La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire

128 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1914, 03 May. La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire. Seen on 22 October 2020, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/tt4fn11r1s/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Troisième Année. — n° 18 Dimanche 3 Mai 1914 Le Numéro : 10 Centimes ibi iiiimi ihmnonnnbhhhbhi JOURNAL SOCi AL5STE HEBDOMADAIRE La Semaine ADjVIHSLlSTl?RTIOrl : Antony Neuckens 43, rue de l'Education, Bruxelles Î^ÉDflCTIOfl : Max HALLET et Camille HUYSMANS 17, rue Joseph-Stevens, Bruxelles HBOM^eiVIHlStTS : Belgique : 5 francs par an. Etranger : 8 francs par an. SOMMAIRE : Les Sectaires de droite; — Chronique de la Semaine — Le XXVe anniversaire de la Social-démocratie Suédoise (Remea). — La Fille du roi (Conte albanais'. — Les Têtes d'ânes (Frédéric Mistral) — Psychologie animale (Extrait de la Revue). —• Théâtres. Demandez tarif des annonces à l'Administration : 43, rue de l'Education, Bruxelles. Les Sectaires de droite Les cléricaux ont encore une fois, dans la discussion de la loi relative aux assurances sociales, révélé leur esprit sectaire. Ils ont même repoussé les amendements de pure forme et adopté des textes fautifs pour ne pas faire une concession à l'opposition. C'est insensé, c'est fou, mais c'est clérical. Ces messieurs ont commencé par exclure de la loi les employés. Puis, ils ont rejeté les demandes des médecins. Enfin, par l'organe de M. Woeste, ils ont essayé de donner à certains articles de la loi une interprétation équivoque, dans le but de permettre aux patrons d'exercer sur leurs ouvriers une pression salutaire, à la manière des usines et fabriques de Seraing, d'Angleur et de Turnhout. Le couronnement de cette politique a été le dépôt d'un amendement gouvernemental qui livre les libéraux et les socialistes des villages flamands, pieds et poings liés, à l'arbitraire clé rical. En vertu de ce texte, les mutualistes cléricaux administreront leurs mutualités, et en Flandre ils dirigeront par-dessus le marché les conseils régionaux, refuges des membres de l'opposition dans des milieux où socialistes et libéraux ne pourront et n'oseront créer des mutualités libres. Pour justifier cette réduction, le gouvernement a invoqué un argument délicieux. M. Hubert ne veut pas faire élire les administrateurs des conseils régionaux par les affiliés de ces organismes, parce qu'il veut éviter des élections politiques. Quelle dérision! A la suite du débat de vendredi, il n'est plus du tout certain que la loi ralliera des voix sur les bancs de l'opposition.Le projet de M. Hubert est en voie de devenir une loi d'enrégimentation et d'oppression politiques. — ♦ Chronique de la Semaine ON NOUS 'AFFIRME qu'un membre libéral du Conseil communal de Bruxelles, propriétaire de plusieurs étaux à lAncienne Boucherie, rue du Marché-aux-Herbes, aurait vendu ces étaux à un spéculateur qui, après avoir racheté toutes les parts et être devenu propriétaire de toutes les petites maisons qui entourent lAncienne Boucherie, aurait l'intention de la démolir et de construire là un grand immeuble de rapport. Nous n'osons y croire. Mais tout est possible de la part d'un doctrinaire. ON NOUS AFFIRME qu'un membre libéral du Conseil communal de Bruxelles qui fait partie du Comité des fêtes pour l'inauguration du Port de Bruxelles, aurait proposé de faire bénir ce canal par l'archevêque de Malines. Nous n'osons y croire. Mais tout est possible de la part d'un doctrinaire. LA NOUVELLE ANNONCÉE ci-dessus est vraie. Voici en quels termes elle est annoncée par le Soir: « Au xvie siècle, il y eut, comme le rappelait M. Steens dans son discours, une messe solennelle, célébrée à l'occasion de l'inauguration du premier canal. N'y aurait-il pas lieu, dans un pays traditionnaliste comme le nôtre, de songer à placer en tête du programme un Te Deum solennel, par exemple? « C'est la question que la commission a envisagée ensuite. Un Te Deum n'est-il pas une fête politique? Il figure au programme de toutes les grandes manifestations, disent les uns. Ce sera la zizanie, dès le début, répondent d'autres. Finalement, sur motion de M. Huisman-van den Nest, la commission décide de mettre la question à l'étude, en attendant qu'une proposition soit faite par l'autorité religieuse. » LE SOIR PUBLIE l'articulet suivant: (( On annonce la prochaine retraite de M. Horlait, député socialiste de Dinant-Phi-lippeville, qui, pour des raisons de santé, ne solliciterait plus le renouvellement de son mandat et serait remplacé par M. Colleaux, actuellement sénateur provincial. » Tout le monde regrettera le départ de notre ami Horlait, qui fut toujours un bon député et a rendu au Parti et à la cause de très grands services. Qu: nt au choix de son successeur, il est ex-

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire belonging to the category Socialistische pers, published in Bruxelles from 1912 to 1914.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods