Floreffe, société anonyme pour la fabrication des glaces, verres et produits chimiques, a 2 heures de relevée, à la Société Générale de Belgique, Montagne du Parc, à Bruxelles. Société anonyme 1. Collette-Ronchaîne, à 11 h.,: au siège social, rue du Vieux-Pont, à Huy. Friedlànder Flachsspinnerei, à Màhr/Schônberg. Société anonyme Sucrerie d'Houppertingen, à Houppertingen, à 3 heures de relevée, dans les bureaux de la Raffinerie Tirlemontoise, à Tirlemont. 22 septembre Société anonyeîe de navigation « De Ryger », à Anvers, à 4 h. 1/2 de l'après-midi, an siège social, 32, rue Nationale, à Anvers. Société auonyme des Pétroles au Congo, à midi, au siège social, rue Bréderode, 31, à Bruxelles. Société anonyme des Charbonnages de la Grande-Bacnure (Houillère Gérard-Cloes), à 2 heures de relevée, au siège socia l, à Coronm ei i se-Votten lez-Liége.Uollandiia, société néerlandaise pour la fa.bricati.on de produits lactés, société anonyme, à 5 heures de l'après-midi, au siège social, à Laeken lez-Rruxeliles. 2 octobre Ha usa Loyel, de Brème, assemblée générale extraordinaire, augmentation éventuelle du capital actions de '• à 14 mi.lLions de marks. 3 octobre Société anonyme Le Mérinos, à Neffe-Dinant, à 2 heures, au domicile de M. Désiré Goblet, à Neffe-Dinant.Socié é anonyme de La Brasserie de l'Étoile, à lunvet, à 3 heures, au siège social, à. Jumet. 9 octobre Katanga Handelsinaatschappij, à 4 heures, au siège social, rue Kipdorp, 17, à Anvers Société Anonyme Industrielle et Pastorale Belge-Sud-Américaine MM. les Actionnaires sont priés d'assister à .l'assemblée générale ordinaire ele notre société qui se tiendra an siège social, place de Meir, 23, à Anvers, le LUNDI 2 OCTOBRE 1916, à 3 heures de relevée. ORDRE DU .TOUR : 1° Exposé ele la situation. Indication des causes qui empêchent le Conseil d'administraition. de présenter les bilan et. compte de profits et pertes de l'exereie-e social clôturé de 30 juin 1916 ; 2° Nominations statutaires. Pour prendre part à l'assemblée MM. les Actionnaires auron! soin de se conformer aux articles 37 et 41 des statuts. La Mutualité Anversoise Société Anonyme Place de Meir, 23, à Anvers MM. les Actionnaires sont priés d'assister à l'assemblée générale ordinaire epii aura Lieu à Anvers, au Siège social, place de Meir, 23, le LUNDI 2 OCTOBRE 1916, à 11 heures. ORDRE DU JOUR : 1° Rapport des administrateurs et rapport du commissaire sur Le bilan au 30 juin 1916 ; 2° Adoption du bilan et du compte de Profits et Pertes ; 3° Décharge aux administrateurs et a.u exmimissaire. Pour prendre part à cette assemblée MM. les Actionnaires devront se conformer aux articles 24 et 25 des statuts. Société Ànon. d'Electricité (G. Le Roy) à ANVERS MM. Les Actionnaires sont invités à assister a l'assemblée générale statutaire qui aura lieu 27, rue de La Linière, à Bruxelles, le LUNDI 2 OCTOBRE 1910, à 4 heures de relevée (h. a.). ORDRE DU JOUR : 1° Rapports du Conseil d'administration et du Collège des commissaires ; 2° Approbation du biilan. et d;u compte de profits et perles ; 3° Décharge à donner aux administrateurs et. commissaires ; 4° Propositions et examen pour modifications à faire aux statuts, réduction élu capital, changements éventuels de la firme ; 5° Divers. N. B. — Les titres au porteur doivent être déposés au siège social, 32, Courte me ele l'Hôpital, à Anvers, au moins cinq jours avant, l'assemblée. ""USINES RAGHENO Anciens Etablissements RAGHENO, fondés en 1851 Société Anonyme Siège social : Malines, 57, rue Léopold Messieurs Les Actionnaires sont invités à assister a l'assemblée générale ordinaire qui se tiendra au siège social, le LUNDI 2 OCTOBRE, à 3 heures, avec l'ordre du jour suivant : 1° Rapport du Conseil el'Administration et du Collège des Commissaires; 2° Examen et Approbation du Bilan, et du Compte Profits et Pertes arrêtés au 30 juin 1916 ; il" Décharge aux Administrateurs et Commissaires ; 4° Nominations statutaires. Pour assister à cette assemblée, Messieurs les Actionnaires sont priés de se conformer aux prescriptions de l'article 45 des statuts. Les titres doivent être déposés huit jours avant rassemblée au Siège social. Soc, Anon. des Bains Anversois ANVERS CONVOCATION l.e Conseil d'Administration a l'honneur de convoquer MM. les Actionnaires à l'assemblée générale ordinaire, qui se tiendra le JEUDI 28 SEPTEMBRE courant, à 4 heures de relevée (H. T.), au siège de la société, 28, Longue rue ele l'Hôpital. ORDRE DU JOUR : 1° Rapports du Conseil d'Administration et du Collège des Commissaires ; 2° Approbation du bilan et du compte de profits et pertes ; 3° Décharge à donner aux Administrateurs et Commissaires ; 4° Nominations statutaires. Pour assister à l'assemblée générale, MM. les Actionnaires sont priés de se conformer à l'article 29 des statuts sociaux. Les dépôts de titres sont reçus jusqu'au 23 courant, au siège social. CHOCOLATERIE BLUMER Société Anonyme à Anvers Messieurs les Actionnaires sont priés de. se réunir en assemblée générale staîutaire le SAMEDI 30 SEPTEMBRE prochain, à 2 heures de relevée, au sièçe social, rue Lambermont, 18, à. Anvers. ORDRE DU JOUR : 1° Rapport du Conseil d'Administration ; 2° Rapport du Commissaire ; 3° Approbation du Bilan et du Compte Pertes et Profits ; 4° Décharge à donner aux Administrateurs et au Commissaire ; 5° Nomination d'un administrateur en remplacement de Mr Louis Van Loo. administrateur sortant'et rééligible, et d'un commissaire en. rem-pQacement de Mr Henri De Visscher, commissaire sortant et rééligibl.e ; 6° Nomination d'un cinquième administrateur ; 7° Divers. Les actions pourront être déposées au siège social. Le Conseil d'Administration. Transports pour toute la Belgique de marchandises par service accéléré et à prix réduits S'adresser : 65, RUE SANDERUS, ANVERS. La maison s'occupe des formalités de sortie. Stoomv.Maatschappij "Nederland" DÉPARTS D'AMSTERDAM vers les INDES-NÉERLA.ND AISES s/s KRÀKATAU, ... 30 Septembre (s. i.) s/s GROTIUS, .... 6 Octobre (s. i.) Départs correspondants d'Anvers. Pour fret et renseignements s'adresser à l'agent, général Gustave E. Van den Broeck. 2 ijuai Ortelius.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires belonging to the category Financieel-economische pers, published in Anvers from 1858 to 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods