Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

463 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1917, 20 March. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 12 August 2022, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/qf8jd4qp79/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

ANVERS, Mardi 20 Mars 1917 Le numéro 10 centimes Soixantième Année - No 17.870 DIRECTION & REDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS ABONNEMENTS : Les abonnements pour la ville et les laubourgs sont acceptés au bureau du journal, 14, rue Vleminckx.— "°ur l'intérieur et l'étranger on peut s'adresser à la poste. LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Annonces : 25 centimes lu pebte ligne. — 50 centimes la doubjk ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Emissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. Le " LL0YD ANVERSOIS " commémore aujourd'hui, 20 mars, son soixantième anniversaire d'existence. AVIS Toutes les Heures renseignées dans notre journal ; sont indiquées d'après l'Heure de la Tour. Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien rue Léopold, 51 i in marc 1917. 11 h. du matin.— Baromètre 747,5 — Anvers, - ... jo. — Thermom. cent. |min).+ 2,5. - teTlW:X- Vent : N.-0. - Prévision : Pluie Astronomie 21 mars (Communiqué par l'Observatoire Roval de Belgique à Ucole lez-Bruxelles) r j„ on|pi| 6 h 45.!,. ! Nouv. lune le 23 mars 5 h. 5m. to"b«duslii::::i8..56 R»** „3» „ Lever de la lune 5 40.. Pleine luue le 7 avili 14 . 49 „ Coucher de la lune... 17 6. 1 Uern.quart.leUavnl.21 .. U „ Haute marée à Anvers Matin Soir 21 mars ... 2 h.57 m 21 mars ... 15 h 2λ. „ 3 45 22 . • ■ 16 .. 7 „ g ;; 4,79 . a 16 •48. Hauteur du Rhin Cologne 16 mars 2.72 m. | Strasbourg 15 mars 2 16 m. Huningen „ 1.15„i Lauterbourg „ 3 36 „ i/ li — Maxau „ i.£o „ Mannheini ■■ Germersheim „ 2.70 „ Caub 1-98 .. Mayence „ O.ûô „ Rubrorl ., \ 67 „ Bmgen „ .4 3 „ Duisbourg * 1.18 Loblence „ 2.49 „ Waldshiit 1.83 „ Dusseldorf „ 1.14 „ Lobith 17 11-37 Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort !5 mars. 2.:4 m. Heilbronn 15 mais. 1.47 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 15 mars 2.12 m. Constance 16 mars, 2.72 m- 1 PLUS GRANDES MAREES DE L'ANNEE 1917 Coefficient hort de hauteur Philippe Anvers de la marée Hauteur Hauteur 24 mars ♦ 1.11 2,78 2,80 9 avril Û 0,90 2,25 2,27 23 » . . • 0.97 2,43 2,44 8 niai ---■ .0 0,87 2,18 2,19 22 • 0.83 2,08 2,09 7 juin O 0,87 2,18 2,19 21 .. • 0.76 1,90 1,92 6 juillet O 0,94 2,36 2,37 20 » * 0,77 1,93 1,94 5 août O 1,06 2,65 2,67 19 „ « 0.83 2,08 2,09 3 sept O 1,15 2,88 2,90 18 » • 0,87 2,18 2,19 2 octobre O 1,13 2,78 2,85 17 ,, • 0.87 2.1S 2,19 1 nov O 1,00 2,50 2,52 16 Y .. • 0,84 2,10 2,12 30 » O 0,87 2,1 S 2,19 16 iléc • 0,86 2,15 2,17 30 » O 0,82 2,05 2,07 * Nouvelle lune. O Pleine lune Port d'Anvers ARRIVAGES DU 19 MARS steamer Wilford 111, de Tamise. >. stad Amsterdam 111, de la Hollande. Remorqueur Stadstoqger XVIII, de Rurght. Marie Joséphine II, de Merxem. a.mur, - de Merxem. » Zar, de Gand. » .Iules, de Gand. » Fortunia, de Gand. » Rhein & Lek, de Gand. » Potsdam, de Gand. Marie 11, de la Hollande. Gebr. Fendei. VI, do la Hollande. Bateau-moteur Motor G. G. 4501, de Gand. Allège Goletta, de Burght. » .1. P. B. 5, de Bruxelles. » Ai-ida, de Louvain. » François, de Gand. » st. Antoine, de Gand. » Beau séjour, de Gand. Industrie, de Gand. » Congoviule, de Gand. Minerve, de Gand. » Usines d'Everghem 5, de Gand. » M un Verlxngen 7, de Gand. » Vici, de Gand. " Plpiiilvs, de Gand. L'Avenir, de Gand. L.uayette, de Gand. Marie, de Gand. » Marie Virginie, de Merxem. Désiré, de St. Léonard. » SciiELDÈ, de Brecht. M.hv.rt, de Moll. Céleste, de RyckevorseL-Morgenster, de Turuhout. a Henri Robert; de Beerintfen. » .Ianic, de Lixhe Marcelle, (ie uéo.€ » LiVadia, de \.\éce° Duo I, de Tilleui-. » DUO 2, de Tilleuv. » Hirondelle 2, de Tiiieur » Hirondelle 3, de T\Ueur )> Marie, d'Ougrée. o i.'Ave.nir, de Charlenn. » Ville de Venise, de Charlevoi » Edelweiss, de Mous. » gra1nwork 5, de Mons. Johann Ghr.isti.aan, de la Hollande >i Bayern 8, de l'Allemagne. DEPARTS DU 19 MARS Steamer Wilforo III, pour Tamise. stad Amsterdam VI, pour la Hollande. Remorqueur Anna II, pour la Hollande. Cor, pour la Hollande. Bit eau-moteur Noord Natie I, pour Burght.. Allège Henri, pour Tamise. Twee Gezusters, pour Rruxelles. I /Avenir, pour Bruxelles. » Rien sans Dieu, pour Louvain. » Colette, pour Louvain. » wietske, pour Louvain. a Clasina, pour Louvain. « Yvonne, pour Louvain. Franco-Belge, pour Schooten. » Content, pour Moll. Gouverneur, pour Moll. Limburgia, pour Campenhbut. Bërtha, pour st. Ghisiain. Marie Jeanne, pour Mons. » Sophie, pour la Hollande. Prudent, pour la Hollande. » Pax, pour la Hollande. »> Anna, pour 3a Hollande. ■> Aventurier, pour la Hollande. » Bayern 10, pour l'Allemagne. Rhenania 19, pour l'Allemagne. »> heinrich, pour l'Allemagne. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Caldergrove. — Londres, 18 mars. — On annonce que le steamer anglais Caldergrove (4327 tonnes) a été coulé. Une partie de-ly qui page a péri. Fenay Lodge, Ohio. Londres, 18 mars. — On mande d'Irlande que le steamer anglais Fenay LodGE a été coulé le 6 murs. Le.,lendemain, le vapeur français Ohio est allé à son secours et ;i recueilli les premiers naufragés ; à peine ceux-ci étaient-ils depuis dix minutes à bord que l'Oino a été coulé également. Une partie des équipages des deux navires a péri. Ronald, Solpherino, Alfred. — Christiania, 18 mais. — Suivant un télégramme de la légation de Norvège, i! Paris, les trois vapeurs norvégiens Ronald, SoLPtu:-ri.mj et Ali red ont été coulés Sloraas. — Christiania, 17 niai.-. Le steamer sroRAAS, de Christiania, a été coulé devant la côte norvégienne. On est sans nouvelles d'un canot ayant 13 hommes à bord. Vivina. Madrid, 18 mars. — On mande de Bilbao <[ue le steamer danois Vivina, chargé de charbon et allant d'Angleterre en France, a été torpillé par un soùs-marin près de Bordeaux. AVIS Nouvelles taxes postales Les correspondances échangées avec les régions d'étapes vont être réglementées et vont être l'objet d'un nouveau tarif pour les taxes d'affranchissement. En règle générale, seules les correspondances ayant un caractère commercial seront désormais autorisées et de nombreuses règles .seront édictées pour leur envoi, ainsi que pour celui des échantil-! Ions et paquets postaux. Les affranchissements devront se faire sur les bases suivantes: lettre jusque 20 grammes: 25 centimes; taxe supplémentaire par 20 grammes: 15 centimes ; carte postale : 10 centimes ; carte postale avec réponse : 20 centimes ; mandat-poste (par 40 marks) : 25 centimes ; paquet destiné aux ouvriers 'jusque 5 kilos) : 25 centimes. EXTERIEUR PAYS-BAS Tabac pour l'Amérique Par.suite de la pénurie de nu vires, un consortium vient de se créer parmi les fabricants et importateurs de tabac d'Amérique, duquel font partie notamment les Urines IL Duys et Co, E. Rosenwald Bros, United Cigar Co. Ce consortium vient d'acheter, par l'entremise de la firme C. Berlage, d'Amsterdam et Garschagen, de Médun, a la Société Deli, cinq mille paquets de tabac Suniatra. L'agriculture ' Le ministre, de l'agriculture aux Pays-Bas vient d'adresser à 'ses collègues des différents départements ministériels une circulaire les invitant à donner à tous les membres du personnel mariés la. disposition des terrains disponibles pour y cultiver des produits agricoles ; les autorités fourniront les semences, les plantes de repiquage et les engrais. < FRANCE Les ceréales Un organisme chargé de la répartition du grain vient de se créer en France. Le pays sera divisé en qua;ie zones : 1. Le Havre, avec les départements du Nord et de l'Est de Paris ; 2. Nantes, avec l'Ouest et le centre ; 3. Bordeaux, avec le Sud-Ouest ; 4. Marseille, avec le Sud-Est. Les installations des ports seront améliorées et ie grain réparti entre les départements suivant leur population. SUISSE Un département des communications Le Conseil fédéral a approuvé la création d'un département des communications et a décidé de mettre annuellement un crédit de 120.000 francs à sa disposition. La signalisation sur les chemins de fer Depuis quelque temps, les services techniques des chemins de fer fédéraux suisses procèdent à des essais avec uni appareil de contrôle pour l'observation des signaux. Une locomotive, pourvue de cet appareil a déjà fait plusieurs voyages d'essai pour en établir l'efficacité. Pour le moment, ou garde le silence sur la construction du nouvel appareil, qui, d'après l'inventeur, doit rendre impossible pour le personnel d'une locomotive la non observation des signaux. 11 va de soi que si cette invention répondait à l'attente, elle constituerait' un progrès remarquable quant à la sûreté de la marche des trains. SUEDE Convention commerciale Une convention commerciale a été conclue entre la Suède et la Russie, la Suède pourra disposer des 40.000 sacs de café qui sont entreposés en Suède pou r ie compte de la Russie ; la même quantité de café pourra être exportée eu Russie. La Suède recevra en ouire des graines de trèfle et des huiles minérales de Russie ; elle s'engage à ne pas revendre ces marchandises aux ennemis de la Russie. L'éclairage Ou mande de Stockholm : La commission industrielle de l'Etat vient de proposer des restrictions importantes dan© la consommation du gaz et de l'électricité, en vue d'économiser Le charbon. On n'autorisera plus qu'un éclairage réduit. Les tramways devront diminuer le 10 à 20 % leur consommation de courant. La consommation privée du gaz ne sera plus que de 00 %. RUSSIE Un canal Baltique-Volga ? La « Rousskaïa Volia » annonce que le gouvernement russe élaborerait le projet d'une nouvelle voie, fluviale réunissant la mer Baltique par le canal Vo-Lojbine-Koboje et la Né va, avec le Volga. On estime que le trafic local atteindra 2 millions 1/2 de tonnes et le transit général 17 millions de tonnes. L'exécution de ce projet coûterait environ 120 millions de roubles. Il existe depuis de lingues années uni autre projet de grande artère fluviale, celui du canal Rigu-Kher-son. réunissant ila Baltique à la mer Noire, en empruntant les cours de la Dvina et du Dnieper. Il existe même de ce projet des plans très poussés dus à feu A. Trépline. PANAMA Le trafic du canal de Panama Le mouvement du canal de Panama, depuis son ouverture au trafic le 15 août 1914 jusqu'au 31 décembre 1910, a été de 2780 navires, représentant une jauge brute de 13.036.535 tonnes, et une charge totale transportée de 11.652.405 tonnes. Sur les vingt-huit mois et demi écoulés depuis l'inauguration du trafic, il y a eu sept mois pendant lesquels celui-ci a été suspendu à cause d'éboule-ments ou pour d'autres raisons. Il n'y a donc eu que vingt et un mois et demi d'exploitation réelle. Le rendement total des taxes payées pour la traversée du canal a été de 3.677.695 dollars, alors que les frais d'exploitation et d'entretien ont atteint 7.142.124 dollars. ETATS-UNIS L'exportation et l'importation de l'or ♦ m mande de New-York que l'exporta ion d'or aux Etats-Unis s'est élevée la semaine dernière à 672.0:.'0 : dollars vers l'Espagne, à 470.000 dollars vers l'Amérique du Sud et à 94.000 dollars vers d'autres pays. D'autre part, au cours de la même période, il a été importé aux Etats-Unis pour 131.(MM) dollars d'or et. pour 461.000 dollars d'argent. REPUBLIQUE ARGENTINE La laine en Argentine Pendant' l'année 1915-16, la production de la laine, en Argentine, s'est élevée à 345.000 balles contre •M.ooo on 1914-15. Des 29S.909 balles de laine, exportées en 1915-16, 152.330 balles sont parties pour l'Amé-!'lclun^ 41.491 pour l'Italie, 33.220 pour la France et pour l'Angleterre. BELGIQUE Une nouvelle centrale d'électricité F ne n o u \ e lie Centrale d'électricité va être con-s'ruite dtins i agglomération bruxelloise, c'est celle que I:: c unmune de schaerbeek projette d'édifier sur les vastes terrains qu'elle a acquis entre le canal maritime et la senne, a proximité de l'usine à gaz de Bruxelles. La nouvelle Centrale s'élèvera près de l'usine d incinération, dont l'administration communale a déjà adjugé les travaux, lesquels sont sur le point d'être entames. Le Collège écbevinal schaerbeéknis propose au Conseil communal de mettre également en adjudication les travaux de la nouvelle Centrale d'électricité, dans le but de procurer le plus d'ouvrage possible aux entrepreneurs et à In classe ouvrière. l e projet de bâtiment de la Centrale comporte on devis d'environ 500.000 francs CHRONIQUE JUDICIAIRE AU TRIBUNAL DE COMMERCE Le « cas fortuit » et les ventes L'art. II48 du Code Civil dispose qu'il n'y a lieu à aucuns dommages et intérêts lorsque, par suite d'une force majeure ou d'un cas fortuit, le débiteur a éié empêché de donner ou de faire ce à quoi il était obligé, ou a fait ce qui lui était interdit. Des arrêts de la Cour de Cassation ont proclamé que le juge du fond apprécie souverainement l'existence des eus de force majeure : que ne constitue pas un cas de forcé' majeure, l'événement qui a pu être prévu e' évité ; qu'enfin si l'empêchement qui s'oppose à ce que le débiteur s'acquitte de sou obligation est simplement momentané, l'exécution de ! l'obligation n'est suspendue que jusqu'à l'instant où cet empêchement prend fin. Le cas de force majeure a servi de base à plus d'un procès depuis les événements que nous connaissons, et généralement les tribunaux se sont inspirés de cette considération sage et humanitaire que les conséquences du cas fortuit né des circonstances du moment critique que nous traversons, devaient être équitablement réparties entre les parties contra'c-iantes.Examinant le point de savoir si la vente d'une marchandise fabriquée n'est pas résiliée par le fait d'une mesure prise par l'autorité occupante empêchant l'emploi d'un produit nécessaire à la fabrication, si, au moment de la vente, le vendeur ne devait' pas ignorer qu'à chaque instant des mesures pouvaient être prises de nature à porter entrave à la libre disposition de ce produit, celles-ci pouvant ou non dès lors être considérées comme un cas de force majeure, le tribunal de commerce d'Anvers a néanmoins résolu la question dans le sens de la négative. Le demandeur poursuivait la résiliation d'un marché de 15.000 .kilos de confiture conclu verbalement entre parties le 5 février 1916, et la condamnation du défendeur à 15.000 francs de dommages et intérêts ; Le défendeur entendait justifier la non-exécution de ce ma rené par la for. • majeure ; Il invoquait le fait que les différents fabricants de confitures auxquels il s'est adressé lui ont déclaré qu'il leur était impossible de fabriquer des confitures par suite du manque de sucre ; que par suite d'une décision des autorités allemandes de fin janvier 1916, mais portée seulement à la connaissance du public le 7 février 1916, le sucre indigène était exclusivement réservé à la consommation de bouche et que d'autre part, depuis le 30 décembre 1915, l'importation de sucre hollandais dans le pays était interdite.Le tribunal juge que la force majeure est un événement que les parties ne pouvaient pas, prévoir au moment de contracter, et qui rend l'exécution du marché impossible ; Que le défendeur ne devait pas ignorer, au moment de contracter, toutes les difficultés que rencontraient j les fabricants de confitures pour obtenir le sucre ! nécessaire à leur fabrication; Que par le genre de commerce qu'il exerce, il de- : \ a it être au courant de la possibilité pour lui d'obtenir la confiture qu'il s'engageait à livrer ; Que dans l'espèce, le défendeur a contracté à un moment où il ne pouvait pas ignorer qu'à chaque instant des mesures pouvaient être prises de nature a porter entrave à la libre disposition du sucre ; Que, dans cet ordre d'idées, la mesure prise par l'autorité occupante fin janvier 1916 et .portant défense d'employer le sucre indigène à un autre usage ijue la consommation de bouche, ne peut être considérée comme un cas de force majeure, dans l'hypothèse même où elle aurait été inconnue du défendeur au moment de contracter, c'est-à-dire le 5 février 1916 ; Qu'au surplus le défendeur ne démontre pus l'impossibilité où il se serait trouvé de fournir la marchandise vendue"; Qu'en effet, cette impossibilité ne peut résulter de la "déclaration fies deux ou trois fabricants auxquels le défendeur s'est adressé pour se faire livrer les confitures ; Que le calcul fait par le défendeur pour établir que le demandeur n'a pas subi dédommagés, c'est-à-dire en prenant pour hase le prix des fruits, le prix du sucre sur la base fixée par les autorités allemandes, ainsi que les frais de main-d'œuvre pour la fabrication, doit être écarté : qu'en effet le demandeur ne peut être obligé de fabriquer lui-même la confiture ; qu'il n'échet pas davantage de retenir le serment déféré par le défendeur au demandeur sur le point de savoir si les confitures achetées ont été acquises par le demandeur pour compte, des autorités allemandes ; que seules les stipulations contractuelles doivent être envisagées. INFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Séance du 19 mars. — Nous* me nous trompions pas en prévoyamt pour notre marché unie série de ; séances actives. Celle du début, de la semaine prouve tout au moins que l'Intérêt qui s'est créé autour des valeurs caouitchoutière© -n'a pas diminué. De nombreuses affaires ont en effet été conclues pendant toute la durée de (la Bourse et les cours n'ont pas . cessé d'êtres fermes en dépit de quelques réalisa- ! tionis d'acheteurs en bénéfice. Dans le département i des pétrolifèree oin se contente de consolider les pro- ; grès acquis au cours de la semaine dernière. Les nouvelles politiques restent sans grande Influence sur la tenue die/s fonds d'Etats parmi lesquels les Russes mêmes ne fluctuent que très modérément. Lés affaire» faites en Rentes Belges et en k !s j de villes sont courantes mais n'arrivent pas à mo- j diifier leurs cours. Belge 3 %, 70 1/2-71 1/2; Emission j Anglaise, 80 1/2 P. : Bon du Trésor, 100,10-101,10 ; A >.-unités 3 %, 78,50-79,50; Anvers FS87, 83,75-84,75 ; Anvers 1903, 70,50-71,50 ; Bruxelles 1905, 69,75-70,75 ; Caud 1896, 64-65 ; Liège 1897, 64,50-65,50 ; Bruxelles 190:.', 85,75-86,75 ; Schaerbeek, 61,25-62,25; lot du Cong >, 86,50-87,50. En valeuri internationales les mouvements en;e gâstrês 'se maintiennent dans des limites étroites, ies tendances dans ce groupe diffèrent au surpli s de l'une rubrique à l'autre. A noter aussi que les offres en Cédu'.es ne tr. u-veniti qu'une contre-partie Limitée qu'on no décide j qu'au prix d'un sacrifice dans les cours Céduî- s nouvelles 111-112, les L 113-114, les I< 96-97. les i.r sont 109 P. En fédéraux or les Argentins 4 1/2 inté- : rieur se placent à 97-93, l'extérieur à 96 1,2-97 I 2, Le 1911 est in varié à 96 P., Buenos-Ayres 4 1/2 93 3 F 94 3/4. Les dettes brésiliennes sont calmes sans madiU • •-tions appréciables. Funding 1914 100 1/4 A., le 5 . 1903 est demandé sans affaires faites. Le V i ;.' 1833 83 1/2 A., le 4 % 1910 74 1/4-75 1/4, le 4 % 1889 75-76, le : Rescission 75 1/4-76 1/4, Chili 5 % 1911 94 3/4-95 3'4, ! le 4 1/2 1889 91-92, Uruguay 3 1/2 72 1/2 P., le 5 % 1914 92 A., la Cédille 102 1/2 nominal, Cuba 103-104. Un certain raffermissement se marque en dettes ; asiatiques. Le Chinois 4 1/2 reprend à 82-83, le Rai! ways Japonais se traite à 102 5'3-103 V«\ le 4 12 1 Îî(ï5 i est ferme à 104-105, lie 4 % 1905 93.50 94,50. Parmi les dettes oon'tine.ntaies les russes restent j Insensibles aux événements qui se déroulent à lv-tnograde. Le Russe 3 % 1859 n'en a pas ni in s des demandes à 65 1/2 sans offres . le 4 % I880 a 81-82. et le Nicolas à 89 1/2 P. ne sont guère beoic-.np j, ; ; : s faibles, le 5 % 1906 se représente demandé à 95 :V4, Roumain 4 % 1890 79,50-80,50, le 4 '■ !î:0S« 10 04.'.:>-65,75, le 5 % 1905 63,75-64,75, le 4 i 2 1913 71,50-72,:0, le 5 % 1913 83,50-84,50, Serbie 58-59, P u-tugais 51.75-52,75, Hongrois 4 % or 66,25-67,25, Méta'r.ju.^s 60 P., lots Tu.rCS 220-227,50. Le nombre des cours qui s'inscrivent eu actions d'entreprises diverses ne témoigne pas d'affaires bien nombreuses. L'action Kemmerich a valu KK.o-1070, Banque d'Anvers 1487 1/2 P., ordinaire Crédit : National Industriel 278-233, la privilégiée- 290 A., 292 P., cap. Electrique Anversoise 301 A., capital. Es- 1 cant 128,50-131,50, capital] Tramways d'Anvei"s 124,50 ; 127,50, dividende 45,50-48,50, capital Tramways de ! Rotterdam 98 P., capital Rosario 86 P., la dividende 34-37. Le petit courant, d'échanges qui a lieu en titres ! hypothécaires n'apporte aucune modification aux 1 prix' antérieurs. Les diverses obligations se traitent 1 entre les extrêmes de. 481-486, les privil. Banque Belge 1030-1087,50, Tornquist 1075 A., Sansinena 1115 I'.. obliig. Trairisatlanticpie 4-85-490, pri vil. Hypothécaire du Canada 1160 A. Statu quo dans le groupe des pétroles. L'ordinaire Grosmyi s'obtiendirait à 2850 et. la privilégiée à 3215, oapjt<a'l Boryslaw est l'objet de quelques demamles à 50 A., 5."» "P., dividende Nafta 230 240 P. Les valeurs canutchoutières sont entourées et on traite rondement les affaires en toute rubriques. Telok Dalam que nous laissions en fin de semaine à 350 environ, progresse à 367,50-380. Kalitengah 45,50-48, Galang 5,70-5.95, Financière 180-185, capital Tjisa.lak 66-68, la part 187,50-192,50. Soengei T.ip(,et 430-440, Federated 665-680, KuaiLa 143-148,50, Senna.li 66-69. Actions Tanganvika 72,50-75,50, l'ol>ligation 210-215. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Si::.\nc:k i)t; 19 .mars. — Les dispositions de la première séance fie la semaine ne sont pas très sign ificatives. A vraii dire, lies dernières réunions avaient laissé espérer mieux. Certes, divers groupes font, encore preuve de fermeté, ma.is en général Ies-transactions sont plutôt clairsemées. Il faudrait toutefois peu de chose actuellement pour ramener la confiance dans les rangs des acheteu/rs. En attendant, nos rentes et lots de villes se retrouvent à peu de chose près à leur niveau précédent. Voici les cours faits: Rente belge 3 70 1/8-71 1/2 ; Bons du Trésor 4 % 1917, 100-100,25 : Congo lots, 86,75-87; Anvers 1887, 71,2-5 ; Bruxelles 1902, 85,75-86 ; Bruxelles Maritime, 65 1/4-65 3/8 ; Intercom munale des Eaux, 64 ; Gand 1896, 63,75 ; Liège 1897, 64,25 ; Schaerbeek 1898, 62,25. Le cours le plus bas pratiqué vendredi m 3 •;,» Belge mai-novembre est de 69,75 et non de 70. Le marché des obligations industrielles garde ses acheteurs. On recherche encore Les 4 % Tramways de Livourne à 415, Les 5 % Tramways de Lombardie et Roumagnes à 472 1/2, les 5 % Tramways Toscans à 460, les 5 % Brugeoise à 485, Las 5 % Glaces de Bohême à 485, et les 5 % Ciments de Konstantinow-ka à 480. Les actions bancaires, en général, ont assez bonne contenance. La Banque d'Outremer est à 510 argent. 515 papier ; la privilégiée Crédit National Industriel est bien à 292 1/2, la dividende Hypothécaire Belge-Américaine accentue son avance à 2080, 2090, la priv. Travaux Publics du Caire est demandée à 150, et la dividende est à 15 argent. En valeurs de transports, les affaires sont, encore assez réduites. Astrakhan privilégiée est offerte à. 100, la jouissance Bilbao est plus lourde à 70 , 80, la jouissance Caire est mieux à 505, 510, Les Florentins se tassent à 125, la capital Napolitains revient à 375, et la dividende à 35, la capital Murcie se tient bien à 32, la capita^Tiemtsin est- à 960 papier, et la Turin, est en bonne voie à 280, 285. I/e cours de vendredi de 300 en Vérone-V/incence a été retiré. Peu de chose à dire ce jour des valeurs -sidérurgiques. On offre les Aciéries Allard à 230, les prier. Ateliers Métallurgiques à 215, la capital Monceau-Saint-Fiacre à 190, et la dividende Trust Métallurgique à 55. La fondateur Energie à 42 n'est- pas mieux ; on peut dire La même chose de la Providence Russe C à 300, 297 1/2. Il y a argent en fou dateur Taietzkoïe à 1175 et en Valère-Mabillie à 170 en capital., et à 22 1/2 en dividende. Les valeurs charbonnières sont aussi calmes que possible. Le Grand-Conty est demandé à 332 1/2, Ressaies cote 1-442 1/2, La Haye est offerte à 530, mais' la dividende La tira est bien tenue à 870, 865, 875. Les petites rubriques sont bien négligées aussi. La Productora R est à 55 argent, les Glaces Sainte-Marie font 140 papier, la privilégiée FJoreffe est offerte à 232 1/2, et les Eaux de San Antonio cotent 74 1/2 en capital, 24 1/2 en ordinaire. Il y a vendeur, d'autre part, en capital Centrale Gaz et Electricité à 600 et en ordinaire Eclairage Saint-Pétersbourg à 645. En valeurs caoutchoutières, il y a lieu aujourd'hui de signaler La hausse sérieuse des fondateur Java qui débutent à 760 pour atteindre par étapes successives le cours de 800 ; la capital se maintient bien à 146, 146 1/2, 147. L'Hévéa reste active à 210, 208 3/4 , 20? 1/2 ; la Seirinah Rubber est ferme à 67, 67 1/4, 67 1/2, 67 3/4 ; la Soengei Lipoet bouge peu à 432 1/2, 430, et la Zuid-Préanger se retrouve à 142 1/2. Au groupe colonial, les cours se maintiennent difficilement. La Compagnie du Congo Belge fait encore 70, l'ordinaire Katanga est discutée à 2260, la fondateur Lacourt n'est pas mieux à 430, ,1a ci-pital Union Minière est hésitante à 1330, 1335, 13H:, et la Tanganvika est- plus lourde à 73, 72 1/2, 72 3/4, 72 1/2, 73. Aux diverses, la plus grande partie de l'attention se Concentre en.core sur les valeurs sucrières. Ainsi, on prograsse un peu plus en Sucreries Saint-Jean à 145, 147 1/2 eu capital, à 207 1/2, 210, 211 1/4 en fondateur ; l'ordinaire Sucrière Générale de Bruxelles tal, et à 60, 59, 60 1/2 .en fondateur. La capital Boryslaw, de son côté, est en reprise à 48, 49, alors que 'les Pétroles de Grosnyi se tassent à 3200 en privilégiée, et à 2820 en ordinaire. Les Matières Premières pour Chapellerie (soc. belge-amér.) s'avancent à 750 en capital, et à 325 en fondateur : -l'ordinaire Sucrière Générale de Bruxelles est offerte à 300. Les valeurs étrangères ont- un marché assez restreint. L'ordinaire Sud-Kame,roun se retrouve à 125, la capital Agricole d'Egypte progresse t u instant à 131 1/4, pour finir à 127 1/2, La dividende se maintient à 115, 112 1/2, la capital Égyptian Entreprise est en avance à 107 1/2, 120, et la. capita1! Allot-ment est mieux à 75. Lujar bouge peu à 740, 742 1/2, 745, la petite Villa del Prado fait 8 1/4, 8, Tobliga-tion Pont de La Havane est ferme à 270,La privilégiée Dyle-Bacalan est- offerte à 565, la Rajah reprend de 850 à 875, et La Mêtalliurgiqi'ie Russo-Belge est discutée à 2130. COURS DU CHANGE Anvers, 20 mars. — Cours du florin : 316 argent, 317 1/2' papier. Rotterdam, 19 mars. -- Londres, fl. 11,81 1/4 ; Bt lin, fl. 39,25 ; Paris, 11. 42,42 1/2. Amsterdam, 19 mars. — Londres, fl. 11,31 1/2; Berlin, fl. 39,30; Paris, fl. 42,50; Suisse, fl. 49,22 1/2; Vienne, fl. 25,— ; Copenhague, fl. 70,90; Stockholm, 73,70. Le nouvel emprunt canadien. — On annonce de Londres que -le nouvel emprunt 5 % canadien qui va être émis à New-York sera non de 100 millions mais ■Je 150 millions de dollars, remboursable en 20 ans. L'Arizona Copper Company, d'Edimbourg, distribuera sur son bénéfice 'net de 988.225 livres sterling un dividende de 100 % moins l'impôt- sur le revenu. Standard Bank of South Africa. — Le dividende pour l'exercice 1916 est fixé à 14 %. II y a 80.000 livres sterling d'amorti sur Le portefeuille et ÎOOX'O;) livres reportées à nouveau. La Compagnie de navigation Danoise-Russe, à Copenhague propose1 fie distribuer un dividende de 40 contre 10 u;, en 1915. Neue Dampfer Cie, à Stettin. — Cette société propose- de payer un dividende de 10 % (2 % en 1915). N. V. Reederij Maatschappij Nederland, à Katwijk-lan-Zee. . La direction de cette société propose de payer un dividende de 65 %. Rhetiische Kreditbank, à Mannheini. — La direction propose de fixer le dividende à 6 %. Oesterr. Lànderbank. — On pense que le dividende sera fixé à 30 % contre 24 % en 1915. Niederrosterr. Eskompte Gesellschatt. — Dividende C. 46 (C. 44 en 1915). Société Minière et Métallurgique de Pennarroya. Cette société distribue un dividende de 90 francs contre 70 francs l'année dernière. Compagnie Aguilas. — Cette société minière vient de céder une grande partie de ses droits d'exploitation eu Espagne à une nouvelle société anonyme la Union Bedarena ». Piastres et dollars. — Le gouvernement mexicain vient de fixer le rapport de la piastre et du dollar* comme suit : 1 dollar = 1,80 piastre. Banca della Svizzera Italiana. — Cette banque qui n son siège à Lugano distribue pour son exercice 1916 un dividende de 7 1/2 p. c., contre 6 p. c. précédemment.Elle augmente son capital de 2 millions de lires. MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANNONCEES 21 mars Société anonyme du Charbonnage dé Falisolle, à midi, chez Mme veuve Ch. Smedt, restaurant de la Monnaie, rue Léopold, à Bruxelles. . Société Péruwelzienne de Recherches Minières, société anonyme, à 11 heures du matin, au siège social, 8, rue de la Presse, à Rruxelles. 20 mars Librairie Forst, société anonyme, à 11 heures du matin, au siège social, 75, place de Meir, à Anvers. Société anonyme des Frigorifères et Messageries des Carmes, à Liège, à 3 heures de relevée, au Café du Phare, place Verte, 2, à Liège. Société des Faubourgs de Bruxelles, société anonyme, à 2 heures de relevée, au siège social, Montagne du Parc, 8, à Bruxelles. Société anonyme Le Phénix, Briqueteries de Liège et Extensions, à 2 heures de relevée, à l'Hôtel Dounèn, à Liège. Société anonyme des Fonderies et Poëleries de Tamines, à 4 heures, au siège social, à. Tamines. 24 mars Société anonyme des Charbonnages du Nord de Gilly, à Fleurus, à 4 heures de l'après-midi, à la Banque Centrale de la Sambre, quai de Rrabanf, 28, à Charleroi. 26 mars Banque Centrale d'Escompte de Bruxelles,(en liquidation), à 15 heures, au siège de la liquidation, 20, rue du Nord, à Bruxelles. 3 avril Compagnie auxiliaire des 'transports Internationaux, société anonyme, à 12 heures, au siège social; 42, rue Nationale, à Anvers. L'ESSOR NAVAL Société Anonyme, à Anvers Messieurs les actionnaires sont priés,d'assister à l'assemblée générale ordinaire, qui se tiendra le MARDI 10 AVRIL 1917, à 6 heures du soir, au Siège social de la Société, rue ElJerinan, 8, à Anvers. ORDRE DU JOUR : !" Rapport des Administrateurs et des Commissaires sur l'exercice 1916 ; 2" Approbation du bilan et du compte profits et per- 3° Décharge à donner aux Administrateurs et aux Commissaires ; V" 'Nominations statutaires. Pour pouvoir assister à l'assemblée générale, Messieurs les actionnaires devront déposer leurs titres cinq -jours avant l'assemblée générale, aux bureaux de la société. Brasseries " Les Peupliers " Société Anonyme Siège social : rue des Douze Motis, 13, à Anvers Messieurs les actionnaires sont priés d'assister à l'assemblée générale et annuelle qui aura lieu au Siège-social, rue des Douze Mois, 13, à Anvers, le SAMEDI 7 AVRIL 1917, à 1 heure. ORDRE DU JOUR : 1° Rapport du Conseil d'administration et du Commissaire ; 2° Approbation du bilan et du compte profits et pertes au 31 décembre 1916 ; :V Décharge aux administrateurs et commissaire; 4° Nominations statutaires. Pour être admis à l'assemblée, Messieurs les actionnaires doivent déposer leurs titres ou procurations, rue des Douze Mois, 13, cinq jours avant la réunion. Banque Hypothécaire et Immobilière d'Anvers Société Anonyme Siège social : 13, rue des Douze Mois, à Anvers Conformément à l'article 30 des statuts, rassemblée générale ordinaire des actionnaires aura lieu, au Siège social, le SAMEDI 7 AVRIL 1917, à 2 heures de relevée. ORDRE DU JOUR : I" Rapports sur l'exercice 1916 : 2°''Approbation du bilan et du compte de, profits et pertes ; 3° Décharge aux administrateurs et commissaires ; 4° Tirage au sort et réélection de commissaires. Pour pouvoir assister à l'assemblée, Messieurs les actionnaires devront se conformer à l'article 29 des statuts : le dépôt des titres devra se faire au Siège social avant le 5 avril 1917. ~ÛËCLAIR " En liquidation, à Anvers Messieurs les actionnaires sont priés d'assister à l'assemblée généraile du 3 AVRIL, qui aura lieu à midi, au domicile du liquidateur. ORDRE DU JOUR . Situation de la liquidation. Le liquidateur Jo.s Van den Bossche 23, rue Loveling, à Anvers. Compagnie Nationale Belge de Transports Maritimes Société Anonyme à Anvers MM. les actionnaires sont priés d'assister à l'assemblée générale ordinaire, qui se tiendra conformément à l'article 13 des statuts, le JEUDI 5 AVRIL 1917, à 15 heures, dans les bureaux de l'Armement Adolf Deppe, rue de Bordeaux, -8/10, à Anvers. ORDRE DU JOUR : i' Rapports du Conseil d'Administration et du Collège des Commissaires ; 2° Examen et approbation du Bilan et du Compte de Profils et Pertes arrêtés au 31 décembre 1916; 3° Décharge à donner aux Administrateurs et Commissaires ; i ' Nominations statutaires. MM. les actionnaires qui désirent assister à l'assemblée générale sont priés de se conformer aux articles 16 et 17 des .statuts. Les actions peuvent être déposées à Anvers, dans les bureaux de l'Armement Adolf Deppe, rue de Bordeaux, 8/10. Le Conseil d'Administration. L'ESSOR ANVERSOIS Société Anonyme à Anvers Messieurs les actionnaires sont priés d'assister à l'assemblée générale ordinaire, qui aura lieu le MARDI 3 AVRIL prochain, à 6 heures du soir, au Siège social, rue Veke, 41, à Anvers. ORDRE DU JOUR : 1° Rapport du Conseil d'Administration et du Commissaire sur l'exercice 1916 ; 2° Approbation du Bilan et du Compte de Profits et Pertes ; 3° Décharge à donner aux Administrateurs et au Commissaire. Pour être admis à l'assemblée générale, Messieurs les actionnaires devront déposer leurs titres au moins cinq jours avant cette assemblée, au Siège social. " CONSTANTIA " Société Anonyme d'Assurances, à Anvers L'assemblée générale ordinaire aura lieu le LUNDI 14 MAI prochain, à 10 heures précises du ma.tin, au Siège social de la société, Avenue Marie-Thérèse, N"s 1 & 3, à Anvers. ORDRE DU JOUR : 1° Rapport du Conseil d'administration ;, 2" Rapport du Collège des commissaires ; 3° Bilan ; 1" Décharge à donner à MM. les Administrateurs et Commissaires ; 5° Réélection des membres du Conseil d'administra tlon et du Collège des Commissaires ; 6° Divers. Pour pouvoir assister à cette assemblée, MM. les actionnaires sont priés de se conformer à l'article 28 des statuts. " CONSTANTIA CAPITALISATION " Société Anonyme pour favoriser l'épargne par la constitution de capitaux, à Anvers L'assemblée générale ordinaire aura lieu le LUNDI 14 MAI prochain, à 11 heures précises du matin, au Siège social de la société, Avenue Marie-Thérèse-, N?8 1 &• 3, à Anvers. ORDRE DU JOUR : 1° Rapport du Conseil d'administration ; 2° Rapport du Collège des commissaires ; 3° Bilan ; 4" Décharge à donner à MM. les Administrateurs et, Commissaires ; 5° Réélection des membres du Conseil d'administration et. du Collège des Commissaires ; 6° Divers. Pour pouvoir assister à cette assemblée, MM. les actionnaires sont priés de se conformer à l'article 25 des statuts.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires belonging to the category Financieel-economische pers, published in Anvers from 1858 to 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods