Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

295 0
09 December 1914
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1914, 09 December. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 14 July 2020, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/707wm14h8f/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

ANVERS, Mercredi 9 Décembre 1914 Le numéro 20 centimes Cinquante-septième Année - No 17.178 PRIX DE L'ABONNEMENT : PAYABLE PAR ANTICIPATION : Anvers Frs 10,— par trimestre. Intérieur .... ,,11,50 „ Hollande et le Grand ( 1^75 Duché de Luxembourg ( " ' Autres pays de l'Union Postale Frs 16,— par trimestre. On s'abonne dans "tous les bureaux de poste LLOYD ANVERSOIS DIRECTION & RÉDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14 —ANVERS Téléphone : 3761 Annonces : 25 centimes la petite ligne. - - 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne. Emissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Astronomie 10 décembre Lever du soleil 7 h. 33 m. matin — ( 7.33) Coucher du soleil 3 „ 37 „ soir = (15.37) Lever de la lune — „ — „ soir = (—.—) Coucher de la lune . . . . 11 „ 55 „ matin = (11.55) Dernier quartier le 10 déc. . 11 „ 32 „ matin = (11.32) Nouvelle lune le 17 déc . . . 2 „ 35 „ matin =- ( 2.35) Premier quartier le 24 déc. . . 8 „ 25 „ matia — ( 8.25) Pleine lune le 1 janv. . . . 12 „ 20 „ soir = (12.20) Haute marée à Anvers Matin Soir 10 déc. 8 h. 10 in. = ( 8 h. 10) 8 h. 27 m. --- (20 h. 27) 11 déc. 8 h. 55 m. = ( 8 h. 55, 9 h. 27 m. = '21 h. 27) 12 déc. 10 h. 02 m. = (10 h. 02) 10 h. 37 m. = (22 h. 37) Haute marée à Terneuzen Matin Soir 10 dîc. 6 h. 32 m. = ( 6 h 32) I 7 h. 05 m. = (19 h. 05) 11 déc. 7 h. 40 m. = ( 7 h. 40) 8 h. 15 m. =-(20 h. 15) 12 déc. 8 h. 51 m. = ( 8 h. 51; | 9 h. 26 m. — (21 h 26) Hauteur du Rhin Cologne 7 déc — m Strasbourg 7 die. — m Huningen „ — (l Lauterbourg „ —... Kehl — „ Maxau „ — „ Mannheim „ 2.42 „ Gefmersheim „ — „ Caub 1.53 Mayence 0.40 Ruhr or t „ — „ Bingen „ — Duisbourg — Coblence 1.78 Lobilb .. — „ Dùsseldorf „ - „ Waldshiit — „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 7 déc.2.14 — m. Heilbronn 7 déc. 0.70 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee ireves i oec. u.ou m. | Constance / dec. — m Port d'Anvers ARRIVAGES DU 8 DECEMBRE si. Zeelani), (le la Hollande, en lest. St. N'uvERHEin, de la Hollande, avec un chargement de poissons. si. Amstki., de la Hollande, avec 100 tonnes de marchandises diverses. Si. Union I, de la Hollande, en lest. Allège Bade.nia 29, de la Hollande, en lest. Allège Mannheim 28, de la Hollande, en lest. Allège Badenta 20, de la Hollande, en lest. Allège Badema 23, de la. Hollande, en lest. Allège Orinoco, de l'Allemagne, avec 808 tonnes ;le charbons. Allège Maria, de la Hollande, avec 250 t. tourbe. Allège D): Vroitw adriana, de la Hollande, avec un • chargement de moules. Allège De Vrouw Louisa, de la Hollande, avec un chargement de moules. Allège De Factor 3, de la Hollande, avec un chargement de marchandises. Allège Rosalie, de la Holl.inde, avec un chargement île moules. DEPARTS DU S DECEMBRE Si. Tei.kuraaf 2, pour la Hollande, avec des marchandises diverses. St. Zeeland, pour la Hollande, sur lest. St. Nijverheid, pour Bruxelles, aeve 8 t. poissons. Si. Amstel 4, pour Bruxelles, avec des marchandises diverses.. Allège Pr. Goemare Grisar, pour l'Allemagne, avec 9:'.f> tonnes maïs. Allège Fendel 48, pour l'Allemagne, avec 630 tonnes froment. ■ Allège Cornei.ia 4, pour !a Hollande, sur lest. Allègre Rosalie, pour Bruxelles, avec un chargement de moules. Allège Gebroeders, pour Bruxelles, avec un cliar-É «renient de moules. Allège Wii.HELMi.NA, pour Bruxelles, avec un charge- ment de moules. Allège Isabei.l.v, pour Bruxelles, avec un chargement de moules. Allège De Vrouw Cornei.ia. pour Bruxelles, avec un chargement de moules. VILLE D'ANVERS REMUNERATION DE MILICE. PAIEMENT. AVIS. Le Bourgmestre porte à la connaissance des parents de soldats rappelés, domiciliés à Anvers, (jue la rémunération de milice leur sera payée de ■ nouveau les jeudi, vendredi et samedi de chaque seni-iii entre 9 heures du matin et 4 heures de l'après-midi heure de la Tour . Les épouses des soldats rappelés, à qui la rémunération a déjà été payée et qui ont reçu une carte, H pourvue d'un numéro d'ordre, doivent se présen-iL>f, cette semaine-ci, également entre 9 et 4 heures, heure de la Tour . Jeudi, 10 décembre, celles dont la carte porte le numéro 1 jusques et y compris 1000 ; Vendredi, Il décembre, celles dont la. carte porte le numéro 1001 jusques et y compris 2200 ; Samedi, 12 décembre, celles dont la carte porte 1° numéro 2201 ou un numéro supérieur. Les femmes qui ne se sont pas encore présentées, peuvent toucher la rémunération un (les jours susmentionnés.Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC Avocet. — Maassluis, 6 décembre. — Le steamer j anglais Avocet, à la sortie, est retourné à Hoek van Holiâhd avec une avarie de chaudière. H Leto. — Rotterdam, 5 décembre. — Le steamer I néerlandais Leto, en route de Rotterdam pour New-York, est entré à Horta pour faire le plein de ses j soutes à charbon. Mexico. — St-Michael, 3 décembre. — Le steamer i français Mexico, allant de New-Orleans au Havre, a fait savoir par télégraphie sans fil qu'il se dirige V sur Sf-Michael, son chargement s'étant désarrimé. Nygaard. — Esbjerg, 2 décembre. — Une accalmie s'étant produite les "bateaux de sauvetage ont pu commencer à secourir le steamer Nygaard. La posi-I tion de ce vapeur n'a pas changé. On devra très I probablement décharger sa cargaison. Prinz Friedrich Wilhelm. Le steamer allemand H Prinz Friedrich Wilhelm, du Xorddeutscher Lloyd, H jaugeant 17.000 tonnes, s'est échoué près d'Odde, I dans le fjord de Hardanger. Richard. — St-Michael, 2 décembre. — Le steamer néerlandais Richard, relâché ici dernièrement ayant le tuyau à vapeur principal crevé, a quitté j le port aujourd'hui continuant le voyage sur New-York. Voir L. A. du 2 décembre). Ristelhueber XI. — Wemeldingen, 5 décemb. — Le I bateau allemand Ristelhueber XI a été projeté par I la tempête contre un bateau-aak et a contracté I une voie d'eau à l'avant. L'ouverture sera bouchée Kogaland. — Plvmouth-, 3 décembre. — Le stea-I Hier norvégien RogalÂnd a sombré par 45° 48' N. et I ~° 35' O. L'équipage a été ' sauvé par le steamer I Cymrian. I Actes de Sociétés, déposés au Greffe du Tribunal de Commerce d'Anvers Réélection et bilan : Société Anonyme de Terres et Domaines La Pata-I gonik, à. Anvers. Le mandat de commissaire de Mr I Prosper Creutz est renouvelé pour une nouvelle I période de 6 années. Le Conseil d'Administration ■ est composé de MMrs Fréd. Speth, négociant, à ■ Anvers, président ; Ch. Good, négociant, à Anvers ; I L' Saunders, négociant, à Otway-Station (Chili) ; ■ Ern. Van Peborgh. négociant, à Buenos-Aires ; Al- ■ fiert Kreglinger, négociant, à Anvers, administrai I teur-délégué ; Prosper Creutz, banquier, à Anvers, ■ commissaire. Bilan au 31 mars 1914. Collège d'administrateurs et de commissaires : ■ Société Anonyme Caisse Internationale de Liquida- ■ et de Garantie des Opérations en Marchandises, ■ « Anvers. Administrateurs -. MM" Comte Emile Le ■ «relie, banquier, à Anvers; Ferd. Carlier, ingé- ■ jiieur, à Anvers; Léon Elsen, administrateur de ■ banque, à Anvers; Henry Terre], directeur de ban- ■ Ç'ie, à paris; — Commissaires: MM™ Ed. Bimge. ■ commissaire de sociétés, à Anvers ; Chev. R. de ■ au0,1theete de Tervarent, banquier, à Anvers, et ■ Alfred Grisar, administrateur de sociétés, à Anvers. Tribunal consulaire Sous ce titre nous avons publié dans notre nunién du 4 ccurant un article au sujet de la^compositior de ce tribunal. Complétons les renseignements donnés en disan qu'il y a 59 au lieu de 68 magistrats (président vice-présidents, juges et juges-suppléants, en tout quand le tribunal est au complet . Actuellement 30 magistrats, récemment élus ei institués au mois d'août j ne pourraient siéger n'ayant, vu les circonstances du moment, pu pré ter serment. Des 29 magistrats actuellement en fonctions, envi ron la moitié sont à Anvers et siègent suivant les besoins du service, notamment, en dehors des magistrats déjà indiqués dans l'article précité, Mr le Vice-Président Charles Corty, f.f. président, Mr le Président de chambre Charles Randaxhe, Mr le juge-suppléant Hector Van Wouwe, etc Nous ajoutons que le tribunal, le Président et. le greffe sont, suivant les besoins du service, tous les jours à la disposition des justiciables. Services des Tramways TRAMWAY VIEILLE BARRIERE A M ARIABURC HOOGBOOM Les trams partent toutes les demi-heures à par tir de 7 h.35 du matin de la Vieille Barrière. (Dernier départ à 8 h 05 du soir.) De Hoogboom les trams roulent à 8 h., 8 h. 30, 9 h., 9 h. 30, etc., jusqu'à 9 h. du soir. Informations financières Cours du change Amsterdam, 7 décembre. — Londres : chèque, 11. 11.94 à 12.04. — Berlin, chèque fl. 54.10—54.60. — Paris, chèque fl. 47.75—48.25. La A. (i. Panzerkassen-, Fahrrad- und Maschinen fabrik, vorm. H. \V. Schladitz à Dresden distribuera un dividende de 6 % (c. 9 %) pour les actions de priorité et 1 % (c. 4 %) pour les anciennes actions. La Atchison Topeka et Santa Fé Railway Company s'est entendu avec le Western Pacific pour former une ligne de transport qui permettrait d'arriver à Sacramento en traversant les lignes de la Northern Electric Railway Cy. Cette convention est faite pour 25 ans. La Atchison donne au Western Pacific une indemnité d'environ -S 70.000 par an, dont le montant est égal à 2 1/2 % de la valeur des propriétés du Western Pacific entre Sacramento et Stockton. La Atchison prend en plus 50 % des contributions pour son compte. Rheinmuhlen A. G. Dùsseldorf Après amortissements et réserves importants, il sera proposé à l'assemblée générale du 30 décembre prochain le même dividende de l'année dernière, soit 9 %. PARTIE COMMERCIALE CAFE Amsterdam. ; décembre. — Java : auj., 46 1/2 ; pire., 46 1/2. Santos : déc., auj. 33 3/8, préc. 33 3/8 ; mars, auj. 29 5/8, préc. 2.9 5/8 : mai, auj. 29, préc. 29 ; sept., auj. 26, préc. 26. CEREALES ET FARINES Londres, 2 décembre. — Froment. - Dans l'attente de l'amélioration des marchés d'Amérique les teneurs étaient de nouveau bien disposés. Pour les Pacific Qualities on donnait des prix augmentés de 6 (1. Des qualités indiennes n'étaient pas offertes pour le moment. On cote : Red Walla, ch. ; déc. 48/-, janv./fév. 48/6. Ilard Winter N° 2, déc./janv. et janv./fév. 47/3, Beau White Kurrachee, ch. nom. 50/-. N° 1 Northern Mauitoba, arrivé, est vendu jusqu'à 45/6 à 45/9. N» 2 en route, jusqu'à 45/6 à 45/9. Orge. — Très ferme avec grande demande. Supe-rior jusqu'à N° 1. Orge à brasser de Californie par voilier La Fontaine 14.500 qrs, en route, est vendue jusqu'à environ 34/3 fincl. risques de guerre) et 18.000 qrs pour Grenada, pour novembre jusqu'à 33/— sans risques de guerre). Maïs. — Reste ferme, soutenu par la bonne demande |pour les Pays-Bas e: les prix montrent de nouveau une augmentation de 6 d. La PÏata 5169 tonnes par st. Dartmouth en route, est vendu jusqu'à 26f6 (vers les Pays-Bas),- 5825 tonnes par st. Drumci.ifff. pour 24 novembre jusqu'à 26/9 (vers les Pays-Ba.s). Des parties fermes et plus hautes. La Plata, en route, est vendu jusqu'à 26/6 pour 15 décembre janv. jusqu'à 26/9, pour déc./janv. jusqu'à 26/4 1/2 ét pour janv./févr. jusqu'à 27/1 1/2 et 27/3. Avoine. — Plutôt plus ferme. Bahia Blanca pour déc./janv. est vendu jusqu'à 22/7 1/2 et pour ja.il-vier/févr. jusqu'à 22/4 1/2, ce dernier prix- est désigné pour tous les ports pour janv./févr. et 26/9 pour N° 3 Wliite Canadian, en route. Graines de lin. — Avec peu de demandes et en baisse. Çalcutta à Londres, disp. et en route 46/— vendeurs. Budapest, 7 décembre. — Froments. Ou cote : auj., 21.05—21.7<) c. - Seigle : auj., 16.60—16.80 c. — ORGE : auj., 1450—14.5O c. — Avoine : auj., 12.40—12.80 c. — Maïs ; auj., 11.35—11.65 c. ; nouveau maïs auj., 9.40—9.70 cour. Sydney, 2 décembre. Graines. — Les statistiques i'u Gouvernement disent que la production de fromeit sera augmentée de 1.135.000 hushels sur -son évaluation précédente. Il avise qu'il y a 4.138.000 d'acreti,cultivées de froment. Il évalue la production de froAent à 15.7(M).000 bushels. Il attend que chez les me ili i ers ou paysans qui ont en main 1.400.000 bushels,\ il y en aura 3.000.000 ou même 4.000.000 de disponibles pour l'exportation. D'Adelade il est signalé que la récolte de froment au Sud i/i l'Australie montera à 4.664.761 bushels. La production du pétrole Orion Petroleum C La production du pétrole s'élève à 8.610.000 kg. pendant le nois de novembre, contre 10.160.000 kg. pendant la piriode correspondante de l'année 1913-1914 et 6.340.0)0 kg. pendant la période correspondante de l'antre 1912-1913. (tussian Petroleum C° Production d'ç la semaine jusqu'au 28 novembre : 88.990 ponds; s'enaine précédente, 91.064 ponds. Ribi Eibat Production de a semaine jusqu'au 28 novembre : 1024 tonnes; seniiine précédente, 1026 tonnes. Jew Schibcueff Production de la semaine jusqu'au 28 novembre : 2028 tonnes ; semaiie précédente, 1205 tonnes. Jral Caspian Production de la semaine finissant le 28 novembre : 2810 tonnes, contre 3955 tonnes la semaine précédente.Renseignements commerciaux COMMERCE DES MACHINES A TRAVAILLER LE BOIS DANS LE G3AND-DUCHE DE FINLANDE tUSSIE) Comme il n'y a pas, en Finlande, moins de 670 établissements d'industié du bois, et 564 scieries mécaniques, il est évidmt que le Grand-Duché est un marché de premier irdre pour toutes les machines propres aux travaux qui se font dans ces établissements.La plupart des machaes importées actuellement proviennent d'Allemagne, de Suède, de Norvège, du Danemark et des fabriquas finlandaises. Etant donnée l'importance de ce commerce dans ce pays ainsi que les positions acquises par les fournisseurs actuels, le sml procédé efficace pour s'introduire en Finlande strait d'y envoyer un ingénieur technique de premier ordre. Cet agent' visiterait les principaux établ.ssements du pays pour leur démontrer les avantages des articles qu'il pourrait leur offrir. Parmi les principaux cmtres qu'il conviendrait de faire visiter on peut cier : Helsingfors, Kotka-, Wiborg Heinola, Bjorheborg, Tarr.merfors, Abo, .Takobstadt et enfin Uleaborç. Association des intérêts maritimes de GAND Rapport annuel présenté par le Comité à l'Assemblée générale du 24 avril 1914 (SUITE.) CHAPITRE III. L'ADMINISTRATION DOUANIERE AU POINT DE VUE MARITIME S 9. — Nécessité du contreseing du courtier pour la déclaration en douane. Des courtiers maritimes ayant signalé à diverses reprises au Bureau de l'Association que la douane acceptait des déclarations et délivrait des documents aux destinataires sur simple connaissement, il fut écrit par nos soins à cette Administration au cours du mois de mars de l'année écoulée afin que celle-ci exige à l'avenir le contreseing du courtier. Notre Association faisait valoir que le capitaine, représenté par son courtier est responsable de la marchandise et assume toutes les responsabilités aussi longtemps qu'il n'a pas reçu le connaissement dûment endossé et acquitté, que de plus il est fort difficile pour les fonctionnaires de 1a. douane de distinguer dans certains cas si "le document présenté est bien le connaissement ou une simple copie. Elle concluait à voir accorder au transport maritime le même traitement qu'au transport par chemin de fer, pour lequel il faut avoir acquitté les frais d'expédition avant de pouvoir disposer de la marchandise.Par dépêche n° 6672 en date du 28 mars 1913 le Ministre des Finances déclara que cette demande n'était pas susceptible de recevoir un accueil favorable. Il faisait observer qu'en vertu des dispositions légales en vigueur le porteur du connaissement seul avait le droit de se faire délivrer le chargement par lr> capitaine et que dès lors il était hors de doute que la douane n'avait pas le droit de refuser une déclaration présentée par une personne en possession de cette reconnaissance alors même qu'elle n'était pas revêtue du contreseing du courtier. Notre Association fit observer à cette Administration que puisqu' « én vertu des dispositions légales « en vigueur le porteur dii connaissement avait seul « le droit de se faire délivrer le chargement par le « capitaine», il en résultait qu'avant, de délivrer les marchandises la douane devait s'assurer du consentement du "capitaine ou de son mandataire, le courtier.Par une lettre en date du 2:-i juin, la Direction des Douanes répondit que le droit de former et de déposer la déclaration en détail était reconnu au propriétaire de la marchandise, c'est à dire au porteur du connaissement. D'autre part elle fit ressortir qu'elle ne pouvait s'opposer à l'enlèvement de la marchandise, attendu que dès que les droits dus au Trésor sont payés sa mission est terminée. Notre Association précisa les motifs de ses précédentes requêtes dans une lettre en date du 8 juillet. A l'arrivée d'un navire l'écors doit être déposé par le capitaine, le cautionnement de son agent est engagé et le dit éc'ors doit être apuré en déans iin délai fixe. En cas de non apurement ou d'erreur, le capitaine est rendu îesponsable Si un réceptionnaire fait une déclaration erronée ou néglige un article figurant sur l'écors, s'il procède à l'enlèvement d'une marchandise avant de l'avoir déclarée, c'est encore l • capitaine qui est responsable. Il n'est donc que juste de le voir admis à contresigner ces déclara tion«r avant que la douane procède à la vérification et délivre l'acquit. L'Association insistait sur le fait que depuis quelques années le contreseing du capitaine est exigé pour toute déclaration se rapportant à une marchandise importée par les vapeurs des lignes régulières et qu'on ne peut expliquer l'exception faite ,à cette règle pour les marchandises importées par des navires irréguliers. S'il est vrai que la loi dû 22 août 1822 .donne au propriétaire de la marchandise le droit de former et de déposer la déclaration en détail et qu'en principe le porteur du connaissement seul a le droit de se faire délivrer le chargement par le capitaine, il n'est pas moins vrai que la possession- du connaissement ne constitue pas à elle seul un titre absolu à la propriété de la marchandise, l/ârt. 89 de la loi maritime du 10 février 1908 dit clairement que le porteur du connaissement, même revêtu d'un endossement en blanc a seul droit de se faire délivrer l3 chargement par le capitaine. Toutefois le même article de loi prévoit le cas oû il est produit plusieurs exemplaires du connaissement. Le capitaine doit alors s'adresser au Tribunal de commerce et faire nommer un consignataire pour lui délivrer les marchandises. En vertu du même article, le porteur d'un connaissement n'a pas droit à la marchandise, s'il est de mauvaise foi. Or 1 Administration de la Douane étant dans l'impossibilité : 1" de vérifier l'authenticité du connaissement, de reconnaître la signature du capitaine ou de son mandataire au port de charge ; 2°) de s'assurer si seulement un ou plusieurs connaissements ont été produits au capitaine : 3°) de se rendre compte si le porteur du connaissement est de mauvaise foi, elle ne peut avoir la certitude que le déclarant, qui se présente est bien le propriétaire de la marchandise prévu par la loi du 26 août 1822. Le capitaine seul est responsable de la livraison de la marchandise, seul il lui appartient de reconnaître l'authenticité du connaissement, de la signature y apposée. Lui seul sait si plusieurs connaissements ont été produits, peut apprécier si le porteur du connaissance est de bonne ou de mauvaise foi. L'Association concluait (pie vu la responsabilité du capitaine résultant du dépôt, de l'écors et de son apurement ultérieur, il était équitable et de plus il r'était nullement contraire aux dispositions légales que l'Administration exige que tonte déclaration soit contresignée par le capitaine ou son mandataire dont le cautionnement est engagé. Cette requête fut .soumise à un nouvel examen. Par une dé-pêche en date du 1er août 1913 rn° 15.948) le Ministre des Finances confirma que la douane n'avait pas le droit de subordonner la délivrance des documents à des obligations autres que celles déterminées par l'article 118 de la loi générale du 26 août 1882 et qu'il y avait d'autant moins lieu de s'écarter en la matière de la procédure en vigueur que l'Administration n'a. pas à intervenir dans les différends éventuels entre "les courtiers et les réceptionnaires. En conséquence la production du laissez-suivre ne r-ouvait être imposée à titre d'obligation formelle. Cette réserve faite Monsieur le Ministre admettait que pour les marchandises importées par des navires réguliers et qui sont déchargés dans les magasins spéciaux à cet usage gardés par la douane la pratique du laissez-su ivre s'adaptait assez bien aux circonstances, les dites marchandises n'étant pas surveillées par les courtiers. Il faisait observer qu'il n'en était pas .de même des marchandises déposées à quai dont la. douane n'assume la surveillance qu'au point de vue fiscal, le soin de les garder appartenant, aux intéressés. En conséquence l'Administration maintenait la décision prise par la dépêche ministérielle du 28 mars 1913. S 10. — Vœux divers Notre Association émet le vœu de voir : 1° Les marchandises en douane (en magasin on sur quai) effectivement surveillées sous la responsabilité de la douane ; 2° Rétablir le système de l'art. 122 de la loi générale concernant le mode de vérification ; 3° La loi du 26 août 1822 abrogée elle-même entièrement et remplacée par une loi plus en rapport avec les besoins modernes du commerce et de l'industrie ; 4° Reviser le tarif douanier belge, établir la perception des droits spécifiques au lieu des droits ad valorem, en profiter pour obtenir un traité de commerce avec la France qui fasse disparaître les surtaxes d'entrepôt, frappant les marchandises à l'entrée en France. (A suivre . \T 11 1 Perim. 6 déc. Passé de Padang,6déc. Arr. di iNouvelies de mer Gorontalo (s), Sind'oro (s), MOUVEMENT DES STEAMERS ET DES VOILIERS New-York ^ déc''' " Ar/'de Rotterdam ?. Java New YorK. déc. Arr. de Fremant|e 2s nov. Arr. di Amsterdam, 4 déc. Grimsby. 6 dèc. Arr.de Dubne (s), Rotterdam Pani pour R . D Nieuw Amsterdam » Keelung fs , New-York Gooiland (si, B.-Ayres ' ea >, o er am Boston 29 nov. Arr.de Sydney, 30 nov. Arr. d* Gravesend 3 déc. Arr.de Liverpool. 2 déc. Arr.de Kabinga'si. Calcutta Matoppo(s), New-York jp.va is) Juno s). Carloforte Galveston, 1 déc. Arr. de Auckland, 29 nov Arr. de |ava à Rotterdam La Pallice, 27 nov. Arr.de Jane Radcliffe (s).Cardiff c. f NT 7 , ... Dartmouth I déc. A- de ,u„.tiltn (S1> New.Yoik New-Orleans. 29 no, Arr. de Star of New Zeatand (s Dunbarmoor (s), otoyo (s . Port Talbot New-York Kurrachee wrdiiar. o aec. t asses de Portuguese Prince is', Montevideo, 6 déc. Arr.de Lizard, 3 déc. Passé de' Jacatra (s, San'tos 4 Epsilon (s) New-York Potsdam (s), Java a Rotterdam Parti pour Parti oour Rotterdam à Java Blotberg (s), Madtileno (s Manchester , , ,,, Falmouth. 1 déc. Arr.de Sfax à Rotterdam Tampico. 29 nov Arr de 6 ^ (s) Amsterdam (?) King Frederick (s). Genes, 7.déc. Arrivé de Georgian Prince ts). Buenos-Ayres. 30 nov. Rosaiio Jason (s», Amérique New-York Arrivé de Avonmouth. 1 déc. Arr.de Alexandrie. 1 déc. Parti pr Cap Vert 4 déc. Arr.de 29 Highland Watch (s), Flores (s). Calvocoressis 'si, Farmsum (s), - Marseille Java à Amsterdam Gibralta Cardiff à Fray Bentos 30 Madawaska (s). Cardiff Badische Actiengesellschaft fuer Rheinschiffahrt und Seetransport Rheinschiffahrt Actien-Gesellschaît vorm. Fendel Bayerische Transport Gesellschaft vorm. Theod. Fuegen G. m. b. H. Nous avons repris le service régulier d'Anvers pour toutes les destinations rhénanes. Actuellement en charge pour Mayence, Gustavsbourg, Mannheim, Ludwigshaven Karlsruhe, Kehl, Strasbourg les bateaux : VEREINIGUNG 25 VEREINIGUNG 38 VEREINIGUNG 3 FENDEL 51 Pour frets et autres renseignements s'adresser aux bureaux des trois susdites firmes, Quai Ouest du Rn Qçir) ri o . Trt mnfirim ATO /9 En charge pour : Duisburg-Ruhrort-Dusseldorf-Heerdt-Neuss Bateau " TRANSPORTEUR „ Départ : VENDREDI 11 DÉCEMBRE et ensuite tous les 8 jours prennent aussi des marchandises en transbordement pour toutes les villes de la Prusse Rhénane et Westphalie Pour frets s'adresser : Deutsch-Belgische-Schiffahrts-Gesellschaft, m. b. H. 24, Quai Jordaens, 24 I T nvn r>TTT7\T A \T /C ' ' t r A 1 Ti , ^ L.L.KJ11J joutieu: Aiiunyme ue iransporisj Services directs et réguliers par VAPEURS RAPIDES En charge au N° 6 des Bassins : STEAMER " Rhenus N° 33 " pour DUISBURG, COLOGNE, MANNHEIM, STRASBOURG STEAMER " Rhenus N° 36 " pour DUSSELDORF, MULHEIM. GUSTAVSBOURG FRANCFORT M Pour frets et renseignements s'adresser à l'agence générale RHENUS Transport-Gesellschaft m. b, H. Bassin de Jonction (Quai Ouest) No 12 LE0P0LD WALFORD & Co SHIP & INSURANCE BROKERS, STEAMSHIP, FORWARDING & GENERAL AGENTS & FREIGHT CONTRACTORS EXPORTERS OF COAL & PATENT FUEL 12, Gt. St. Helen's L0ND0N E. C., & 6, Rue de Sèze, PARIS LEOPOLD WALFOKD & CY (L1VERP00L) Ltd, Colonial House, Waterstreet, LIVERPOOL Télégraphie address : " SHIKARI LED, LONDON „ 4II rr,nFQ. Téléphoné No 4556 LONDON AVENUE, 10ND0N. .. " SHIKARI PARIS, „ ALL No 217-88 PARIS ■' SHIKARI, LIVERPOOL ". ZIEGLER & Co LAEKEN-BRUXELLES (Quartier Maritime) Succursale à GAND, 144, RUE DU JAMBON. Agents pour le trafic des marchandises : du Chemin de fer de Paris à Orléans des MESSAGERIES MARITIMES DE FRANCE. Paquebots-Postes Français pour la Méditerranée, l'Indo-Chine, le Japon, la Chine, l'Australie et Madagascar. de la Compagnie Générale Transatlantique Paquebots-Postes Français pour New-York. New-Orléans, l'Algérie, la Tunisie et le Maroc. de la Compagnie Internationale des Wagons-Lits & des Grands Express Européens, des Maisons SCHENKER & Co. Service de groupage accéléré : LONDRES - BRUXELLES - BALE - CHIASSO. Correspondants : MM. Im Obersteg & Co. Euv. 3000 m2 Entrepôts raccordés au chemin de fer. Alphonse Van Fraeyenhoven GRAINS. GRAINES ET FARINES SEUL IMPORTATEUR de Tourteaux de lin d'Amérique Marque S. K. ANVERS Maison fondée en 1888 Grains de brasserie de toute provenance. — Spécialité d'orges triées et divisées. Téléphones 178 et 1462 Télégrammes : Fraeyenhof, Anvers CONSERVES de Viandes et Légumes Jambons, etc. chez KRUTWIG & Co. 4, Quai Taverniers. Agence en Douane Commissions - Expéditions - Assurances CHARLES DERYCK Rivage, 19. -- Anvers Téléphone No 110. (MAISON FONDÉE EN 1879). Se charge régulièrement, de toutes les opérations, concernant la branche. Camionnages, surveillances, emmagasinage, entrée, sortie, etc. Grands magasins à la disposition des clients. Taux d'assurance réduit. PROCUREZ-VOUS LE PLAN DES QUAIS ET BASSINS D'ANVERS

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires belonging to the category Financieel-economische pers, published in Anvers from 1858 to 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods