La Belgique: journal publié pendant l'occupation sous la censure ennemie

1623 0
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1916, 28 Juni. La Belgique: journal publié pendant l'occupation sous la censure ennemie. Geraadpleegd op 05 februari 2023, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/348gf0p53h/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Mercredi 28 Juin 1916 JOURNAL QUOTIDIEN - Z,e JSiùmeia : ÎO Centimes 3m» Année,. — Na 58 3 LA BELGIQUE PRIX DES ABONNEMENTS 3 mois ([uill.,août, sept.), fr. 6.90 | 2 mois (juill., août), fr. 4.60 | I mois (juilL), fr. 2.30 ELcs demandes d'abonnement sont reçue* EXCLUSIVEMENT nliv iIao I. .1 ^ ■ ''ADMINISTRATION ET RÉDACTION S£s MQUtagne-stux-Her'kes-Fotsiffères, BRXXSSSZJJSS BUREAUX :DÊ 9 à 17 HEURES Jos. iVSORESSÊE, DIRECTEURS i Petites annonças . ï • î' ; la ligne, fr. 0.40 Réclame avant les annonces — 100 Corps du journal . . . , j - 3°° Faits divers • "* ' Nécrologie . i-'W* « » • ; Aujourd'hui : fcZ-x. pagres. i LA GUERRE 6953 jour de guerre -r ê La dépêche de Pétrogtrad diu 25 qui se rapporte à des événements analysés d'ès î)ier à cette place — ainsi quo les connu u-niquéis de Berlin et de Vienne du- 26, montrent) qiuo l'allure c!es opérations ne s'est modifiée ni en Volhynis, ni en jBuoovine. 'Kjii Vdibyw'e toutefois la bataille prend] d'à plus en plus d'extension. * i-i * * Dans l'Ouest, les olioses sont restées en l'état au nord de Verdun, où les belligéh xanifs combattent avec aci'aarnement. Leur activifij sa manifeste aussi de tfiaçon pjlus suivie depuis 1© littoïa!'. jusqu'au] cfelàj de la Somme. \ i « * * 1 La dépêche italienne datée du 25 ne signale encore* que des opérations sans grande signification, mais le 2-6 le3 Autrichiens annoncent qu'ils ont spontanément éoôwnfeé leur fcont à divers endroits entre l'Adige et la Brenta. Ils ne précisent pas encore les modifications subies par ce front, omis on peut croire que, préoccupas avant loua d'e répondre à l'offensive russe, ils ' a» t ajetueUemerit décidé -da s'y tenir sua* la niéfensive. Oeci ne veut) nullement dire di'aiil-, leurs que les opérations vont se ralentir au sud! du Tyrol : les Italiens, on effet, onfl un évident intérêt à tenter de s'y réern-parer, partiellement pour le moins1, dbs po-siiicsis d'importance stratégique essentielle que leurs adversaires sont récemment parvenus à occuper au prix d'un effort gigantesque.* * * Au Caucase, les Turcs' avaient réussi!,, il '•y a «quelques semaines, à s'avançai- à l'ouest) d°Aschkala, qui est. à 35 kiloimèitres 'a l'est d'Erzeroum. Ils ont depuis lors dié-' veloiprpé plus au no«di, Sur lo' Tschorock, un ^ Mouvement offensif qui les a ren«us ( maîtres do la régjion montagne,usa quiv 's'étend! entre la rivière et la mer N'oiro, aui sud' du secteur Trébizonde-Oîi. D'autre part, iila commençant également à prdnon-cer d).:S attaques à l'ouest die Platan», qui 'sa trouve sur 3e littoral à une douzaine d'e kilométras à l'ouest do Tirébizfohde. _ç> \ _ SURJVIEIR Copenhague, 26 juin : ( Le scliooner danois „ S vain eu" j qui sa rendait, chargé de botis de mines, de Suède en Angleterre, a été arrêté avanvîiier apris-micli, au large de Vadero, par deux contre-torpilleius allemands. L'équipage s'est rendu à bord d'un des contre-torpilleurs et la scliooner a été ensuite incendié. Apr<:S le départ des navires de guerre allemands, un bâtiment suédois a sauvé le scliooner en flammes; le feu a été» éteint et une partie de la cargaison a pu être sauvée. . Barcelone, 27 juin : L'agence Bouter annonce que 2e vapeur britannique „0anford" (2,398, tonnes)," de Uai'JJtf, a été coulé. Le c.i pi Urine et dloulze hommes de l'équipage ont été sauvés. Jjpiiiires, 27 juin : L agence Reuter apprend de Low'estoft V|ue le vapeur ,,Astrologer'' (912 tonnes) a fta coulé, lluit homme» de l'équipage ont éto ramenés à iterre. .'Les autres se sont noyés. On mande, en outre, que ies voiliers italiens „San Francisco", „Giusep-pina , ,tSantissima", „Sacrodo" et „Faani-gha , le voilier français „ Chinchilla" et le voilier „Jagoa.ne Opéra", de nationalité in-connue;, ont éfr< coulés. Londres, 27 juin : Dloyds apprend de Carth.i^ne que le vapeur grec „Nitea" a coulé. L'équipage a ute sauvé. Amsterdam, 27 juin : Le chalutier à vapeur hollandais „Ba-renges' annonce .qu'à 55*48' de latitude nord et a # 6°38 de latitude est son chalut a ren-. contré l'épave d'un navire do guerre coulé. ■ La Ilaye, 26 juin : lvcs navires hollandais „Kieu\v Amsterdam^ et ,,Maarterd\-ck" ont- dû abandonner :iear courrier d'Amérique en Angleterre. ©AMS LES BALKANS Londres, 27 juin" : ly'agetnce l'enter annonce que des ^emenjts entre patrouilles' ont eu lieu d'e Loimtnitza, à 1 ouest, du Vardar. Dans les environs du lac Ardjan et dans la région die KaJinovoy il y a eu dus canonnades.Paris, *25 juin : Le ,,Malin'' apprend de Salonique que 3e bruit court que les Bulgares ont occupé le fort Mospetra, évacué par les Grecs, et ont franchi la Nepvo. Bucarest., 26 juin : On envisage la constitution d'une Fédération pour la protection- des intérêts natio-caux. Cette Fédération, engloberait tous les milieux germanophiles et le <parii de M. Alexandre Marghiîoman-, ainsi que plusieurs déjnit'-.s du parti libéral. D'autre part, les nationalistes ont tenu ca matin une réunion, au cours do laquelle plusieurs délégués ont pris la parole, MM. Jonescu e- Philipescui étant absents. Après la réunion, quelques centaines de personnes, principalement des _ jeunes gens, se s'ont rendus devant Li légation, de Russie et ont acclamé lo ministre. Ils se sont ensuite dis-, perses. Bucarest, 26 juin : ' Dans uni article très remarqué, le d<> P"t*'3 Nicolas J orga, professeur d'université et) chef du parti nationaliste roumain, déclare qu'aussi longtemps que l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie sa trouveront^ sut territoire ennemt, la Roumanie doit rester noutre. ' rsravia, juin î Un aéroplane russe a atterri sur le territoire roumain près do Botochani. Lets deux officiers qu^J montaient l'appareil ont été internés. Ils ont dlJclarô qu'ils revenaient des champs de bataille de 'la fBuico-vine et qu'ils s'étaient égarés par suite de l'obscurité. , La Gs'èce et l'Entente Paris, 26 juin :• 1 On mande d'Athènes au ,,Matin" que. d'après la ,,IIest'ia", le gouvernement ga'e< ne fera pas de déclaration à la Chambre, mais qu'il publiera un mémoire exposant le. grandes lignes de sa politique. Paris, 26 juin : 1 . i On mande de Salonique au ,,Matin/' : ir— L'île do Tlxasos a été définitive'inenl occupée par les- Alliés, dont la flotte bombarde constamment la côte bulgare dans h mar Egée. Xanthi a beaucoup souffert. Rome, 25 juin : La pressa italienne djemande au gouvernement dk? forcer la .Grèce à évacuei l'Epâre. , Londres, 27 juin î 1 i 1 Lo ,,Times" apprend d'Athènes que Î.I G'ouniajrifct ai aceapitlé dje poser à Salonique) s!a carrdftdauure contre oefiLe de M. Veiû^elos). M. Gounaris a promis de sp rendre luitnême à Salonique le jour des élections». Sofia, 27 juin : Des réfugiés arrivés do Grèce à la fronto^re bulgare considèrent la sitùaiion comme très critiqua ; ils parlent m cime dl'un commencement de révolution' ccank'O les vô. nizélistes. A plusieurs endï.oi'is, il y aurait déjà eu, parait-il, 4d,cs rencontres sjao-glaaites.DÊrtCHES JÎIVERSES Londres-, 27 juin : Le correspondant diu ,,Times" à Paris écrit, en date du 25 juin : La récente poussée allemande près de Verdun a été préparée avec un soin extraordinaire; l'ennemi disposa toujours d'une artillerie très puissante- Les travaux préparatoires pour amener l'artillerie en ligue et pour concentrer des troupes fraîches ont duré douze jours. Tout la momie se rend compte que, depuis le im> ment où la batailio a commencé, la situation de Verdun est critique; elle n'est toutefois pas désespérée, mais lo moment approche où le Sort do la forteresse «dépendra de la situation stratégique générale." * * * M/.flan, 2-6 juin : On mandla dq Paris auj „Comere cMla Sera" : — L'avança rapide d'as Allemands dans les derniers combats qui se sont livrés près dia Verdun , a vivement imx>ression;nié. Celles, les Français peuvent are rassurés quant à 1a biraivoure do leur armée et à la. vigilance db ses clieifs, mais on no dout pas sa dissimuler toutefois que l'ennemi ai progressé plus rapidement quia l'on- ne s'y ab-teadlait. Sans aucun doute, la cercle autour dia Verdira: — position qui. a 0)'ailleurs perdlu actuellement l'importance miï&tjaire qu'olbj avait au début de la bataille — se resserre toujours davantage. Malgré Icjg dlé-claraitions rassurantes des criitiqnes Vnili-taires oonoemant las conséquences de l'a bandon de Verdun, celui-ci n'en causerai! pus moins unie initiation profonde en Fiance La chute de Verdun n'apjparafttraât] cependant pas oomme un événemenit permivt-tant dia douter de la vitetoiie finale et certaine; efi'la ne constituerail^ilus au|8urdf hui un gros succès pour los Allemands et, n'en-tralïnerait en tout cas point la percée d'os lignes françaises. Néanmoins, il est évident qu'il vaudrait mieux qu'ellq pûl être empêchée. « Paris, 25 juin : Le collaborateur militaire du ,,Journal" estima quo c'est une erreur de croire que lijs |démonstrations quo feraient les Alliés siar d'autres fronts empêcheront los Allemands de diriger de nouvelles attaques contre Verdun. iC'est précisément le contraire qui est- vrai : il faut s'y attendre à des opérations allamandes encore plus violentes que collos effectuées' j:isqu'à présent). Paris, 27 juin : Les journaux annoncent que l'aviateur amér.icaïn Thapman, qui servait en France, a trouvé la mort au cours d'un combat avec dbs aviateurs allemands près die Veir-dun. TJn autre aviateur américain-, nommé .Ba.rnsSqy, a été blessé au cour-s d'un combat aérien livré près do Bar-le-Duc. * Munich, 25 juin' :. * 1^9 chefs de l'usine Krapp sont arrivés à Munich pour discuter l'installation d'une filiale en 'Bavière. Us ont été iO;us en audience par la Roi. ♦ * * Berlin, 26 juin : La Ini augmentant les tarifs postaux eu-trera en vigueur lo 1er août prochain:. Berlin, 26 juin : Le lieutenant aviateur Immelman» dont l'a mort a été récemment annoncée, est tombé lo dimanche 1<S juin, à 7 heures diu soir, près de Douai, au cours d'un combat aérien. * ... & * 1 îeanfl, 2G juin : La „E«dohpost" annonce qnp 1'ufiag'a de graisso soila intc.rc.it en AutricheJ-IoingWe f&ndaiït certains jours de la semaine. 4= _ A * lJuigla.no, 2G juim : On mandtei de la frontière italienne qiie M. Duzzati a (t^ écarté de Ha formlo/kLon diu uouveau cabinet-, à causé de l'attr/Lmle hosftile ^ prise par lui contre l'AngAeterro, •Voitl db la discussion: de la question dU charbon và. la Conférence économique d»a Paris. * Madrid-, 25 juin : ' * Pendant les quatre premiers de l'exerciice en cours le commerce extérieur espagnol donne les chiffres suivant1? : Importation, 437 millions do pesetas, y compris ipp millions de pesetas de métaux précieux, contre ooo xxiinions pensuant La meme periooe ue l'année précédente; exportation,. 456 millions de pesetas, contra 437 miàions'o * Londres, 26 juin : Dans un {éditorial, le ,,Daily Chron'icîe" siguaile que loivil Kir ch en or ne sera remplacé' que lorsque les difficultés ayant surgi au sain du Cabinet sur la question irlandaise seront aplanies. Il est oependiant presque certain que M. Lloydi Georgo acceptera lo portefeuille de la guerre^ * * A Londres1, 25 juin : ' L'agence Router annonce que la retraite du comte Selborne, ministre de l'aglricuiture, 1 est la conséquence do sa résistance à l'exclusion, proposée par M. Lloyd Georgip, des comtés de l'Ulster de la loi du Ilomo Rule. « S'- Londres), 26 juin : I-kîs premières sentences capitales rentes contre des soldats anglais qui, vpar scru'-]>ule dia conscience, reïusent de faire du service militai»e, viennent d'êti'e prononcées en France. Le général Haigh a commué la penne de mort prononcée contre eux en dix années dei prison. Le® quatre réfractaires avaient été versés dans lei bataillon) des travailleurs et avaient refusé, dès le premier ;;our, de travailler- .Quar rante autres soldats qui se trouvent dans La ni^rne cas attendent leur jugement. ♦ * * Londres, 26 juin : Hier, 1a dernier groupe des hommes mav-riés aptes au service militaire a et": appelé scus les' drapeaux en Angleterre. Tous l .s hommes valides âgés de 18 à 41 anS se trouvent ainsi sous les armes. * i- è u. Londi-es, 26 juin : M. Tennanb a annoncé à la Chamibre de» communes que les conseils de guerre qui fonctionnent en Irlande ont condamné jusqu'à présent plus de 3,000 personnes-. « ^ * * Londres, 2(< juin : L'agence Router annonce que le procès do haute trahison de sir Roger C.asementi a commencé hier à Londres. La cause a éti portée devant la Cour suprême, où siègent îe lordi-chiejf justice, deux autres juges et ta jury. * Londres, 27 juin : Le Parti irlandais, qui vient de sa réunir à Dublin, a déoi^-, à runaniinitié moins daux voix, d'adopter -la pretposition de M. Lloyd George concernant un compromis provisoire au sujet de la question irlandaise.**» ; Pétrogracl, 26 juin : Un ukase autorisa . le ministre cfôs finances à émettra en Russie des Bons du Trésor à court terme pour un montant de 3 milliards do roubles et pour 225 millions de roubles à, l'étranger. Etats-Unis et Mexique Washington, 27 juin : L',,Bxchange Telegraph" annonce que, jusqu'à présent, 30,tHX> hommes sont mobilisas dans les Etats limiCrophes du Mexique." <.»n ne sait toutefois rien do précis au sujît de la force des détachements américains qui ont été envoyés déjà à la frontière mexicaine. Le déparfamenb do la guerre a acheté, la semaine dernière, plus de '12.,000 chovanx. Les frais de mobilisation des B^ats-Unis sont évaluas en ce moment à o0'0,0(X) dollars par jour et ils augmenteront sous1 pou dans de fortes proportions. NeWrYork, 27 juin : Lo „ Central islows" apprend de Washington quja lo g>énéi*al Carranza aurait encore concentré 12,000 hpmmos venus de l'Iitat de Sonora et du nord do Chihuaihua. D'importantes forces mexicaines seraient en jnai'cbe vers la frontière des Etats-Unis. On*ttëfc quo le général PerS3iin'g, qui campe en ce moment à 6o milles à l'ouest de Carrizal, risque fort d'être coupé sa base d'opérations par les Mexicains. Diverses informations évaluent les forces totales mexicaines à 90,000 hoinmec?.. Londres1, 27 juin*:- On mandie de New-York au „Times" : — M. Wilson a fait appeler les membreâ de U commission des affaires étrangères et leur a annoncé qu'il estimait La situation extrêmement sérieuse.Il a exprimé la crainte que le général Carranza ne puisse Ctro soumis que par la force il est donc nécessaire d'envoyer plus de troupes aui Mexique» et le blocus do ce pays doit devenir plus-éner-giqne.On signale, d'autre part, que l'hostilité contre les Etats-Unis s'accroît au Mexique- Londires, 26 juin : D'agence lleui'.er apprend de Washington qu'on y reconnaît que, depuis la d'ornière nota remise lo 25 juin 'au gouvernement mexicain, la situation est devenue grave. M. Wilson s'est entretenu de la situation avec les ^ chefs de groupas d;e la Chambre des représentants et du Sénat. Le pivsidlont du Sénat, M. Stone, ^«n'a lias caché qu'à son avis la g'uerre deviendrait inévitable. Nsfw- V'ork, 26 juin : Le mécou'^nJtement augmente visiblement aux Btait®. Unis, et la presse américaine estime que1 la guerre est (inévitable. Cette guerre, dit la ,,World", ne doit en aucun cas devenir une guerre de conquête. Quant au ,,Kl.w-York Times", il demande simplement que l'on fasse dosi accords identiques à ceux conclus1 antérieurement à Cuba. New'-York, 26 juin : Les journaux accusent le général Carranza de manquer d»a sincérité." Tout eu se déclarant disposé à faire droit à certasines exigences des .Etats-Unis, il a, en effet, chargé secrètement ses agents de négiqcier avec les Etats de l'Amérique du Sudi aux fins d'obtenir, avec leur appui, rintervention d'un tribunal d'arbitrage. Paris, 26 juin : D'après le „NefW-iYork Herald", le gé-. uêral Villa aurait accepté l'amnistie que . Carranza lui avait offerte ét a rejoint ce dernier avec toutes ses troupes. Le „Temps" apprends de Washington que la colonie américaine, d$ Mexico a quitte 1* capitale. „ COMMUNIQUÉS OFFICIELS Communiqués des Puissances centrais;. QBerlin!, 2.7 juin. — Officiel de ce oniidi : Théâtro de la guerre à l'Ouest. Sur le front anglais ainsi qu'à l'aile nord du front' français, rencontres entre patrouilles^ en plusieurs endroits. Dci nombreuses vagues do ga*z délétères et db fumée ont été déchargées contre nos lignes. Elles n'ont causé aucun mal aux tnxmpes allemandes mais elles ont, en part'e, re-àué dans les tranckées ennemies. Le\ feu de l'adversaire a surtout fait rage contre nos positions des djeax rives de la Somme. En bonihardant 3^«sle, les Français y oat tu» ou blessé vingWrois de leuirjs com-patrio'ifôS'.&ur la rive droite dia la Ml use, des attaques françaises au nor&ouest et à i'ouest «Te l'ouvrage blii*#e do Thiaumont, ainsi qu'au sud^o-uest du fort do Vauix, n'#nit ol> tenu afiicun résultat. Dans lo bois <3u Cha>-pâre, iioils avons surpris et capturé un diô-u:\cliemcnt ennemi eon^jeosô dja dljux officiers et db queànues douzaines d'hommes. Utu biplan- anglais a été abattu en com-batr aérien, à l'est d'Arras. Les occupants, blessés1, ont été fait prisonniers. Théâtre de la guerre à l'Es#. Armées/ du feld-maréchal-général vonllin-denhurg1Des détachements allemands ayant pénétré dans les positions rustees, en ont ramené-' 26 prisonniers, 1 mitrailleuse et 1 lance-bombes, Qapturés au sud de Kokkau, ainsi quo 1 officier, 18S hommes, 6 miisraiL-îeuses et 4 lance-bombes, pris au nord du lac Diadziol. Des patrouilles ennemies; ont été repoussées. A Djiuabourg, la garei auix marcihandises a. éta intensivement hombar-dée par nos aviateurs. Années dia f old ^maréchal-général prince Ivéopold) de Baviôi-e : La situation n'a pas changé. Armées du général von Ldnsin'gen : Au sud-ouest de Sékul, nos troupes ont pris d'assaut les. lignes russes et fat plusieurs) centaines do prisonniers. Les contre-attaques ennemies ont échoue partout. Dans les Balkans. Pas d'événements particuliers. , * * Berlin, 27 juin. — Officiel : Des« soldais russes appartenant aux r égiments 2<Q9 et 210 de la 53e division, faits prisonniers le 2-2 juin au cours des combats livrés par le groupe des aimées von lÂn&ingen, ont déclaré unanimement qu'ils avaient reçu ordre formel de no pas faire d'Allemands prisonniers, mais de les tuer sans exception et sans merci. Cette consta-uiiaion explique pourquoi la direction de l'armwo russe prétend, dans un de ses communiqués officiels, quo les troupes russes ir'acaorda.ient pas do quartier parce que lies Allemands se servaient do balles explbsives. Il est inutile que nous assurions quo si pareil Le affirmation a été faite à la direction d'e F armée russe, eâle constitue uni indigna mensonge. L'affirmation officiedlia russe excuse simplement les ordres donnas par los commapjrlants russes, qui Craignent qu'ils ne soient connus. * * Vienne, 27 juin. — Officiel de ce midi : Front russe. Près do Jak-sbeny, au nord do Kufcy et à l'ouest de Nowa-Poczajetw, des attaques rup-sos ont été rqpouss^es. L'ennemi a\ subi partout die grandes partes. Près da Sokul, l'attaque des Allemands progresse. Sinon, la situation e.st inchangée et U n'y a pas eu d'événements importants. Front italien. Lo raccourcissement de notre front dans Ja région* d'attaque entre la Breniai et l'Adtgc a été 'teimiiné hier. Toutes les nouvelles répandues à cette occasion du côté italien au sujet de conquêtes et d'autres succès' du même genre sont tout à fait fausses, ainsi que le démontre l'exposé suivant quo des motifs d'ordre militaire n'ont pas permis de publier plus tôt : Dans la nuit du 25 juin, nous avons caintmo-ncél l'évacuation partielle, préparée depuis une semaine, de la première ligne que nos attaques nous avaient fait gagner, mais située toutefois dans un terrain défar vorable. Lo lendemain, dans la matinée, Iennemi a continué lo bombardement- des positions délaissées par nos troupes. Ce n'est que (fans l'après-midi quo des d-tachemeats italiens ont commencé à tâter le terrain sur des parties isolées du front, entre PAstdco cl' le val Sugana. Dans la secteur entre l'Adige et te val d'Asùço, le bombardement Je .nos positions d«^iis longtemps abandonnées a continué tome la journée, la nuit suivante et, à certains endroi.s, encore hier matin. Pendant ces deux jtmrs, on n'a pas combattu sur tout le front-. Nos troupes n'ont perdu ni prisonniers, ni canons, mitrailleuses ou autre matériel ûe guerre. Actuellement, ljes Italiens marchent contre nos nouvelles positions. Ce matin seulement, ils ont attaqué lo mont Test», où ils ont été repoussés avec de lourdes pertes. Pans le val Posdna, le feu de nos canons a mis plusieurs bataillons ennemis en fuite. Sur le front du jittoral, des attaques ennemies sur le Km et contre l,o Mrz,li-Vrli. » Fixmt sud-est. Inchangé., .« i!< Constant!nopîe, 26 juin. Officiel dkx quartier général : Sur le frent de l'Irak, rien d'important. Dans la Perse méridionale, lo 23 juin, des troupes russes, appartenant à toutes les armes ob s'appuyant sur leurs positionsi fortifiées, ont attaqué nos détachements qui travaillaient à des retranchements à l'est le Servil. Le combat a duré jusqu'au svoir. \ la fin? lcS;Russe& sent rentrés dans leurs positions, l'unique résultat do 1«uts efforts sa réduisant' à des peitcs énormes. Uhe colonne russe, opérant séparaient a essayé le cerner nos troupes réunies dans cette ^outrée, mais celles-ci l'ont contre-ataaquée et obligée à se replier sur son (point de départ. Nos troupes' combattant au sud; d<e cette région, se sont rapprochées des environs de G-hilani. Evitant une rencontre, les Russes ont évacué cette localité et battu en retraite dans la direction du nordest. Au nord, nos troupes en marche sur Sineh, se sont heurtées à un régiment do cavalerie russe, qu'elles ont battu, en lui infligeant do grosses pertes en tués et blessés. En poursuivant l'ennemi,, elles-sont arrivées à proximité de Sineh. Front du Cauoase i A l'aile droite et au cent*e, canonnades et fusifta«le& localisées et peu importantes. A l'aile gauche, au nord «lu Tschoruk, nous avons continué d'organiser notre défense clans les positions ent'o-véos aulx Russes. En d'autres endroits, nos (Wtaclio'ments ont marché à la ponrsuitte do toutes les troupes ennemies qui s'enfiuiemt de ce front vers le littoral. Les ennemis dispersés sont pris par petits groupes. C'est ainsi qu'un do nos détachements d'é-claireurs a fait prisonniers 33 soldats du régiment du Turkestan, n° 19, .Le 24 juin, un avion- survolant Ari Dur nu et attaqué par un avion turc lancé à sa rencontre, a dû s'enfuir dams la direction d'Imbros. Un autre avion ennemi survolant Pilo de Keustén^ a, sans succès, lancé des bombes sur lés environs. Le feu dja notre artillerie spéciale l'a obligé à s'enfuir vera Afytiliène. Pas d'autres nouvelles d'imp^ortanoe1. Constauitinople, 27 juin. — Officiel du grand qu-artier général : Sur le front dia l'Irak, rien de changé. Dans le secteur de l'Euphrate, nos détachements, secondés par des volontaires, harcèlent 1 ennemi, en attaquant à 1 improviste ses groupes is-o>lés et ses colonnes de, ravitaillement et en détruisant ses communications télégraphiques. Dans la Perse lméridionaL?, à l'ç^t de Servil, faibles canonnades et fusillades réciproques.Sur le front du Caucase, à l'aile droite et au contre, rion [d'iapportant. Au nord du Tschoruk, nos colonnes, lancées à la poursuite de l'ennemi, ont- pris contact avec sas troupes, occupées à se retrancher. Un do (nos détachements d'éclaireurs a fait prisonniers un officier blossé et trois soldats.Le 25 juin au matin, un de nos avions a orficacemcnt bombardé les bateaux ennemis près de l'ilo de Ténédos ; en dépit du tir violent de J'ennemi, il est rentré inu demne. Depuis quelque temps, les navires ar> glais bombardent de plus en plus fréiquem-ment des localités sans défense, disséminées sur le littoral de la mér Bougie, et cola sans qu'il y ait le moindre motif d'irn-t'rot militaire. Do préférence, i!s diiigeuit leur fou sur des lieux saints, des m'ara-bouùs et des. mosquées. D'après ïo dernier rapport, un navire anglais a canonné le maraborjt du Clieik Ilamid, sur le rivage do Mcdine. Un autre navire a bombardé 3e port do Djeddah, sur le rivage de la Mecque. — — Communiqués des armées alliées Paris, 26 juin. — Officiel de & heures : En Argonne, une tentative ennemio dirigée sur un de nos petits postes à la F'iHe-Morto a été repoussée à coups da grenade-Sur la, rivo gaucho de la Meuse, duel d'artillerie particulièrement vif dans la région du Mort-IIommo. Sur la rive droit?, une attaque enneimio prononcée cette nuit sur nos positions à l'ouest do l'ouvrage de Thiaumoni, a com-j»9iàLoment échoué sous nos tirs de barrage et _ le.j faux de notre infanterie. Entre le bois de Fumin et le Clienois (sud-ouest du fort do Vaux), au cours d'une opération locale nous avons enlevé quelques éléments do tranchée ennemie. Dans les autres secteurs, on ne signale que des actions d'artillerie. Nuit calme sur le reste du front. * * * Paris, 26 juin. — Officiel do 11 heures : En Champagne, notre artillerie a bombardé les organisations ennemies au nord de Ville sur-Tourbe. Sur le front de Verdun, aucune action d'infanterie au cours de la journée. Le bombardement a diminué d'intensité sur les deux rives d'e La Meuse. Toutefois, dans la région de la côte 301., la lutte à'artillerie s'est maintenuo très vive. Dans les Vosges, les tirs de not.ro artillerie sur les positions ennemies à l'est de la Chapelotta ont provoqué 1;explosion! da deux dépôts de munitions. Rien à signaler sur le reste du front. » 4c * Lotorj'res, 25 juiin. — Officiel du quartier général britannique : Dans la nuit d'hier, l'ennemi a tenté un coup dia main au nord-est de Loos ; il a été repoussé. Ntrt're niriillerie a continué à être extre-memènt active sur tout le front. Ijo feu a Oé pnrticulièremcratl violent près die Neuville, au sud de Vailly et au nord1 de la route Y près!-Moi lin, Il y a eu, em outre, des combats à l'aide oja mortiers die tranr chées'. Rome, 25 juin, —"officiel diu grand quartier général : Elrtre l'Adige et la Breata, des duels •^"artillerie d'e plus en plus violents se sont, livrés hier. Notre artillerie excoa-îe uni feu da (Destruction e!'t\cace, spécialemlent dlxns la vallée de Vallarsa, dans la vallée de Po&ina, sur tout lo front du- haut plateau d'Artiago et depuis la vallée d<a Canaglia jusqu'au Recteur cJu' Maridmllo, à l'ouest die Maresina. Do petits détachements1 dan>-fanterio d'e notre avant-garde se sont approchés dos positions ennemies, cei qui a amené cle vives" rencontres avec ï'ad'ver-sairei, rencontres dont l'issue nous a été partout favorable. Dans los • vallées supérieures cllu Corde-voie et) de Bio-t:, violents combats d'artillerie.Dans la vallée do Pustcr, les localisés d.'ïnuiçhen et dej Sillian) ont été de nou- VtJilUI LnjiXiu<lJLViv\;c< "VUV —' gros calibra. Activité do l'artillerie et do l'infantero a la source du But et dans lia Fella supiripur. Leo|K>ldskirchen a été mis en flammes. Sur l'Isonzo, nos détachements on«s continué leur attaque hardie en enlevant à l'adversaire des armes eu elles munitions, ainsi que quelques prisonniers. Des aviateurs ennemis ont lancé des bombes sur Tolmeazo, sur, Porto Gruaro, sur Poule Piave et sur la laguna do Grado. Personne n'a été atteint ; il y a eu quelques dégâts matériels. Mos appareils Canroni ont, lauc^'i des bombas sur des camps ennemis établis sur lo haut plateau d'A si a go et sont rentrés ind'emngs. * * * rétrograd, 25 juin. — Off.'.cici diu granct état! major général : iyartillerie allemande a vivement bom-bardtô d:o nomibreurx secteurs de nos positions die Riga. Un fort détachement allemand: a vainement tenté d'approcher de nos franohées établies sur 'la rive ouest du lao dia Babit. Sur la J&wina, dans la région de Jabok-stadit) et do Dwinsk, l'artullerie ennemie a paiement ouvert un violent feu. Des avions ennemis ont lancé vingt boml)es sur la gare da loloczany, auj su^J-ouest do Molodeczno. Au cours d'un \aol audacieux effectué au-dessus des lignes onnomias, un db nos avions a été descendu par l^artilie,, io allemande. N'-osi vaillants aviateurs, {ta capitaine Bankiew et, le lieutenant ï'awnow, quoique blessés tous deux, ont réuft-jj. à. at»errir pa'ès de nos lignes avancées, malgré lo fe,u incessant de l'ennemi. Sur la Styr, à 3 kilomètres au sndi de Gminy, d'ans les environs do la gara die Czariory.sk, nous noirs sommes emparés, grâce à un coup da main, d'une rcdleute diu fort Profir. Los trouas occupjantes, qui ont résisté avec acharnement, ont été o:ter-mi nées . Deu;x canctis de gros calibre sont restés entre nos mains. Au n.ord) du viliage de JZaturce, nous avons ropoussê l'ennemi par une cotuire-attaqua. Il a été assailli à l'aide de grenades à main et a subi de sérieuses pertes. Au nord de Pustomyty, au sudi-est- die SvvioitiChy, l'ennemi a attaqué hier soir nos lignes; mais, ro;-u par notre "feu, il n'a pu a teind re qu'à peu d'endroits nos tranchées détruites par son artillerie. Ses pertes devenant de plus en plus1 fortes, il n'a pu vso maintenir jet s'est retiré sur tout le front d-'aitaque. Nous avons compté jusqu'à présent 800 prisonniers vailles, dont la moitié est allemande. Nous nous .sommes emparés de quinze mitrailleuses. Un grand) nombre de morts et de soldats blessés à coups do baïonnette remplissaient les tranchées.Au nord de RUdzhvilIovr, d'ans AeS environs du village do Riedikow, nos troupes ont attaqué l'ennemi et ont enfoncé la première ligne do ses tranchées. Au cours d»a celio attaque, le valeureux commandant de régiment colonel Swârschin a été blessé. L'ennemi continue à résister avec aclivime-me.it et entretient un feu concentré db batteries de gros et da petit calibre. A l'ouest de Sniaîyn, nos troupes* ont progressé. Après un combat, elles onA occupé le villag,e de Kolisclioiw, ainsi que Tulukow ( 1). Déjà le '23 juin au soir, nous avons conquis, après un combat acharné, la vil'e de Kimpolaing. Nous avons fait prisonniers environ 60. ofliciers et 2,COO soidatsi et nous nous sommes emjjarés de sept mitrailleuses. A la gai*o, nous avons trouvé da matériel roulanC. Dépêches Diverses Londres, 23 juin : Lo correspondant du ,,Times" à Pékin annonce que la situation actueilo en Chine ne s'éclaircit pas. La mort de Ylian-Shi-Kaï a produit, il est vrai, une. certaine détente; elle a notamment relevé le crédit public. Malheureusement, le manque dl initiative du- nouveau Président et de son premier ministre, l'influence de leur entourage, composé des principaux artisans du mouvement monarchiste, font traîner en longueur les projets do réorganisation politique. Les pro.vincas indépendantes ne se sou*, mettent pas et le produit des contributions ne rentre pas. Le correspondant du ,,Times" se demande si un gouvernement) qui n'est pas généralement reconnu comme tel mérita df'éti'e appuyé et si le manque d'appui ne forcera pas les partis à s'entendre. * O « Londres, 26 juin : Le ,,Morning iPost" annonce qu'on se propose à Pékin de réorganiser le Cabinet. Tnam-Chi-Jui resterait premier ministre et Tan'g-Chao>«Yi deviendrait ministre, dlcâ affaires étrangères, nomination qui serai-;, très désagréable, paraît-il, aux légations ttran^-gèr es. * * • Dondres, 2-6 juin : On m.inde do Tientsin au „fIorning Post" que les Japonais offrent à la China de lui consentir un important empruaifi, à la condition „s.ine qua non" que le Japon sera, à l'avenir, le seul agent financier de. la Chine. Les -conditions comporterai également le contrôle complet dias banques et-des chemins de fer chinois. . * * Pétrograd, .26 juin : On. mande do Tokio au „Ruissk-o ;o Slovo'' que de nouvelles troupes japonaises sont parties récemment pour la Chine. I.a situation au nord de la Chine commence à devenir critique. En effet, les Japonais ont envoyé de l'infanterie et de l'artillerie dans toutes les grandes villes; ils occupent les routes de jonction les plus im.porianties. A Tientsin, notamment, se trouvent quatre bataillons japonais et. de l'artillerie. Pour les opérations au nord de la Chine, la possession de Kiaotschéou est très importante Les troupes japonaises sont égy :em.cnt ar-riyéee à K wantung. On signale d'autre part de Kharbin qu'en ce moment une véritable armée d'agents japonais se répand dans toute la Chine, principalement dons les régions où des révolte® sia sont pr.yluites. Ces agents excitent la population contre la gouvernement central de Pékin.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks La Belgique: journal publié pendant l'occupation sous la censure ennemie behorende tot de categorie Gecensureerde pers. Uitgegeven in Bruxelles van 1914 tot 1918.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Periodes