Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

873 0
21 November 1918
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1918, 21 November. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 04 February 2023, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/hh6c24rk9n/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

ANVERS, Jeudi 21 Novembre 1918 Le numéro 10 centimes Soixantième Année - No 18,162 DIRECTION & REDACTION : RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS ABONNEMENTS : S'adresser au bureau du journal, Rue Vleminckx, 14, à Anvers. LLOYD ANVERSOIS Annonces - 50 centimes la petite ligue 75 centimes la ligne fr 1,50 !a ligne sur double colonne Emissions et Annonces financières : 1 franc la ligne Adresses Industrielles et Commerciales : Prix à convenir ..es aunonces sont mesurées au ligiiomètre.—Lei itres se paient d'après l'espace qu'ils occupent Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Astronomie 2 Novembre Communique par l'Observatoire Royal de Belgique à Uccle lez-Bruxollesi ever du soleil 7 b. 8n. Dern. quïrt.le 25 nov. 10 h 25 oucher du soleil.... 15 , 49 Nouv. lune le 3 déc. 15 „ 19 ever de la lune 3 „ 5 „ Prera quart.le il déc. 2 . 31 oucher de la lune.. .20 17 » Pleine lune le 17 déc. 19 « 17 Haute marée à Anvers matin t«ir 22 nov. ... 6 h 08 m 22 nov, ... 18 H 29 m 23 . ... 6„50 „ 23 . 19 . 9 , 24 „ ... 7 . 31 „ 24 . ... 19 53 Hauteur du Rhin ologne 18 nov. 0,97 m. Strasbourg 15 nov. — m [uningen * — m Lauterbourjj „ » ehl . — « Maxau 18 « 318 ■ lannheim t5 . 2 31 H Germersheim . • aub . 1.21 „ Mayence . 6 03 . lubrort . 0 09 « Bingen . 1.06 „ luisbourg . 0,38 m Coblence 15 „ 1 40 B Valdshiit . 1.80 , Dûsseldorf . 0 65 „ obith . — , Hauteur du Main Hauteur du Neckar latvcfort 15 nov. 2,30 m. Heilbronn 15 nov. 0.36 m Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee rêves 15 nov. 0 46 m. Constance 18 nov. — m Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien rue Leopold 51 Anvers 21 nov. 1918, 10 h. du matin. — Baromètre 113 5 ~ hermomètre cent (max) 'i.5 — Tbcrmom. cent. (min). 0.5 -iuviomêtre : m/m. — Vent : N.-N.-O — Prévision : couvert. PLUS GRANDES MAREES DE L'ANNEE 1918 Coêfticient Fort Anvers de hauteur Philippe Hauteur de la marée Hauteur o décembre. • u,79 1,97 1 99 9 » O 0,93 2,3* 2,34 • Nouvelle lune. O Pleine lune. Port d'Anvers ARRIVAGES DU 80 NOVEMBRE steamer TfcLvxiRAAF II, de la Hollande, avec 97 ton nés .riz, 383^tonnes haricots et 13 tonnes pois. Steamer Tklegraaf XI,. de. 1;» Hollande, avec 410 tonnes 'haricots et riz. Remorqueur Pi rat, de Chlloo. Vooruit, "de Liège, à vide. G F h rit je Adriana, de Liège, à vide. Ulège St-Amojlke, de Eyckevliet, avec 87 t. seigle « . Broeder & Zuster, de Puers, à vide. »- François-Elise, de Bruxelles, à vide. t , Le Royal, de Bruxelles, à vide. » Torpillkur, de Bruxelles, à vide. Twee Gezusters, de Bruxelles, à vide. . » Partmenon, de Boom,- à vide. ' Bon;.ne Espérance 12, de Merxem. « Joseph, de Merxem. »' T'FTRiis-JdsEpHus, de Merxem. » BernaR/i, de Merxem. » Bernard, de. Merxem, avec 203 t. marmelade » Caroline, de Wynegliein, à vide. , » Sophie* de Liège*, avec'250 tonnes charbons. • » Leie, de Couillet, avec 70 tonnes soude. DEPARTS DU 20 NOVEMBRE îateau-moteur Artois II, pour Louvain, avec 1( fûts vides. dlège.BELGiCA,. pour Merxem, à vide. » Vienne, pour Merxem, avec 328 t. froment » Bonasse, pour Merxem, à vide. » Senateur, p. Merxem, avec 300 t de charbons « Espérance en Dieu, pour Merxem, avec 220 t fromémT » Deux Frères, pour Looybroeck, avec 130 i plomb. » Maria,, p, Neeroeteren, avec 115 t.. charbons POSTES — AVIS Le tarif d'avant l'invasion reste en vigueur poui ratfrnrichissement; des correspondances. Les timbres poste et cartes postales de la ntm elle émission sont seuls valables. Ne sont admises pour l'étranger que les lettres e es cartes postales ARRÊTÉ Le chef d'Etat-Major Général de l'armée belge ; Vu l'état de siège ; Vu l'article 3 de l'arrèté-loi et l'article 2 de l'ar êté-royal du 11 octobre .1910 ; Vu la nécessité d'assurer la sécurité de l'armée a sûreté "de l'Etat et le maintien du bon ordre laris la zone des cantonnements de l'armée belge ; ARRETE Titre r Séjour et circulation Chapitre i' lecensement de la population. — Cartes d'identité Art. lr. — Les communes réoccupées sont divisées mi deux catégories : la catégorie A comprend toutes les communes dont la population était supérieure à J.OOO âmes, a. la date, du lr août 1914, ainsi que les •hefs-lieux d'arrondissement quel que soit le chiffre le leur population. Là catégorie B, comprend toute* es autres communes. Communes de la catégorie A : Art. 2. — Dans les communes de la catégorie A, 'administration est tenue d'opérer, dans les 6 jours uivant l'affichage du présent arrêté, le recense-nent : 1) des.personnes Agées de plus de 15 ans, dont le éjour dans la commune à pris, cours après le 1 août 914 ; 2) des personnes de nationalité étrangère ; 3) des personnes de nationalité belge acquise pos-érieurement à leur naissance. Art. 3. — Seront ultérieurement fixés les délais ans lesquels toute personne autorisée à résider dans si commune, devra être munie d'une carte d'identité iûment visée par l'administration communale ou lélivrée par celle-ci. communes de la catégorie b : Art. 4. — Dans chaque commune de la catégorie il sera constitué, au plus tard le surlendemain du établissement d'une administration communale, une •u plusieurs commissions communales chargées : 1) de recueillir les déclarations prévues aux arti-les ci-dessous ; 2) de dresser la liste dés personnes autorisées à ésider dans la commune : • 3) de viser leurs pièces d'identité ; 4) de concourir avec l'administration communale la police de la commune. Art. 5. — Sont tenus de se présenter devant la Commission communale : 1) Dans les 48 heures suivant l'affichage du présent rrèté a) toute personne âgée de plus de 15 ans, dont le ûjour dans la commune a pris cours après le lr août 914 ; b) toute personne de nationalité étrangère ; c) toute personne de nationalité belge acquise ostérieurernent à sa naissance. 2) Dans un délai de 4 jours, suivant l'affichage du présent arrêté : tous les habitants majeurs non visés au I. Ils feront devant la Commission communale, une déclaration de résidence pour «ux et leurs enfants, âgés de plus de 15 .ans. Toute personne visée par le présent article et qui ne peut se rendre au siège de la Commission communale, par suite d.e maladie ou d'infirmité, est tenue, d'en aviser immédiatement la Commission. Art. 6. — Toute personne âgée de plus de 15 ans autorisée à résider dans la commune, est tenue de posséder et de porter sur elle, une carte d'identité-visée par la Commission communale, après la constatation de son identité et reconnaissance de sa . qualité d'habitant de la commune. A cet effet, les personnes se présentant devant la Commission communale pour y faire les déclarations prévues à l'article 5," devront se munir des pièces l'identité délivrées sous l'occupation ennemie. Ces pièces, après apposition du visa de la Commission communale, leur serviront de carte d'identité provisoire. Chapitre ii Conditions de séjour dans la zone des cantonnements de l'armée belge. — Evacuations. Expulsions. Art. 7. — Pourront seules être autorisées à résider dans la zone des cantonnements de l'armée beige : a) les personnes qui s'y seront trouvées, au moment de la réoccupation du territoire et qui se seront conformées aux prescriptions visées dans les articles précédents ; b) les personnes qui auront été spécialement autorisées par nous, à pénétrer dans la dite zone en vue d'y établir leur résidence ou d'y faire un séjour momentané. Ces autorisations sont précaires et révocables. Des évacuations totales ou partielles pourront toujours être ordonnées par les autorites compétentes. Art. 8. — L'expulsion de toute personne indésirable peut être prononcée en tout temps par nous et par le Gouverneur Militaire de la province. Peut être expulsée; tout;1 personne qui ne se conforme pas aux arrêtés et instructions des autorités militaires. Chapitre III Séjour momentané des personnes étrangères à la Commune Art. !). — Tout, habitant .recevant à loger une personne étrangère à l'une des armées alliées, âgée de plus de 15 ans accomplis, ne résidant pas dans la commune, doit faire connaître par écrit, à l'Administration communale, (dans les communes de la catégorie A), ou à la commission communale, (dans la catégorie I>,\ les noms, prénoms, âge, profession et domicile de la dite personne, les pièces d'identité dont elle est munie, le lieu d'où elle vient, celui ou elle se rend, l'heure de son arrivée, la durée probable de son séjour. Ces renseignements devront être fournis aux autorités compétentes, signés de In personne nouvellement arrivée, ainsi que du déclarant,dans les 12 heures qui suivront le moment ou elle sera descendue chez l'habitant. Ces dispositions sont applicables mêmes aux _ hôteliers, aubergistes et lo'geurs, et n'excluent aucune des dispostions légales qui les concernent : au besoin, les déclarations écrites, exigées par le présent article, seront remplacées par Tes déclarations" verbales faites aux autorités désignées. Chapitre iv Art. 10. — Toute circulation dans la zone des cantonnements île l'armée de campagne est interdite aux personnes étrangères à l'armée, de 20 heures à .5 heures .du 16 septembre au 15 avril, et de 21 heures à 4 heures, du 10 avril au 15 septembre. Art. II. — Les conn.îaudants de division peuvent, en raison des opérations, interdite la circulation dans une région ou sur un itinéraire déterminé, ou fixer les heures pendant lesquelles la circulation est permise. Circulation à cheval, on voiture,., en automobile, en motocyclette, à bicyclette, par chemins de fer, tramways viçinaux, bateaux Art. 1:2. — La circulation à cheval,-en voiture, sauf autorisation de l'Administration communale,-en automobile, en motocyclette à bicyclette, par chemin de fer et tramways vicinaux à" vapeur ou à l'électricité, ainsi que par bateau-, est interdite. Des permis ne seront accordés qu'exceptionnellement par nous. Circulation à pied dans les limites de la Commune Art. 13. — Jusqu'au", jour où la possession d'une pièce d'identité sera rendue obligatoire dans les commune de la catégorie A, la libre circulation des personnes non munies encore de la carte d'identité régulière, est limitée à l'agglomération urbaine. Pour être autorisées à circuler dans le reste du territoire communal, les personnes doivent être munies d'une carte d'identité. A cet .effet, elles se présenteront au siège de l'Administration communale, munies d'une'pièce d'identité délivrée sous l'occupation ennemie, laquelle, après apposition du visa, leur servira dé carte d'identité provisoire. Dans les communes de la catégorie B, toute personne est autorisée à circuler à pied dans les limites de la commune où. elle a sa résidence. Elle sera munie, conformément à l'article 6 dû présent arrête, d'une, carte d'identité. Art. 14. — Nul n'est admis à se trouver en dehors des voies de communication, satif pour les besoins de l'agriculture. — L'intéressé doit, au préalable, faire inscrire sur sa carte d'identité, par l'autorité qui l'a délivrée, l'endroit où il a des travaux agricoles à exécuter. , Circulation à pied intercommunale Art. 15. — Nul ne peut circuler en dehors de la commune où il a sa résidence, s'il n'est porteur d'un sauf-conduit et d'une carte d'identité. Les sauf-conduits sont délivrés, dans les communes de 1 la catégorie A, par l'Administration communale : dans les communes de la catégorie B, par la Commission communale. Le sauf-conduit mentionne, outre l'identité de l'iiiteressé (nom, prénoms, profession, âge), l'itinéraire ou exeptionnellém&nl, la zone de circulation pour lesquelles il est créé et la durée de validité qui ne peut dépasser 15 jours. U est exclusivement valable pour la circulation à pied et sur les voies de communication. Chapitre .V Entrée dans la zone de l'avant de l'armée de campagne Art. 10. — Il est interdit à toute personne se trouvant hors de la zone de l'avant de l'armée de campagne, d'y pénétrer, y eut-elle même eu son domicile avant l'occupation ennemie, si elle n'y est spécialement autorisé par nous. Toute personne autorisée par nous, à venir résider dans- une localité de la zone de l'avant de l'armée de campagne, doit se présenter, au plus tard, le lendemain de son arrivée, à l'Administration communale, s'il s'agit d'une localité de la catégorie A : devant la commission communale, s'il s'agit d'une commune 'le la catégorie B, où les pièces nécessaires à son séjour lui seront, délivrées Les personnes autorisées par nous à faire dans la zone de l'avant- de l'armée de campagne un séjour de courte durée, resteront constamment en possession de l'autorisation qui leur aura été délivrée et qui leur tiendra lieu de permis de séjour et de circulation dans les localités y mentionnées et pour la durée relatée, dans l'autorisation.Titre ii Mesures de police et de précaution Chapitre I Art. 17. — Le colportage est interdit dans toutes, les communes de la zone des cantonnements de 1 armée de campagne, sauf aux . personnes munies d'une autorisation portant la. photographie du détenteur et- le visa de la Sûreté militaire. Cette autorisation est accordée par nous. Chapitre II Photographie Art. 18. — Le port d'appareils photographiques, la prise de photographies, le développement et la reproduction de cljchés photographiques," les prise d'épreuves positives, l'expédition et" le transport de photographies, clichés, films, etc., sont interdits aux ( personnes étrangères à l'armée dans toute l'étendue des cantonnements de l'armée de campagne. Art. — Par dérogation aux dispositions de l'ar- j ticle 18 : • ! a) peuvent faire a l'intérieur de leur atelier, des ! portraits sur fond artificiél ou uniforme : 1) les photographes professionnels établis dans la zone des cantonnements avant le 2 août 1914 et dù-mént autorisés par nous . 2) toute autre personne jqui y serait exceptionnellement autorisée par nous. Ils peuvent développer et reproduire les clichés ainsi obtenus et en prendre des épreuves, positives. b) L'expédition, le transport et la vente des 'portraits sur îond artificiel ou uniforme, sont autorisés sauf à destination des pays neutres. Art. 20. — En cas d'infraction, les appareils photographiques seront saisis .et la confiscation pourra en être prononcée par jugement. Chapitre iii Boissons alcooliques. -- Débits de boissons. Art. 21. — Dans la zone des cantonnements, il est interdit de transporter, fa briquet-, vendre, débiter ou d'exposer en vente*.de la bière contenant plus de • 5 % d'alcool en volume, ainsi que toutes boissons \ alcooliques distillées autres que des produits phar- i maçeutiques. art. 22. — Dans la zone des cantonnements, l'on- ! verture et la fréquentât! o j des débits de boissons, y compris les salles de café des' restaurants, ainsi que les établissements et parties d'établissements où l'on débite des boissons, telles que: limonades, café, thé, chocolat, eaux minérales, etc., soin interdits sauf de 10 h. 30 à 13 heures et de 14 n. à 19 h. 30. Les débits où de? infractions auraient été commises pourront, en outre, être consignés à la troupe une période à déterminer par l'autorité compétente. Chapitre IV Affichage des prix Art. 23. — Tous les commerçants de détail exposeront aux vitrines d'étalagé'- de leurs magasins, un spécimen de toutes les qualités des marrehau-dises mises en vente et muniront ces spécimens d'une étiquette mentionnant de façon apparente, le prix de vente de ces marchandises. Ils indiqueront pareillement, a l'intérieur des magasins, le prix des marchandises qui, par leur nature, ou pour toute autre raison, ne sauraient être exposées.à la devanture des magasins. Art. 24. — Les cabaretiecs sont également invités ' à afficher à la fois à l'extérieur et à l'intérieur de leur débit, le tarif do toutes les consommations qu'ils vendent. Art. 25. — En cas de plaintes ou de discussions au sujet des prix,les commerçants et cobaretiers que ne se seraient pas conformés aux indications ci-dessus, verront leur magasin ou établissement consigné à la troupe, pour une période dont la durée sera déterminée par l'autorité militaire Compétente. Chapitre V Insigne'de la Croix Rouge Art. 26 Le port de l'insigne de la Croix Bouge, consistant eu une croix rouge .détachée sur fond blanc, est interdit dans la zone des cantonnements de l'armée de campagne, à toute personne militaire ou civile, qui n'est pas en possession d'un brassard régulièrement délivré et numéroté par l'autorité militaire.Chapitre VI v Pigeons Je rappelle l'arrèté-loi du_26 juillet 1917, l'arrèté-loi d 15 octobre 1917, l'arrêté-royal du 17 octobre 1917 er l'arrêté du Gouverneur .Militaire de la Province de la Flandre occidentale, en date du 8 novembre 1917. Chapitre VII Echoppes en plein air Art. 27. — L'établissement d'échoppes en plein air dans la zone des cantonnements est interdit à toute personne non munie d'une autorisation émanant du prévôt divisionnaire, renouvelable taus les quinze jours et portant la photographie du bénéficiaire. Chapitre viii Ouvrages et préparatifs de l'ennemi Art. 28. — Toute personne ayant connaissance de l'existence de dépôts de munitions, d'équipements ou de toute autre matériel militaire, doit en faire im-- médiàteuient la déclaration à l'administration communale, à la Gendarmerie ou à la Sûreté Militaire. Doivent être signalés de même: Les dépôts d'archives et de documents abandonnés par l'ennemi ; Les installations de téléphonie, de télégraphie aérienne ou souterraine et sans fil ; Les canalisaions ou câbles souterrains ; Les pigeonniers ou dépôts clandestins de pigeons organisés ou laissés par l'ennemi ; Les édifices, maisons, ouvrages d'art, chemins, où l'ennemi aurait fait (les travaux de défense., de ruinés ou autres". Aucune installation délaissée ou abandonnée par l'ennemi, né peut être détruite, que sur l'ordre et d'après les instructions de l'autorité militaire. Chapitre IV Agents et soldats de l'ennemi. — Espionnage ennemi. Art. 29. — Doivent être signalés d'urgence, à l'Administration communale, à la Gendarmerie ou à la Sûreté Militaire : Tout fait paraissant, être en corrélation avec l'espionnage ennemi ; Toute personne soupçonnée d'être en relations avec l'ennemi ou de s'être mise volontairement au service de l'ennemi au cours de l'occupation. Les militaires ennemis blessés ou abandonnés ; Les déserteurs des armées alliées. Chapitre x Moulins à vent Art. 30. — Il est interdit de faire tourner les moulins à vent, pendant que le.s troupes sont en marche ou au combat- dans le voisinage. Au repos, les ailes des moulins doivent être disposées en croix droite ou dans' un sens- perpendiculaire au sol, si elles .ne sont que deux. Elles doivent être fixées dans cette position, de manière telle qu'elles ne puissent être mues par une personne étrangère au, personne] du moulin. Chapitre xi Tours d'églises. Observations. — Cloches. Art.'31. — Il est interdit de monter sur les tours d'église et sur les bâtiments élevés, qui seront déterminés pour chaque commune, par l'autorité militaire. Il est interdit de sonner les cloches sans autorisation de l'autorité militaire. Chapitre xl1 Feux et lumières Art. 32. — Les l'eux' et lumières doivent être masqués, jour et nuit. Aucune lueur ne peut s'apercevoir de l'extérieur Chapitre XIII Transport des correspondances et d'imprimés Art. 33. — Il est interdit d'accepter et de transporter ou de faire transporter pour autrui, des correspondances et des imprimas. Il est interdit de confier le transport de correspondances et d'imprimés à tout autre qu'au service des postes. En attendant que ce dernier fonctionne normalement, les habitants sont admis à déposer leurs cartes postales, qui seules seront admises, au siège de l'Administration communale. Il ne peut y ( être fait aucune allusion, sous quelque forme que ce soit, aux événements militaires en cours. Titre III Sanctions et mesures' d'application Art. 34. — Toutes les autorités militaires, les autorités civiles locales et les agents de la force publique sont, chacun en ce qui le concerne, chargés de l'exécution du présent arrêté. Les infractions seront, poursuivies devant les tribunaux -ordinaires, sauf celles qui ont pour objet la circulation : ces dernières, en vertu de l'article 13 de l'arrête-loi du 11 octobre 1910, sur l'état de siège et l'état de guerre,' sont déférées à la juridiction militaire. ; Seront punies d'un emprisonnement de 8 jours à 3 mois et d'une amende'de 2G francs à 300 'francs ou d'une de ces peines seulement, les infractions aux dispositions du présent arrêté pour lesquelles des peines ou des sanctions spéciales ne-sont pas prévues. Art. 35. — Le présent arrêté entrera en vigueur le jour de sa publication, faite par les soins des autorités militaires ou civiles et, dans chaque commune réoccupée, par l'année belge ou une armée alliée. Un procès-verbal de la formalité sera dressée sur-le-champ par l'autorité qui en aura été chargée. Fait au G. Q. G., 1-e 17 octobre 19ls.. Le Chef d'Etat-Major Général, Gillain. INFORMATIONS FINANCIÈRES Production de l'or au Transvaal. — Pendant le mois d'octobre, la production a été de 079.704 onces ; elle fut de 708.206 onces en septembre dernier, et de 751.290 au mois d'-octobre -1917. Le nombre d'ouvriers employés dans les mines, .était à la fin du mois de 189.720 contre 190.390 en sepembre. Fusions de banques anglaises. — On mande de Londres que la National Provincial, and Union Bank va reprendre la firme Wm & John Biggehstaff, à Londres, à Liverpool et Buenos-Ayres ; la Bank of LiverpooL reprend la Martin's Bank. New York. 18 Novembre. 15 Nov. 18 Févr. 15 Nov, 18 Févr Hypothèques 33/46 i 51/? -6 Qntar o<fcWestern,or 22 ts 22 — ChanS's,Lendr. C.T 4.76.55 ( 4.76.60 Nortnern Pacif., ord. 100 981/4 Chs» s. Londr.60d, y ^.73.25; 4.73.35 Norfolk£We$i:ern,ord 109 -- 10) — Change s. Paris vue, 5.44.!,-i i 5.45 — Nor?.£West.4%c.obl -■ — —— Change s. Barii^ nomin. i nomi n, Pennsylvania, ord, 48 7/8 48 1/2 Argent . 10 1/8 j 101 1/8 Philad. & Read., ord. e9 881.-2 Philad,àRead.,1epréf 38 — 38 1/2 FONDS GreaîNortharr, i «préf 101 i/s 100 1/8 Amérique 2 p. c. ob! 98— 98 — Texas A Pacific, ord, 25 1/4 24 1/4 Atch. T. & 8 F. 4% 85 - 65 - Southern Pacif., orr!. 105 5/8 103 1,2 A'.ch.ï.AS, F. a ord 96 — 85 — Southern Rail#., or«J. 32 Vi 31 1,4 Atc.T.éS.F.Mgb.4% 91— 87 - SouthernRailv/.,préf. 73 3/4 70 1/8 Atch.T.iS.F, a.préf. 8* 1/2 89 — Union Pacific, préf. 133 '2 132 Ma Am.C?.r£F0undryir. 85 3/4 85 — Union Pacif.4%, obi. 89 Ballim, i'Ohio, ord. 58 3/8 58 1/4 Wab.S'LtuisAPac ,0 10 1/8 Canad. Pacific, <rd. i 66 — 183-1/4 Wab.S'LouisAPac, pr 39 %4 39 1/2 Chesau £Ohio,sr;J. 60 1/8 59 3/4 Amalgamaî.Copper.e — Chic,£North West.s, 105 !/s 104 - AnacondaGopper, n. 69 — 68 3/4 Chic.Milw.48t,Paille 49 - 4'J — U.?. Steel Corp.. ord. 101 — 10C 6/3 Rock Islano ord. , 28 5/8 U.S. Steel Corp.,préf 110 *k 11 '■ V4 Am.8melt£Re'.G6,o. 89 — 87 U4 U.S. Steel Corp. 5% Bethl. Steel Corp., or, 615/8 62 3/4 2« H. Obi. 99 Va 0env.ARie6r«nde,ir 4— 5 1,2 Americ.BeetSug.,or^ 6* — 64 3/4 ErieRîilway, èrd. . 20 3/8 20 - American.Can. ord. 40 3/8 Erie Ra iw., 1 prêt. 331,3 32 3 4 Unit. SugarC»-, ord. 44 — — 1/4 E.-ie Railw., 2* prêt. 25 Amer.HideALeath.^r 74 i/s - — EneRailw. Gon.Lier. 62 — 60 3/4 ,\mer. fai.iTel.,01 d, 106 Illinois Cintrai;ord. 104— >03- Am.Tel.4%conv.obi. 83- Kans.OitySouth.,«rd 217 8 2'- V4 |ntern.Cont.Rubb«r,f> 121,2 Kana. City South., pr. 58 — 55 — i|nterr\Merc.Mar.,orri 28 1-2 ; 28 1,2 Nîuisv.£Nashv.,ord,li20 3/4 1 9— 1 intern.Msrc.Mar,, pr. ] 15 3 8 t 1163/4 Mat.Rlw.of Mex., 1 pr 13— 13- , !nt. Merc. Marne j Nat.Riw.ofMex.,2pr. 9... 9— 4-',s %. obi. 102 1/2 Miss.Kans.£Tex.,ord 6— 6 3/8 jPUUburg Coal, «rd : 48'a! te — Miss.KansasiToxas • CentralLeather,ord,i 61 '-2 I —- 2a h.g.-ooi. 341 o 34 1/2 nterborMelrop.,préli 36 1/4 5 Missiuri Pacific.,crd 2-3 7/8 23 — lntorbor.Metrop.,crd ' 8 1-2 ! 8 3/4 N.-Y.Centr.lHudson 81 — 80 3/8 Studo'oakerCor.,orc 65 3/4 vhnt.nom.st.gtiro ' 60 3/ ' Londrw 18 Nov. 15 18 15 !8 Consois. , . 59 1/2 59 1/8 South. Ra'lway. .37— Répuoliq Argentine. Union A ... 4% Brésil ... 63 1/3 Wab., préf. . . — — — — 4% Japon ... 75 1/4 75 |/4 |U. S. See! A. . 104 - 103 - Japon 1905. . . 95 1/8 95 1/2 Amalg. C. , , , Mexique inter. . . jGreat Cobar. . . Pérou, «rd. Columbia . . . 64 3/4 Pérou, préf. . . 30 ^ 30 3/4 Wer.. Dip!. ... Portugal. ... TMexic. pr. . , . — - Russie 1889 . . 47 — 47 — Rock Isl. . . Marc, of A , . 31 1/4 3' 1/4 iRandmine ... —— Turquie. ... Marine, pr. , JV9 % Uruguay . Shell . . —— 5% Uruguay - — — Rio Tinto . - - " Acht. Top ... — — Anaconri;i . - — Préf. d° a . . — — Schib., préf. . , - Denver.C Rio Grande 10 1,2 10 7/8 Schib., ord. . . — — Eria, ord. ... 24 % Kon. Petr. , . Missouri , . . 8 7/8 | 9 1/8 Escompte . , 3 17/38 3 17/32 Ontario A, . . j — - Argent . , 4843 3/4 South. Pacific . — — I Paris, 18 NjV. : -5 18 j 15 18 3% rente française. 62 70 62 7© Est français. Russie 1S89,Con.4% ! - 'Rio Tinto, parts. . 1859 - 1854 — 41/* % Russie 1909 56 — Mexique Int. 5% Serbie 4% 1895 Lc-ts Turquie . — — Espagne 4%, Etr ' 90 90 10 iChanê9 Berlin, court! — - Portugal 3% , . | 59 — . 5o 25 |Chï«s.Amsterd.,court' 227— 228 50 T-jrquie 4% unifié . ( 70 — - — Chsas.Londres,court!25971-2 25'97'^ BinoLfl ottomane ! 550 - 553 — .Escompte . | i COMPAGNIE DE"KATANGA" Société anonyme Siège social : 13, rue Bréderode, Bruxelles En exécution de l'art. 41 des statuts, MM. les actionnaires ont été invités à assister à l'assemblée générale ordinaire du mercredi, 20 -novembre 1918, à 12 heures, 13, rue Bréderode, à Bruxelles. ORDRE DU JOUR : Rapport du Conseil d'administration : Rapport, du Collège des Commissaires ; Approbation du bilan et du compte de profits et pertes au 28 février 1918 ; Décharge à donner aux administrateurs et. commissaires ; Elections statutaires. POur assister à cette assemblée, MM. les actionnaires auront à se conformer aux prescriptions de l'art. 42 des statuts. Les propriétaires d'actions au porteur pourront déposer leurs titres jusqu'au 11 novembre inclus : A BRUXELLES : à la Banque d'Outremer, 48, rue de Namur : à la Banque de Bruxelles,62, rue Royale, ou 20, avenue des Arts. A ANVERS : à la Société Coloniale Anversoise, 2? 29, rue du Mai. ' v Actes de Sociétés déposés au greffe du Tribunal de Commerce d'Anvers Il résulte d'un acte sous seing privé en date du 28 octobre dernier, que la Société en nom collectif f yon Bary & Co », à Anvers, donne "procuration à MM. Jules Luyckx et' Llippolyte Stevens, tous» deux à. Anvers, aux fins d'agir comme il est stipulé à l'acte. Réélectron. — Société anonyme « Société Foncière Belgo-Canadienne », à Anvers. — M. Hugo Miclielis est réélu administrateur ; conseil d'administration': MM. H. Albert de Bary, président, négociant, Fer nand De Jardin, propriétaire ; Comte Emile Le (lrelie, banquier ; Hugo Michelis, négociant ; Louis Van de Put, agent de change ; Albert de Bary, j>\ négociant, tous à Anvers ; Herman Anton Andreae, banquier à Londres; John Hamilton Benn, membre du Parlement anglais à Londres-; Collège des Couir missaires : MM. Raymond Goyers, secrétaire à la direction de la Banque d'Anvers ; Félix Rhodius, négociant ;. Louis Van den Bosch, agent, de change, tous à Anvers. Nominations : Société anonyme « Banque Belge, de Prêts Fonciers », à Anvers. — Sont, réélus : Administrateurs : MM. Charles Edouard-.Pécher et, Ernest Suys ; commissaire: M. le Comte Louis d'Oultre-mont, en remplacement de M. Ernest Suys. — Conseil d'administration : MM. Albert, de Barv, président, négociant; Louis Van de Put, agent'de change; Maurice Gever's, banquier ; Comte Emile Le («relie, banquier ; Hugo Michelis .négociant ; Alberl de Bary, jr., négociant ; Charles Edouard Pécher, négociant ; Ernest Suys, administrateur de sociétés, tous à Anvers ; Collège des Commissaires,: MM. Léon Nauwelaerts, administrateur de sociétés, Raymond Gevers, fondé de pouvoirs, à Anvers ; Comte Louis d'Oultremont, propriétaire à Bruxelles, Emile John, directeur de Banque à Rio-de-Janeiro Marchandises pour le Comité National Le steamer Telkgraaf IL nvec 97 tonnes riz, :58:ï tonnes haricots et 13 tonnes pois, et le steamer Tklegraaf XI; avec 416 tonnes haricots et riz, sont..arrives de Rotterdam à Anvers. VILLE D'ANVERS TRAMWAYS ANVERSOIS A partir de ce jour la ligne N° 4 (Kiel) a repris son itinéraire primitif, c'est-à-dire que les voitures contournent- la Place Verte au lieu de s'arrêter à la rue Kronenburg. RESTAURANTS BOURGEOIS Le public est informé que les cartes pour la fréquentation des-restaurants, doivent être retirées aux jours fixés ci-après : de 1 à 50.000, numéro du carnet d'identité, vendredi 22 et samedi 23 novembre. De 50.001 jusqu'à la fin, lundi 25 et mardi 20 novembre.Borgerhôut, méreredi 27 novembre ; Bercliem, jeudi 28 novembre. Le bureau, Kipdorp 19, est ouvert de 9 heures a 10 .h. .1/2. DISTRIBUTION DE BEURRE 36e distribution d'une ration de 1/10e Kilo, de la lettre A à O inclus, pour les ménages qui jouissent de la distribution de saindoux-■ef'de lard par le Comité National. 71"= distribution d'une ration de 1/8 kilo, de la lettre A à Z pour les ménages ayant renoncé à leur carte de graisse. Les boutiques 71 à 150 (y compris) ont reçu le beurre pour la distribution. SERVICE DE RAVITAILLEMENT POMMES DE TERRE — AVIS IMPORTANT Les bourgmestre et échevins de la ville d'Anvers portent à la connaissance de la population que d'après une' communication officielle le commerce des pommes tie terre a été déclaré libre dans l'arrondissement d'Anvers et que pour les transport des pommes de terre le permis n'est- plus' exigé. Au nom des bourgmestre et "échevins, Le Bourgmestre, Jean De Vos. Le prix des pommes de terre a été fixé à fr. 0,20 le kilo. RATIONS POUR LE MOIS DE NOVEMBRE Sucre : 750 grammes sucre rangé par personne, à raison de fr.2,30. Miel artificiel : 1 kilo par personne, à raison de •fr. 1,70. Poudre de glands torréfiés : 150 grammes par personne, à raison de fr. 0.39. Succédané extra de café : 200 grammes par personne, à raison'de fr. 1,20. Poudre de betterave : 150 grammes par personne, à raison de fr. 0.24. Fromage de Bruxefes : 125 grammes par personne, à raison de fr. 2.00. Pois : 500 .grammes par personne, à raison de fr.2. Poivre : 1 paquet pour I à 2 personnes, 2 paquets pour 3 à 4. personnes, 3 paquets pour 5 à 6 personnes, 4 paquets pour 7 à Spersonnes, 5 paquets pour 9 à 10 personnes, à raison de fr. 0.43 le paquet. Sel : 1 à 5 kilos par ménage, à raison de fr. 0.30. le. kilo. Poudre à lessiver « Solvay » : 230 grammes par personne, à. raison de fr. "0.10. Savon de ménage : 100 grammes par personne, à raison de fr. (1.50. Savon Matadi artificiel : 1 brique par personne, à raison de fr; 0.10. Poudre de pierre ponce : 1 kilo par ménage, à raison de fr. 0.55. Cirage: 1 grande boite par ménage, à raison de fr. 0.55. Poudre à nettoyer « Brillantine » : 2 paquets par ménage, à raison de fr. 0.10. Balais : un balai par ménage, à raison de fr. 2,50. Brosse à écurer : une brosse par ménage, à raison de fr. 1.60. Frottoir (Brosse à main) : une brosse par ménage, à raison de fr. 1.35. Le public peut; se ravitailler dans les magasins communaux les jours indiqués ci-dessous dans "l'ordre suivant : Jeudi, 21 novembre. - F. à commencer par Filet jusqu'à la fin et G. I. O. Q. Vendredi, 22 novembre. — H. X. J. jusqu'à Janot compris. Lundi, 25 novembre. — J. à commencer par Jans jusqu'à la fin et P. Mardi, 26 novembre. — I\. !.. Mercredi, 27 novembre. — M. Le samedi, 23 novembre et les jours restants du mois sont réservés aux personnes qui n'ont pas reçu leurs rations dans le courant du mois. Les magasins sont ouverts tous les jours ouvrables de 8 à 16 heures et le samedi de- 8 à 13 heures. COMITÉ NATIONAL AVIS Les personnes qui se-sont fait inscrire pour la ration de farine du 17 novembre 1918, en remplacement de pain, pourront seulement obtenir cette ration à partir du 2 décembre prochain et doivent donc acheter du pain jusqu'à cette date. CITE Levure. — On peut obtenir une tablette par personne et par semaine à. raison de fr. 0,10. On nous assiire que dans les premiers jours de décembre du pain blanc sera distribue à la population ; cette information fera certainement plaisir au public. RATIONS POUR LA PERIODE DU 18 NOVEMBRE AU 1 DECEMBRE 1918 Lard : 300 grammes par personne, à raison de fr. 1,50 la ration. Haricots: 300 grammes par personne, à raison de fr. o,63 la ration Ordre de distribution : Jeudi. 21 novembre : E. F. G. IL Vendredi, 22 novembre : 1. J. K. t.. N. Samedi, 23 novembre : pour les retardataires des lettres susdites. Lundi, 25 novembre : M. p Mardi, 26 novembre : R. s. Mercredi; 27 novembre : O. O T. U. Y. jusqu'à Van der H. compris. Jeudi, 28 novembre : V à partir de Van der I. jusqu'à Van U compris. Vendredi, 29 novembre : V. à partir de Van V. W. X. Y. Z.. Samedi, 30 novembre : pour les retardataires des deux semaines. Le samedi les magasins seront fermés à 13 heures, Les autres jours ouvrables de 8 heures à 16 heures. ' VENTE AU MARCHE AUX POISSONS Haricots verts : 500 grammes par personne, à raison de fr. 0.90 par ration. Princesse : 500 grammes par personne, à raison de fr. 0.90 par ration. Choucroute: 500 gramiïiés par personne, à raison de fr. 0.35 par ration. Légumes séchés (Julienne) : 100 grammes par personne, à raison de fr. 0.50 la ration. Saucisson de foie : 150 grammes par personne, à raison de fr. 0.75 la ration. Concombres : 1 kilo par personne, à raison de fr. 0.90 par ration. Sauce mayonnaise : environ 250 grammes par ménage de 1 à 4 personnes, à raison de fr. 0.60 la ration. environ 500 grammès par ménage de 5 à 8 personnes. à raison de fr. 1.20 par ration. environ 750 grammes par ménage de 9 à 12 per-Pour les ménages au dessus de 12 personnes 25f! grammes en plus par 4 personnes. Harengs : 250 grammes par personne, à raison de fr. 0.75 la ration. La vente aura lieu comme suit : Mercredi, 20 novembre : de '66001 'jusqu'à la fin. Jeudi, :?1 novembre : de 1 <Y 30000. Vendredi, 22 novembre : de 30001 à 60000. Samedi, 23 novembre : de 60001 jusqu'à la fin.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires belonging to the category Financieel-economische pers, published in Anvers from 1858 to 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods