Révolution de février en Russie

Révolution de février en Russie

Photo de profil de Redactie
Redactie 15 mars 2017 112

À la veille de la Première Guerre mondiale, l'agitation régnait en Russie. Un nombre croissant de Russes exprimait ouvertement son mécontentement vis-à-vis du tsar Nicolas II et de son régime autoritaire. Lorsque la guerre éclata, ce mécontentement fut provisoirement noyé par une vague de patriotisme. Les vifs sentiments anti-allemands donnèrent lieu à une mobilisation rapide et massive. Mais l'enthousiasme fut de courte durée. Les troupes russes subirent d'énormes pertes et les efforts de guerre pesèrent lourd sur le pays. La guerre harassante ressuscita le feu révolutionnaire en Russie.

Fin février 1917[1], une insurrection populaire éclata dans la capitale Petrograd (Saint-Pétersbourg). Une foule en colère pilla les sacs des boulangers et les ouvriers d'usine se mirent en grève. Les échauffourées se transformèrent rapidement en grande révolte à l'encontre du tsar. Lorsque les soldats et finalement les commandants de l'armée adhérèrent à la contestation, les jours du tsar furent comptés. Nicolas II abdiqua le 2 mars 1917. Un gouvernement provisoire reprit le pouvoir.

 

Russische revolutie - l'illustration 14 april 1917, p. 6

Les journées revolutionnaires à Petrograd (L'illustration, 14/04/1917, p. 6)

Le nouveau gouvernement prit rapidement des mesures pour en finir avec le régime à l’agonie du tsar. Ils instaurèrent la liberté de la presse et d'opinion. Et à l'automne, ils promirent des élections libres, avec le droit de vote général pour les hommes et les femmes. La Russie demeura toutefois agitée. La nouvelle coalition ne fit en effet pas ce que la population russe désirait peut-être le plus : mettre fin à la guerre. Le gouvernement décida de poursuivre le combat contre l'Allemagne tandis que le peuple aspirait à la paix. Vladimir Lenin s'en rendit compte. Il avait passé les premières années de la guerre en Suisse en tant que banni, mais était revenu précipitamment à Petrograd après la révolution de février. Il avait tout mis en œuvre pour monter le peuple contre le nouveau gouvernement. Son objectif final n'était rien de moins qu'une révolution socialiste. La révolution d'octobre était en marche.


[1] Notation de la date dans cet article selon le calendrier julien, jadis la norme en Russie.