Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

312 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1915, 06 March. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 21 September 2020, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/n58cf9k634/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

ANGERS, Samedi 6 Mars 1915 Cinquante-septième Année - No 17.251 KEX'flON '4) RÉDACT t.4,f$ÉV^MINCKX, 1 NVERS Téléphone : 3761 LLOYD ANVERSOIS Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligue 1 franc la ligne sur double colonne. Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre. — Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Astronomie 7 mars I Lever du soleil 6 h. 16 m. matin — ( 6.16) Coucher du soleil .... 5 „ 32 „ soir (i7.32) Lever de la lune ... . — „ 33 „ malin = ! -.33) Coucher de la lime .... 8 „ 8 „ matin l 8. 8) Dernier quartier le 8 mars . . 12 „ 28 „ soir — (12.28) Nouvelle lune le 15 mars . . 7 „ 42 „ soir - (19.42 Premier quartier le 23 mars . . 10 „ 48 „ soir = (22.48) Pleine lune le 3t mars ... 5 „ 38 „ m.tin = ( 5.38) Haute marée à Anvers Matin Soir 7 mars 7 h. 12 in. = ( 7 h. 12j I 7 h. 41 m. (19 h. 41) 8 mars o h. / m. v a n | o n. ju m.= zu li. ju; 9 mars 9 li. 10 m. - ( 9 h. 10; | 9 h. 53 m = (21 h. 53) Port d'Anvers ARRIVAGES DU 5 MARS Steamer Union II, de Bruxelles. Amstel 4, de la Hollande. » Telegraaf :5, de la Hollande. Bateau-moteur Pierre Joseph, de Rupelmonde. Scheldestroom 1, de Tamise. » Ringrose III, de Bruxelles. ». Eclair 3, de Bruxelles. ■ Allège STANISLAS, de Calloo. Primo, de Merxem. L'Avenir, de Rumpsi. ». LÉONTiNE, de Humpst. ». Résolu, de Ryckevorsel. » Ambiorix, de St. Léonard. » Egalité, de St. Léonard. » Polo, de Raevels. .. Octavie, de Moll. », Arnold, de Puers. Hélène et Pierre, de Willeforoeck. » Raphaelle, de Bruxelles. .. Philegon, de Bruxelles. » Edmond, de Bruxelles. St. Antonius, de Bruxelles. .. Anastasie, de Charleroi. » Alerte, de la France. » Londefort, de la France. » Duiveland, de l'Allemagne. » Wilhelmina, de l'Allemagne. Vereinigung 43, de l'Allemagne. »» Riienania 16, de l'Allemagne. DEPARTS DU 5 MARS Steamer Union 2, pour Bruxelles. »» amstel 4, pour Bruxelles. >» Stad Amsterdam, pour la Hollande. ». TelegRaai- 4, pour la Hollande. Bateau-moteur Simon Smits, pour Gand. » Regina, pour Gand. .. Louisa, pour la Hollande. .. Onderneming, pour la Hollande. Allège Emma, pour Calloo. Césarine, pour Burgh't. »> Espéranto, pour Tamise. Clémentine, pour Baesrode. » Maurice, pour Merxem. >» Marie Philippe, pour Merxem. » Grajnvvork 4, pour Scliooteii. »> Nelumbo, pour Moll. » DORothéa, pour Moll. »> La Lys, pour Aerendonck. .. Johanna, pour Beersse. »» Macht, pour Berlaere. »» Morgenster, pour Boom. Mont d'Or, pour Willebroeck. ». Johannes Cornelis, pour Bruxelles. » Sénateur, pour Bourg Léopold. IréNa, pour Liège. »» De Vrede, pour Liège. »» Mascotte, pour St. Ghislain. » Lena, pour la Hollande. » Jemmi, pour la Hollande. Madonna, pour la Hollcinde. » Angerio, pour l'Allemagne. IL S. Ci. 7, pour l'Allemagne. R. S. G. 8, pour l'Allemagne. » Robert, pour l'Allemagne. VILLE D'ANVERS AVIS L'autorité allemande a appliqué à la ville d'Anvers une amende de 50.000 francs parce que, malgré tous les avertissements de Mr le bourgmestre, les affiches allemandes ont encore été détériorées. Mr le bourgmestre fait un nouvel appel à la population afin de respecter toutes les affiches officielles. Que chacun aide la police afin d'empêcher ces faits déplorables. Il s'agit ici de remplir un devoir civil. ARRÊTÉS FABRICANTS ET RAFFINEURS DE SUCRE Afin de connaître l'importance des stocks de sucre de toutes espèces et de semences de betteraves à sucre, j'ai arrêté ce qui suit : Tout fabricant de sucre ainsi que tout râffineur de sucre est tenu de fournir les renseignements indiqués ci-dessous, avant le dix mars de cette année . 1. La date d'ouverture et de clôture du dernier exercice, en ayant soin d'indiquer quels sont les jours de l'exercice où il n'y a pas eu fabrication ; 2. La quantité de betteraves à sucre utilisées pour la fabrication ; 3. Le pourcentage moyeu du sucre contenu dans les betteraves à sucre ; 4. La quantité de sucre extraite par 100 kilogrammes à spécifier par espèce : sucre blanc, sucre brut, autres produits, mélasse, sirop. a) Pour l'exercice 1913-1914 ; b) Pour l'exercice 1914-1915. Fournir les mêmes données en ce qui concerne les [ produits intermédiaires et les sous-produits ; 5. Le stock en sucre de diverses espèces, en mélasse et en sirop se trouvant dans la fabrique le 25 février ; 6. Le stock de semences de betteraves à sucre. De même, quiconque, sans être fabricant de sucre ou râffineur, possède ou garde en dépôt, du sucre, des produits provenant de la fabrication du sucre, de la mélasse, du sirop ou des semences de betterave à sucre, est tenu d'en faire la déclaration et d'indiquer l'espèce du produit qu'il a en stock. Le poids doit être indiqué en kilogrammes. Le nom, la raison sociale et le domicile du déclarant, ainsi que le lieu de dépôt des matières susdites, doivent être mentionnées très exactement. Sont seules dispensées de la déclaration, les personnes, dont le stock de sucre est inférieur à 300 kilogrammes et dont le stock de semences de betteraves à sucre n'atteint pas 40 kilogrammes. La déclaration doit être remise au bourgmestre de la commune. Celui-ci doit faire un état avec toutes les données qui lui parviennent et le transmettre avant le 15 mars de cette année, au chef d'arrondissement militaire compétent. Quiconque négligera de faire la déclaration dans j le délai indiqué, tout comme celui qui fournira de faux renseignements, sera puni d'emprisonnement et les marchandises non déclarées seront confisquées.Bruxelles, le 27 février 1915. Le Gouverneur général en Belgique, Baron von Bissing, Colonel-général. Avec approbation du Gouvernement Impérial et du Gouvernement Militaire Impérial, les prix maxi-! ma suivants ont été fixés pour la ville et la pro viuce d'Anvers : Avoine fr. 30.— les 100 kilos Paille » 6.— » » » Foin » 9.— » » » Seigle » 35.— » » » Pommes de terre .. » 9.— » » » Sucre en poudre — » 60.— » » » Suore en morceaux.. » 75.— » » » Oignons » 25.— » » » Les prix indiqués ci-dessus sont les prix maxima à appliquer dans le commerce en gros. Pour la vente en détail, une majoration de ces prix de 10 % au plus est admise. Toute transgression des prix maxima stipulés sern punie d'une amende s'élevant au décuple du montant exigé en trop et, en cas de circonstances aggravantes, d'emprisonnement. Anvers, le 2 mars 1915. Der Pràsident der Zivilverwaltung fur die Provinz Antwerpen Justus Strandes. La taxe sur les absents La Haye. — La légation allemande à La Haye publie l'avis suivant dans les journaux hollandais : « La décision du gouverneur général de Belgique, en date du 1G janvier .1915, concernant une contribution exceptionnelle à charge des Belges qui ont, volontairement, depuis la guerre, quitté leur habitation en Belgique et n'y sont point retournés, est seulement applicable dans les régions de la Belgique dépendant directement du gouverneur général et n'est conséquemment pas applicable dans les deux Flandres.» Note de la France et de l'Angleterre aux Etats neutres L'Allemagne a déclaré que la Manche, les côtes du Nord et de l'Ouest de la France, ainsi que les eaux qui entourent les. îles britanniques font partie de la zone de guerre, et son gouvernement a annoncé officiellement que « tous les navires ennemis qui seraient rencontrés dans cette zone seraient détruits et que les navires neutres pourraient y courir du danger ». Cette déclaration contient en réalité la prétention de torpiller à première vue, sans s'occuper de la sécurité de l'équipage et des passagers, tout bateau de commerce, sous quelque pavillon qu'il navigue. L'amirauté allemande n'étant pas en état d'arrêter lui bateau quelconque a la surface des eaux, ces attaques ne peuvent être exécutées que par des sous-marins. Le droit des gens et les usages internationaux ont toujours considéré qu'il est du devoir de celui qui -saisit un navire de commerce, de l'amener devant un tribunal dès prises, qui coniiait de la saisie, en vérifie le bien-fondé et-a le pouvoir de rendre aux neutres leurs niarcnandises. Couler un bateau capture est un acte discutable, auquel on n'a recours qu'en des circonstances exceptionnelles et après que toutes mesures ont été prises pour sauvegarder la vie de tout l'equipage et éventuellement celle de*-: passagers. La responsabilité de la distinction à faire entre un navire neutre et un navire ennemi, de jnême qu'entre une cargaison neutre ou une cargaison ennemie, incombe à toute évidence au vaisseau assaillant. C'est son devoir de contrôler la nature et. le caractère du navire et de la cargaison, d'en mettre en sécurité les papiers du bord avant de le coulei; ou même de le saisir. Au même titre, c'est un devoir d'humanité d'assurer l'existence de l'équipage dès bateaux de commerce, tant ennemis que neutres. Toutes les discussions de droit, visant la réglementation de la guerre maritime, ont eu ce principe comme base. Un sous-marin allemand n'est pas en mesure de suivre aucune de ces prescriptions. Il n'exerce pas d'autorité locale dans les eaux où il se montre ; il n'amène pas au tribunal des prises les navires saisis ; il n'a pas à bord un équipage spécial auquel confier sa prise ; il ne dispose d'aucun moyen efficace pour faire la distinction entre un neutre et un navire ennemi ; il ne prend à bord, en vue de sauvegarder leur existence, ni. l'équipage ni les passagers du navire qu'il coule. Sa méthode de faire la guerre sort donc totalement du cadre des documents internationaux qui régissent les opérations militaires dirigées contre le commerce en temps de guerre. La déclaration allemande remplace la saisie par la destruction L'Allemagne innove cette méthode contre des commerçants pacifiques et des. équipages de non-combattants aux fins d'empêcher qu« les marchandises de toute nature, y compris les provisions destinées à la nourriture de la population civile, puissent entrer en France et en Angleterre ou en sortir. Ses adversaires sont, par conséquent, forcés d'avoir recours à des mesures de représailles, aux fins d'empêcher de leur côté des marchandises de quelque nature que ce soit d'entrer en Allemagne ou d'en sortir. Ces mesures seront ex coûtées par la France et par l'Angleterre, sans aucun danger, ni pour les navires, ni pour la vie des neutres ou des non-combattants, et ce, strictement d'accord avec les principes humanitaires. En conséquence, les gouvernements français et anglais considèrent qu'ils sont en droit d'arrêter et d'amener devant le tribunal des prises tous navires transportant des marchandises supposées destinées a l'ennemi. Ces navires et leur cargaison ne seront pas confisquées, a moins qu'ils ne se soient exposés à l'être pour d'autres motifs. Le traitement des navires ayant pris la mer avant la publication de la présente note ne subira pas de modifications. Actes de Sociétés, déposés au Greffe du Tribunal de Commerce d'Anvers Il résulte d'un acte sous seing privé'en date du 18 février 1915, que Mr Joseph Van Geetruyen, assureur, à Anvers, donne pouvoir et procuration collective à MM. François Geens et Achille F. F. van Loo, tous deux à Anvers, aux fins indiquées au dit acte'. Il résulte d'un acte sous seing privé en date du 18 février 1915, que M1' Joseph Van Geetruyen, assureur, à Anvers, donne délégation pour signer en son nom les polices et arrêtés d'assurances et autres documents, concernant les assurances à 1° Mr François Geens, à Anvers, et 2° Mr Achille F. E. van Loo, à Anvers, lesquels pourront signer isolément et séparément. Il résulte d'un acte sous seing privé en date du s février 1915, que la firme « Math.' Bastin », courtier en laines, à Anvers, a cessé d'exister par suite des circonstances du moment, et que la procuration donnée, le 3 juillet 1888, à AI1' Ci Legendre n'a donc plus d'effet. Collèges d'administrateurs et de commissaire. -3ilans. — Société anonyme « Amidonnerie Royale, anciennement F. Heumann & Co », à Anvers. Administrateurs : MM. Joseph Lambrechts, président, ad ministrateur de sociétés, à Anvers ; Albert De Win-ter, industriel, à Anvers, et Paul Havenith, administrateur de sociétés, à Anvers. Commissaire : Mr Paul François, docteur en médecine, à Anvers. Le Conseil d'administration décidera ultérieure-nient de la date à laquelle le coupon n° 23 sera payable. Bilan au 30 juin 1914 (exercice 1913-1914). " Société anonyme de Gérance et de Placements financiers », a Anvers. — Administrateurs : MM. Frédéric Speth, à Anvers, président; Charles Good, à Anvers ; Frédéric Jacobs, fils, à Anvers ; Albert Kreglinger, a Anvers, et Albert Maquinay, à Anvers. Commissaires: MM. Charles Bauss, à Anvers; Pros-per Creutz, a Anvers, et Léopold Kronacker, à Anvers. Bilan au 30 juin 1914. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Annaiidale. Lisbonne; 3 mars. — Le steamer anglais Annandale est arrivé ici avec chaudièré et condensateur défectueux. Betsy Anna. — Ymuiden, 3 mars. — Le steamer Betsy Anna est retenu ici à cause d'échange de certificats de navigabilité. Cambank. Londres, 1er mars. — Voici quelques détails au sujet du torpillage du Cambank dans la mer d'Irlande. Le navire, qui avait pour destination Garston, près Liverpool, avait à bord un chargement considérable de cuivre provenant des mines d'Huelva. Samedi matin il avait ralenti sa course pour embarquer un pilote : soudain, comme il sé remettait en marche, un matelot aperçut, à une centaine de mètres à l'avant, le périscope d'un sous-marin. Au même moment, le capitaine vit le sillon tracé dans les vagues par une torpille lancée contre - son bord. Il changea tout aussitôt de direction, mais pas assez rapidement pour éviter le choc de la torpille qui atteignit le Cambank en plein dans la quille. Sur le pont se trouvaient en ce moment 25 matelots ; trois autres — un mécanicien et deux chauffeurs — étaient restés aux machines et vraisemblablement furent tués sur le coup. L'équipage prit place dans un canot, a l'exception d'un matelot, qui sauta à la mer et se noya. I.e bruit de' l'explosion ayant été entendu jusqu'à la côte, un bateau de sauvetage fut 'dépêché sans retard vers le lieu du sinistre et remorqua le canot a Alimvich, ail tous deux arrivèrent à 3 heures de l après-midi. l e Ovmiunk a coulé en dix à quinze minutes. Plu sieurs navires se trouvaient dans les mêmes parages ; l'un d'eux, averti à temps, put arriver sain et sauf" Liverpool ; un autre, également, retourna à Holyhead ; d'autres enfin, plus rapides, paraissent ne pas avoir été aperçus par le sous-marin. Celebes. Au cours de son voyage vers Suez, le steamer Cei.ehks a eu le coqueron avant rempli d'eau. Il a réparé provisoirement h Suez. (Voir Lloyd Anversois du 25 février). Cornish Coast. — Londres, 4 mars. Le steamer Cormsh Coast a coulé entre les docks Alfred et. Morphet, à Liverpool, par suite de collision avec le steamer Jeannette Wof.rmann, qui se trouvait à l'ancre. Suivant rapport, cinq des occupants du Cornish Co\st sont noyés. Dimeric. — Malte, 2 mars. — Le steamer Duneric, allant rie Bangkok h Liverpool, a subi du mauvais temps en cours de route. Il est entré ici avec une voie d'eau dans le coqueron avant et des avaries aux cales 1 et 4. La cargaison de riz sera probablement avariée. Une expertise aura lieu. Etstatnios. — Rpsario, 2 mars. — Le steamer Eestathios a la proue rompue et sera réparé ici. Afin de pouvoir passer la barre, 500 tonnes de la cargaison seront déchargées. Eia, Amsterdam, llala. Newcastlé N. S. VV. — Eu quittant le.port, le steamer anglais Era est entré en collision avec les steamers norvégiens Amsterdam et Ilala. Les dégâts ne sont pas encore connus. ûenerai de Naje Général de Naeyer ?). — Bingen, 2 mars. — Le bateau General de Naje (Général de Naeyer ?) a la traîne des remorqueurs Mark und DIntel o, Thyssen 12 et Favorite, est échoué dans le Bingerloch par suite d'une défectuosité au gouvernail. Après beaucoup d'efforts on est parvenu à le renflouer et on constata qu'il avait contracté une grande voie d'eau. Plus tara, ce navire est de nouveau échoué en aval du Bingerloch et se trouve dans une position très- dangereuse pour la navigation. Un devra décharger le bateau. Les navires de faible tirant d'eau peuvent passer, mais des plus grands doivent se mettre à l'ancre. Il s'écoulera plusieurs jours avant que le bateau soit renfloué et la navigation rouverte. Gienlochy. — Londres, 4 mars. — D'après un télégramme de Nagasaki, le steamer Glenlochy devra tiécnarger sa cargaison de la cale 2 et entrer en cale sèche. Kildanton. —- Turin, 1er 'mars. — On télégraphie de Londres que suivant un câble de l'agent du Lloyd à Conception (Chili), le croiseur auxiliaire Prin/. Eitel Friedrich aurait coulé le voilier français Kildanton, de &.27(f toimes, après avoir permis à l'équipage de se mettre en sûreté. Noorderdijk. — Rotterda-fn, 4 mars. — Le steamer NojÔrderdijk, allant de Rotterdam à New-York, retourne de la Manche avec machines défectueuses. St-Helena. — Rotterdam, 4 mars. — On mande de Londres : Suivant un télégramme de Baltimore, le steamer anglais St-Helena, allant de Charleston à Rotterdam, s'est échoué à Currituck (N110 Caroline). Baltimore, 3 mars. — Merritt envoie de l'assistance.Tifiis. — Londres, 4 mars. — Le steamer Tiflis se trouve échoué dans le port d'Alicante. Les tanks sont toujours en feu. Le steamer sera perdu totalement. (Voir Lloyd Anversois d'hier). Saisie de navires La goélette néerlandaise Egberdina a été saisie près ia côte de Mull et conduit à Oban. Les services maritimes Bale, 2 mars. — On rapporte que des mesures sévères ont été prises dans les ports de Folkesîone, de Calais, de Boulogne et ;iu Havre. Il est interdit aux personnes militaires quèlconques de prendre passage à bord des paquebots qui assurent le service entre Paris et Londres. Ces mesures ont éié prises en vue d'éviter que ces paquebots soient considérés connue des navires de transport de troupes et coulés. Au surplus, on croit que la grande vitesse ues vapeurs a turbines et le fait qu'ils ne voyagent que la nuit, c'est-à-dire alors que l'usage du peris-cope est impossible, les met à l'abri des torpilles. Construction de navires A Delfzijl se trouve prêt a- partir le 3-inâts-goéi. à moteur, nouvellement construit, Tvvee Ambt. Le navire, qui mesure 596 m3 net, est construit au cnantier de Gebr. Smit, à w esterbroek, et est pour vu d'un moteur Kroinhout à pression moyenne de 130 HP., fourni par la firme Goedkoop, à Amsterdam. Le navire est destiné pour les Indes néerlan-daisses et partira viâ Rotterdam et l'Angleterre. Port de Louvain Louvain, 5 mars. — Les arrivages dans les bassins sont moindres; il est arrivé : deux bateaux pour l'alimentation des cantons sous le protectorat du consul américain: ; des petits chargements de maïs, matériaux cle construction, etc. Les heurts font des voyages réguliers. Rien à signaler dans l'industrie, le tout se résume aux besoins locaux. Brabant A TUBIZE Tubize, localité de 7.000 habitants, est une jolie petite « ville de province », où il y a beaucoup de maisons de commerce aux vitrines luxueuses, illuminées le soir par de nombreuses lampes électriques.En temps normal, la circulation est intense : la Société métallurgique occupe 500 ouvriers ; la Filature Denase, 500 ; les Forges de Clabecq, situées presque entièrement sur Tubize, 2.000, et la Fabrique de soie artificielle, 3.000 ouvriers et ouvrières. L'administration de la Fabrique de soie artificielle comptait pouvoir continuer à procurer du travail à son personnel pendant trois mois, mais le directeur de cette société a fermé les portes de son usine. Ne voulant pas priver les ouvriers et ouvrières de tout revenu, l'administration de l'établissement a décidé de leur allouer des secours hebdomadaires variant de 6 à 16 francs, suivant la composition de la famille.La Société métallurgique fait également tout ce qu'elle peut pour venir en aide aux familles de ses ouvriers. Elle achète des bœufs et des porcs, qui sont ensuite - débités gratuitement aux membres de son personnel. En outre, cette société fait distribuer a la population du charbon payable après la guerre. Les Forges de Clabecq continuent à procurer du travail à leurs nombreux ouvriers, — à journée re-duite, naturellement. Mais à la Filature Délia se, le chômage est complet.A Liège Les Conseils d'arbitrage Les Conseils d'arbitrage en matière de loyers, créés par une récente ordonnance du gouverneur général en Belgique, vont se constituer. Pour le deuxième canton de Liège, le conseil se' réunira pour la première fois le lundi 15 mars sous la présidence de Mr le juge de paix de Lexhy. Une réunion préparatoire des assesseurs locataires et propriétaires aura lieu incessamment. Eu attendant, sur invitation sans frais, les juges de paix continuent à concilier les plaideurs qui comparaissent volontairement devant eux. Le prix de l'avoine Une circulaire de l'autorité allemande, affichée lundi matin, fixe à 30 francs le prix maximum de l'avoine vendue en gros et à 32 francs le prix du détail, pour la province de Liège. D'autre part, une seconde affiche ordonne, sous des peines très sévères, à tout détenteur d'avoine, de faire dresser inventaire des quantités de ce grain qu'il a eii sa possession ainsi que des chevaux qu'il a dans ses écuries. La situatio i industrielle dans le Hainaut D'une enquête faite dans cette province, jadis si prospère, si riche en industries diverses, il résulte «pie les charbonnages sont tous, ou à peu près, en activité. Cela ne veut pas dire que le travail y soit normal : l'un fait travailler deux, l'autre trois, un troisième cinq jours ; il en est quelques-uns, mieux-lotis, qui emploient leurs ouvriers toute la semaine. L'industrie charbonnière se ressent surtout du grand ralentissement dans la métallurgie, de la rareté des explosifs et des difficultés de transport. Avant la guerre, les charbonnages belges produisaient 80.000 t. par mois; pour novembre et décembre 1914, l'extraction ne fut que de 32.000 tonnes dont 9000 pour le bassin de Liège, 14.4)00 pour le bassin de Charleroi et 9000 pour le bassin de Mons. Fin juillet 1914, on comptait environ 144.000 bouilleurs ; actuellement, on en estime le nombre à 100.000, dont 30.000 pour le Centre ; ce qui représente 70 p c d'ouvriers pour 40 p. c. de travail. Dans la métallurgie, ce sont surtout les ateliers de constructions qui occupent encore leur personnel, mais seulement durant quelques heures par jour. Les usines Boël, à La Louvière, travaillent avec W)0 hommes; Nicaise et Delcuve avec 450; la Construction à Mariage, avec 500. Par contre, Thy-le-Château a fermé ses portes depuis le 1er février. Quant aux hauts fourneaux, en général, il n'est pas question pour le moment, d'y rallumer l'es fours. Fn glace ri es et verreries, la situation est franchement. mauvaise ; on n'y travaille plus, par suite du manque absolu des matières premières. La gobelle-terie seule compte 20.000 ouvriers sans travail. Les carrières semblent être quelque peu mieux avantagées, car le travail y reprend lentement. Au résumé, l'industrie hennuyère traverse de une crise intense, dont fort peu d'entreprises ne r sentent pas les désastreux effets. Les usines du Hainaut sont à peu près toutes < bout et elles n'attendent que le moment favoral pour reprendre leur activité. Les frets du Rhin Bourse des bateliers RirHRORT, 3 mars. — Frets vers le haut-Rhin : C blenz, Mk. 0,65 ; Mainz-Gustavsburg, Mk. 0,80 ; plac du Main jusqu'à Frankfurt a/M., Mk. 0,90; Mai: heim, Mk. 0,80; Karlsruhe, Mk. 0,95; Lauterbui Mk. 1,05; Strassburg, Mk. 1,30. Taux de remorquage vers : St-Goar,50 à 55 ; Mail Gustavsburg, 70 à 80, et Mann heim. 80 à 90 pfg. Chargement de charbons vers : 'l'iel, pet. na Mk. 2,05 ; Duisburg, nav. moyen, 1,95 ; BruxelL gr. nav., Mk. 2,75. Une marché à longue échéanc L'Association des commerçants de Rome aur< été informée que l'Angleterre a acheté à l'Argent! la majeure partie de la récolte de blé de 1916. Canadian Pacific Railway Londres. — On mande de Toronto que le gouv< nement a accepté le projet de loi, par lequel le Car diân Pacific Railway reçoit l'autorisation de sépar les services de navigation transocéaifique (sauf s paquebots des Grands Lacs) des services de chemi de fer. Le projet sera également sanctionné par le pf lement. inr Kjsxmn i luino r COURS DU CHANGE a LONDRES Vend, j Achet. Vend. Ache Belgique, à 3 mois . - Paris, à 3 mois , 25 70 25 id. court.. . id. court. . . 25 27V2 25 3' Pays-Bas, à 3 mois. 12 041/2,12 0 '.a Pétrograde,à 3 mois id. court . 12 W21 12 051,2 id. court. 1131/2 115 Italie, à 3 mois . 2fi85 29 05 Scandinavie,a3mo;s - — — id. court. . . 28 45 2B6r) id. court , 19 55 19 Portugal, à 3 mois. — - - Espagne(8anq.)à3m 47— 46 id. court. . 36 — 35 - id. court . . 24 55 24 New-York,cab.transf. 4,79 3/4 4,80 3/4 Suisse, à 3 mois . 26 60 26 ! id. cou t . . 4,801.2 4,811/g id. court. . . 26-0 26' BOURSE DE LONDRES Londres, 4 mars 4 mars 1 3 mars| 4 mars 3 m Consol . . . 68 9/16! 68 9 6 South. R ilway. . Républiq Argentine. 72 3,P , Union A . . .122 3/4 122 7 4% Brésil ... -- Wab., préf. . . — 4% Japon ... 69 ',,o 6' ?/S U, S. Meel A. . 50- Japon 1 esc. . . 88 1/1 ; 88 1/4 Amalg. C. . . . — Mexique inter. . . ! Great Cobar. . . - Pérou, ord. . . . 1 3 1/2 Columbia ... — Pérou, préf. . . Ven. Dipl. ... — Portugal. ... :i3 Mexic, pr. . . . — — Russie 1889 . . 77 — 76 1/4 Rock Isl, ... — — Marc, of A. . . Randmine ... — Turquie.... — Marine, pr. . . — — 31,2% Uruguay. . 63 3/3 • 3 r/8 Shell 5% Uruguay . . Rio Tinto ... Acht. Top ... 98 — — Anaconda . . . Préf. d° A , . 1003/4 Schib.. préf. . . - Oenver& Rio Grande — - Schib., ord. . . - - Erie, ord. ... 21 3/4 21 7/16 Kon Petr. . . - Missouri . . 10 3/4 Escompte . . . I 7/16 p. i 1/2 Ontario A. . . . 25 .\/4 ; 25 7/8 Argent .... 23 l/8d. 23 3/ê South. Pacific . . 85 3/4 84.7/8 BOURSE DE PARIS Paris, 3 mars 3 mars! 2 mars 3 mars 2 m 3% rente française 70 69 8t Banque ottomane . 455 — 1443 31/2% rente française 90 82 9.177 Suez Canal, parts . 4100 — :4095 4% Egyptien unifié . 8/ 7o 87 25 Créd. Fonc. Egyptien : Ç60 Rente italienne. . 76 10 Turquie 4%, unifié. - - 4% Japon 1905 . - — 74 50 Rio Tinto, parts .1486 — 1490 5% Japon 1907 . — Shansi Minas . . 19 25 19: Portugal 3% . . — Cape Copper . . 73 Russie1889, Con.4% 7 • 90 i 76 15 De Beers, def. sh. . 255 50 256 3% Russie 1896 . 58 70 58 40 De Beers, préf. . 312— 310! 5% Russie 1906 . 90 Oo 9j 50 Chartered B.S.A. . 15 50 15 ! 41/2 % Russie 1909 80 60 8 . 90 Con. G. Fields,ord. 37 — 36 ! Serbie 4% '895 . 6 50 1 — — Crown Mines . . 101 — 101 Espagne 4%, Etr. . 84,7b 84 «5 East Kand ... 37 — ^6 i Banque de France. 4665 1675 — Randfontein. , . _- Banque de Paris . — — Rand Mines. . . 117 50 117! Crédit Lyonnais. . 1051 — 1050 — Robinson Deep . , — - BOURSE DE PARIS Paris, 4 mars 4 mars 3 mars 1 4 mars 3 m< 3% rente française. 70— iO— Est français. . . — - Russie 1R89,Con.4% i 75 90 Rio Tinto, parts .1490 — 1486- 41/2% Russie 1909 80 60 80 60 Mexique Int. 5% ' ~ — Serbie 4% 1895 . 66 50 65 50 Lots Turquie . — — — - Espagne 4%, Etr. 85 — 84 75 Change Berlin, court — Portugal 3% . . — Chees.Amsterd..court 210 50 210 Turquie 4% unifié . Chges. Londres,court 25.35 25.35 Banque ottomane . 460 — 455 — Escompte ... Tendance ferme. BOURSE DE NEW-YORK New-York, 4 mars. 4 Mars 3 mars i 4 Mars 3 mi Hypothéqués. . . li/aal-% li&a2% Ontario&Western.orJ 25 — 25 1 Changes.Londr. C.T. 4,81 50 4.80 87 Nonhern Pauif.. ord. 1015/8 102 f Chges. Londr.60d.v. 4,79 25 4.78 80 Norfi.IkiWestern.ord 100 5/8 100 1 Change s. Paris vue. 5,27 5,27 1/4 NorUWest.4% c.obI 98 98 - Change s. Berlin . 831 82 1/4 Pennsylvania, ord, 1105 — 105 - Argent . . . . 49 1/8 491/2 Philad. <£ Read., ord.' 143 1/2 144 1 cmmp Philad.<SRead.,1 epréf 86 - 86 - FONDS GreatNorlhern,I epréf 115 - 11e1- Amerique 2 p. c. obi. 98 5/8 98 5/8 Tex>s & Pacific, ord. 13- 13 - 941/2 94 J 4 Southern Pacif., ord. 83 — 83 - Aich.T.jÊS.F.a,ord. 94 7/8 95— SouthernRailw.,ord. 15 1/8 14 7 £tc-T^8.F.Mgb.4% 915/8 911/4 Southern Railw.,préf. 46 - 46 1 Atch.T.AS.F. a.p ef. 97 12 97 3 4 Union Pacific, préf. 118 — 1163 Am.CariFoundryor. 41 12 40 3 4 UnionPacif.4%. obi. 94 ? 4 94 1 Bajtjm. & Ohio, ord. 66 3/4 66 3/8 Wab.SiLouis<îPac..o. 1/2 1 Canad. Pacific, ord. 156 1/8 156 3/4 Wàb.S<Louis<£Pac,,pr 1 3/4 13 Cnesap; & Ohio, ord. 40 1/4 41 Amalgamat.Copper.o 53 1/2 54 - OhjC.ANorth West. 0. 121 3/4 1213/4 AnacondaGopper,ord 25 5/8 26 - Chic.Milw.4St.Paul0 8j - 853/4 U.S.SteelCorp..ord. 43 l/8 43 3 Rock |s|and ord. . 5 3 5/8 U.S. Steel Corp.,préf. 104 1/2 104 1 Am.Smelt(£Ref.C°,o. 62 3/4 633/8 O.S. Steel Corp. 5% Beth!. Steel Corp.,ord 54 3/4 54 3/4 2e H. Obi. 100 1/4 100 1 Denv.(S Rio Grande,0. 6— 6 1/4 lntern.Merc.Mar.,ord 11 Erie Railway, ord. . 213/8 21 1/4 Intern.Merc.Mar., pr. 4 1 Ene Railw., Ie préf. 34 1/2 34 1/2 Americ.BeetSug.,ord 39 1/8 39 3 Ene Railw., 2e préf. 27 1/4 27 1/2 American.Can. ord. 27 1/8 27 l! Erie Railw. Gen.Lien 66— 65 1/4 Unit. Sugar C°, ord. 42 1/4 43 - jlinois Central,ord. 103 — 103— Amer.Hide^Leath ,pr 26 1/2 25 3 Kans. CilySouth.,ord 2! 1/2 22 - Amer.TeUTel.,ord. 120 - 120 - Kan . City South., pr. 54 — 54 — Am.Tel.4%conv.obl. 95 1/2 95 1, Louisv.ANashv.,ord. 111 111- lntern.Cont.Rubb»r.o 6 1/2 6 1/ Nat. Rlw.of Mex.,1 pr. 16 1/2 16 1/2 Int. Merc, Marine Nat. Rlw. of Mex.,2pr. 5— 5— 41/2% obi 34— 34 _ Viss.Kans.<£Tex.,ord 10 1/8 101/2 Pittsburg Coal. ord 19 3/4 20 - Miss.Kansas&lexa: CentralLeather,ord. 33 3/4 34 — ... ,2e h.g.-obl. 58 — 58 — lnterbor.Melrop.,préf 55 3/4 56 1/ Missouri Pacific.,ord 117/8 12 ' 4 lnterbor.Metrop.,ord. 12 12- 1 N.-Y.Centr.<6Huds.,o. S2 1/2 825/8 StudebakerCor.,ord. 47 3/8 47 :/ Mont.Dom.S'.Corp 0, Soc. anon. de Construction et d'Entreprises, à Wi sele lez-Louvain. — L'assemblée générale ordiïlairt qui n'a pu être tenue à la date statutaire, aura lie le jeudi 11 mars 1915, à 11 heures, au siège socii. a Louvain. Brazilian Traction. Light & Power. — Le dividend pour le trimestre finissant le 31 mars sera de 1 1/2 ° pour les actions de préférence 6 % et sera payable : Toronto le lr avril. Banque de prêts De Nederlanden ». — La banqu de prêts « De Nederlanden » distribuera un dividen de pour 1914 de 5 % (contre 5 1/2 l'année précédente Maison Collinet-Verclieval, Société Anonyme, ; Herstal. Bilan au 31 mai 191 i solde créditeur fr 10.146,90. G. Bailly Mathot, Société Anonyme, à Chênée. -Bilan au 30 juin 1914. Bénéfice brut : Crs 56.892,93. Société Anonyme Cotonnière de St. Etienne di Rouvray, à Bruxelles. — Bilan exercice 1913/14 ■ sol de en perte, frs 816.264,59. Société Anonyme des Ciments Portland artificiel de Buda, à Haren. — Assemblée générale ordinaire jeudi 18 mars, à 2 heures, de relevée au Grand Ca( des Boulevards; Bruxelles. Trust Métallurgique Belgo-Français, Société Aho nyme, a Bruxelles. — Assemblée générale, samed 13 mars, à 2 heures de relevée, au siège social, 168 rue Royale, à Bruxelles. Société Anonyme clés nouvelles carrières de Por phyre du Brabant, à Quenast. - Assemblée générale mardi 9 mars, à 2 Heures de relevée, au siège social a Quenast. Brazil Railway. — Le secrétaire du Comité di protection pour les titulaires du Brazil Railwaybond: i 1/2 et 5 % et des Madeira-Mamoré Railwaybonds communique que jusqu'au I' mars, il a été déposi 68 % fies bons \ 1/2 . : des bonds 5 et 80 des Madeira-Manio;v bonds. Le comité a décidé dt continuer la réception des bonds. UN EMPRUNT D I LA VILLE DE MOSCOU La ville de M - n désire entreprendre un ein prunt de 15 millions de Rbl. aux banques de la place LA PRODUCTION DU PETROLE New Schibaieff. Production de la semaine finis sant le 28 fevrier : 1266 tonnes nettes. Bibi Eibot. — Production de la semaine finissant le 27 février : 923 tonnes (seni. préc. 931 t.) Russian Petroleum Co. Producti m de la semai ne finissant le 27 février : 104.499 pds ne Crédit Mobilier de Belgique ]fe SOCIETE ANONYME Siège social, à Anvers, 48 place de Meir. Conformément à l'article 27 des statuts, MM. les Actionnaires sont invités à assister à l'Assemblée générale ordinaire qui aura lieu le samedi 27 mars 1915, à 3 1/2 heures de relevée, (Heure belge), au siè-■O" ge social, 48, place de Meir, à Anvers. nS ORDRE DU JOUR : £• 1° Rapport-s des Administrateurs et Commissaire ; 2° Adoption du Bilan et du Compte de Profits et IZ" Pertes de l'exercice 1914 ; 3° Décharge aux Administrateurs et Commissaires; ^ 4° Décharge spéciale au& Administrateurs et Com-îs> inissaire pour tous les actes de gestion et de surveillance qu'ils ont faits, depuis le début de la guerre sans avoir été en nombre, conformé-e ment aux dispositions des axticles 18 et 21 des statuts. 16 5° Nomination ou réélection d'un administrateur et d'un commissaire dont les mandats expirent. _ Les actionnaires qui désirent assister ou se faire représenter à l'assemblée devront se conformer. à l'article 29 des statuts. Le dépôt des titres au porteur devra être effectué, 1 au plus tard le lundi 22 mars 1915, à Anvers, au a" siège social. Le Conseil d'Administration. es is —— ■ European Naval Stores Company SOCIETE ANONYME Siège social : 101, avenue des Arts, ANVERS Le Conseil d'administration a l'honneur d'annon-i. cer à Messieurs les actionnaires que l'assemblée ?0 générale ordinaire, qui devrait se tenir au siège - social le MERCREDI 10 MARS 1915, ne pourra pas avoir lieu, la Société n'ayant pas reçu de ses relations d'outremer les renseignements nécessaires à Jô la-confection du bilan. Une assemblée générale sera convoquée aussitôt ,§ que les circonstances le permettront. l0 Le Conseil d'administration. irs SOCIETE ANONYME « d'Entreposage et de Transports Siège social : 101, avenue des Arts, ANVERS Le Conseil d'administration a. l'honneur d'annoncer à Messieurs les actionnaires que l'assemblée ; générale ordinaire, qui devrait se tenir au siège social, le LUNDI 15 MARS 1915, ne pourra pas avoir lieu, la So'ciété n'ayant pas reçu, à la suite de l'interruption des communications, les décomptes des derniers voyages de ses vapeurs. Une assemblée générale sera convoquée aussitôt p. que les circonstances le permettront. d| Le Conseil d'administration. >s LA NOUVELLE CAMPINOISE Société Anonyme - Les actionnaires sont convoqués en Assemblée gé-nérale ordinaire le lundi 15 mars, à 3 heures de relevée, au siège de la Société, 17, quai Napoléon, à ,0 Anvers. ! 5 ® ORDRE DU JOUR : i0 1° Bilan et Compte de Profits et Pertes ; ^ 2° Rapport dés administrateurs et commissaires ; 3° Approbation. :s Comptoir Commercial Anversois Société Anonyme 1 Conformément à l'article 31 des statuts, Messieurs i;2 les actionnaires se réuniront en Assemblée générale ordinaire, le lundi 15 mars prochain, à 16 heures, au siège social, rue Kipdorp, 19, à Anvers. ORDRE DU JOUR : rs Remise à une date ultérieure, à fixer par le Con-12 seil d'administration, l'examen et l'approbation cîu /8 bilan et du compte de profits et pertes de l'exercice 1914 et des nominations statutaires. ? , N-.B- ~~ L'attention des intéressés est attirée sur 1 article 33 des statuts, portant que les actionnaires, _ pour être admis à l'assemblée, doivent produire un certificat de dépôt de leurs titres effectué six jours 8 au moins avant la réunion. IQ ^es actionnaires ne peuvent se faire représenter 2 que par des mandataires actionnaires eux-mêmes de t2 la société et dont les pouvoirs doivent être commu-4 niqués au Conseil d'administration six jours au moins avant l'assemblée. Les dépôts de titres peuvent être effectués : 2 A Anvers, au siège social, rue Kipdorp, 19 ; A Bruxelles, au Crédit Anversois, avenue des Arts, 4 2 « 8 ' Cuivres, Métaux 4 2 et Produits Chimiques d'Hemixem SOCIETE ANONYME, A HEMIXEM En raison des circonstances actuelles, l'Assemblée 4 générale statutaire aura lieu à une date à fixer ulté-rieurement par le Conseil d'administration 4 La Direction. i. Rhein- und See-Speditions Gesellschaft m. b. H. En charge pour COLOGNE le bateau KOELN 32 A suivre par des départs réguliers 1 Pour (rets avantageux pour TOUTES LES DESTINATIONS 1 RHÉNANES s'adresser aux bureaux Canal au Sucre, 5, Hansa Huis I ' ; Transports pour toute la Belgique de marchandises par service accéléré et à piix réduits S'adresser : 65, RUE SANDERUS, ANVERS. La maison s'occupe des formilités de sortie. SERVICE DE MESSAGERIES Auguste VEREYCKEN 32-32a, rue Picard, Bruxelles-Maritime Camionnage. Transport de marchandises dans toutes les villes autorisées. Service accéléré. CONDITIONS RÉDUITES DEMANDEZ TARIF DÉTAILLÉ

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires belonging to the category Financieel-economische pers, published in Anvers from 1858 to 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods