Informations belges

132 0
20 januari 1917
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1917, 20 Januari. Informations belges. Geraadpleegd op 19 november 2019, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/vq2s46j47r/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

No 222 20 Janvier 1917 Informations Belges Observation importante Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, ea certains cas, de s'assurer de'l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première 4e publication. On aura donc égard aux classifications ci-après : (x) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité, n'a pu être contrôlée sur source. (xx) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sur source. (xxx) signifie : Information de source officieuse ou officielle belge. Les notes d'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe. Adresser les communications de service 53, rue des Gobelins, EE HAVRE (Seine-Inférieure) France. (xxx).— Une prétendue proposition de paix de l'Allemagne à la Belgique. — Le Bureau Documentaire Belge du Havre fait la communication ciaprès : « L'Unita Catlolica de Florence, du 15 décembre 1916, a publié une dépêche de Rome, 14 décembre, disant que le ministre de Belgique près le SaintSiège aurait communiqué, à la Secrétairerie d'Etat du Vatican, une proposition de paix immédiate que l'Empire allemand, en son nom et au nom de ses alliés, aurait fait parvenir au gouvernement belge et dont la dépêche énumérait les conditions. De renseignements pris à bonne source, il résulte que cette information est dénuée de fondement. » (xxx). — L'authenticité des résolutions du parti ouvrier belge.— Un démenti de M. Vandervelde à la Gazette de Francfort. — M. Em. Vandervelde, leader du parti ouvrier belge et membre du gouvernement belge, fait la déclaration ci-après : « La Gazette de Francfort du-dl janvier 1917, erste Morgenblatt. publie, sous forme de correspondance de La Haye, un article intitulé: - Les résolutions des ouvriers belges », et dans lequel le journal allemand met en doute l'authenticité de la dernière résolution des socialistes belges résidant en territoire occupé, et ajoute qu'il ne « s'agirait « dans 1 espèce de rien d'autre que d'un document « élaboré au sein même du gouvernement belge. « dont fait partie Vandervelde. et dirigé contre le « B. S. I. à La Haye, et surtout contre le secrétaire « général Huysmans, et Troelstra, chef socialiste « hollandais ». La Gazette de Francfort accuse donc le gouvernement belge et moi-même d'avoir fait un faux. Il me suffira, pour toute réponse, d'affirmer sur l'honneur que le document en quesiion m'a été envoyé de Belgique (territoire occupé), par un des hommes de confiance du parti ouvrier belge, au nom de l'unanimité des militants qu'il a été possible de consulter. » (xx). — A propos de l'attitude passive des dirigeants du parti socialiste danois devant les déportations. — Le journal danois " Ostjoellands Folkeblad" publie, sous le titre " Un cri de détresse qui n'a pas été écouté ", un article où les dirigeants du parti socialiste danois sont pris à partie pour l'apathie qu'ils ont montrée devant les déportations d'ouvriers belges. L'article débute comme suit : " Il y a quelque temps, les ouvriers belges ont adressé, comme on sait, un appel aux ouvriers des pays neutres à l'occasion des déportations en Allemagne. Cet appel était si pathétique que tout homme qui avait en lui le moindre sentiment d'altruisme devait en être remué jusqu'au fond de l'âme. " Il est certain que les ouvriers danois qui ont eu connaissance de cet appel ont été remplis d'indignation visà-vis de ces procédés, dont seuls les temps barbares avaient eu des exemples, et en même temps ils se sont pris d'une grande pitié pour le sort de leurs camarades belges. " Il n'est pas moins certain aussi que la plupart des ouvriers danois s'étaient attendus à ce que les chefs du parti prennent une décision à ce propos. Leur attente a été vaine, seul le président Wilson a protesté. " Le journal fait ensuite ressortir le triste contraste entre cette attitude et l'appui que les meneurs socia listes ont accordé à la manœuvre de paix allemande, aussitôt qu'elle a paru. " A cette occasion, poursuit l'article, il n'était donc plus nécessaire de se taire eu égard à la neutralité. Mais lorsque le président Wilson a envoyé à l'Allemagne une protestation contre les déportations d'ouvriers belges, alors les sages dirigeants se sont tenus coi. " Une telle attitude de la part des chefs du parti ouvrier danois fera une impression pénible en Belgique. Elle fera supposer que le monde ouvrier danois a pris parti pour les oppresseurs de la Belgique. C'est pour dissiper cette erreur que paraissent ces lignes, qui, nous l'espérons, parviendront jus-

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Informations belges behorende tot de categorie Oorlogspers. Uitgegeven in Le Havre van 1916 tot 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Onderwerpen

Periodes