Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

387 0
15 January 1916
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1916, 15 January. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 21 September 2020, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/9z90864326/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

ANVERS, Samedi 15 Janvier 1916 T.<> numéro 10 centimes Pi«n„îjri4o_tiiiîtîom£> An^» . Nn 17^11 DIRECTION & RÉDACTION 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS Téléphone 3761 LLOYD ANVERSOIS Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double lign 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au liynomètre.—Le titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires AVlo Toutes les heures renseignées dans notre journf sont indiquées d'après l'heure de l'Europe Central* Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 51 Anvers, 15 janv. 1915, 10 h. du matin. — Baromètre 767. [hermomètre cent (inax) H 6. —Thermom. cent, tmin.l I 3. pluviomètre — m/m.—Vent. N.-O. — Prévision: Variable. Astronomie 16 janvier Lever du soleil 8 h 39 m. Pleine lune le 20 janv. 9 h. 29 : Coucher du soleil.... 17 5 „ Dern. quart.le 28jan. 1 „ 35 . Lever de la lune !3 .. 19 „ Nouv. lune le 3 févr... 16 „ 5, Coucher de la lune... 6., 2 „ Prem.quart.le 10févr.22 „ 20 , Haute marée à Anvers Matin Soir 16 janvier ... —h. 13 m. 16 janvier ... 13 h. 29 m. 17 „ 2 „ - „ 17 „ ... 14 39 .. •8 „ . . . 3 „ 6 ,, 18 „ .. • 15 30 ,1 Hauteur du Rhin Cologne 14 janv. 4.44 m Strasbourg 13 janv. ni liuningen 13 .. 2.21 „ Lauterbourg Kehl 3.19 „ Maxau ,. — •• Mannheiir ,. 4.60 .. Germersheirt „ — .. Caub 14 „ 3,64 „ Mavence „ 2.08 „ Kuhrort „ 4 08 „ Bingen „ 2.91 „ Duisbourg 13 „ 3.75 .. Coblence 3.87 „ Waldshùt „ — Dusseldorl „ 4.2\ .. I.obith .. 13.55 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 13 janv. 2.79 m. Heilbronn 13 janv. 1.60 m Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 13 janv 1.95 m. Constance 14 janv 3,41 m Port d'Anvers ARRIVAGES DU 14 JANVIER Steamer Wilfûbd iii, de Tamise. » Amstel 1, de Bruxelles. » Telegraaf 111, dè la Hollande. Allège Elisa, de Waesmunster. » Antoon, de Malines. « Emma, de Ryckevorsel. » Marie Louis, de Moll. » Diamant, de Liège. » all Right, de St-Ghislain. » St-Gothard, de la Hollande. » Pauline 14, de la Hollande. » Vw Louisa, de la Hollande. » Eugenie, de la Hollande. DEPARTS DU 14 JANVIER Steamer wilford III, pour Tamise. » Lena, pour Boom. »" Hermina, pour la Hollande. » Amstel 1, pour la Hollande. Batèau-moteur Léonard, pour Eyckeviiet. Allège Knaps 6, pour BUrght. » Italia, pour Tamise. » Celine, pour Termonde. » Emma, pour Alo^t. » Marcel, pour Willebroeck. » Elza, pour Merxein. . » Port de Mer, pour Merxem. » Robert Mols, pour Merxem. » gouverneur, pour Merxem. » Rosalie, pour Schooten. » Olympia 2, pour Ryckevorsel. » Olympia G, pour Ryckevorsel. » Espéranto, pour Tournai. » .Jean Louis, pour Tournai. » De Valk, pour la Hollande. » Onderneming, pour la Hollande. arrêtés concernant la suppression graduelle du moratorium Art. lr. — Pour les lettres de change émises avant le 3 août 1914 et payables dans le territoire du Gouvernement Général de Belgique, entre le-31 juillet 1914 et le 31 janvier 1916, les délais fixés par l'arrêté du 17 décembre 1915 (Bulletin officiel des lois et arrêtés pour le territoire belge occupé, n° 156) pour le protêt et tous actes conservant les recours sont prorogés jusqu'à l'expiration d'une période de nix-neuf mois et sept jours après le jour de l'échéance et au plus tard jusqu'au 8 août 1916, pour autant que ces lettres de change aient été émises dans le territoire du Gouvernement Général eu Belgique et que le montant de l'effet soit supérieur à deux cents francs. Si de telles lettres de change ont été émises en dehors du territoire du Gouvernement Général en Belgique, ou si leur montant ne dépasse pas deux cents francs, les délais précités sont prorogés jusqu'à l'expiration d'une période de vingt-deux mois et sept jours après la date de l'échéance et au plus tard jusqu'au 8 novembre 1916. Le remboursement ne peut être demandé aux endosseurs et autres obligés avant l'expiration du délai fixé dans l'alinéa lr. A dater de la publication du présent arrêté, il ne pourra être levé de protêt que dans les sept derniers jours précédant l'expiration des délais. Les prescriptions concernant le cours des intérêts restent en vigueur. Art. 2. — Le délai prévu par l'alinéa lr de l'art. 53 du Livre Ir titre VIII du code de commerce, pour le protêt, est prolongé de cinq jours pour toutes les-let-tves de change qui seront payables dans le territoire du Gouvernement Général en Belgique après le lr février 1916. Art. 3. — Les délais prévus par les articles 56 et 5K du Livre Ir, Titre VIII, du code de commerce, pour l'exercice des recours sont prolongés de U jours. En ce qui concerne les effets visés dans l'article lr ci-dessus, ces délais prendront cours à dater du jour où le recours peut être exercé. Art. 4. — Le tableau des protêts qui, aux termes de l'article 443 du Livre III, Titre Ir du code de commerce (loi du 18 avril 1851), doit être envoyé au Président du Tribunal de commerce dans les dix premiers jours du mois qui suivra l'acte de protêt, ne devra être transmis au Président que dans les dix premiers jours du deuxième mois suivant. Art. 5. — Lès prescriptions des art. lr à 4 ci-dessus j sont applicables à toutes les autres valeurs négo- ; ciables. Art. 6. — Les dispositions suivantes sont applica- I bles au remboursement d'avoirs en banque constitués i avant le 3 août 1914 : 1. Les banques sont tenues de rembourser les foiids ! déposés à concurrence de mille francs par quinzaine I pour autant que des sommes plus importantes ne soient pas à rembourser en vertu des paragraphes 2 et 3 du présent article. Le remboursement des termes qui n'auront pas été prélevés successivement par quinzaine ne pourra pas être réclamé ultérieure- j ment. 2. Des remboursements de fonds déposés peuvent être exigés en tout temps, quelle que soit l'importance du montant, s'il est établi à suffisance que le montant, à rembourser est destiné par le titulaire du compte ; a) au paiement de dettes et d'obligations exigibles de toute nature : b) à l'acquisition de matériel ou de marchandises pour les besoins d'une exploitation commerciale,, industrielle, agricole ou forestière. 3. Les séquestres ont le pouvoir de disposer sans restriction des fonds dépoçés en banque par les entreprises administrées par eux. De même, les dispositions sur les fonds déposés eu banque par les entreprises placées sous surveillance doivent être accueillies sans restriction, si ces dispositions sont autorisées par les commissaires de surveillance. Les demandes de remboursement de fonds déposés à partir du 3 août 1914 ne sont subordonnées à aucune restriction. Art. 7. — L'arrêté du Roi des Belges du 18 août 1914 concernant l'inopérance des clauses de déchéance, etc. (Moniteur belge du 19 août 1914, n° 231 ) est abrogé. Les juges indépendamment flu pouvoir d'accorder des délais de paiement, peuvent, à la requête du d •-biteur, décider que les conséquences qui en vertu de la loi ou de conventions particulières, auraient résulté ou pourraient résulter du non-paiement ou du paiement tardif d'une créance née avant le 4 août 1914, seront considérées comme non avenues. I.es juges peuvent décider également que ces conséquences seront subordonnées à certaines conditions, notamment si le débiteur à qui un sursis d'une durée inaxima de trois mois a été accordé, n'a pas exécuté ses engagements dans ledit délai. Pareille décision ne peut être rendue si les conséquences dont il s'agit s'étaient déjà produites avant le 4 août 1914. Art. 8. — Sont maintenus, les arrêtés du 3 novembre 1914, du 28 novembre 1914, du 12 août 1915 et du 29 octobre 1915 publiés par le Bulletin officiel des lois et arrêtés pour le territoire belge occupé n° 10 du 7 novembre 1914, n° 17 du lr décembre 1914, n° 109 du 26 août 1915 et n° 136 du 3 novembre 1915 concernant 1 l'interdiction d'effectuer des payements au profit de t l'Angleterre, de la France, de la Russie, de la Finlande, du territoire d'occupation britannique en Egypte et des territoires du Maroc qui sont placés sous le protectorat français. Art. 9. — Le présent arrêté entrera en vigueur le lr février 1916. Il n'est pas applicable à la partie française du Gouvernement Général. Bruxelles, le 5 janvier 1916. Le Gouverneur général en Belgique, Baron von Bissing. !. Colonel-Général. concernant le protêt postal Indépendamment des huissiers qui, en vertu des lois en vigueur, ont compétence pour dresser protêt, les agents de l'administration allemande des postes et ceux de l'ancienne administration des postes belges rappelés en activité de service pourront à l'avenir protester des effets de commerce, conformément aux dispositions suivantes. A partir du lr mars 1916, l'administration des postes se charge de dresser les protêts faute de payement pour les effets qui lui sont remis à cette fin à l'appui d'un bulletin de dépôt d'effets à protester.Ne peuvent être dressés par la poste, les protêts faute de payement concernant : 1° les effets à protester pour une somme de plus de 1000 francs ; 2° les effets rédigés dans une langue autre que. l'allemand, le flamand ou le français ; 3° les effets dont le montant est indiqué en une monnaie autre que la monnaie allemande ou belge, si le tireur ou, le cas éshéant, le souscripteur a ordonné expressément que le payement se fasse dans la monnaie désignée dans l'effet; 4° les effets revêtus d'un besoin ou d'une accep tation par intervention ; 5° les effets dont le protêt doit se dresser sur présentation de plusieurs exemplaires ou de l'original et d'une copie. La poste ne se charge pas des protêts qui, conformément au droit régissant la lettre de change et le billet à ordre, se rapportent à d'autres formalités que le payement. Tous les protêts faute de payement résultant de la remise des bulletins de dépôt d'effets à protester doivent être faits par les agents des postes. A cette fin, ceux-ci se servent uniquement des formulaires émis par l'administration des postes et publiés én langue allemande avec les traductions flamande et française.L'administration des postes répond de l'observation des formalités de protêts faute de payement, jusqu'à concurrence du montant de l'effet ou de la somme pour laquelle le protêt doit être dressé. Sauf cette restriction, la poste décline toute responsabilité ([liant à la présentation, le renvoi ou la réexpédition en temps utile des effets qui lui sont remis et quant à l'observation des prescriptions spéciales du droit régissant la lettre de change et le billet à ordre. Le droit de réclamer une indemnité à l'admi-nistration des postes expire six mois après le jour du dépôt de l'effet à protester. • Le déposant est tenu de payer les frais et droits résultant du protêt. Bruxelles, le 7 janvier 1916. Le Gouverneur général en Belgique, Baron vun Bissing. Lolonel-Général. avis Suivant la décision du Gouvernement Général du 10 octobre 1915 et du 26 octobre 1915, toute personne de n'importe quelle nationalité et ayant 15 ans accomplis, doit être en possession d'un certificat d'identité. Comme suite à la décision du Gouvernement Général du 6 décembre 1915, concernant la perte de n ce certificat d'identité, il est porté à la connaissance t ce qui suit : i- 1" Quiconque perd son certificat d'identité, doit •t en faire immédiatement la déclaration à la Pass-é Zeutrale compétente.:Pour le territoire de la fortification d'Anvers, Pass-Zentrale, Place Verte, 4'1.) e 2° Afin d'obtenir un nouveau certificat d'identité, i- en remplacement de celui perdu, l'intéressé doit f d'abord se faire douer, par la commune qui a déli-u vré le certificat perdu, le numéro et la date de déli-s vraison et soumettre cette déclaration à la Pass e Zeutrale compétente ; i- 3° Celui qui, par des données inexactes se procure ,i ou tente se procurer un certificat d'identité, ainsi s que celui qui est en possession de deux au plusieurs certificats d'identité oit cède le sien à un tiers, sera rigoureusement puni. a Anvers, le 3 janvier 1916. s Le Commandant, 8 Frhr. von Bodenhausen, Général-major. j Vu que dans plusieurs cas la stomatite aphteuse ii est propagée par le colportage de cochons de lait, e ce commerce est défendu aussi longtemps que le n danger de contagion existe. Anvers, le 3 janvier 1916. s Commandanture Impériale, Frhr. von Bodenhausen, 3 Général-major, e • Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. t Birka. - Westray, 11 janvier. — Le steamer Birka, r allant de Swansea à Gotheinbourg, s'est échoué sur î le Bow Rock, à 6 milles à l'Est du feu Noup I-Iead. Cinq cadavres se sont jetés sur la rive. ( Fruithandel. — St-Vincent, ,c. \\), ll janvier. — ! Le steamer belge Fruithandkl est entré ici avec des j s avaries à l'appareil à gouverner. Lillesand. — Pointe Ste-Cathérine, 12 janvier. — Le steamer Cluden, du port de Londres, passait ici et signalait avoir à bord i'équipage de la barque norvé-5 gienne Lillesand, qui avait été abandonnée, démâtée, v- le 6 courant par 46° 55' N et 28° 7' O. Luxe-Namur-Touriste. — Un bateau Llxe-Xamur s Touriste, reprenant pour la première fois depuis la dernière crue des eaux, son service entre Namur et Dinant, a heurté près d'Aimevoie une pierre du fond, qui a brisé son hélice et endommage sa coque. Le = bateau qui avait un chargement de marchand Les n'a pu continuer son voyage et s'est garé au barrage s de Hun. Maashaven. — On mande d'Amsterdam que le va-? peur Maashaven a touché une mine près du bateau- 2 feu Gali.oper et a été abandonné par son équipage, 5 le feu s'étant déclaré à l'avant du navire. Quatorze r hommes de l'équipage ont été sauvés par le steamer Goentoer qui a également à bord les journaux et papiers. Huit hommes se trouvent à bord du steam. t Jui.iana, de la Compagnie Zeeland. Mainz. — Anvers, 15 janvier. — Hier soir vers 11 3 heures le navire Mainz, amarré au N° 39 des bassins, ^ a rompu ses amarres et est allé à la dérive vers le N° 49. La grue électrique N° 190 a été endommagée par l'arrière du navire. Monmouth. — Bristol, 11 janvier. — Le steamer Monmouth, arrivé à Avonmouth venant de St-Johu N. B., rapporte avoir ,-ubi du mauvais temps par suite duquel plusieurs marchandises de la pontée ainsi que des chevaux, ont été enlevés par dessus bord. Rostand. — New-York, 11 janvier. — Le schooner angl. Rostand a été abandonné près de Cape Race. Réassurances Londres, 12 janvier. — Australian Transport, (s.), 40 gns; dagrun (s.), 60 gns. ; Maurizio (s.), parti le 12 décembre de New-York à Gênes, 25 gns. ; Poltalloch (v.), 90 gns. ; Santa Clara (s.), 10 gns. ; , Shipcote (s.), 65 gns. ; tellus (s.), 50 gns. Lancement de navire On vient de faire le lancement, aux chantiers navals de Gênes, du paquebot transatlantique Dijilio, jaugeant 27.000 tonnes. C'est le plus grand navire de , l'espèce construit .en Italie. : Port de Louvain Louvain, 14 janvier. — Au port, nous n'avons rien de spécial à enregistrer. Les arrivages sont ceux ; pour la « Commission for Relief in Belgium ». Les heurts -ont réguliers Le navigation sur le Rhin t Vers le Haut-Rhin le niveau d'eau était élevé. li u y avait pas de demandes, très peu d'arrivages et le tonnage disponible était restreint. Vers le Bas-Rhin le "niveau d'eau était également élevé. Il y avait peu de demandes et d'arrivages et assez bien de tonnage disponible. Le taux de remorquage était calculé suivant le t tarif d'environ 47 1/2 à 50 cts. BELGIQUE REVUE COMMERCIALE Bruxelles, 14 janvier. — Les transactions toujours nombreuses constatées ces derniers jours se cantonnent en majorité dans les produits d'alimentation et d'usage domestique courant. Notons l'avance progressive du cours des savons, que le maintien de l'interdiction d'exporter de la Hollande motive à juste titre. Le « Sunlight » s'offre couramment à 92 fr. la caisse de 200 pains, uiuio que io u fiiumph », ne trouve vendeur qu'au delà de lut) francs. Le savon vert première qualité se maintient ferme à 3 fr., quoique de nombreuses imitations de circonstance trouvent preneur aux environs de fr. 1,50 au kilog. Quant au carbure, devenu introuvable en ces derniers jours, le cours ascensionne en conséquence et ne se traite qu'aux prix mmima de 120 fr. aux 100 kilogs. A noter également une sérieuse augmentation des fécules, des chocolats, bougies etc. LES NOUVELLES TAXES PROVINCIALES Le Conseil provincial du 3rabant, pour faire face à ses exigences budgétaires a voté différentes taxes. Voici quelles sont les mesures qui ont été prises : Les exploitants de spectacles, music-halls, théâtres et concerts paieront, à partir du lr janvier 1916, une taxe frappant le montant brut des recettes, dont le taux est déterminé par le millième des recettes effectuées pendant les quatorze, quinze et seize jours consécutifs formant la moitié du mois, sans que le dit taux puisse être inférieur à 1 p. c. ou supérieur à 4 p. c. Le minimum de la taxe est fixé à 2 francs par jour de représentation. Aucune taxe n'est due pour les représentations dont le bénéfice sera entièrement consacré aux œuvrer de bienfaisance reconnues i ailes autorités communales ou provinciales. Les spectacles cinématographiques sont frappés à concurrence de 25 centimes additionnels à la taxe de l'Etat. Les courses de chiens sont taxées de 200 francs par journée de courses. La taxe nouvelle sur le revenu cadastral des propriétés non bâties, imposée à la contribution foncière perçue par l'Etat s'établit comme suit : 2 p. c. pour les exploitations dont le revenu cadastral est de 100 à 500 francs 3 p. c. id. id. 501 » 1.000 » 4 p. c. id. id. 1.001 » 2.000 » 6 p. c. id. id. 2.001 » 3.000 8 p. c. id. id. de pl. de 3.000 » \e sont pas assujetties à la taxe : 1" Les exploitations dont le revenu cadastral est inférieur à 100 francs ; 2° Les propriétés non cultivées longeant la voie publique ou y aboutissant et frai>pées de ce chef d'un impôt quelconque autre que la contribution foncière perçue par l'Etat et les centimes additionnels provinciaux ou commuuaux y afférents ; 3J Les bois de moins de 50 hectares et les prairies fauchées ; 4° Les terres plantées de houblonnières. Les fabricants et raffineurs de sucre et les exploitants des distilleries et malteries sont également taxés pour un total de 200.000 francs pour le sucre et 1 OU.(100 francs pour la distillerie et la maïserie. La répartition de la taxe de 200.000 francs comportera une proportion de 2 points sur les sucres bruts sortant des sucreries et de 3 points sur les sucres cristallisés sortant de sucrerie ou les sucres raffinés. La cotisation personnelle, au taux précité, sera répartie, chaque année, par la Députation permanente au prorata de la production totale de chaque établissement pendant l'année. SERVICE POSTAL A NAMUR Depuis le 10 janvier, le bureau des postes de Namur 3 est réouvert au publ c. Il s'agit du bureau du faubourg d'rîeuvy-JBomiriÊL situé rue d'Arquet MONS Il était d'usage-dans les charbonnages de notre région de faire une retenue mensuelle de fr. 2,50 pour assurer la pension des vieux mineurs. A la demande des ouvriers, cette retenue avait été supprimée depuis les débuts de la guerre. Le résultat fut que l'on se trouve actuellement dans l'impossibilité de continuer à assurer le service des pensions. Il était donc urgent de rétablir le système de la retenue. Ce fut pour les patrons charbonniers une nouvelle occasion de prouver leurs sentiments d'humanité. A -l'unanimité, ils ont décidé de prendre cette retenue à leur charge nour t,oule la durée dp la «rnprre. EXTERIEUR PAYS-BAS Défense d'exportation Le Staatsblad N° 10 contient un arrêté royal du 8 ' courant, interdisant l'exportation de la stéarine et autres acides sébaciques, de la paraffine, ainsi que de tous mélanges et sous produits de ces articles. ALLEMAGNE Défense d'exportation Le Moniteur de l'Empire allemand contient l'interdiction de l'exportation des manchons à gaz. NORVEGE Les frets Christiania, 12 janvier. — Les frets pour les ports de La Plata ont été portés à 150 .shellings à la tonne ; les frets pour charbon de Newcastle pour Gènes à 80 shellings et pour Bordeaux à 40 shellings. chronique industrielle A Charleroi La physionomie du marché charbonnier a été plus calme durant la dernière quinzaine. Les plaintes concernant la pénurie du matériel de transport ont été générales : actuellement, il y a une légère amélioration, mais la-situation est encore loin d'être normale. Cette absence de wagons en nombre suffisant poulies expéditions de combustibles cause un tort énorme à notre industrie charbonnière. A la Société charbonnière Monceau-Fontaine, les travaux d'installation du nouveau siège d'extraction n° 19 à Marchienne-au-Pont, au lieu dit « Bas-Longs Prés » se poursuivent normalement. Les deux puits sont bétonnés à une belle profondeur et l'enfonce-; ment est régulier. Des étages d'exploitation et retour ; d'air sont établis à 150 mètres, 200 mètres et 260 mètres. La même société a abandonné les puits d'extraction' et d'aérage du siège n° 16, qui sont remblayés sur toute leur hauteur. Le charbonnage de Ressaix creuse un nouveau siège d'extraction non loin de la sucrerie de Péron-nes-lez-Binche, où les sondages préliminaires ont recoupé un important gisement de charbon à coke. Le nouveau siège prendra le nom de Sainte-Elisabeth. L'enfoncement a été plusieurs fois contrarié par d'importantes venues cl'eau, dont on s'est rendu maître. XXX Bien que la situation du marché sidérurgique paraisse quelque peu meilleure — sur l'ensemble, on a enregistré quelques commandes — il est indéniable qu'elle est toujours fort précaire, car, en dépit des concessions consenties par nos industriels et des prix très bas qu'ils ont dû se résigner à accepter, les affaires sont toujours aussi rares et d'aussi maigre ; volume. ' Les ateliers de construction de la Biesme à Bouf-fioulx sont mis sous séquestre. On sait que le Conseil d'administration de cet établissement avait été entièrement renouvelé en ces derniers temps. S:i fabrication comprenait principalement les locomotives, les grues, les frappeuses de boulonnerie, I machines-outils, gazomètres, réservoirs, etc. Cette société, constituée en 1906, au capital d'un million, poursuivait les travaux de modernisation de ses usines et allait s'équiper pour faire les moulages d'acier, la chaudronnerie, les grues roulantes, les appareils de levage et les installations de manutention mécanique. XXX L'industrie cloutière de Fontaine-l'Evèque a repris maintenant sa fabrication dans les sept importantes usines. informations financières Bruxelles, 13 janvier. — Ce n'est pas précisément l'animation qui domine aujourd'hui ; les affaires ont même plutôt une tendance au calme. Nous aurons certes de meiHïèures séances à enregistrer dès que le : grand public connaîtra mieux le fonctionnement actuel de la bourse. En attendant, signalons quelques transactions en Tanganyika vers 621/2 et 63. L'Union Minière est assez active et cote de 855 à 865 et reste demandée à 870. En Barcelona, il y a argent à 65. La 100e Kasaï à 53 et 53 1/2 est ferme. L'Argentine Rails est bien tenue aussi. Notre 3 p. c. national mai-novembre fait de 68 1/4 à 68 7/8, selon les coupures. Les Bons du Trésor se maintiennent et le Crédit Communal 4 1/2 se tient dans les environs de 99 3/4. Les Lots Vicinaux sont fermes à 93 ; il en est de même des lots de villes en général. Voici les cours précédents : Bruxelles 1902, francs 751/2 ; Bruxelles 1905 à environ francs 65 1/4 ; Anvers 1887, fr. 75 ; Anvers 1903, fr. 64,50 ; Bruxelles-Maritime, fr. 59,75 ; lots de Gand, 60 ; Liège 1860, fr. 117,50 ; Liège 1853, fr. 91,75 ; Liège 1897, fr. 61,50 ; Liège 1905, fr. 61 ; lois d'Ostende, fr. 53 ; lots du Congo, fr. 67 1/2. Au groupe bancaire, on reste vendeur en Banque Nationale à 3225. Les tramways sont assez bien travaillés aujourd'hui.U y a des offres en dividende Buenos-Ayres, des demandes en dividende Espagne Electriques et on nous cite le cours de 55 en dividende Anvers. Un peu plus d'activité aussi au groupe sidérui'gi-c|ue. On demande les Providence Russe B et C. Eu Estampage du Donetz, il y a argent à 275 en privil. et à 350 en dividende. D'autre part, cette dernière est offerte à 375. Les bons titres charbonniers sont toujours recherchés, mais les vendeurs ne se montrent qu'aux prix suivants: Ans Rocour, 5% obi., à fr. 475,— ; Arbre St-Micheî, act. à fr. 340,— ; Charb. Belges, cap., à fr. 270,— ; Concorde,à fr. 1100,— ; Esp.Bonne-Fortune 4 1/2 % obi., à fr. 455,— ; Houillères Unies 4 1/2 % obi. à fr. 450,— ; Houillères-Unies, act. à fr. 550,— ; La Louvière et Sais, act. à fr. 140,— ; Maurage, act. à fr. 1.400,— ; Minerie, à fr. 375,— ; Monceau-Bay-morit, à fr. 125,— ; Ormont, act. a f:. 320,— ; Quàtre-Jean, à fr. 440,— ; Strépy-Bracq, t g.iies, act. à fr. 1.350,— ; Unis-Ouest Mous, act. a fr. 685,—, et les acheteurs à : Abhooz, act. à fr. 450,— ; Arbre Saint-Michel, act. à fr. 320,— ; Centre du Donetz, à fr. 95,— , Forte-Taille, à fr. 625,— ; La Haye, act. à fr. 2.S0,—• ; Laura, cap. à fr. 725,— ; Mariemont, act. à fr. 1.650, — ; Maurage, act. à fr. 1.275,— ; Strépy-Brac-quegnies, act. à fr. 1.250,—. On essaye de nouer une affaire en glaces d'Au-velais, mais en vain. La jouissance Moulins des Trois Fontaines de Vilvorde est demandée à 625. COURS DU CHANGE Rotterdam, 14 janvier. — Londres, fi. 10,77 ; Berlin, (1. 41,90 ; Paris, n. 38,80. Amsterdam, 14 janvier. — Londres, fi. 10,82 ; Berlin, 11. 42,35 ; Paris, fl. 38,90 ; Suisse.fi. 43,50 ; Vienne, fl. 23,75; Copenhague, fi. 61,50; Stockholm, fl. 62,50. Londres, 13 janvier. — Amsterdam et Rotterdam, à trois mois, fi. 10,65 ; court, II. 10,87 ; Paris, 3 mois, fis. 23,29 ; court, frs. 27,85. Petrograde court, Rbl. l(ju 1/2. BOURSE DE NEW-YORK New York 13 janv. 13 janv. :2 janv. :13 janv. |12 janv. Hypothèques' . j 13/4-21 !3/4-2— OnlariodtWestern,or ! 2S 1/4 v9 1/4 Cnan8fis.Londr. C.T 4,77 — : 4.773t Norfnern Paci.'., ord, 115 3/4 115 7/8 Chee r., Londr.60d. v 4 7 50 * 72 Norfo.iu Western,ord; 119 3/-»1120 — Change s. Paris vue. 5 84 11 5,84— Norf.£Wesl.4%c.obl ".«12 1195/8 Ch?nge s. Berl n 76 - 71 5/8 Pennsyîvania, ord. 58 5/8 58 5/3 ai^ent . . . . -6 7/8 57 - Philad. & Read., ord. 813/4 82 3/8 Phiiai.<tRead.,lepréf 43— -^3— FONDS GrealNorthern, I «préf 124 ' /2 124 3/4 Amérique 2 p.c. obi 99 99 — TexisdtPacific, ord. 0 3/4 8 5/8 Atch. f, & S, F. % «C6 1/1 106 1-2 Southern Pacif., ord. 102 102 1/4 Aich. T.<£S. F. a.ord 106 1 2 1 OS 7/8 Southern Rail//., ord. 231,4 227/8 Atc.TJ {j.F.Mgb.4% 94 3':< 94 :,8 SouthernRailw.,prêt. 64 1 -2 63 -- Atch.T.dS.F. a.p éf. 99— 9i Union Pacific, préf. 137 1/2 '38 !/8 Am.Car&Foundryor. 6^ 3/4 67 1 /4 UnionPacif.4%, obi i 97 3,4 97 5/8 8altim. «£ Ohio, ord. 94 3/ 94 3,4 Wab.S1 LouisAPac ,o '6 i/3 16 • /8 Canad. Pacific, ord. '78 3MI/9 - Wab.S'LouiS(6Pac„pr 47!/2 47 3/4 Chesap <S0hio,ord.; 64 3/4 64 3/4 Amalgamaî.Copper,o Chic.<feNorth West.o. '3 - il32 1/2 AnacondaGopper,ord 88 V-2 89 1/8 Chic.Milw.ASt.Paulo 10 U 100 5/8 U.S.Steel Corp..ord. 851'4 86 - Rock Island ord. . 18 ;/2| 18 '/8 U S. Steel Corp, ,préf. 117 3/4 11/3/4 Am. Smelt<£Ref.C°,u. '4 i î 07 i/2 U.S. Steel Corp. 5% Bethl.SteelUorp.,ord 430 - 4.0 - 2» H. Obi. 104 104 1/3 DeRV.ARio6rar.de,g. 12 1,4 j 11 Amer:c.3eeîSug.,ord 86 1/2 68- ErieRailway, ord. . 41 5/rf ; 41 1,2 American.Can. ord. 81 3/4 62 Eric Railv/., 1 préf. 56 1/2:56 3/4 Unit. Sugar Co, ord. 62 — 62 1/2 Erie Railw., 2° préf. 50 | 52— Amer.HideiLeath ,pr ?3 !/4 53 1/2 Erie Railw. Gen.Lien ^6 3/4 76 7/8 Amer. fe!.<£Tel.,ord, '27 — 127 — Illinois Central,ord. !07 — !07 - Am.Tel.4%conv.obl.j i'O 112 100 1/2 Kans. City South., ord 30 '2 30 3/^ intfirn.Cont.Rubb0r,o '4 '4 1/2 Kan .CitySouth., pr. 62 62 lnterr.Meic.Mar.,ord 19 7/8 20 1/4 louisv.ANashv.,ord. V. io '26 Intern.Merc.Mar.,pr. 78 1,4 78 1/2 Nat.Rlw.ofMex.,1pr. 23 - 2 < 2 înt. Merc. Marine Nat RIw.of Mex.,2pr. 8 3/4 n 3/4 41,2% obi. 98 — 99 1/8 ;ss.Kans.<£Tex.,ord 7- | 6 5/8 Pittsburg Coal. ord 311 /2j 31 3/8 Miss.Kansas&Texa^ CentralLeather,ord. 52 MQ\ 52 '/? 2e h.g.-ob!. 49 1/2 49 1/2 lnterbor.Metrôp.,préf 76';i 76'/2 Missouri Pacific.,ord 5 5/8 5 1/2 lnterbor.Metrop.,ord. 19 3/4 19 3/4 N.-Y.Cenlr.£Huds.,o 109 3/1 110 ' ; 8 Studebaker Cor., ord. '42—144 Mont.Dom.S'.Corc . 461/4 ! — BOURSE DE LONDRES Londres 13 Janv 13janv. 12 janv ,13 janv. i 12 janv. Consol . . . .; 59— 1 51 - South. Railway. . — ; 24 38 RépuDiiq Argentine.. — 7U — Union A . . .,141 14J 18 4% Brésil . . . 45 1,2 — Wab., préf. . . - 4% Japon . . 677/8 67 3/4 U. S. Steel A. . 89 7/i 8^ 1/4 ■Japon 1905. . . 94 - 91 Amalg. C. ... — - — - Mexique inter. . , — — Great Cobar. . . — pérou. oïd. . . . 4 1/2 Columbia ... - - — Pérou, prei. . . 22 7/8 - Vôr.. . . . ! — Portugal. ... — Mexic. pr. . . . - - — Russie 1889 . . 1 - Rock Isl. ... - Marc, of A . . j 15 t- j 15 1/1 Randmine ... — Turquie. . . . — -- — Marine, or. . . — — 31,2'% Uruguay. ., 59"2 j 59 - Shell — 5% Uruguay . | ! — Rio Tinto ... Acht. Top . . . 1117/8 ,110 3 4 Anaconda . . . Préf. d» A . .103 il03 1/8 Schib., pré'. . . - - Denver t Rio Grande^ 127/8 123/8 Schib., ord. . . - — Erie, or.t. . . . 43 5/8 42 7/3 Kon. Petr. . . ' - Missouri . . . 71/8 j 7 78 Escompte . . . 5316p 53/l6p Ontario A. ... i 30 — Argent . . . • 27 - d 26 — c South. Pacific . . \06 !,2 il06 1/4 I BOURSE DE PARIS °3ris 12 Janv. i ! 2 janv. 11 janv. 1 ' 2 janv. ' 1 ianv. 3% rente française ! 63 50 63 60 Banque ottomane . 1 - — 31/2% rente française Suez Canal, parts . I — 4% Egyptien unifié. Créd. Fonc. Egyptien 575 578 - Rente italienne. Turquie 4%, unifié. — 4% Japon 1905 . 77 05 , 77 — Rio Tinto, parts . 11571 — '1585 — 5% Japon 1907 . — - I — Shansi Mines . . 16 — Portugal 3% . . 57 60 57 40 Cape Copper . 57 50, 63 — Russie1889,Con.4% DeBeers,déf sh. .i 305 - 30450 3% Russie 1896 . - — De Beers, préf.. 351 5% Russie 1906 . 8250 >c3— Chartered B.S.A. . 1325 41/2 % Russie 1909 - - Con.G. Fields, ord. 3175 31 — Serbie 4% '895 . — Crown Mines - — Espagne 4%, Etr. . 87 50 87 30 East Rand . . . 3 ' - 30 - Banque de France. 4450 — 4450 - Randfontein. . . Banque de Paris . Rand Mines. . . 11150 1 ' 1 — Crédi Lyonnais. . 975— 970 — Robinson Deep. , —— BOURSE DE PARIS Paris,'3 Janv. 13 janv 12janv. 113 janv. 12 janv. 3% rente française. 63 40 63 :0 Est français. RussieH89,Con.4% - - Rio Tinto, parts . >575 — 1570 — 41/2% Russie 1909 — Mexique Int. 5% 1 - — — Serbie 4% 1895 — — Lots ' urquie . — — —- Espagne 4%, Etr 87 50 87 50 Chango Berlin,court — Portugal 3% . . 57 55 57 60 Che8s.Amsterd..court — — 265 - Turquie 4% unifié . - — — - Chees.Londres,court 2785 27 84 Charbonnages de Bonne-Fin La production d© la Société de Bonne-Fin a atteint en 1903 près de 310.000 tonnes. Le Charbonnage de Bonne-Fin a été constitué en société anonyme en juin 1855. Les fondateurs ont fait apport de la concession de Bonne-Fin, exploitée à cette époque par quatre petits puits (Sainte-Marguerite, Plomterie, Aumônier et Nouvelle Bonne-Fin, cf-eusés, les premiers jusque 300, 370 et 210 mètres) et de la concession de Baneux avec un puits de 350 mètres. L'apport comportait en outre les approvisionnements, les créances et un engagement de verser en 4 ans une somme de 500.000 francs. En représentation de cet apport, il fut créé 9000 parts sociales sans désignation de valeur. La société subsista telle qu'elle avait été constituée jusqu'en 1887. En cette année, un changement de forme fut décidé : la mise sous le régime des lois actuelles de 1873 et 1886. La concession de Bonne-Fin avait été accordée par décret impérial du 12 novembre 1806 sur 267 hectares. Des extensions accordées en 1826, 1827, 1830 et 1845 ont porté cette étendue à 565 hectares. La concession de Baneux accordée en 1840 s'étendait sous 122 hectares. Çe domaine minier n'a plus reçu de modification depuis cette fusion. Il s'étend sous Liège, faubourg S iinte-Marguerite, Sainte-Walburge, Haut-Pré, etc. Ses voisins som : La Haye, Hbrloz, Patience et Beaujonc, Levant d'Ans, Bonne-Espérance-Bntterie, Grande-Bacnure. L'exploitation ne s'effectue que dans la partie méridionale et orient île du gisement. Ln partie nord, entre Batterie, Pntience-Beaujoiic et le Levant d'Ans, est encore vierge de travaux. U est vrai de dire aussi qu'on se rapproche là du bord du gisement, et la possibilité d'une exploitation fructueuse y» devient plus ou moi;is sujette fi caution, tant à cause de la qualité plus maigre des charbons que du petit nombre de couches sur lesquelles il faudrait répartir le coût d'installations. Trois sièges sont en exploitation : à l'Est, le 'Baneux, à double puits, situé à. côté de la gare de Vi-vegnis ; au Sud, l'Aumônier à double puits et Sainte- n Marguerite à simple puits, à proximité de la gare de Haut-Pré. à Le puits de Nouvelle Bonne-Fin ne sert plus qu'à a l'aérnge. L i société extrait des produits gras et demi-gras convenant notamment pour générateurs et fours à '4 coke. Elle transforme une partie de son extraction en briquettes et boulets. Des installations de lavage et it de triage ont ét-: installées ou perfectionnées récem-i. ment. le 1-1 lui est imposé d'assez minutieuses précautions ;s contre le grisou, spécialement à ses sièges Aumônier ; et Baneux. Les venues d'eau dans la concession sont •s assez importantes. L'éimisement a notamment été en i- 1903, pour les trois sièges, de 2.233,888 mètres cubes,. l\ soit huit fois la quantité /le charbon produite ; elles 1 ; représentent une venue moyenne par 24 heures de u' 6120 mètres cubes. DrogueriesetHuileries Anversoises SOCIETE ANONYME >s établie à Anvers, avenue des Arts, n° 71 n MM. les Actionnaires sont invités à assister aux i- ASSEMBLEES EXTRAORDINAIRE ET ORDINAIRE n qui se tiendront le mardi 1r février 1916, respective-1. ment à 10 1/2 et 11 heures du matin, au siège social, •e avenue des Arts, 71, à Anvers. ORDRE DU JOUR : L" 1 " Assemblée extraordinaire : ,*e 1° Modification à l'article un des statuts : change-^ ment de la dénomination de la société en « Huile-_ lies Anversoises, société anonyme » ; Antwerpener Œlfabrik (A. G.) ; 2° Modification à l'article deux des statuts : Etablis-sement du siège social à Anvers ou dans l'agglo-' mération anversoise, y compris Merxem ; g. 3° Pouvoir à donner au Conseil d'administration de j. racheter, au moyen des bénéfices sociaux, les ac-,g lions de dividende ; 4° Modification à l'article 13 des statuts : Porter le r nombre maximum des administrateurs à douze, r. 2° Assemblée ordinaire : r- 1° Approbation du bilan et du compte de profits et pertes des exercices 1913-1914 et 1914-1915 ; 2° Décharge aux Administrateurs et Commissaires ; 3° Eventuellement nomination d'Administrateurs et ou de Commissaires : 4° Approbation de conventions conclues sous îé-serve de la décision de l'assemblée générale des r- actionnaires et mesures d'exécution en conséquence.r- s» Pour assister aux assemblées, MM. les Action-; 0- naires devront se conformer à l'article. 30 des sta-a tuts et déposer leurs actions dans un des établisse-s. ments suivants, au plus tard le 27 janvier prochain : '' Au siège social, à Anvers ; Banque Centrale Anversoise, à Anvers ; Banque de Crédit Commercial, à Anvers ; Banque de Commerce, à Anvers ; Vi Firme Ide De Wilde, à Anvers ; Banque Internationale, à Bruxelles; 8 Firme Wilh. Werhahn, à Neuss. 8 — s Briqueterie Mécanique St. Pierre SOCIETE ANONYME A HEMIXEM 1 SIEGE SOCIAL A HOBOKEN 8 0 Messieurs les Actionnaires sont convoqués en g ASSEMBLEE GENERALE STATUTAIRE le mardi V g février 1916, à 3 heures de relevée, à Anvers, Hôtel 4 du Midi, Marché-aux-Œufs. 8 ORDRE DU JOUR : 1° Bilan et compte de profits et pertes réunissant deux exercices au 31 octobre 1915 ; 3 "2° Décharge-aux administrateurs et commissaires; 3°-Nomination de deux administrateurs, et d'un commissaire ; 2 4° Divers. 2 Pour assister à la dite assemblée le dépôt des 2 actions devra se faire au plus tard le 27 janvier * 1916, à Hoboken, en l'étude du notaire Vermoelen. \ Drukkerij en Publiciteit 5 " FLOR. BURTON " Naamlooze Maatschappij te Antwerpen BIJEENROEPING EENER 1 BUITENGEWONE ALGEMEENE VERGADERING De aandeelhouders der Naamlooze Maatschappij «Drukkerij en Publiciteit Flor Burton », te Antwer-peu, worden verzocht de buitengewone algemeene vergadering bij te wonen welke zal plaats hebben op deu maatschappelijken zetel, Korte Nieuwstraat, 28, te Antwerpen, op Vrijdag vierclen Februari 1916, om 9 uren 's morgends. DAGORDE: 1. Verslag van den Bestuurraad en van het Kollege der Commissarissen. " 2. Bilans en rekeningen van aanwinsten en verliezen 6p V(>ov 1914 en 1915. Goedkeuring. -d 3. NVijziging der statuten, en onder anderen van art. 6, II, 17, 18 en 28. Wijziging van het stemrecht • der aandeelhouders. '■ '*• Benoeming van v i j f Beheerders en van twee Commissarissen.Volgens art. 21 der standregels mogen stemgerech-tigden zich ter vergadering laten vertegenwoordigerî, dOch alleenlijk door eenen anderen stemgerechtig-q den aandeelhouder voorzien van eene volmacht. Deze volmacht moet ten laatste op 27 Januari inge-5 diend worden ten bureele der Maatschappij, Korte Nieuwstraat, 28, te Antwerpen. Transports pour toute la Belgique : de marchandises par service accéléré et à prix réduits S adresser : I 65, RUE SANDERUS, ANVERS. La maison s'occupe des formalités de sortie. ;n 1 SERVICE REGULIER ET DIRECT et ENTRE 10, Anvers, St-Nicolas, Lokeren, Gand, Bruges, Oostende, 2C Blankenberghe, Heyst et tout le littoral BRUGES, GAND, ALOST ET BRUXELLES pour marchai, dises et petits colis ™ J. SAEYS - DE CALUWÉ A BRUGES Pour ANVERS s'adresser s' 45, rue Nationale, 45, DEPARTS TOUS LES MERCREDIS, A MIDI n- I III—II »»—WB— IS 6' Mannheimer Lagerhaus-Gesellschait e* (Agence Générale) e, é- En charge pour il DUISBURG - COELN - MANNHEIM la le bateau MANNHEIM 20» nt ||' A suivre par des départs réguliers le Pour frets avantageux pour TOUTES LES DESTINATIONS a_ RHÉNANES s'adresser aux bureaux ''e_ Canal au Sucre, 5, H ans Um

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires belonging to the category Financieel-economische pers, published in Anvers from 1858 to 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods