Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

784 0
30 november 1917
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1917, 30 November. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Geraadpleegd op 28 mei 2022, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/pn8x922g9n/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Vendredi 30 DIRECTION ET RÉDACTION : 14, Rue Vleminckx, 14. ANVERS ABONNEMENTS : S'adresser au bureau du joursai T o mim+ra • 10 eeniimps LLOYD ANVERSOIS beul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Soixantième Année - No 18.083 ANNONCES: 25 centimes la petite ligne. — 5t centimes la dtuUe ligne 1 franc la ligne sur double colonne. Adresses industrielles 5# cents. Emissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignfmètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils «ccupent. Teutes les heures renseignées élans notre journal sont indiquées -d'après l'heure de la Tour. AVIS TRES IMPORTANT A la suite de la disette du papier tous les journaux ont, par ordre supérieur, dû renoncer à l'insertion de certaines annonces. Exception est faite cependant pour les convocations d'assemblées générales de sociétés, les annonces de ventes par notaires et huissiers, et les nécrologies.Cette mesure n'est que temporaire et sera abrogée aussitôt que les stocks de papier seront suffisants. En attendant, nous avons décidé, pour être agréables à notre nombreuse clientèle, de créer un service 'le petites annoncés, françaises ei flamandes, à nos vitrines, Rue Vleminckx 14. On pourra y consulter, de même que ns nos bureaux, les listes d'appartements à louer, demandes d'appartements, maisons à louer, demandes de maisons à louer, demandes et offres de capitaux, demandes et offres d'emplois, etc. Le prix a été fixé à fr. 1.50 les trois lignes par semaine. Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien rue Léopold, 51. Anvers, 30 nov. 1917, 11 h. du matin.— Baromètre 779,5. — Thermomètre cent (mar)12,5. - Thennom. cent. (misl. f 9. — Pluviomètre : — m/m Vent : O.—Prévision : Pluie probable. Astronomie 1' décembre Communiqua par l'Observatoire Roval de Belgique à Uccle iez-Bruxellesi Lever du soleil 8 h 22m. Dern. quart, le 6 déc. 15 h.Mm- Coucher du.soleil.... 16 „ 41 „ Noirv.lune le 14 déc. 18 „ 11 „ levçr de la lune 19 „ 14 M Prem quart, le 21 déc. 7 „ 7 Coucher de la lune.. .10 5® „ Pleine lune le 28 déc 1§ . 52 . Haute marée à Anvers matin Soir 1 déc. ... 5 h.58 jb 1 1 déc, ... 18 S 18 m. 2 . . . 6 ,, 37 . 2 M ... 18 ,57 „ 3 . .. 7 „ 14 „ I 3 H ... 19 33 . Hauteur du Rhin Cologne 28 hov 3,32m. Strasbourg 27 nov. 2 81 m. Htinfofren 26 „ -.75 „ Lauterbourp „ — „ Kehl „ — „ Maxau „ 4.60 m Mannkeira „ 3.98 „ Gerraersheim „ — m Caub 27 . 2.68 „ Mayence „ 6 71 „ - Rukrwt .. 2.62 „ Bingsn „ 168 „ DuiiiJjeuxï » 2.22 „ Coblence „ 3.04 „ Wafclskùt . — „ Dôsseldorf „ 3 03 . tobfth 25 . 11,19 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 23 nov. 2,33 m. Heilbronn 26 nov. 135 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 27 nov. 2.78 m. Constance 26 nov. *{.41 m 1 Port d'Anvers ARRIVAGES DU 29 NOVEMBRE Steamer : WiLford 3, de Tamise. Remorqueurs : Elektra, Anna 2, Greif, Espérau'oe, d-e Gand ; Elisabeth J, d-e la Hollande. Bateaux-moteur : Drie Gebroeders, de Bornhem ; Léonard, d'Eyckeviiet ; Rosalie, de Terhaegen. Allège? : Guano Werke, de Burght ; Célestine, Marie Louise, Travail & Progrès, de Boom ; Antoine, de Rumpsr ; La Cahipine 2, de Niel ; Stéphanie, de Tain vise ; Bertha, d'Haéren ; Dora 33, de Louvain ; De .longe Joseph, de Z-ele ; Mijn Gedaeht, de Baes-rode ; Jack, Lodewyk, Tamara, Morgendster, Jeanne, Borna 2, Gaston-Robert, Joséphine, -Robert 3, de Gand ; François, Bruxelles, Rotterdam 8, de Mer-xem ; Joseph, de Turnhout: Martin us, de Vivegnis; Quinten Maisys, de Charleroi ; M. X. O. 2, René, de Charleroi ; Leopoldns A 26), Adviaan, de la Hollande : YVeser, de la France ; Wilhelmine 2, Con-fîuentia, Luidwig, Bayent 20, Bayern 26, Vereini-gu.ng 68, Elise, Fendel 55, V-e^einigung 39, de l'Allemagne.DEPARTS DU 29 NOVEMBRE Steamers : Wilford 3, pour Tamise ; Union 3, Union 2, pour Bruxelles ; Rhenus 23, Rhenus 27, pour Ganid ; Telegraaf 2, pour la Hollande. Bateaux-moteur : Emile, pour Lierre ; Mairia So-phia, pour .'Campe n'iïout ; Eclair 4, pour Gand. Allèges : Jamais Pensé, pour Bruges; Vereini-gung 56, Union, Johanna, Farceur, Simone 46, pour Bruxelles; Epargne, Equateur, Célina, Trois Frères, Jenhy, Progrès, Vasili, Léonie, Jeune Malyna, Brick, Toujours content, Français, Bonne Humeur, Bayern 5, Sakoera, Elodie 3, Eylan, pour Gand ; HuJlos, Albert, L'ascenseur., Vereinigung 8, Mon Désir, pour Merxém ; Captai, Emma, Jeune Pierre, . pour Moll : La Rosalie, l.es Cinq Frères, A continuer. C. C. M. 8, pour Charleroi ; Angélique, Piïg-no, Bayern 43, Bayern 23, Rlienania 23, Vereinigung 15, Tvee Gebroeders A 13), Clasina, Twee Gebroeders, Adriana, Nih.il Sinè Labore, De Vrouw Lena, pour la Hollande : Hans-Grethe, pour l'Allemagne . ARRÊTÉ donnant aux circonscriptions postales belges en Wallonie les mêmes limites qu'aux provinces Comme suite à l'article î de-l'arrêté du 13 septembre 19.17 concernant la formation de deux ministères belges de la marine, des postes et des télégraphes • Bulletin officiel des lois et affrétés, p. 4453), en vertu duquel les circonscriptions postales de la région administrative flamande auront les mêmes limites que les provinces, j'arrèté ce qui suit : Art. tr. — En Wallonie également, les circonscriptions postales belges auront les mêmes limites que les provinces, étant entendu 'que la division de la province çle Hainaut en deux circonscriptoins postales,. te.llê qu'elle existait précédemment, restera maintenue. Art. 2. — L'Administration impériale allefiia.nde fies postes et télégraphes en Belgique (Kaiser! ich Deuisc.be Post- und Telegraphen verwa 1 tung in Bel-gien) est chargée de l'exécution du ^présent arrêté. Bruxelles, le 21 octobre 1(117. Der General gouverneur in Bel gien. Freiherr von Falkenhausen, Generaloberst. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Bertha. Umuiden, 28 novembre. — Le sciioo-ner à moteur Bertha est retourné au Buitenhaven à la suite d'une avarie au moteur. Cedarbank. — Christiania, 23' novembre. — Le Unâts barque Cedarbank, de Farsund, qui était parti, le 9 mai de Halifax pour Aarhuus, est considéré comme perdu. L'équipage se composait, de 30 hommes.Folmina. Rotterdam, 28 novembre. — Le steamer néerlandais Folmi.na est entré à Skagen par suite de manque de charbon. Kommerzienrath Boeckel. Delfzijl, 28 novembre. — Hier soir, à marée haute, quatre remorqueurs ont vainement tenté de îenflouer le vapeur. A marée basse, le navire se trouve comiplètement à sec. (Voir Lloyd A.nversots du ^ courant.: Magnus Broms. - Delf/ijl, 27 novembre. - l^e. steamer Magnus Broms, allant. d'Amsterdam à Hel-singborg, est entré ici par suite de manque de charbons.Rijn. iJmuidein, 28 novembne. — Le steamer néerlandais Rltn, qui est arrivé ici de Sundsvall avec une cargaison de bois, a perdu une partie tle sa pontée et une autre partie ;i dû être jetée pardessus bord. Wilhelmina, - IJmu.iden, 28 novembre. — D'après le rapport du vapeur Rijn, ce navire a passé le bateau-moteur Wilhelmina qui se trouvait à l'ancre ayant le gonvetTiail brisé : il demandait de l'assistance.BELGIQUE BRUXELLES Une fédération de sociétés comptables Le 27 octobre dernier a été-'tenue, sous la prési-deaioe de Mr A. Van Huren-Conraets, une assemblée générale de la Chambre syndicale des e?cperts-comjptables et des comptables. L'assemblée a voté, à l'unanimité. Le mai-nit.ie»n en fonctions des membres du Comité actuel. Elle a ensuite discuté divers projets-et notamment celui de la création d'une fédération. qui réunirait tous les organismes comptables de Belgique. Cette fédération poursuivrait l'unification et le relèvement des honoraires et des traitements des experts et des comptables, en même temps que la reconnaissance'de la profession. D'autres sociétés, et notamment la Société Académique de Comptabilité de Belgique et le Cercle des Comptables do Namur, ayant émis des vœux dans le même sens, on espère que le projet susdit sera matérialisé avant peu. xx x La revue « Le Comptable », 39, rue Franqui, acceptera avec empressement tous les articles émanant des organismes partisans de ht Fédération ainsi que les articles ayant le même but et émanant de l'initiative privée. ~ EXTERIEUR PAYS-BAS Le bateau-feu Terschellingerbank Le remorqueur Simson est parti de Xieuwediep ayant ;i sa traîne le bateau-l'eu Terschellingerbank. Celui-ci sera: stationné à son ancien emplacement. La situation économique en Egypte De tous les pays entraînés dans le tourbillon de la guerre, l'Egypte a été le plus favorisé. La fin des huit premiers mois de guerre coïncida ii avec 1;» clôture de l'année fiscale égyptienne. A ce moment, les finances de l'Etat accusaient un déficit de 1.{£8.000 liv. ég. (la parité de la livre égyptienne est de liv. si. I 0 s. 3 3/4 d.). Cette diminution était causée par la paralysie temporaire des affaires et la forte baisse du prix des cotons, au cours de l'hiver 1914-1915. Le dernier exercice financier, pour 1916-1917, s'est clôturé par un excédent de 2.686.000 liv. ég. L'année en cours s'annonce plus favorable encore que lia précédente. Les fonds de réserve, qui. au lr avril 1914, se montaient à liv. ég. 5.100.000, s'élèvent maintenant, à 6.500.000 liv. ég. 11 y a-lieu de tenir compte que les valeurs les représentent, il y a trois ans, avaient subi une dépréciation d'environ 800.000 Hv ég., alors qu'actuellement cette dépréciation n'existe plus et que ces valeurs sont évaluées au prix actuel du marché. A part, une augmentation de quelques-uns des droits d'entrée, de l'élévation du tarif des chemins de fer, postes et télégraphes, les imipôts directs ou indirects sont restés exactement ce qu'ils étaient- il y a trois ans. Les grosses rentrées obtenues sont dues uniquement à l'augmentation de la fortune pufblique. Cette augmentation ressort, de toutes pa>rt.s. F.a guerre s'est trouvée coïncider a-vec des crues du Nil très favorables, et les feîlahs ont pu obtenir, par ce fait, d'excellents récoltes. Les grosses demandes de céréales et la forte hausse des prix du coton durant ces 18 derniers mois ont fait réaliser aux cultivateurs égyptiens de véritables fortunes. La preuve, évidente de cette prospérité est fournie par les faits suivants: L'au/gmentation du non> bre devs bijoux en or, présentés au poinçonnage. Par tradition, le fellah consacre ses profits à des achats de ce genre. En outre, les transactions mobilières sont également plus nombreuses. 11 n'y a pas non plus d'arriérés dans les impôts directs dont les rendements ont. dépassé toutes les prévisions. A- noter également que les emprunts dus aux banques hypothécaires ou autres établissements financiers ont- été tous remboursés, non seulement avec empressement, mais même souvent avanit échéance. D'autre part, les arriérés dus smr les aimées précédentes ont été également amortis. Véritablement, le travail des banques hypothécaires est presque complètement arrêté ; elles ne trouvent guère de nouvelles affaires et sont .forcées, •.pour employer leurs disponibilités, de les •consacrer à des emprunts de guerre et autres valeurs dorées sur tranche.Dans son récent, rapport, le Haut Commissaire des Finances estime que la guerre a augmenté d'environ trente millions de livres sterling la richesse de l'Egypte. Certaines personnalités très compétentes estiment que cette évaluation est trop mo-diérée et que le chiffre véritable est certainement, plus élevé. Quoi qu'il en soit, il est certain que les possibilités de dépenses de la masse se sont coiir-sidérablement. accrues malgré les difficultés des importations et des exportations. Ces restrictions des importations font considérablement pencher la balaiiice commerciale en faveur de l'Egypte. Les trois dernières années, son crédit s'élevait à environ 22 millions de liv. ég. il faut ajouter à ce chiffre le crédit obtenu par les banques locales, par leurs succursales ou agences à Londres, Paris, Rome et New-York. Les fellahs ne sont pas les seuls à avoir, suivant la formule consacrée, fait de l'argent par la guerre. Il en existe d'autres qui en ont tiré des profits considérables, soit par des fournitures militaires, soit par des transactions en coton ou en céréales. Les profits réalisés par les fellahs n'ont nui à personne, étant le résultat de leurs efforts personnels. En outre, étant donné que les fellahs forment la majorité du pays, toute amélioration dans leur situation matérielle profite finadenient à l'Etat, tout entier et. est par conséquent la bienvenue. Il n'en est pas de même des bénéfices réalisés par les éléments cités précédemment. Ces éléments se composent en majeure partie d'étrangers disposés à saisir avec empressement la première occasion de Nquitter le pays avec la fortune qu'ils ont amassée. Des bénéfices, non moins considérables ont été réalisés par les Compagnies étrangères. La plus grande partie en revient donc à des actionnaires étrangers à l'Egypte et. qui s'intéressaient uniquement à la Société dont, ils sont actionnaires. Il faut convenir que tous les bénéfices réalisés par l'élément étranger ou non égyptien n'ont été rendus possibles que par l'ordre maintenu à l'intérieur, par le gouvernement et par le contrôle exercé en haute mer par la flotte .britannique. Dans ces conditions, on ne peut -que regretter que le-système fiscal actuellement pratiqué en Egypte ne permette pas d'atteindre cette source de revenus sous forme d'impôts ou de bénéfices de guerre. Cela serait cependant absolument. légitime. Il est évident que ces observations ne s'ad,ressent ni aux compagnies anglaises, ni aux actionnaires anglais, qui paient leur quote-part à l'Empire sous forme d'impôts sur le revenu ou autres taxes levées par le Chancelier de l'Echiquier. Il est à espérer que, la guerre terminée, le système fiscal sera revisé de manière à atteindre les étrangers. Il sera ainsi possible de répartir plus éqnitablement le poids des impôts qui, à l'heure actuelle, est .supporté entièrement par «la foule des fellahs. Dernièrement, un droit, d'accise sur les sucres fabriqués ou consommés en Egypte a été établi. C'est la seule tare nouvelle qui, ait été décrétée depuis 1914. Elle a pour but de permettre de faire face à. des diminutions de recettes ou t'i de lourdes dépenses prévues pour le lendemain de la guerre. D'autres impositions nouvelles sont encore à l'étude pour les mêmes motifs. Actes de Sociétés, déposés au Greffe du Tribunal de Commerce d'Anvers Nomination. Société anonyme < La Mutualité Am'ersoi.se -, à Anvers. M1' Hermann de Barv est nommé administrateur pour finir le mandat de feu. M1- Mariano de Bary. Bilans. Société anonyme <• De Vereenigde Bur gers tôt bevordering van Woningen », à Anvers. Bilans : 1° au 28 février 1915 ; 2° au 20 février 1916; et au 28 février 1917. Les administrateurs: MM. Ferdinand Dell) a y e, inspecteur-agent des quais ; François Louis Londin, employé; François Matheus, charpentier ; Michel Van Dyck, ébéniste; et Corneille Verhaegen, ajusteur, tous à Anvers. Les commissaires : MM. Jean Beens, agent des quais, et Joseph De Vreese, menuisier, à An/vers. — Société anonyme « Manufacture d'Engrais et Produits Industriels de Vilvorde », à Anvers. Bilan ■ni 30 juin 1917. Administrateurs: MM. Maurice De Wolif, négociant, à Mortsel lez-Anvers, président : Alphonse Janssens, négociant, à Anvers: Maurice Quinet, ingénieur, à Lxelles : Félix Tasiaux, industriel. à Clavier, et Prime Béguin, négociant, à Lei-gnon. Commissaires : MM. Louis-Peeters, négociant, à Anvers, et Albert Quinet, négociant, à Bruxelles. — Société anonyme « Garden City » du Nouveau l'arc d Anvers, à Wilryck. Bilan au 30 septembre 1917. Le Conseil d'administration : MM. V. Robyris, à Bruxelles, vice-président ; Eug. Fels, à Anvers : !.. Fierens, a Anvers; G. Goemaere, à Bruxelles; C. Grisar, à Anvers: L. Landv, à Anvers; P. Léchât, à Bruxelles, et Fr. Thys, à Anvers. Le Collège des commissaires : MM. Ed. Lefrancq, à Bruxelles, président ; L. Dumont, à Anvers; Aimé Salmon, à Anvers; (i. Van den Berghe, à Bruxelles, et Ch. Van de Capelle, à Anvers. MM. les administrateurs V. Robvns, Eug. Fels, L. Fierens, G. Goemaere, C. Grisar, L. Landy. P. l.e,hat. F. Thys, et MM. les commissaires: E. Lefrancq : L Dumont, A. Salmon, , G. Van den Berghe et Ch. Van de Capelle,'sont confirmés dans leur mandat. CHRONIQUE JUDICIAIRE COUR D'APPEL DE BRUXELLES Fraudes au préjudice du Comité national. Appel d'un jugement d'Anvers. Aggravation de peines. La Cour, présidée par M1' le conseiller Derqo, a examiné une affaire d'alimentation d'Anvers ; il s'agit d'escroquerie ou siubsidiairement de recel de riz provenant du Comité national. Deux prévenus furent acquittés,' le 3me avait été coaidarnné à 3 mois et 100 francs avec sursis de 3 ans. La partie civile, le Comité, obtint I franc, contre le 3me, P. B... C'est de ce jugement que le ministère public interjeta appel contre tous les prévenus et la partie civile, à son tour, contre les deux acquittés. Après la lecture du dossier, l'interrogatoire des inculpés, puis la pailie civile et le ministère public entendus, la Cour, malgré une énergique défense, condamne les deux premiers, chacun à 6 mois et 26 francs et le troisième à 1 an et 26 francs. L'arrestation immédiate de P. B... a été ordonnée. Les vols de titres Après quatre ou cinq audiences, consacrées aux débats de la série d'affaires, dont nous avons rendu compte quand le tribunal d'Anvers s'en est occupé, la Cour, après avoir entendu les plaidoiries de MM. lies avocats Van L i 1, Geuens, de lia venue, d'Anvers, Leclère, De Smedt, Morichar, de Bruxelles, a rendu des arrêts confirmant, aggravant ou diminuant les peines prononcées en première instance. lre affaire : l). T..., 3 années d'emprisonnement : D. B. .. 5 années ; M.... agent de change, I année et :;(iu francs d'amende ; V.!., 2 années et 300 francs ; D. B... et V. P..., acqui tés. 2e affaire : I...., 3' années et 300 francs ; R..., 2 années et 100 francs; M..., 1 année et 300 francs.' 3e affaire : M..., 1 année et 300 francs. 4e affaire : M..., mêmes peines. 5" affaire : M..., mêmes-peines. (i" affaire : Y.... 2 années et 300 francs. 7e affaire: I...., 2 années et 3ÔÛ francs; I). IL.., 2 années. 8° affaire : I). IL.., 2 années et 300 francs. 9*' affaire : D. B..., mêmes peines. 10e affaire : K..., I année d'emprisonnement; I). T..., 2 années et 26 francs; A.., mêmes peines; \.... mêmes peines. INFORMATIONS FINANCIÈRES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS skanoe di 29 .novembre. — Des ordres de vente assez nombreux sont encore arrivés aujourd'hui au marché, où ils n'ont pu s'exécuter qu'en faisant certaines* concessions aux nouveaux acheteurs ; ceux-ci n'ont pas manqué de peser sur les cours pour arriver a obtenir la marchandise offerte à meilleur marché. Les offres néanmoins ont été facilement absorbées? et quoique quelques cotes ayant eu à subir une réduction, on doit reconnaître que le marché a conservé de J'animantlon et que ses dispositions restent entièrement bonnes. Ou peut également noter connue indice favorable que la faveur s'attache en proportions égales aux divers groupes actifs de la cote, évitant ainsi de rompre l'équilibre du marché en accumulant trop d'engagements sur une sorte de valeurs. Les coloniales ont peut-être un peu plus spéciale ment attiré l'attention aujourd'hui, elles ont en tous cas été pins généralement demandées à des cours 1 en reprise parfois sensible. Les fonds d'Etats se soutiennent mais manquent de transactions. En rentes belges et communales les offres parais sent• épuisées laissant. Ses cours sans changements. Les lots de villes conservent leur fermeté habituelle. Belge % mai 73 I 2-74 1/4-, Emission Anglaise 86 A., Bons de Trésor 4 % 1917 102 3/4-103 3/8, Annuités 3 % 82-82 1/2, obligations Anvers 1917 102 7/8-103 3/8, Anvers 1887 87,50 88,50. Anv.ei s 1903 70,1(1-71,25, Bruxelles< 1.905 73-74 1/8, Liège l90p4S*69, lot du Congo 98 1 i P. Le ralentissement des' échanges en fonds d'Etats internationaux engendre un certain alourdissement de leurs cours. Cédilles nouvelles. 111 .1/4 112 1/4, Cédilles I, 113-114, les K 99 A:, les or 5 108 A. Argentin \ 1/2 Intérieur demandé à 98 7/8 A. sans offres. Bahia Blanca 166 P., Buenos Ayres 4 1/2 98 A.. Pavimenta-tion ancien 90 A., le nouveau 91 1/2 A. Les dettes brésiliennes sont sans marché. Brésil 5 ,, 1913 96 I 2 A., le i I 2 188.'! 93-94. les gros titres ont valu 92 1/4-93 1/4, le î „ 1889 84 172 P." le rescission 83 3/4-84 3/4. Chili 5 "0 1911 99 î p.. le 4 I 2 1889? 95 3/4-96 3/4, Cuba 5 % U)8 1/3 A., (iuatemala 60 P., Mexique % 57 1 2 58 1/2, le 5 Intérieur 82 1/2 P., le 4 % oi' 78 1/2-79 "1/2, Uruguav 3 1'2 77 1/2 P.. le 5 1914 97 7/8-98 3/8, Cédules 107 A. 107,75 P. Les asiatiques sont à leur tour un.peu plus lourdes. Chinois 4 1/2 1898 90 1/2-91 5/8, le 5 % 100 7/8-101 7/8. Japon Raihvav 110 3/4-111 1/2. le 4 12 1905 127 P., lé i % 1905 104-105. S'il subsiste quelqes dem.indes en dettes continentales, elles ne suffisent pas pour en modifier l'aspect. Bulgare i 1/2 gros titres 82 1/8-83 1/8, Hongrois or 75,25-76,25, Métalliques 61 3/4-62 3/4, Nationales 61 1/1-62 3/4, Portugais 3 % lr« série 58 A., la. 3° 58 Î/.4 P., Roumain 4 % 1890 88 P.. le 1 :v, 1908/10 72-73, le A 1894 71 12-72 1/2, le 4 1/2 1913 77 1/2-78 1.2. le 5 1903 90 P., Russe 4 -, 1880 7(1-71, le 1906 90 A. La cote des actions diverses ne s'enrichit pas de cours plus nombreux. Notons de la fermeté en priv. et ordin. Crédit National Industriel à 320-327,50 et 312,50-320,50, jouiss. Crédit Foncier Sud-Américain 2035 A., ordinaire l.iebig 685-697,50, capital Electrique 296-300, capital Tra-m. d'Anvers 121 P., dividende 49,50 A., fondateur^ P., capital Dunkerque 49-5.1, capital Rosario 87 P., dividende 37 P., capital Rotterdam 100 A. H y a toujours aclieteur en obligations et actions priv i 1. hypothécaires a des prix invariablement termes. oblig. Banque Belge 493-497, les privil. 1110 A., oblig. Fonc. Sud-Américain 4&4-49S, privil. 11:10 A., ohlig. Générale Beige Argentine 462-467,50, priv. Hypoth. du Canacbi 1075 A., Edificadora 492-496,50, oblig. Tram. Anvers 466-471, oblig. Tram, de Kiew 425 P. Dans le groupe des pétrolitérés, les actions pétr(j-les de Roumanie sont encore très travaillées, on fluctue dans les prix d'hier en capital soit entre 179 et 18-1,25, les dividendes sont mieux à 188-192. Les Natta négligées jusqu'ici paraissent éveiller un. certain intérêt, la capital esi demandée à 98, mais on demande discrètement, l'a dividende à 257,50-265. Buryslaw capital 76,25 P., dividende 320 P., Astra Romana calme à 1745-1790, la Colombia est fermement tenue à 1825-1865, Grosnyi ordinaire 2540-2580. Les cours des eaoutchoutières sont chaudement discutés. Deli Moeda capital 318-324, dividende 98,50-101,75. Federated 830-847,50, Financière 306-312, Ga~ lang 6,70-6,92 "1/2, Kalitengah 72-76,25, Kuala 181,50-hs7,50, Kuang 114,50-118,25, Nieuw Tjisalak capital 94-96,75, les parts 274 P.. Telok Dalam 540 A.-545 P., Sennaii 79-82,50. Dans le groupe colonial, on entend demander la Sirnkat capital à 130-135, la dividende progresse à 645-660, dividende Belgo-Katanga 105-111, les parts Congo Belge font 174 et 182,50. l.es parts Comptoir Congolais restent recherchées à 54-58, et les coupures de 20 à 50-52, capital Union Minière 1905 A. Des acheteurs nombreux en dividende Minerkat à 66-71, la clôture se faisant presque au plus haut. Actions l'augnnyika 137,75-140,50, obligations 244 P. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES séance ut 29 novembre. — L'allure générale du marché est lourd et nerveux. l.es cours de nos rentes et lots de villes se maintiennent à un bon niveau. Voici les cours pratiqués : Rente Belge 3 %, 72,25-72,5(1 : Bons du Trésor 4 % 1917, 101,50-101,75 ; Bobs du Trésor 4 % 1919, 105,50 ; Congo lots, 96,25; Crédit Communal 3 %, 76 ;'Crédit communal 1 1916, 94,25 ; Vicinaux 2 1/2 % 1885 flots), 98.25 ; Vicinaux :! % niai, 73,75 ; Vicinaux :i janv.-juill., 73,7"» ; Anvers 1903, 70,50 ; Anvers 1887, 87,50 P. : Bruxelles 1905, 72 7/8-73 1/8 ; Bruxelles 1902, 87,25 ; Bruxelles Maritime, 68 : Intercomm. des Eaux, 160: Gand 1896 , 66,25: liège 1897 , 66-: Liège 1905, 67,25 : Ostertde 1898, 57,50 : Schaerbeek 1898, 60,50 : St-Gilles 1917, 100,70 A. ; Verviers 1873, 103,50. En obligations industrielles les cours sont soutenus mais on ne constate "aucune avance sérieuse. Ca.tane 1 230, 4 1/2 % 240, 242 1/2 : Ma,lines-Terneu/e,i, 3."»3 : Trànsp. et Force Motr., 230, 235 : Gaz Belge 4 ,, m.-il., 480, 482 1/2; Comp. lui. El. 4 1/2, 4(M) ; \ux. Entr. El., 450; Grosn\'i série A., 495. En valeurs bancaires, les achats sont limités. On fait 1695 en Banque d'Anvers; 702, 700 en Banque-Belge pour l'Etranger ; 937,50 , 942,50 en Banque de Bruxelles; 50, 49, 51,50 en capital Banque Coloniale; 7, 7,50, 8 en dividende ; 730, 725, 730 en Banque d'Otir t renne ; 1495 en Caisse de Reports ; 705, 700 en fond. Crédit Fonc. d'Extrême-Orient ; 105 en capital Créd. Génér. de Belgique ; 510, 505 eu Créd. Liégeois, et 10 en jouissance Immobilière d'Egypte. Le compartiment des valeurs de tramways,'chemins de fer et transports souffre du malaise qui pèse sur le marché. Chem. de fer Congo ord., 1420, 1430 ; Grands Lacs, .127,50; Comp. Maritime Congo, 1250, 1200 ; Aux. j Brésil div., 272,50 : Athènes-Pirée d., hier 4,75 seul ; | Bilbao c., 127,50 ; Bruxelles d., 885, 900 ; Buenos- Aires c., 80 : Catane, 27 , 28 : Espagne c.. 152,50 ; div., 70; fond., 1530; Ind. Eleotr. c., 210;; Int. Tram e., 95, 96, div. 26, 27 ; Liége-vSeraing pr., 250; L.iWe j., 31 : Madrid-Espagne, ord. 148,75, 150; Murcie, * cap. :'.7,50, 3&, :Î8,50 : Odessa, cap. 80 ; Rosario, cap. 85, 86, div. 35,50; Rotterdam, div. 27,50,' 28; Toscans, div. 20 ; Tram, et Electr., priv. 87, 88, 89, 90, 91 ; ord.. 2.2,50, 23. l.es valeurs sidérurgiques n'ont .qu'un marché étroit. Alla rd ;i 225 ; cap. A tel. de Jambes à 425 : ord. Atel. de \ViUebroeck à 75, 80; Einaill. de Gosselies, cap. à 140, 142 1/2. 145, div. à 62, 63 ; cap. Constructions Electriques de Charleroi à 355, et jouiss. Tôleries de Konstantinowka à 2000, 2020: fond. Atel. de Jambes à 60, 57 1/2; Providence Russe A à 260, B à 500, et priv. Estamp. du Donetz à 234, 235, 236 ; ord. Biesmes à lit); fond. Energie a 35; Sud de Châteli-neau à 360, 370; cap. Tambow à lin, ord. à 45; en Trust Méta.ll. < ap. à 63 3/4 et div. à 95, 93, 94. En valeurs,"charbonnières les demandes sont ralenties sauf en devises hollandaises, la La.ura c-t Vereeniging cote 131-0 et la Willem-Sophia 2260. Bois d'A vroy, 900 ; B.-Esp. et Batterie, 4950 ; Bonne-Fin, 1000 ; Cent. Jurriet, 2350, 237") : C.harb. Belges, cap. 595, 590, 600: Cpurcelles-Nord, 1850; Fbnt.-l'Evèque, 3875 ; Gossoudari.eff,fond. 104, 105 ; Hainaut, fond. 300; Herve Wergif.. 1175, 1180; Houill.-Unies, 980, 970, 965, 970 : Monceau-Bayernont. 320 : Nord Fié-nu, ord. hier cours nul; N.-(). Bohême, fond. 17. 17 |/2 ; Pat. et Beai.ij.one, 77o : Sacré Mari.. 3350, 3400 : Lui.-Ouest Mous, 1225, 1200 ; F.elen-Asch, cap. 785, 775, 800 ; fond., 1100, 1090, 1110. En mines, zincs et. plombs, une légère réaction se manifeste par suite de réalisations de bénéfices. Ce n'est pas le cas pour l'Austro-lielge à 377,50, 375, 382,50 ; la capital Mines d'Or Australiennes à 190, et les Mines Réunies a 200 et 207,50. Mais on hésite en Nébida de 620 à 605 ; en Bacarès à 118,75 ; ia div. Comp. Gén. des Mines fait H). Fermeté des ord. Nou\". Montagne à 270 , 271,25; des priv. Phosphates de la Malogne à 250 ; des Productora A à 120, et B à 113, et de la Rouina à ;i55, 352,50, 350. Les compartiments suivants n'attirent guère la clientèle. Gaz et électricité: Intern. Electr., 300, 310 : Nantes ,cap. 100,25; Rosario, cap. 123: Entr. Electr. Soc. Belge), cap. 805, 810, 815 ; fond. 685, 690. Textiles : la Nô, cap. 102,50. Produits chimiques : Hareri, priv. 162,50, 165, 167,50 ; div. 75, 77,50, 80. On est très ferme en valeurs eaoutchoutières. Dans le groupe Hallet, notamment, on relève la résistance des Batangara à 242,50, 245 , 2-47,50; des fond. Fauconnier à 560, 565, 570; des Hévéa à 217,50, 216,25, 220 ; des Plantations Annamites à. 145, 147,50, 150 en cap., et 878,75, 880 en fondateur ; des fond. Hallet à 595 ; des cap. Mopoli à 177,50, 178,75, 180. Dans les autres devises eaoutchoutières, on note Java ;i 227 , 2:% en capital ; 1700, 1710. 1720 en fond., et 167,50, 170, 172,50 en 1/10e ; la capital Federated à 827,50: Kalitengah à. 71,75, 72, 72,25; la Sennalr Rubber à 80, 79,50, *0,50 ; la capital Simpang Kanan à ' 135, 130, 137,50; la capital et la fondateur Simpang Kiri respectivemerit. de 1355 à 1.380, et de 1050 à KK-»5, et la Zuid Préanger à 235. Les coloniales rie sont guère animées et certaines valeurs sont en baisse, qu'on en juge par les cours ci-après : simkat, cap. 112,50, 113,75 ; div. 636,25-6:^0 ; BeLgo-Katanga, eaji. 117,50. 112,50 ; d i \. 105, 103,75; Coan. Minière, div. 48,75, 50; Compt. Com. Congolais, part 4S, 49, 50, selon coupures ; Federated Malay, 827,50; (jéomines, 890 ; Intertropical, cap. 120 ; Kasaï 100e, 85; Katanga ordin., 3635. '3630 : Laeourt, fond. 600: La Luki, (-ap. 48, jouiss. 28 : Prod. Congo, fond. 215; Union Minière, cap. 1885, 1870, 1890: Tanganyika, 131,50. ' . Les valeurs pét roi i fèïes si animées ces derniers jours attirent moins" l'attention et sont même en recul. On cote 72 en cap. Boryslaw : 257 1/2, 260 en div. Nafta : de 182 3/2 a 175 eu cap., et 181 1/4, 180, 178 3/1 en div. Roumanie : 85, 84, 86 en cap. et 130 en fond. Tustanowice. I.'Internationale de Pétroles 127 1/2, 5fi et 400, 410. Certains titres des industries diverses lie manquent pas de fermeté. Belgo-Pulp, 430 : Brass.l'Etoile. 115, 116, 119: Brass. Hainaut. cap. 65, fond. 27-23: Col. Rubber, fond. 13. 1.3 1/2-, 14; Gratry, cap. 420, 117 1/2 T Madrid-Pal., cap. 390-410; Oxhydrique, 125: Pèeh. à va.])eur, ord. 500, 510; Suer. St-Jean, fond. 225, 226 l 'I. 224 1/4, 223 3/4 : Italo-Belges, cap. o(UK 562 1/2 : Europ.. cap. hier 88 1/2 n., fond. 71. 71 1/2, 72 : Gr. Galeries, priv. 52 1/2, 5u. Les transactions en valeurs étrangères sont fort réduites. Nitrate, 430, 432 1/2 , 435 ; Sud-Ouest. Bahia 260, 265 : Para 1912, 300; Bareelona 118 1/4, 118 1/2 : Mexico-Tram. .'»07 1/2. L'Agricole d'Egypte 315 à 310 en cap., et 260, 257 1/2 en div. : l'Anglo-Belgian 53, 54 : la fond. Atlotrnent 31 1/2, 31 1/4 : la priv. nous. Basse-Egypte 480, et les Entreprise à 170, 169 en cap., et 143 3/4, 142 1/2 en div. La prior. Madrid-Prado vaut 70; l'obi. Brazil Rails 4 12 % est à 212 1/2; les Norfolk Bonds restem à 525, 530, et l'obi. Porto Rico à 170. 172 1/2» L'obi. Port de la Havane fait 360. L'act. ord. Porl de la Havane se traite à 245 ; la prior. Port de Para à 102 1/2, et l'ouï. à 61. Dyle et Baca.lan à 1120 pour la priv., et à 1120 pour l'ord. ; la priv. Economiques du Nord à 610 ; l.ille-Bonnièros à 1000 en nriv., et 500 en. ord. ; l'ancienne Sa Ionique à 92 1/2, 95, 97 1/2; Burbach à 2125 et de 2100 à 2030 : la Lima Liglit à 50 ; la Gaz rie Porto 'change) 100; les Tabacs Portugais 555 : le Gaz fie. Bucarest à 4.30; le Suédois 4 1/2 1901 à 552 1/2; l'obi. Varso\ ie-\"ienne 370 : l'obi. Ouspensk à 370, 375 : l'obi. Métall. Russo-Belge à 135. 430» 440 ; l'act. de 1500 à 1540 : Kolomna è 500, et la DJiiéprovierme à 2500, 2510, 2520. COURS DU CHANGE Anviîrs, 30 novembre. — Cours du florin : 353 1/2 argent. Rotterdam, 28 novembre. — Londres, fl. 10.95 ; Berlin, fl. 34,82 1/2 ; Paris, fl. -40,25. Amsterdam, 28 novembre. — Londres, fl. 10,95 ; Berlin, fl. 34,82 1/2 ; Paris, fl. 40,45; Suisse, fl. 53,20; Vienne, fl. 21.70: Conenhasrue. fl. 75.25: Stockholm. fl. 86,—. BOURSE DE NEW-YORK New York 27 Novembre. 27 N«v. 24 Nov. 27Nev. 24 N'ov. Hypothèques 3-- - nemin. 3n»ar OiîWasierri,or 19 î/t ; 111.2 Chanï«s.Lonr1r. C.T : 4.7'.60 4.7!.p0 Nortnern PaciW, orrf.: 86 L4 b?- Che*^londr.60d.v 4,76.45 4.76 :-9 Norfolk^WesfernTord, J04 V4 "05 Changes.Paris vue.j 6.74:n 5.73 50 Norf.£West.4%c.ob! — - Chsng9 s. Barl n . - Pennsylvania, ord. 16 47 3 1 Argent . . . 84 1/4 ' 851 /4 IPhilatT. & Read.. erd 69 7/8 ! 71-- Philad.ARead..1*prf' 1 F0ND8 i iGreatt'<ortherr.l»prif 90 - 9! :<a Amérique 2 (j.o. od! j Texas & Pacific.' ord. - — Atch. T. & S F. 4% - Southern PacifM ord. 32 I 2 83 :•> Aich.T./S. F. a ord , 84 — PS:'4 Southern Rail a*. , ord. 24 24 7 8 Atc.T.AS.F.Mgb.4% — Southern Railvv..oréf. 5' - 57 — Atch.T.tS.F. a.préf. - — — — Unien Pacific, préf. 1 '4 1,2 115 — Am. Car&Foundryor. — Unien Pacif.4%, obi. — Baltim. <6 Ohio, ord.. :,0 7/8 52 — Wab.S'LouisiPac .0 — Canad. Pacific, ord. 134 u '351/4 Wab.S'LouisiPac, pr 41 - 4! V-i ChesaD iOhio.ord. ; 47 *4 <7 '2 AmaIgamat,Copper,c ; Chic. 4North West.0.' 18 1/4 '8 5/8 AnscondsGonpfir, n. r? 1/2 ' 58 ' '8 Chic.Milv/.iSt.Pauloi 37 1/8 37 - :U.S.SleelCorp..ord. 97 1/4 96 7/8 Rock Island ord. . — U.S.SteelCorp.,préf 109--- 109 Am.Smelt£R3f.C°,o.: 78 - 75 3/4 U.S. Steel Corp.5% Bethl. Steel Corp,,or.. 81 1/4 81 - 2» H. Cbl. Oanv.ARio Grande,or 5 - 5 - Americ.BeerSug.,ord — - — — ErieRailway, ord. . ;4 3/< '.4 1/2 American.Can. ord. Ene Ra w., 1« prêt. | 22 718 22 1 ;t Unit. SugarCo, ord. Erie Railw., 2« préf. — — — Amer.Hitie&leath.,pr — - — Erie Railw. Gen.Lien - -- Amor. fei.ATel.joid, - — Illinois Central, ord.1 94 1/fc 941/4 Am.Tel.4%conv.obl. - Kans-City South., ord - — - |ntern.Cont.Rub!?®f,o — - Kans. City South., pr. - — |nterr.Merc.Mar.,ord - — Louisv.ANashv.,ord.i116 Va 116— Jntern.Merc.Mar., pr., — Nat. Rlw. of Mex.,1 pr - ; Int. Merc. Marine Nat.Rlw.ofMex.,2pr.- 5 -- 5 — ! 41/2%, obi. ' Miss.Kans.&Tex.,ord 4— 4— jPittsburg Coal, ord. — - Miss.Kansas&Texas Central Leather, oré., 2* h.e.-obl. - Interbor Meirop.,préf ! Missouri Pacific.,ord; 23 1,2 23 3/4 lnterbor.Mstrop.,ord. 7—1 N.-Y.Centr.1$Huds.l0; 69 7,8 7' — StudebakerCor.,orc — — Mont.nom.S'.Cord ; 1017 a laissé un bénéfice net de fr. 4i .488,85, qui a permis de ramener à fr. 366.021,55 la perte fotale renseignée au bilan. Une plus-value importante et non réalisée encore existe sur l'ensemble de l'évaluation du portefeuille, qui figure au bilan pour fr. 611.-139,31. Cette plus-value s'affirme en dépit de la dépréciation d'environ 25 % sur les cours des Mines du Rand ;i la Bourse de Londres, comparativement à ceux d'août 1913, et même si la livre sterling n'est comptée qu'à fr. 25,25. F,n présence d'un actif réalisable de fr. 828.^>S,35 y compris le portefeuille et les participations), la société ne doit, que fr. H)4.290,60, ce qui donne un excédent favorable actuel de plus de 635.000 francs. Maschinenfabrik Nurnberg-Augsburg. Le béné lice d'exploitation pour, l'exercice 1916-17 a été de 15.926.000 MU contre 10.582,000 Mk en 1915-1916 et 7.457.000 Mk en 1914-15. Défalcation faite des frais généraux, diu service d'intérêts et des amortissements réguliers et extraordinaires pour $,326.000 Mk, il reste un bénéfice' net de 7.456.000 Mk contre 5.821.000 Mk en 1915-16 et. 2.803.000 Mk en 1914-15. Il y a deux ans, le dividende n'avait été que de 8'l'année dernière il fut porté à. 16 % et cette année- il a été fixé à 1.8 %. Grand Café des Mille Colonnes, société anonyme, à liruxelles. — Bilan arrêté au 31 juillet 1917. Solde débiteur, fr. 33.506,68. Société anonyme pour l'Incandescence par le Gaz Auer . en Italie, établie à Bruxelles. — Bilan arrêté au 30 juin 1917. Solde créditeur à reporter, fr. M7.37.1,23. Usines de la Dyle, société anonyme, à Wygnmel sous-Hérent. — Bilan au 30 juin 1917. Solde débiteur, fr. 73.798,87. Travaux miniers E. Lemoine, société anonyme, a Liège. — Bilan au 30 juin 1917. Bénéfices d'exploitation, l'r. 36.781,32. Banque belge de Prêts fonciers, société anonyme, a Anvers. — Bilan au 30 juin 1917. Bénéfice exercice 1916-1917, fr. 3.000.927,47. Entreprises hypothécaires et commerciales, société anonyme, à Anvers. — Bilan récapitulatif an 30 juin 1917. Solde bénéfice, fr. 43.067,56. Compagnie auxiliaire d'Electricité, société anonyme; à Bruxelles. — Bilan au 30 juin 1917. Solde créditeur, fr. 105.633,07. Compagnie industrielle Atlas », (anciens établissements Leduc frères), société anonyme, à Hobo-ken. -— BiJa.11 au 30 juin 1.917. Perte au 30 juin 1917, fr. 74.191,69. « Festa »•; société anonyme, à Anvers. — Bilan au 30 juin 1917. Pertes, fr. 860,48. Carrières et Scieries de Restaumont, société anonyme, à Ecaussinnes. — Bilan au 30 juin "1917. Perte de l'exercice-1916-1917, fr. 18.388,60. Carreaux en Ciment anversois, société anonyme, à Anivers. — Bilan au 30 juin 1917. Solde débiteur, fr. 18.106,09. Compagnie générale des Tramways électriques de Rosario, société anonyme, établie à Anvers. — Bilan au 28 février 1917. Bénéfice d'exploitation, l'r. 1.478.007,94. La Belgique financière, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan au 30 juin 1914. Bénéfice, fr. 379,73. Bilan au 30 juin 1915. Perte, fr. 21.269,85. Bilan au 30 juin 1916. Perte à nouveau, 35.276 fr. 21. Bilan au 30 juin 1917. Perte, fr. 47.206,99. Hauts Fourneaux de Fontoy (Fentscher Butten Aktien-Gesellschaft), société anonyme, établie à Bruxelles. — Bilan au 30 juin 1917. Solde créditeur, fr. 20.441,43. Tramways d'Orel, société anonyme, établie à Bruxelles. — Bilan au 30 juin 1916" (exercice 1915-1916). Bénéfices d'exiploitation et divers, fr. 369.087,03. Centrale électrique Neerheylïssem, société anonyme, 11 Xeerheylissem. — Bilan arrêté au 5 octobre 1917. Bénéfices, fr. 180,17. Société industrielle, commerciale et immobilière de Bruxelles, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan au 30 juin 1917. Solde débiteur, fr. 593.908,40. M. Weissenbruch, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan au 30 juin 1917. Bénéfice net, fr. 47.146,53. L'ALBERT A Société Anonyme Siège social, à Saint-Nicolas (Waes) MM. les actionnaires sont convoquée à l'assemblée générale statutaire, qui se tiendra le SAMEDI 8 DECEMBRE 1917, à 12 heures, Longue rue Néuve, 109, à Anvers. ORDRE DU JOUR : 1° Communications diverses; 2° Nominations statutaires. Le dépôt des titres, prescrit par l'article 23 des statuts, peut se faire à la Banque Populaire pour l'Arrondissement. d'Anvers, Longue rue Neuve, 109, à Anvers, ou au Siège social, à Saint-Nicolas. Crédit Foncier Sud-Américain Société Ànonym* 9, Grand'Place, à Anvers MM. les actionnaires sont invités à assister à la seconde assemblée générale ordinaire qui aura lieu le LUNDI 17 DECEMBRE 1917, à midi au siège social, 9, Grand'Place, à Anvers. ORDRE DU JOUR : 1° Rapports des Administrateurs et des Commis sa i res ; 2° Approbation du Bilan et du compte de Profits et Pertes ; 3° Décharge de- leur gestion aux Membres du Conseil Général. Pour pouvoir assister à. cette assemblée, MM. les actionnaires sont tenus de se conformer à l'art. 26 des statuts. COMPAGNIE DU SELANGOR Société anonyme Lu coupon intérimaire 'acompte sur dividende de l'exercice 1917, de dix francs, sera payable aux bureaux Adrien HALLET, 59, rue de Namur, à Bruxelles, à partir du 3 décembre, contre remise des titres ou des feuilles de coupons pour l'estampiliage du coui>on ti° 12, qui ne. pourra donc pas être détaché.MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANNONCEES 11 décembrt «La Sucrière », anciennement Heri*. H*id«bFeek & Co.. soiciétë anonyme, à Anvers, à 12 heures, aux bureau* de Bruxelles, 48, rue de l'Ecuyer. 3 décembre Soc. anon. Belge pour l'Exploitation d«s Charbonnages du Centre du Donetz (AlmaMaïa), à 4 heures, au siège social, à Seraing. 4 décembre Société anonyme des Fonderies et Forges St.-Joseiph, à Couvin, à 2 heures de relevée, au Café des Boulevards, place Rogier, à Bruxelles Tjikad-oe Rubber Plantage, N. V., à 11 heures, au siège de la société, Vygendam, 4-6, à Amsterdam. Société anonyme des Pyrites de Bossmo, à 11 h., au siège social, 56, rue Ôsy, à Anvers. 6 décembre L. Gevaert & Co, à Mortsel, à 4 h. de relevée, chez MM. Beeckmans Frères, rue Oudae», 24, à Anvers. 7 décembre Société Anonyme Commerciale « La Belga », à 11 h. du matin, à la Banque de Bruxelles, siège B, avenue des Arts, 27, à Bruxelles. 8 décembre Société anonyme « Isangi », à 12 heures, au siège social, rue A.renberg, 21, à Anvers. L'Al'berta, société anonyme à St-Nicolas (Waes), à 12 heures, Longue rue Neuve, 109, à Anvers. 10 décembre Société Générale de Sucreries et Raffineries en Roumanie, société anonyme, à 12 heures, à la Société Générale de Belgique, Montagne (tu Parc, n° 3, à Bruxelles. Sucrerie et Raffinerie de Roustchouk, société anonyme, à 4 heures, -à la Société Générale de Belgique, Montagne du Parc' n° 3, à Bruxelles. 11 décembre Société Anversoise pour la Fabrication de Voitures Automobiles (S. A. V. A.), société anonyme, à 10 heures'du matin, au Crédit Mobilier de Belgique, 48, place de Meir, à Anvers. société Coloniale Anversoise, société anonyme, à 12 heures, au siège social, 29, rue du Mai, à Anvers. 12 décembre Wintergarten, société anonyme à. Liège, à 4 h., au Grand-Hôtel, 2, pace Verte, à Liège. 15 décembre Alliance Pastorale, société anonyme, à 11 h. assemblée ordinaire, et à 12 h. assemblée extraordinaire,au siège social, Hansahiris, 5, Canal au Sucre, à Anvers. von Gosen & Co, successeurs de Wilkens & Co, à 11 h. 1/2 du matin, au siège Social, plac# de Meir, 47, à Anvers. Union Financière, société anonyme, à 11 heures du matin, au siège social, place rte Meir, 23, à Anvers.17 décembre Crédit Foncier Sud-Américain, société anonyme, fi midi, au siège social, 9. Grand'Place, à Anvers. 18 décembre Société Anonyme Belge d* Navigation Fluviale, société anonyme, à midi, au siège sériai, rue Nassau, 39, à Anvers.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Toevoegen aan collectie

Periodes