Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

572 0
11 October 1916
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1916, 11 October. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 27 September 2022, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/b853f4mj6h/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

ANVERS. Mercredi 11 Octobre 1916 Le numéro 10 centimes Cinquante-neuvième Année - N° 17.737 DIRECTION & REDACTION : g 14.RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS Téléphone 3761 ABONNEMENTS : > Les abonnements pour la ville et les faubourgs sont acceptés au bureau du journal, 14, rue Vleminckx. Pour l'intérieur et l'étranger on peut s adresser à la poste. LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires ^^-w-nniaaraarTBmai i>—■ i ni rnrmrwmii■ m ni ■■■ *" mif ' i ■ ii'nimi iim ^ iiiwiai i ii^aaiamni Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes i Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. AVIS Toutes les heures renseignées dans notre journal sont indiquées d'après l'heure de la Tour. Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 51 Anvers, 11 oct. 1916, 11 b. du matin. - Baromètre 766,5. — Thermomètre cent (maxj -r 18.-- Thermom cent, (min.l + 13 — Pluviomètre : — m/m.—Vent. S.-O.— Prévision : Pluie. Astronomie 12 octobre (Communiqué par l'Observatoire Royal de Belgique à Uccle lez-Bruxelles) Lever du soleil 7 h —;n. Dern. quart.le 19 oct. 2 h. 8 m Coucher du soleil.... 17 .58 . Nouv. lune le 26 oct 21 „ 37 „ Lever de la lune 17 56 „ Prem. quart, le 2 nov. 18 .. 50 „ Coucher de la lune.. .8 35 „ Pleine lune le 9,'nov. 21 „ 18 „ Haute marée à Anvers Matin Soir 12 oct. . •. 4 h.46 m I 12 oct. ... 17 h 5 m 13 ... 5,,24 „ 13 „ ... 17 .,44 „ 14 n ... 6 „ 2 „ I 14 18 21 Hauteur du Rhin Cologne 7 oct. 2.64 m. Strasbourg 7 oct. 3.83 m Huuingen 6 . 2.18 „ Lauterbourg „ 5.59 . Kehl h 3.30 „ Maxau 5.56 „ Mannheim 7 .. 4.35 „ Germersheim „ 5.04 „ Caub „ 2,71 „ Mayence „ 1.35 „ Ruhrort „ 1 43 „ Bingen „ 2.35 „ Duisbourg „ 1 17 „ Coblence „ 2.84 „ Waldshiit — „ Diisseldorf . 2.26 M Lobith „ 1.1.05 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 7 oct. 2.28 m, Heilbronn 7 oct. 0 85 m Hauteur de ia Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 7 oct. 162 m Constance 7 oct. 4,20 m. Port d Anvers ARRIVAGES DU 10 OCTOBRE Steamer Wilford III, de Tamise. Bateau-moteur Rosalie, de Terliaegen. » Maria, de St-Amand. » René, d© Boom. Remorqueur Paul, de Gand. » Kaetchen, de Gand. » Donau, de Gand. » Vesta 2, de Gand. » Bornhofen uni) Trees i, de Gand. » Renfort, die Merxem. » Infatigable, de la Hollande. Allège Noordster, de Austruweel. » Caroline, de Hoboken. » Mathilde, de Hoboken. » Louis, de Hoboken. » Fernando, de Bruxelles. » Francisco, de Bruxelles. ». Emma, de Bruxelles. » Halevy, de Bruxelles. » Berthe, de Gand. » Cale, de Gand. » Escaut, de Gand. » Conifare, de Gand. » Neo, de Gand. » Ondin, de Gand. » Emma, de Gand. » Vainqueur de Gand, » Bien connu, de Gand. » Louis Meeus 2, de Gand. » Substitut, de Gand. » Jeune I-Ienri, de Gand. » Beauté Dieu, de Gand. » St-.Tean, de Gand. » Congo .Belge, de Gand. » Nova, de Merxem. » Orufa, de Merxem. » Gouverneur, de Merxem. » julia, de Ryckevorsel. » Catherine, de Moll. » Voyageur, de Liège. » Pue, de Liège. » Nenette, de Liège. » Mossel, de la Hollande. » Nieuwe zorg, de la Hollande. « Vijf gebroeders de la Hollande. » De Verandf.ring, de la Hollande. » Drie gezusters, de ln Hollande. » De Vrouw Lena, de la Hollande. » Elizabetii, de la Hollande. » Piiilomena, de la Hollande. » Nooit gedacht, de la Hollande. » Catharina Pieternella, de la Hollande. » .Iacomina Catharina, de la Hollande. » Oscar, de la Hollande. » Twee gebroeders, (A 13), de la Hollande. » Pieternella, de la Hollande. » Bayern 8, de la Hollande. » Espérance, de la Hollande. » Iaictor & Emergo 3, de la Hollande. » Bayern 28, de la Hollande. » Richard, de la Hollande. » Twee gezusters. de la Hollande. » Klipper, de La Hollande. » Andries, de la Hollande. » Twee gebroeders, de la Hollande. » Bayern 14, de l'Allemagne. » Rhenania 35, de L'Allemagne. » Gertrud, de l'Allemagne. » R. S. G. 19, de l'Allemagne. DEPARTS DU 10 OCTOBRE Steamer Wilford iii, pour Tamise. » Telegraaf IV, pour la Hollande. Bateau-moteur Artois i, pour Louvain, Remorqueur Ver. Frankf. Rhed. 8, pour Gand. » Presto 3, pour Gand. » Maria, pour Gand. » Ferniq, pour Gand. » Siegfried, pour Gand. » Kaetchen, pour Smeerma.es. Allège Stanislas, pour Calloo. » Noordster, pour Austruweel. » AUGUSTE, pour Hoboken. » Léon Edward, pour Hoboken. » Eenige zoon, pour Hemixem. » .VIorgenster, pour Hemixem. » Jeanne, pour Rupeflmonde. » Anna, pour Ruimpst. » Marguerite, pour Duffel. » Marie Thérèse, pour Termonde. » Drie gebroeders, pour Niel. » St-Antoine, pour Boom. » Antoon, pour Malines. » Quo Vadis, pour Bruxelles. » Vertrouwen, pour Smeermaes. » Danube, pour smeerinnes. » Jeune Antoine, pour Smeermaes. » St-Odile, pour Smeermaes. » Rïen sans Dieu, pour Smeermaes. » Casino, pour Smeermaes. » Ivon, pour Smeermaes. » Bon Crédit, pour Smeermaes. » Eniotriq pour smeermaes. » L'Escaut, pour Smeermaes. » Monoplan, pour Smeermaes. » Say, pour Smeermaes. » Périple, pour Smeermaes. » Liyingstone, pour Smeermaes. » St-Antoine, pour Smeermaes. » L'Ami de Dieu, pour Smeermaes. » Elvire, pour smeermaes. » Neo, pour Smeermaes. » O.ndine, pour Smeermaes. » Le Vainqueur, pour Smeermaes. » Emma 2, pour Smeermaes. » Georges & Maurice, pour Merxem. » Joanna Maria, pour Merxem. ' » ji-lia, pour Merxem. » St-Antoine, pour Merxem. » Elza, pour Merxem. » Fleuriales, pour Baelen. » Jules pour Liège. -1 » Mariano, pour Liège. » Drie gebroeders, pour la Hollande. » Mathilde, pour la Hollande. 1 » jonge Piet, pour ln Hollande. » twee gebroeders, pour la Hollande. ( » Niets volmaakt, pour la Hollande. Vltf gebroeders, pour la Hollande. AVIS r A partir du 16 courant, le contrôle des Belges mas- c culins nés de 1885 à 1899, et habitant la ville d'An- l vers, subira un changement. Les personnes de ces levées soumises au contrôle r ne viendront plus, comme précédemment, aux jours de contrôle fixés, à volonté entre 9 heures et midi, à l la chambre N° 1 du Meldeamt, pour faire estampil- | Ver leur carte : ils doivent, dans la suite, se réunir à 1 leurs jours de contrôle, à 8,45 heures du matin (H. d. r 1. T.), dans le hall de la Bourse de Commerce et se t conformer aux ordres de la garde de se ranger d'après les numéros de leur carte de contrôle, ci Le contrôle commence à 9 heures. La liste des jours de contrôle des mois d'octobre, novembre et décembre 1916 reste en vigueur. < L'entrée pour la réunion du contrôle est unique- i ment par la rue de la Bourse, la sortie uniquement i par la rue des Douze Mois. Les jours de contrôle la Bourse est interdite pour i tout passage de 8,30 à 10,30 heures du matin. ; L'entrée pour la Reichsentschâdigungs KommissioTi i et pour le Tribunal de Commerce est, pendant ce temps là par la rue des Israélites. Les ordres de 1a garde et des agents de police de la ville doivent être suivis ponctuellement. Les troupes présentes sont autorisées au besoin de faire ( usage de leurs armes. Pendant le contrôle il est défendu de porter des insignes, de parler dans Les rangs, de fumer ou de troubler l'ordre public. Après la fin du contrôle chacun doit s'éloigner par \ le plus court chemin conduisant à la maison ou au travail. J1 est cependant défendu de rester dans les rues adjacentes à la Bourse de Commerce et d'y former des rassemblements. Les absences non motivées ainsi que lies contraventions aux mesures ci-dessus seront punies. Anvers, le 7 octobre 1916. Le Gouverneur, Freiherr von Huene, Général d'Infanterie. CHRONIQUE* JUDICIAIRE Au tribunal de 1,c instance d'Anvers Aud.ienoe solennelle du samedi 7 octobre. Hommage à M" G. de Gimnée , La Ie chambre a siégé en audience spéciale aujour- i d'nui pour rendre un hommage solennel à la mémoire de Me Germain de Gimnée dont nous déplorons amèrement la perte. ; Par ses connaissances juridiques, par son éloquence, par son caractère, sa générosité, son désintéresse-meut, par toutes les qualités du cœur et de l'esprit, le défuait inspirait à tous ceux qui ont eu le bonheur d'être en rapports avec lui, le respect le plus profond ! et la plus vive sympatiiie. Il tombe, fauché en pleine ' maturité de son talent, à L'heure où sa colloboration ( précieuse aux œuvres de charité écloses en la période néfaste que nous traversons l'ont apparaître plus cruel encore le coup qui vient de l'enlever. C'est ce qu'ont fait ressortir en ternies émus M. le { président du tribunal, M. le procureur du roi, au . nom de la magistrature, Me Donnez, au nom du j corps des avoués, et Me Fred. Del vaux, bâtonnier de , l'Ordre, en retraçant la carrière du grand avocat, ( de l'homme de bien que nous avons perdu. ( Jamais les orateurs qui ont pris successivement la parole ne furent mieux inspirés que dans les paroles sorties du cœur qui ont profondément touché l'assemblée.Tous Les membres du barreau présents à Anvers ] assistaient en robe à cette manifestation digne de • celui qu'elle était appelée à honorer. i Déchéance de droits paternels I Dans la première audience de la 1° chambre du ; tribunal d'Anvers, deux demandes ont été introduites par le procureur du roi, tendant à faire pronon- ( cer La déchéance du, droit de garde de ses enfants ( à un individu qui a été condamné pour attentat à ' la pudeur, et à une femme qui a été condamnée J pour excitation à la débauche. 1 Ces deux personnes, qui subissent en ce moment c leur peine ont déclaré n'avoir rien à dire ! 1 Le tribunal a fait droit séance tenante aux conclu- c sions de M. le substitut De Vooght. Les baptiseurs de lait La '2e chambre qui a dans ses attributions les af- \ faires de falsifications de denrées alimentaires, est ( présidée cette année par M. Biart. Elle a jugé jeudi une première journée de baptiseurs de lait. ( Les alliages délictueux constatés aujourd'hui va- r rient entre 15 et 30 pour cent. Il n'y a eu qu'une seule affaire de 50% d'eau. Celle-ci a valu au coupable une condamnation à 300 fr. d'amende. Les peines qui ont été prononcés dans les autres cas., varient de 50 à 200 francs d'amende. Aucun affichage n'a été ordonné. La preuve de la faute exigée dans tous les cas La récente jurisprudence du tribunal civil de Bruxelles, 26 juillet 1916, oblige la victime d'accident, blessée par un objet dont un tiers a la garde, de i prouver, par toutes voies de droit, l'existence du vice s dont cet objet serait atteint. Cette manière de voir e est d'ailleurs consacrée depuis 1904 par un arrêt de g la Cour de cassation déclarant de façon nette qu'en i matière de dommages causés par les choses, la faute e du propriétaire ou du gardien de ces choses n'est c pas présumée. C La vente de marchandises « saur bonne arrivée ». c Nous ne pouvons que recommander aux hommes € d'affaires les ventes portant cette modalité, car elle leur évitera, sans aucun doute, des ennuis judiciai- ' res. Les mots « sauf bonne arrivée» sont vite gLis- " sés dans la correspondance, ils ont un sens inoffensif 1 en apparence et qui n'effraie pas l'acheteur. Toute c fois, le tribunal de commerce de Bruxelles, qui, le s 11 septembre écoulé, a été obligé d'interpréter une vente de ce genre s'est trouvé singulièrement embar- L-rassé quand il a fallu préciser la portée réelle du , terme. " Certes, ces mots constituent, dans une transaction commerciale, urne excellente porte de sortie en cas 1 d'inexécution du contrat, iria.is encore faut-il savoir ^ se servir convenablement de cette porte de j sortie. Le tribunal y a aidé habilement, le ven- 1 deur, dans l'espèce susdite, en constatant d'abord j-que la marchandise litigieuse n'était point fabriquée j. en Belgique et que le stock belge en était épuisé, J que d'ailleurs la marchandise en portant une mar- J que hollandaise, les parties avaient voulu dire 1-« bonne arrivée de Hollande ». Or, comme il était j' établi qu'à l'époque de l'exécution du contrat la soi'- ,J tie de la marchandise de Hollande était interdite, !? le tribunal a débouté l'acheteur de son action. . _ • e Evénements de Mer ?, SINISTRES, AVARIES, ETC. q h'awita, Columbia. — Christiania, 9 octobre. — Le ^ consul général de Norvège, à Archangel, annonce ( que les vapeurs américains Havvita et Columbia ont été coulés par un sous-marin. Les équipages ont été R sauvés par le sous-marin. Kingston. — Boston, 9 octobre. — Le steamer angl. u Kingston a été coulé ; un contre-torpilleur américain p \ sauvé l'équipage. ç Sfephano. — St-John N. F., 9 octobre. — Le vapeur Stephano a été coulé à hauteur de New-York. é Westpoint, Strathdene. — On mande de Boston que u es steamers Westpoint et Strathdene ont été coulés P i ln hauteur du bateau-feu Nantucket. Les équipages y furent autorisés à se rendre dans les canots. 1 1( CHRONIQUE INDUSTRIELLE s Marché industriel à Charleroi. — En charbons, ^ es affaires se traitent dans des conditions relative-nent favorables ; les demandes en foyers domesti- {ues sont toujours particulièrement nombreuses et n' )ressantes. Les expéditions se font sur une grande ichelle par la voie d'eau. Dans tous les rivages in- °( lustriels, il y a encombrement de chalands ; nature'.- ement, comme nous .l'avons déjà dit, le coût du * ret a nugmenté ; il est en moyenne actuellement de J' r. 5,50 de Charleroi à Bruxelles. Les prix des char- >ons restent momentanément inchangés. 11 Nous enregistrons avec satisfaction la nomination .' le M. Ferauge, ingénieur au Charbonnage du Roton, i Farciennes, au poste de directeur-gérant du Char tonnage du Nord de Gilly ; M. Ferauge, quoique eune encore, est un ingénieur fort capable, et il con- !l. ient de féliciter la direction du Nord de Gilly de on choix parmi les nombreuses candidatures «à ce loste. envié. En sidérurgie, c'est le statu-quo. On relève quel- '' nos cotations : fer marchand, 20 fr. usine ; acier, !' 7 fr. ; grosses tôles, 30 fr. ; tôles, 1/8°, 35 fr. ; quant ux mitrailles elles deviennent de plus en plus rares t cotent 8,50 fr. environ. En verrerie, la situation devient un peu plus sé- ieuse ; actuellement, il n'y a plus que trois fours rr n marche : Verreries de Jurnet, Verreries Belges et. m 5S Piges. ([i Le marché du fer. — L'organe spécial « Iron Age » cr c r i t dans son rapport hebdomadnire : te La production du fer brut s'est élevée en septem- n.' re à 3.202.000 tonnes, contre 3.204.000 tonnes le mois ni récédent et 2 millions 352.561 tonnes en septembre d' année passée. La capacité productive quotidienne a omporté 107.000 tonnes,contre respectivement lOS.ÇOu pi Dîmes et 95.095 tonnes. R Le nombre des hauts-fourneaux en activité a été Ci e 328, contre 320 et 268. 4 La semaine dernière, les marchés étaient caracte-■ i s é s par des achats considérables en fer brut et par le nouvelles augmentations de prix. Tout indique lue les prix s'accroîtront encore sérieusement et que lans la suite ils se maintiendront à un niveau élevé. Des achats intérieurs, qui pour la plupart avaient ité différés jusqu'à présent, sont livrés actuellement i l'exécution. On ne remarque pas de fléchissement lans la demande en tôles. Syndicat du zinc. — L'assemblée qui vient d'avoir ieu a décidé de ne pas modifier les prix du zinc et le donner toute liberté à la vente. Cette fois on n'a )as restreint la liberté de la vente à une période léterminée. Le zinc ne sera livré que pour satis-aire à des besoins réels, et non en vue de la spécu-ation.Au mois de novembre, aura lieu ln prochnine assemblée du syndicat, où il .cera décidé de la conciliation de la liberté des ventes. EXTERIEUR ANGLETERRE Le commerce extérieur i.es importations se sont levées, durant le mois le sepiembie, à 77.488.363 Liv. st., c'est-à-dire 7.202,131 iv. st. de plus qu'en septembre 1915. Les exporta-lions oui atteint 43.477.677 liv. st., donc 11.169.245 liv. >t. do plus qu'en septembre 1915. RUSSIE La récolte L'agence télégraphique de Rétrograde annonce pie, d'après les données dai comité central de sta-istique relatives à 48 provinces en Russie d'Europe, a rocolte pour 1916 peut être évaluée comme suit : leigle, 1,303 millions de pouds ; blé, 969,2 millions; ivoi.ne, 771 millions et houblon, .588 millions. Elévateur géant Depuis quelques jours on utilise à Samara (Russie) in grand élévateur, propriété de la Banque impé-i île ; cet élévateiu*, qui peut contenir 54.400 hecto-itres, est le plus grand qui ait été jusqu'à ce jour ;o;istruiî eai Russie, ETATS-UNIS Augmentation du prix des vivres Il résulte d'une statistique publiée par le ministère le l'agriculture que le prix des vivres a augmenté, lepuis un an, dans une proportion qui atteint 100 % tour certains articles. Les pommes de terre ont aug-neuté de 116 % depuis septembre 1915 ; la farine, le 60 %, la viande, le fromage, les légumes, le lait t la volaille, de 10 à 50 %. La Macédoine La Macédoine est une province de l'empire otto-nan, comprise entre l'Albanie à l'ouest et la Thra.ee i l'est. A l'ouest, le Pinde aux nombreuses ramifie ions, à il'est lie Riiodope .la limitent et projettent à 'intérieur un grand nombre de contre-forts d'altitude issez faible. La. Macédoine, au sol accidenté, est ainsi divisé n compartiiinents, anciens bassins lacustres aujoun-L'Jiiiii comblés et transformés en plaines très fertiles. ,e plus important de ces chaînons tra versa ux relie e Pinde au Rhodope et permet de distinguer au tord la haute Macédoine, au sud la basse Macé-oine, la première plutôt montagneuse, la seconde iche en plaines d'alluvions, où débouchent le Var-ar, la Strouma et le Kara-Sou. Le pays exporte par Salonique du tabac, de la line, de l'opium, des céréales, du coton ; il produit ussi des vins (auxquels on mélange de la résine cur les conserver, ce qui les rend désagréables aux )ccidentanx), et des fruits remarquables. La population, d'environ 2 millions d'habitants, Iiffère beaucoup de racés, de religions et de langues. Les Grecs dominent dans la basse Macédoine t les vi'lles du littoral, les Slaves (Bulgares, Serbes) [ans le Rhodope, Les Albanais Un us la haute vallée u Vardar. Et cela ex^xlique le rôle qu'à joué la M i-édoine dans la questioai d'Orient. INFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Séance du 10 octobre. — A juger de la tenue de la • lupart des fonds d'Etats, - on devrait qualifier la éance de ce jour de fort bonne. Nous assistons en ff et à une accentuation de la fermeté que nous si-nalions hier. Cette fermeté ne résulte pas toute-jis d'achats redevenus tout à coup plus suivis, mais ist plutôt la conséquence d'une diminution dans les lires qui nous sont faites de la part de l'étranger. Quoiqu'il en soit la hausse des cours donne au marné un aspect encourageant qui nous ramènera peut-tre plus d'activité. Le marché des rentes belges et des lots de villes .'est pas bien brillant. Le Belge 3 % est même assez ensibliement plus faible sans autre raison que la résence de vendeuis un peu pressés dans un marné étroit. Belge 3 % mai, 69,50-?0,25 ; Belge 3 % éniis-ion anglaise soutenu à «0-81 ; Bons belge 4 % 1917, 01-101,75; Annuités 3 %, 78-78,75. Les lots perdent uelques déennes. Anvers 1887 , 80,25-81,25 ; Anvers 903, 68,50-69,50 ; Bruxelles 1905, 67,60-66,60, Gand 1896, 2,50-63,50 ; Liège 1897, 63-64. En valeurs internationales on constate une amélio-ation des cours en argentins et en d'assez nombreu-es dettes continentales. Les Cédules ai'gentines éga-iment restent bien tenues. Cédules nouvelles 108 3/8-J9 3/8, Cédules L 111,50-112,50, les II 7 % et les K 5 % nt respectivement acheteur à 115,50 et à 94 environ, -S or 5 % cotent encore 108 A. Des demandes en ■cloraux argentins portent le 4 1/2 intérieur à 94,50-3,50 ; l'extérieur se paye 94 à 95, Le 4 1/2 1911 n'est as traité mais se prendrait à 93 sauf mieux. Bue-os-Ayres 4 1/2, 91,75-92,75. On travaille moins les résiliions qui se maintiennent néanmoins sans flé-lilr, le Brésil funding 1914 à 103,50-104,50; le 4 1/2 S83 à 79,25 A. ; les 4 % 1910 et 1889 se tiennent aux n virons de 71,50-72,50. On cote 85-86 en 5 % 1913. itons le cours de 227,50-232,50 en obLig. Amazone %. L'Uruguay n'est pas en faveur pour le moment ; 3 1/2 a vendeur à 71, le 5 % 1914 à 88, un achat, uoique peu conséquent, nettoierait probablement ssez vite le marché des offres qui pèsent sur les jurs. La Cédule uruguayienne se retrouve à 98-99, hilii 5 % 1911 92,50, vendeur ne se rencontre que ers 93,50, le 4 1/2 1889 n'a pas varié croyons-nous à j,50-86,50. En dettes asiatiques : Le 5 % Railway est décidé-îent plus faible à 104,75-105,75, le 4 1/2 1905 d'autre art est coté plus liant à 98,50-99,50, le 4 % 1905 88 P liinois 4 1/2 81,75-82,75. En fonds d'Etats continentaux de bons cours ont :.é enregistrés en dettes russes et roumaines, on aite également du hongrois et du portugais à des rix soutenus. Russe 4 % 1880 74,75-75,75, le Nicolas 1,50-82,50, le 5 % 1906 a acheteur à 93,75 mais on ne aite pas à ce cours. Roumain 4 % 1890 78,50-79,75 > 4 % 1894 69-70,50, le 4 % 1908/10 64,25-65,25, le 4 % 105 64,50-66, le 4 1/2 1913 71-73,50; le 5% 1910 à 84->,50; Bueharest. 4 1/2 1898 67,75-68,75; Jassy 68 A., oiiigrois or 64,50-65,50 ; Métalliques 57,50, Portugais ',75-48,75. Les rubriques diverses ne donnent lieu qu'à un ambre assez modique d'échanges. Notons encore de demande en actions Kemmerich aux environs de 10. La jouissance Crédit Foncier Sud-Américain cote >75-1695, capital Tram. d'Anvers 125 P.:capital Tram. 3 Rotterdam 102 P. On demande la privilégiée Pas-raie à 1062,50. Privil. Crédit Foncier Sud-Américain 60-1070, et l'obligation 481-484, privil. Hypothécaire .i Canada J090 environ et l'obligation 470-473, privil. msinena 955-965, oblig. Belgo-Canadienne 465, priv. l'édit Général du Canada 985. Faute d'entrain les pétrolifères sont moins bien te-îes ; l'ordinaire Grosnyi cède à 2700-2720 et la privi-giée à 2935-2975, Astra Romana 1135-1175. Les valeurs de caoutchouc jouissent de quelques nnandes qui permettent de constater une légère re-'ise dans les cours de la Sennah à 50,25-51,25, Fede-ted 595-602,50, Kuala Lumpur 130-134, Kuang Rub->r 62,50 P. Actions Tanganyika 71-73, obligations 190'environ. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Séance du 10 octobre. — Les séances du mardi ont rement donné de bons résultats, mais on n'a ja-ais assisté à une bourse aussi dénuée d'intérêt je celle d'aujourd'hui. Il y a pour croire que les pitalistes se sont, entendus pour s'abstenir en même mps. Il est de fait que les transactions, hier encore sez satisfaisantes, sont devenues pour ainsi dire îlles, comme on va pouvoir s'en rendre compte ailleurs. Nos rentes et lots de villes, déjà hésitants les jours "écédents, languissent un peu plus. Voici les cours : m te belge 3 %, 68 7/8-69 3/4; Congo lots, 79,25; ■édit Comm. 1868 lots, 100,25-100,50 ; Crédit Comm. % 1916, 94,25 ; Anvers 1887, 80,50 ; Bruxelles 1905, 66-66 1/8 ; Bruxelles Maritime, 63 ; Gand 1896, 62,50-62,75 ; Liège 1897, 63-63,25 ; Liège 1905, 66,25-66,50. Les obligations industrielles ont également un mouvement d'affaires restreint. Il y a acheteur pourtant en Intercommunale des Eaux à 460, en 4 1/2 Houillères-Unies à 447,50, en 4 1/2 Electricité d'Odessa à 425, en 5 % Electricité de Rosario à 480, en 5 % Bui'bach à 506 et vendeur en 4 % Entreprise de Travaux à 435. Au groupe des actions bancaires, on note la fermeté en Banque Centrale Anversoise à 440, et de l'hésitation en priv. Crédit National Industriel à 265 et à 261 A. en ordinaire. La dividende Outremer, de son côté, reste demandée à 96. Eu valeurs de transports, c'est toujours la même pénurie d'affaires. On demande la fond. Chemins Congo à 2630, on offre la jouiss. Odessa à 380, on fait 100 en priv. Vérone. Bien peu de chose à dire également des titres sidérurgiques ; les valeurs qui étaient parvenues à sortir de l'ombre précédemment, sont même négligées pour l'instant. Bonnehill, pourtant, est ferme a 107,50, ainsi que la cap. et jouiss. Olkovaïa, respectivement à 180, 182,50, 185, 187,50, 195 et 300, 302,50, mais la Cockerill nouvelle est lourde à 1185, de même que l'ordinaire Tambow à 40. Les autres restent dans l'ombre. Rien de mieux non plus en valeurs charbonnières, à part le Grand-Conty, qui parvient à se redresser à 340, 342,50. En cap. Hainaut, il y a papier à 470, comme en La Louvière-Sars à 187,50. La dividende Laura se maintient à 655, un coupon de près de 33 fr. est attaché à ce titre. La priv. Nord-Flénu est lourde à 235, la cap. Falkenau est demandée à 50, Patience est à 540 argent et l'ordinaire Prokhorow se maintient à 197,50, 196,25. Les petites rubriques sont tout aussi mornes que précédemment, il y a argent à 850 en Vieille-Montagne et ord. Huileries d'Odessa à 127,50. Les transactions s'éclaircissent tous les jours un peu plus au groupe colonial. L'ordinaire Katanga est discutée à 2175, 2185 ; la Soengei Lipoet est bien à 290 et la Tanganyika se raffermit à 71, 70,75, 71, 71,50, 71,75. Les actions diverses n'ont pas un marché fort animé non plus. Les Sucrières seules restent en vogue. Les Sucreries St-Jean se comportent toujours bien à 81,25, 82,50 en cap., et à 90, 91,25, 92,50, 93 en fondateur. La Sucrière Européenne se modifie peu à 60, 59 en capital et à 49, fô en fondateur. Notons, d'autre part, les cours de 125,50 en priv. et de 43,50 en ordinaire Cartoucheries Russo-Belges, de 135 en Courroies Lechat, de 73, 74, 75 en Explosifs Favier. L'ordinaire Grosnyi, de son côté, est offerte à 2710. Au compartiment étranger, l'activité fait aussi totalement défaut. La Barcelona se retrouve à 77,75, la capital Héliopolis est demandée à 111, sans vendeur, ce qui promet pour les séances futures, La Lujar s'inscrit à 675, 677,50, et la Métallurgique Russo-Belge est hésitante à 2045, 2040. En Dniéprovienne, Je cours de 3505 renseigné hier, doit être considéré comme nul. COURS DU CHANGE Rotterdam, 6 octobre. — Londres, fi. 11,66. Berlin, fi. 42,42 1/2. Paris, fi. 42,—. Amsterdam, 6 octobre. — Londres, fi. 11,60. Berlin, fi. 42,45. Paris, 11. 41,97 1/2. Suisse, fi. 46,20. Vienne, 11. 28,75. Copenhague, fi. 66,35. Stockholm, 11. 59,50. Giaces de Cnarleroi. — Le bilan arrêté au 30 juin et approuvé par la. dernière assemblée générale, fait ressortir un bénéfice de fr. 223.864,67. Ce bénéfice a été réparti comme suit : Provision pour obligations remboursables, 91.500 fr. ; provision pour intérêts des obligations, 115.965 fr. ; fonds de prévision temporaire, fr. 16.399,67 ; ce dernier poste figure actuellement pour fr. 1.133.353,64 au bilan. D'autre part, il existe du côté de l'actif un poste compte de guerre à amortir, s'élevant à 782.794 l'r. Chemins de fer américains. — La société « Leliigh Valley » est la première des grandes compagnies de chemins de fer qui publie son rapport annuel. Les recettes de La ligne provenant du transport général des marchandises ont été satisfaisa ntes,ma is les frais élevés ont absorbé une partie importante du bénéfice. L'excédent des recettes s'est élevé à 7 millions 655.809 dollars, contre 6.311.814 dollars,mais la Leliigh Coal Cy, aux mains de la ligne, est-restée presque inchangée avec 1.094.922 dolilars, contre 1.022.814 dollars.Les augmentations de dividende des titres du portefeuille de la société ont amené un accroissement de 655.507 dollars dans les revenus divers, de sorte que les recettes totales se sont accrues de 2.358.417 dollars. Les chiffres principaux sont : recettes brutes d'exploitation, 47.382.569 dollars contre 42.525.962 dollars ; dépenses d'exploitation, 33.092.978 dollars contre 29.947.338 dollars ; recettes nettes d'exploitation 14.289.592 dollars contre 12.578.574 dollars. Pour le .Missouri Pacific, nous relevons : recettes brutes 64.372,302 dollars contre 58.209.306 dollars ; recettes nettes 13.168.329 dollars contre 13.053.639 dollars, et prenant en considération les revenus divers et les charges diverses, il reste un mali de 1 million 352.020 dollars contre 1.240.546 dollars. Néanmoins, il faut tenir compte des sommes ex-traord ina i rement élevées que l'adm inistrateur de la masse a affectées cette année pour des améliorations, ce dont bénéficieront Les actionnaires de la ligne réorganisée. 38,13 j>. c. des recettes brutes y ont été affectées contre 32,42 % seulement en 1915. La valeur des Lignes s'est ainsi augmentée encore de plais de 5 millions de dollars. La réorganisation amènera la déchéance de 60 millions de dollars de dettes consolidées, qui ont le pas sur les Cornmons. S'il en avait été ainsi il y a un an, les charges fixes eussent été diminuées de 13 mlLlions de dollars au moins et le rapport aurait pu accuser un excédent d'environ 6 millions de dollars, sur Lesquels on n'aurait dû prélever que 3.850.000 dollars pour l'intérêt de 5 % aux nouvelles actions privilégiées pour un montant de 76 militions de dollars à émettre d'après Le plan de réorganisation. Le capital de Saint-Louis et San Francisco réorganisé s'élève à 450.000.000 dollars, dont 200... dollars d'actions privilégiées rapportant au maximum 7 % d'intérêt. Le rapport annuel de l'ancienne société fait bonne impression. Malgré des dépenses en augmentation die 21 % pour les constructions de la voie et de 13 % pour le matériel roulant, il est resté un excédent de 1.481.000 .dollars, contre un maili de 1 million 284.000 dollars-en 1915, différence 2 millions 765.000 dollars. Les recettes brutes ont été de 48.403.000 dollars, soit 5.428.000 dollars d'augmentation ou 12,6 % et 2.350.000 dollars de plus que pour le meilleur exercice de la société. L'excédent aurait été de 5 millions de dollars si l'on mettait en regard des recettes du dernier exercice, les charges d'intérêts d'après la réorganisation. Afin de simplifier son administration financière, la Pennsylvania a réuni ses lignes du sud-ouest en une société collective. Les Lignes qui y sont comprises sont : Chicago et St-Louis (Panhandle), Vandalia, Pittsburg, Wlieéling et Kentucky, Anderson Belt et Chicago, Indiana et Eastern, en tout 2,350 milles anglais, avec un capital total de 86.126.010 dollars, dont la Pennsylvania possède environ 62.545.200 dollars. La nouvelle société aura un capital actions de w .294.840 dollars. Crédit Foncier de France. — Le bénéfice du Crédit Foncier de France pour le mois d'août s'élève à 2.340.463 fr., ce qui porte le bénéfice des huit premiers mois de l'année courante à 18.124.284 fr., soit 1.023.005 fr. de pins que pour la même période de 1915. Moulins Trois Fontaines Vilvorde. Le Président donne lecture du rapport de l'exercice 1915-1916 en faisant ressortir que la société a travaillé à prix réduit dans un but philanthropique. Grâce à la confiance que lui accorde le Comité National, elle espère pouvoir collaborer comme par le passé à diverses œuvres charitables. L'exercice clos au 30 juin solde par un bénéfice de fr. 63.796.94, à savoir : Intérêts et bonis divers fr. 31.337,57 Boni sur fabricat et manutention 32.459,37 Le montant des bénéfices est. porté aux amortissements sur matériel. Après approbation du bilan et décharge aux administrateurs et commissaires, on procède aux nominations statutaires. Anciens établissements André Devriendt. — L'assemblée générale du 7 courant a pris connaissance des comptes arrêtés au 30 juin écoulé. Le bilan fait ressortir un bénéfice de fr. 104.099,24, qui a été ventillé comme suit • Réserve légale fr. 5.204,95 Divid. de 5 fr. aux actions 50.000,— Mlocations statutaires 9.778,90 Prévis, fiscale et amortissements 39.115,39 L'assemblée approuve le bilan et donne décharge au Conseil, Le syndicat du zinc. — La firme Giesche, qui n'avait pas adhéré au syndicat du zinc, en août, lorsque l'entente fut prolongée, a, paraît-il, amélioré ses rapports avec le syndicat. A la vérité, la firme n'a pas encore adhéré formellement a celui-ci et continue à régler elle-même sa vente. Mais elle s'est entendue avec le syndicat au sujet des questions intérieures de comptes, et s'en référera plus que par le passé aux prix du syndicat. Brazilian traction Light and Power Cy Ltd. — Les recettes des différents services des entreprises contrôlées par cette compagnie se sont élevées : Brut Net Milreis En août 1916, à : 7.184.000 3.982.000 En août 1915, à 6.576.000 3.807.000 soit pour août 1916 une augmentation de 508.000 175.00a Total depuis le 1er janvier : 1916 54.329.000 30.670.000 1915 50.963.110 29.650.42C Augmentation en faveur de 1916 3.365.890 1.019.580 Crédit communal de Belgique, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan arrêté au 31 décembrç 1915. Bénéfices sur émissions échus pendant, l'exercice, fr. 327.640,12. Société anonyme de Bellevaux, à Believamx-Dol bain. — Bilan au 30 juin 1916, approuvé en assemblée générale le 12 septembre 1916. Balance créditeur, fr. 9.809,98. Charbonnages de La Haye, société anonyme, à Liège. — Bilan au 30 juin 1916, approuvé par rassemblée générale du 18 septembre 1916. Solde créditeur, fr. 92.013,54. "MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANNONCEES 12 octobre Banque d'Andenne, société anonyme, à 11 heures, chez M. Lambert-Réveillon, plaœ des Tilleurs, à An-denne.Société anonyme des Forges et Laminoirs de l'Alliance, à 3 heures de relevée, au siège social, à Mar-chienne-au-Pont.Charbonnages de Bonne-Espérance, société anonyme, à 3 heures, 171, chaussée de Vleurgat, à Bruxelles. Les Grandes Chaudronneries de l'Escaut, société anonyme, à l'heure fixée par les statuts, au siège social, 13, rue Bréderode, à Bruxelles. Société anonyme de la Fabrique de fer de Charleroi, à 10 heures du matin, au siège social, à Mar-chienne-au-Pont.Société anonyme des Produits Réfractaires, Céramiques et Terres Plastiques de Seilles lez-Anciennes, à 11 h. 1/2, au siège social, à Seilles. Forges de Clabecq, société anonyme, à 10 h. 1/2 du matin, au siège social, à Clabecq. Société anonyme des Usines, Boulonneries et Fonderies de La Louvière, à 11 heures, au siège social, à La Louvière. Société anonyme des Usines Wattelar-Francq pour la Fabrication de chaînes et matériel de chemin de fer, au siège social, à Roux. Comptoir Général d'Alimentation,société anonyme, à 11 heures du matin, au siège social, 7, place Van Ryswyck, à Anvers. 13 octobre Les Explosifs Favier, société anonyme, à 2 heures de relevée, au siège social, 23, rue Royale, Bruxelles. Compagnie Internationale des Pieux Armés Fran-ltignoul, société anonyme, à 2 heures, au siège social, 196, rue Grétry, à Liège. 14 octobre Eclairage, Chauffage et Force Motrice de Tournai et Extensions, à Tournai, à 3 1/2 heures de relevée, au siège administratif de la société, 36, rue Marie-de-Bourgogne, à Bruxelles. Usines et Aciéries Léonard-Giot, société anonyme, à Marchienne-au-Pont, à 3 heures de l'après-midi, dans les salles du Crédit Général Liégeois, 64, rue Royale, à Bruxelles. Société anonyme des Grandes Ardoisières Réunies de la Salm, à Vielsalm, à 3 heures de relevée, au siège administratif, 80, rue Malibran, à Ixelles (Br.). Compagnie Immobilière d'Egypte, société anonyme, à 11 heures du matin, au siège social, au Caire. 16 octobre Crédit Foncier du Canada, société anonyme, à 11 heures, au siège social, 99, rue Royale, à Bruxelles. Crédit Immobilier Sud-Américain, société anonyme, à 12 1/2 heures, au siège social, 9,Grand'Place, à Anvers. Société Ostendaise Lumière et Force Motrice, société anonyme, à 12 heures, au siège social, 13, rue Bréderode, à Bruxelles. Société Générale de Tramways, d'Entreprises Industrielles, Commerciales et Financières, société anonyme,.à 2 heures, au siège social, 29, avenue de l'Astronomie, à Saint-Josse-ten-Noode (Bruxelles). Société anonyme de Tramways à Vapeur des Provinces de Vérone et Vicence, à 3 heures de relevée, au siège social, 40, rue de la Pépinière, à Bruxelles. Entreprises Hypothécaires et Commerciales, société anonyme, à midi, au siège social, Grand'Place, 9, à Anvers. Société anonyme des Forges, Usines et Fonderies de Gilly, à 10 h. du matin, au siège social, à Gilly. Société anonyme des Forges, Fonderies et Laminoirs du Marais, à 2 1/2 heures, au siège social, à Montignies-sur-Sambre. Société anonyme des Ateliers Detombay, à Mar-cinelle, à 10 heures du matin, au siège social. Société anonyme Minière et Métallurgique de Monceau-Saint-Fiacre, à 2 h. 1/2 de l'après-midi, 8, rue Montagne-de-l'Oratoire, à Bruxelles. 17 octobre Société anonyme des Charbonnages d'Amercœur, à 11 heures du matin, au siège social, à .Tumet. Plantation Amparo, à San Thomé et Produits Coloniaux, société anonyme, à 3 heures.au siège social, 81, rue Royale, à Bruxelles. Société anonyme des Usines Bonohill, à 4 heures, au siège social, à Marchienne-au-Pont. Société anonyme des Produits Chimiques de Mous-tier-sur-Sambre, à Mornimont, à midi, à l'Hôtel Saint-Aubain, à Namur. La Charbonnière Nationale, société anonyme, à 5 heures de relevée, dans les locaux de la Banque Nagelmackers fils & Co, 83, rue Royale, à Bruxelles. Tramways de Rostoff-s/le-Don, société anonyme, à 10 1/2 heures du matin, au siège social, rue du Nord, 80, à Bruxelles. Société anonyme des Charbonnages du Petit-Try, à Lambusart, à 11 heures du matin, à la Banque Centrale de la Sambre? à Charleroi. 18 octobre Société anonyme Franco-Belge du Charbonnage de Forte-Taille, à 11 heures du matin, au siège social, à Montignies-le-Tilleul. Compagnie belge d'Engrais Organiques et d'Electricité, à 2 heures de relevée, au siège social, 13, boulevard du Nord, à Bruxelles. Société anonyme des Grès, Marbres et Petits Granits d'Yvoir, à 11 heures, au siège social, à Yvoir. 19 octobre Société anonyme des Grès, Marbres et Petits Granits d'Yvoir, à 11 heures, au siège social, à Yvoir. Société anonyme des Tramways à Vnpeur Inter-provinciaux de Mi.lan-Bergame-Crémone, à 4 heures de relevée, à la Banque de Bruxelles, 62, rue Royale, à Bruxelles. ROTTERDAMSCHE LLOYD Prochains départs de ROTTERDAM vers les ports habituels des INDES NÉERLANDAISES S/S " SIND0R0 " .... 20 oct, (s. i.) S/S " TERNATE ... 21 n (s. i.) Pour frets et tous autres renseignements, tels que ceux concernant l'EXPÉDITION D ANVERS, s'adresser aux Agents RUYS & Co,, 9, Quai Van Dyck, Anvers. On désire acheter ou louer fabrique avec ou sans étage. Superficie 1500à2000M3. Ecrire W. S, B. bureau "Lloyd Anversois",

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Add to collection

Periods