Informations belges

269 0
25 november 1918
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1918, 25 November. Informations belges. Geraadpleegd op 21 november 2019, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/348gf0r291/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

N° 873 25 Novembre 1918 INFORMATIONS BELGES Observation importante Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, en certains cas, de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première de publicatioa. On aura donc égard aux classifications ci-après : (x) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité, n'a pu être contrôlée sur texte de presse ou sur document. (xx) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sur texte de presse ou sur document. (xxx) signifie : Information de source officieuse ou officielle belge. Les notes à'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe. Adresser les communications de service : 29, rue Jacques-Louer, LE HAVRE (Seine-Inférieure) France. Ordre du jour du Roi des Belges à l'Armée nationale. G. Q. G., le 18 novembre 1918. Officiers, Sous-Officiers, Soldats ! Vous avez'bien mérité de la Patrie ! Votre résistance héroïque à Liège, à Anvers et à Namur a imposé à la marche des hordes ennemies un retard qui devait leur être fatal. Pendant plus de quatre années, vous avez âprement défendu dans les houes de l'Yaer le dernier lambeau de notre territoire. Enfin, achevant de forcer l'admiration universelle, vous venez d'infliger à l'ennemi une sanglante défaite. L'oppresseur qui terrorisait nos populations, profanait nos institutions, jetait aux fers les meilleurs de nos concitoyens, exerçait partout l'arbitraire et le despotisme, est définitivement vaincu. L'auhe de la justice s'est levée, vous allez revoir vos villes et vos campagnes, vos parents et tous ceux qui vous sont chors. La Belgique reconquise par votre vaillance vous attend pour vous acclamer. Honneur à nos blessés ! Honneur à nos morts ! Gloire à vous, officiers, sous-officiers et soldats ! Je suis fier de vous. Je vous ai demandé beaucoup : Toujours vous m'avez donné votre concours sans compter. La gratitude et l'admiration de la Nation vous sont acquises. Albert. (xx). — La Reine des Belles et le prince héritier Grand'Croix de la Légion d'honneur. — A l'occasion de la rçntrée victorieuse des souverains et des troupes belges à Bruxelles, le gouvernement de la République française a décidé de conférer la grand'croix de la Légion d'honneur à Sa Majesté la reine Elisabeth. La même dignité est conférée au prince héritier, qui recevra également la Croix de guerre. On sait que le président de la République a déjà remis la médaille militaire au roi Albert et la Croix de guerre à la Reine, qui n'a cessé de secourir les blessés sous le feu de l'ennemi. \ (xx).— Hommage français au Roi des Belges, à la nation et à l'armée — L'Union antigermanique de France a envoyé au roi Albert le télégramme suivant : « En ce jour où les armées alliés triomphent de l'ennemi et où commence la libération de la Belgique,l'Union antigermanique de France, groupant les 44 associations fai sant partie de la Fédération des Ligues nationales et de la Fédération des Ligues antigermaniques de l'Est et du Sud-Est, prie Votre Majesté d'agréer l'hommage de sa profonde reconnaissance envers le Roi des Belges, la nation belge et l'armée belge, qui, par leur chevaleresque et héroïque sacrifice, ont sauvé la France et la civilisation et ont rendu possible le triomphe des Alliés. « Que Votre Majesté veuille bien agréer l'hommage de nos sentiments respectueux et dévoués. « Le Secrétaire général : s) A. S. du Mesnil-Tiioret. » (xx). — La reconnaissance belge envers la France. Télégramme de M. Cooreman. chef du cabinet belge, à M. Clémenceau. A la veille de transférer son siège du Havre à Bruxelles, le gouvernement belge remplit un devoir de haute gratitude en adressant au gouvernement de la République des remerciements émus et profondément sentis. Pendant quatre années, éloigné de son pays par les vicissitudes de la guerre, le gouvernement du roi Albert a trouvé en votre noble pays une hospitalité qui lui a permis de maintenir intacte la souveraineté nationale et d'en exercer librement les prérogatives. Ce phénomène sans précédent dans l'histoire ne fut possible que grâce à la générosité du gouvernement français jointe à une délicatesse qui demeura inaltérée depuis l'heure de l'accueil jusqu'à celle de la séparation. Le souvenir de cette hospitalité extraordinaire demeurera éternel, non seulement dans la mémoire du gouvernement, mais aussi dans l'âme du peuple belge tout entier. Il restera comme un gage de spéciale sécurité des sentiments de cordiale amitié qui unissent nos deux pays. Je saisis cette occasion pour référer à Votre Excellence l'expression de ma particulière estime et de ma plus haute considération. (s) Cooreman. (xx). — Echange de télégrammes entre M. Hymans et M. Pichon. M. Hymans, ministre belge des Affaires étrangères, à M. Pichon, ministre des Affaires étrangères de France. En ce jour où les couleurs françaises se déploient à nouveau dans le ciel de Metz et de Strasbourg, la Belgique entière partage l'allégresse de tous les Français et des populations libérées après un demi-

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Informations belges behorende tot de categorie Oorlogspers. Uitgegeven in Le Havre van 1916 tot 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Onderwerpen

Periodes