Le cinacien

206 0
01 maart 1918
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1918, 01 Maart. Le cinacien. Geraadpleegd op 15 oktober 2019, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/m901z42n7x/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Autorisé nar Ia Censu N° Mars-Juin 1918. LE CINACIEN Ahhó F.MÏf.K RF.NATTTI) Aiimrmipr 7 (i1. A Troisiéme année Avec ce numéro, le Cinaeien entre dans sa troisiéme année d'existence. Au seuil de cette nouvelle étape de sa carrière, il s'arrête, un peu anxieux de 1'avenir, un peu érau de son passé. Mesurant d'un regard le chemin parcouru, il se remémore les évènements, qui le secouérent au cours de cps vingt quatre mois et il écouie la voix de sa conscience, sóucieux d'apprendre d'elle s'il peut ètre fier de son oeuvre. II se revoit lointain et minuscule, pauvre petile- JCeuilIe de papier, de gram barboi'.illt'c et pochée d'encre grasse. II était bien pauvre alors et il mendiait aux talents de quelques dessinateurs anonymes Fobole de quelques ara-besqües 011 de quelques tleurons qui auréolent son litre, lui fissent la mine un peu riante. Humble petite feuille, dont la minable allure disait bien mal la peine que tu coütais a tes auteurs, lorsque tu arrivais dans les mains de tesfrères les cinaciens ! Quelle peine ils avaient a déchiffrer tes caractères confus ! Pourtant, sois en sur pas un d'entre eux qui ne t'ait lu jusqu' au bout. Avec toi, c'était, venu 011 ne sait d'oü, un soufflé qui venait vers eux tout alourdi, tout pesant des parfums du pays. Aux senteurs du terroir, qui, par toi les venait caresser, ils se grisaient, revivant pendant quelques instants la vie de la-bas que tü recon-stituais pour eux en frustes, mais frappants tableaiix. Combien de lettres réconfort aimé ne sont pas venues nous dire le plaisir que causait a tous nos amis 1'oeuvre du Cinaeien : lettres d'amis qui nous encourageaiént, lettres d'inconnus qui voulaient s'unir a nos efforts, lettres d'officiers, lettres surtout de soldats les plus touchantes, les plus aimées, celles qui nous ont maiqué le mieux le caractèré ntile et quasi sacré de notre travail. Aussi diunes-nous songer bientót a élargir le cadre de la publication du Cinaeien. De mars 1916, date du premier numéro jusqu'en avril 1917, ces perfectionnements se limitèrent a un accroissemenl du nombre de pages. En avril 1917, magique trans formation! Le Cinaeien fut imprimé ; hélas, il ne fit pas, qu'y gagner : sa régularité, qui avait fait jusqu'alors la surprise de ses lecteurs et la fierté de ses auteurs, fut quelque peu compromise par rhumeur des typographes. 11 a cherché a corriger cette involontaireimperfection en augmentant encoie 1'abondance de ses matières. Jusqu'ici elles ne lui ont pas fait défaut; les nouvelles lui viennent nombreuses, variées, rapides. Amis Cinaciens, quand vous lisez dans les colonnes de votre jouraal ces nouvelles du pays, songez-vous toujours a la somme de peines qu'il a fallu supporter, de dangers qu'il a fallu courir pour les faire parvenir jusqu'ici ? A son tournant de son histoire, le Cinaeien se doit oui c'est un vrai devoir d'envoyer a ces anonymes béroïques, dont le devouement . obscur lui a permis d'aócompllr son oeuvre, ses rëmerciments oh que ce mot est faible-pour exprimer a-ceux-la sa gratilude ! Plus tard, vous saurez leurs noms, vous connaitrez aussi le recit épique des ruses de guerre qu'ils emploient, des obstacles qu'ils renversent, des dangers qui ne cessent de planer sur leurs tètes. Mais dès aujourd'lnii, sans les connaitre, saluons-les bien bas et, dèja, aimons-les. Puisse leur oeuvre continuer avec le même succes! Grace a elle, notre tache a nous sera facilitée el pourra se prolphger longtemps en-core, car en avez-vous douté nous voulons rëster fidèlement attachés a 1'oeuvre entreprise jusqu'a cc que sonne poiir notre pays 1'heüre de la libération et pour nous I'heure de la réunion avec les nótres. Amis, nous avons trop compris 1'amère souffrance de la solitude el de 1'exil, nous avons trop souffert nous-mêmes pour songer a vous abandonner avant la fin du combal. Jusqu'a la fin, nous voulons rester pour vous 1'écho nécessaire de la voix du pays natal. Chaque fois que nous sentirons votre ame attristée, votre eoeur étreint par 1'angoisse, nous nous peneherons vers vous encore en vous parlant de chez vous, comme la mère se penche vers son enfant qui pleure et 1'endort dans un doux "rêve en lui

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Le cinacien behorende tot de categorie Frontbladen. Uitgegeven in Sainte-Adresse van 1916 tot 1918.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Onderwerpen

Periodes