Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

306 0
27 augustus 1917
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1917, 27 Augustus. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Geraadpleegd op 16 oktober 2019, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/n872v2dc0v/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

ANVERS, Lundi 27 Août 1917 Le numéro 10 centimes Soixantième Année - N° 18.002 DIRECTION & REDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS ABONNEMENTS : S'adresser au bureau du journal-, rue Vleminckx, 14, à Anvers. LLOYD ANVERSOIS Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double lign 1 fianc !a ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Emissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.—Le titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires ro-utes les heures renseignées dans notre Journal sont indiquées d'après l'heure de la Tour. AVIS A la suite de nombreuses demandes nous donnons aujourd'hui l'Arrêté concernant le relevé et le commerce des vêtements confectionnés, articles de pansement et autres produits textiles (31 juillet 1917), paru dans notre numéro de vendredi 24 août 1917. Nous donnons également dans noire Ne de ce jour l'Avis concernant le règlemem du grain servant à la panification de h récolte 1917-1918 (30 juillet 1917). Observations météorologiques de M. F. Agtiie, opticien rue Léopold, 51. Anvers, 27 août 1917, 11 h. du matin — Baromètre 754, -Thermomètre cent (max|-t- 21. —Tkermom. cent. (min). + \2. -Pluviomètre : 1,2 m/m.Vent : S.-O.— Prévision : Pluie. Astronomie 28 août (Communiqué par l'Observatoire Roval de Belgique à Uccle lez-Bruxellesi Lever du soleil 6 h 49m Pleine lune le 1 sept. 14 h.28'n Coucher du soleil 20 38 „ Dern. quart.le 8 sept. 9 „ 5 , Lever de la lune 18 11 „ Nouv. lune le 16 sept. 12 « 27 , Coucher de la lune..Prera quart.le 24sept. 7 „ 41 , Haute marée à Anvers Matin Soir 28 août .. 13 h. 4 m 1 28 août ... 1 li 50 m. 29 . . — „ — „ 29 „ ... 14 ,34 . 30 „ . . 3 „ 15 . 1 30 „ ... 15 50 . Hauteur du Rhin Cologne 25 août 2,76 m. Strasbourg 23 août 3.60 m Huningen 22 „ 2,32 „ Lauterbourg „ — Kehl - „ Maxau „ 24 5,28 „ Mannheim 23 „ 4.63 „ Germersbeim „ 5.05 „ Caub 24'.. 2 73 „ Mayence „ 1.75 „ Rulirort „ 2 02 „ Bingen „ 3 33 „ Duisbourg 22 » 1.44 „ Coblence „ 2.80 „ Waidshût „ — „ Dûsseldorf „ 2.30 „ Lobith 24 * 11-28 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 24 août 2.29 m Heilbronn 24 août 0 50 m Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 24 août 0.52 m. Constance 24 août 4.07 m Port d'Anvers ARRIVAGES DU 24 AOUT Allège ËLObiE, de Liège. » Joséphine, de Seraing. » Captai,, de St. Ghislain. » Arthur us, de St. Ghislain. » Joseph, d'Obourg. » Mijn" VERLANGEN 5, d'OboUl'g. » Hkndrika Johanna, de la Hollande. » Zeven GEBROEDfeRs, de la Hollande. Wilhelmina, de l'Allemagne. » Exvoto, de l'Allemagne. » si. Antoine 2, de l'Allemagne. » Kari. Schroers 37, de l'Allemagne. » Karl Schroers 25, de l'Allemagne, a Twee Gezusters, de l'Allemagne. DU 25 Steamer Wilioru iii, de Tamise. » Union iii, de Tournai. Remorqueur Blaton 2, de Cailoo. » MOWE, de Gand. » Nestor, de Gand. » Près. Arm. Grisar, de Gand. » Hendrina Wilhelmina, de Gand. » Johann, de Liège. » Cor, de la Hollande, v ' Zuid-Beveland, de la Hollande. » Infatigable, de la Hollande. Bateau-moteur Jeune Frédéric, de CalLoo. » Charles Philomène, de St-Amand. A'idège Dikke Bertha, de Cailoo. » Albina, de Burght. » Annie, de Baesrode. » Noordster, de Hamrne. » Joubert, de Wygmael. » Neptune, de Wygmael. » St-Cunera, de Bruxelles. » Emma, de Gand. » Injustice, de Garni. » Marie, de Gand. Emile César, de Gand. » Mon Idée, de Merxem. » Franco-Belge, de Merxem. Mqrgenster, de Beers.se. » Catherine, de Hérenthals. » Valerie, de Hasselt. » Progrès, de Liège. » Bonne Espérance, de Liège. » Mariano, de Liège. » Rotterdam 2, de Liège. » Sarto, lie Mons. » Marcel Adolf, de la Hollande. » .Jules Verne, de la Hollande. » Yrede, de la Hollande. » Léman,i de la Hollande'. » Huberdina, de la Hollande. » Binnenvaart, de la Hollande. » Alida Nelly, de la Hollande. » Confidence, de l'Allemagne. » Charbonnière 1, de l'Allemagne. » Solde, de l'Allemagne. » Fendel 43, de l'Allemagne. » Vereinigung 35, de l'Allemagne. DU 26 Steamer Wiliord 111, de Tamise. » Souvenir d'un Ami, de Hamme. Remorqueur Movve, de Doeli. » Mercedes, de Gand. » Brandenburg, de Garni. » Alpha, de Gand. " Mars 2, de Gand. » Willy, de Turnhout. » Gerritje Adriana, de Uinant. » Succès, de la Hollande. Bateau-moteur Eulalie, de Bruxelles. Allège Célestine, de Burght. Morgenster, de Burght. » Olympia, de Burght.. » Elise, de HemLxem. » Travail & Progrès, de Boom. » Rupel, de Boom. » Nautilus, de Boom. » Sancta Maria, de WiUebroeck. » Le Royal, de Bruxelles. » Torpilleur, de Bruxelles. » François Elise, de Bruxelles. » Francisco, de Bruxelles. » Devonia, de Bruxelles. » Maria, de Bruxelles. » Jeune Alida, de Haeren. » Sans repos, de Lokereu. » Lustiana, de Gand. » Marie Thérèse, de Gand. Le Serviable, de Gand. » Us. d'Everghem 2, de Gand. » Jules, de Gand. » Génie, die Gand. » Moheli, de Gand. » Infatigable, de Gand. » Joseph, de Merxem. » Vigilance, de Merxem. Rotterdam 20, de Brecht. » Jeannette, de MoU. » Valk, de Gheel. » Etoile du Matin, de Turnhout. » Jeune Raymond, de Turnhout. » St-Antoine, de Turnhout. w Ho Frettra, de Turnhout. » Balandre, die Turnhout. » Albert, de Turnhout... » Industrie, de Anthon. » Rotterdam 48, de Vivegnies. » Espoir, de Dînant. » Thérèse, de Dinant. » Marie, de Dînant. a continuer, de Couillet. Ant. van Dvck, de Quarregnon. J'arrive, de Quarregnon. Vignoble, de Quarregnon. Allège Richard 3, de la Hollande. i Richard 2, de la Hollande. t » Actief, de la Hollande. i » Andromeda, de la Hollande. i » De Jann.v Maria, de la Hollande. < » De Jonge Leendert, de la Hollande. i » Noordster, de la Hollande. , i » Charbonnière 5, de l'Allemagne. « Charbonnière 3, de l'Allemagne. ( » Labori, de l'Allemagne. » Bayern 7, de l'Allemagne. » W. van Driel 60, de ^Allemagne. » Bayern 18, de l'Allemagne. Vereinigung 43, de l'Allemagne. t DEPARTS DU 24 AOUT Allège Espérance en dieu, pour Hérenthals. ( » La Constance, pour Turnhout. ( Rosalie, pour Hasselt. » Joseph Jeanne, pour Hasselt. 1 Charles Joseph, pour Liège. » Antoine Joseph, pour Liège. ; )> Léontine, pour C ha rie roi < Jeune Oscar, pour Charleroi. 1 » Jules, pour la Hollande. . » Beersse 2, pour la Hollande. Rosa Jean, pour la Hollande. Pmjlina Juliana, pour la Hollande. » Emile, pour la Hollande. Le Progrès, pouf la Hollande. » Iris, pour la Hollande. » Bayern 31, pour l'Allemagne DU 25 < Steamer Wilford III, pour Tamise. < » Telegraaf IV, pour la Hollande. ] Remorqueur Friedrich, po# Gand. » Bussard, pour Gand. » Blaton, pour Gand. » Uranus, pour Gand. 1 Bateau-moteur Pierre Joseph, pour Rupelmonde 1 ' . » Arbeidsvruchï, pour Puers. ' » Ringrose 3, pour Bruxelles. Allège Maria, pour Cailoo. ; » Cornelia, pour Burght. » St-Antoine, pour Lierre » Antoon, pour Boom. a Titanic, pour Boom. i » JOSEPHINE, pour Cainpenhout. i » Gama, pour Vilvorde. i » Phénix, pour Vilvorde. < » Trio, pour Vilvorde. 1 » Galopin, pour Bruxelles. » Lamorinière, pour Haeren. » Clemence, . pour Louvain, I » Léo, pour Gand. » Kalk, pour Gand. » Elise, pour Gand. » Congo II, pour Gand. » Mons, pour Gand. , » Ile de Cuba, pour Gand. » Décidé, pour Gand. » Le Jeune André, pour Gand. » Gustave, pour Gand. » Mytilena, pour Gand. » Uruguay, pour Gand. i » Suremes, pour Gand. < » Aline, pour Gand. ! » Rien sans Dieu, pour Gand. » George & Maurice, pour Merxem. >< Jules Verne, pour Merxem. » Le Jeune Gi;ill\umk, pour lléreuthalv Espoir, pour Liège. 1 » La Jeune Celine, pour Charleroi. » Bayern 29, pour la Hollande. 1 » Marcelle, pour la Hollande. » Gonda, pour la Hollande » Rotterdam 19, pour la Hollande. ' » Rotterdam 59, pour 'a Hollande Urandering, pour la Hollande. >• Thyssen 47, pour la Hollande. >- Rien sans Dieu, pour la Hollande. » Berendina Elisabeth, pour la Hollande. » Margarbtha, pour l'Allemagne. .» Cornelia, pour l'Allemagne. » Katharina, pour l'Allemagne. Le ravitaillement de la Belgique L'Agence Reuter apprend de Washington qu'en ce moment, des négociations sont engagées avec le ser- 1 yioe du raVitaillemcni ci l'on s'.âttend à ce que là Belgique reçoive une grande partie fies vivres et autres articles déjà consignés à des neutres, mais qui sont retenus dans les ports américains par la Commission de l'exportation. On a. fait ressortir que la Belgique éprouve un besoin urgent de vivres. ARRÊTÉ*** concernant le relevé et le commerce des vêtements confectionnés, articles de pansement et autres produits textiles Article lr Objets visés par l'arrêté Les stocks des marchandises désignées ci-après se trouvant, le jour de la publication du présent arrêté (jour du relevé), dans le territoire du Gouvernement général, doivent être déclarés conformément aux prescriptions suivantes : ✓ I" s'il y a. plus de 2 pièces d'une même qualité d'étoffe, sans distinction de dimensions, couleur, dessin, coupe ou genre de confection : a) Vêtements de dessus, confectionnés, pour hommes, de toute sorte, de n'importe quelle étoffe et ayant au moins 76 centimètres de largeur de poitrine, tels que les complets, vestons et jaquettes, vestes, redingotes, gilets, pantalons, pardessus (paletots et ulsters). b) Vêtements confectionm>s pour ouvriers, tels que les costumes de monteurs, vestes, vestons, manteaux, blouses, pantalons, de n'importe quelle étoffe ou matière. c) Tabliers de tout genre pour ouvriers. 2° S'il y a plus de 2 pièces de tout genre, sans distinction d'étoffe, de qualités, dimensions, couleur, dessin, coupe ou genre de confection : Parties d'uniformes de foute sorte, telles que tuniques, vareuses, pantalons, culottes de cavalier, manteaux et livrées. 3° Etoffes pour pansements : mousseline pour pansements, étoupe en mousseline, gaze et bandes pour pansements; de tout genre, sans distinction de longueur, largeur, emballage, et peu importe que ces étoffes soient ou non travaillées (coupées à mesure, imprégnées ou préparées), mais à la condition qu'il y ait plus de 100 mètres d'une même qualité, pour une largeur de 100 centimètres au moins, et plus de 200 mètres, pour une largeur inférieure de 100 centimètres. En déclarant les marchandises imprégnées ou pré- ' parées, on devra indiquer avec quel produit l'imprégnation ou la préparation a été faite. 4" Couvertures et draps de tout genre, non visés par les arrêtés antérieurs, y compris les tapis de table, chemins de table, pagnes, couvre-lits (courtepointes et couvertures de lits piquées, ouatées, etc.), de dimensions déterminées, coupés à mesure, soit ourlés, soit, bordés de toute autre manière, ou bien avec franges, s'il y a plus de 15 pièces d'une même sorte, ou quant aux mouchoirs de tète, cache-nez, foulards et pagnes, s'il y a plus de 30 pièces d'une même sorte, sans distinction de dimensions, couleur ! ou dessin. 5° Taies de toute sorte, telles que taies d'oreillers et de traversins, d'édredons, de duvets ou de cou.vre-pieds, etc., s'il y a . plus de 15 pièces d'une même qualité, sans distinction de dimensions, couleur ou dessi n. (5° Draperies en tissu à mailles serrées : stores, rideaux de dessus, lambrequins de tout genre, de dimensions déterminées, ourlés, coupés, etc., s'il y ! a plus de G pièces d'une même qualité, sans distinction de dimensions, couleur ou dessin. Article 2 Objets ne tombant pas sous l'application de l'arrêté !>e même que pour les quantités minima déterminées à l'article lr, les prescriptions du présent arrêté ne sont pas applicables aux objets possédés par les ( personnes privées et nécessaires à leur usage per- ] sonnel, ou fabriqués, postérieurement au jour du i relevé; dans les limites desdites quantités minima, à la suite d'une commande faite par une personne | privée, à son usage privé. Il en est de même des objets se trouvant en usage dans les institutions publiques ou privées, notamment dans les hôpitaux, ainsi que dans les hôtels, pensions, pensionnats, asiles, etc., du moment (pie ces objets sont indispensables à l'exploitation régulière. Toutefois, les acquisitions opérées après le jour du relevé devront, dans to-us les cas, être déclarées conformément à l'article 8. Article 3 j Personnes visées par l'arrêté Sont tenues de faire la déclaration, toutes les per- \ sonnes physiques ou civiles, toutes les associations i de droit privé ou public, toutes les exploitations commerciales ou industrielles, y compris les phar- > iWMi—1—■■■gin imiwii mil II III ■ rmr-Tmriif-nrTrinii— nacies, ainsi que toutes'les exploitations et instituions de l'Etat, des communes ou du culte, du mo-nent qu'elles produisent, travaillent ou, d'une matière quelconque, détiennent lés marchandises désirées à l'article lr, peu importe qu'elles aient ou ion un droit de propriélé ou de disposition sur ces narchandises. Les représentants légaux des personnes civiles de li-oit privé ou public sont, responsables des actes lesdltes personnes. Article 4 Déclaration des stocks La déclaration doit se faire au plus tard le 5 sep-embre 1917, au moyen de bulletins spéciaux, au Militàrisches Textiibesehaffungsamt ». 13, rue de Juatre-Bras, à Bruxelles ; elle portera sur les stocks xistaht à la date du jour du relevé. Les bulletins e délivrent, sur demande, par le bureau susdit, ou tien par les Chefs d'arrondissement (Ivreischefs) ou es «< Abschnittsfcominandeure » compétents ; ils doi-ent être remplis de façon à offrir un aperçu des spèces et quanti!és d'objets d.éclarables. S'il s'agit le marchandises de Tune des catégories désignées l'article l'\ chiffres 3 à G, il convient de joindre un chantLllon à la déclaration. Toutes les demandes et requêtes relatives au pré-ent arrêté doivent également être adressées au Militàrisches Texiilbeschaffungsamt », à Bruxelles. Article 5 Dispositions «eiatives à l'achat Le «Militàrisches Textilbeschaffungsaint » est au-Orisé à acheter les marchandises qui doivent être léclarées en vertu du présent arrêté ; il prendra >our base les prix de vente qui se payaient en Bel-riipie à la date du 25 juillet 1914, augmentés de 20 i G0 %. Lorsqu'un achat à l'amiable ne sera pas possible, es marchandises pourront être expropriées. Dans ce •as. il sera remis un reçu à la personne qui les ivrera. Le payement de l'indemnité sera réglé par i « Reichsentschadi-gungskomuiission. » ■(Commis-iiou impérial® pour le règlement des indemnités). Article G Conservation et utilisation des objets Abstraction faite des ventes effectuées au « Mili-arisches Textiibesehaffungsamt », on ne pourra àlié-ler que la dixième partie des marchandises décla-■ables. Encore cette aliénation n'est-elle autorisée pie si les prescriptions de l'article 7 ont été préala-klement observées. \u surplus, il est interdit de disposer d'une ma-lière (pielcont|ue des marchandises qui ne peuvent ■tre aliénées, et, d'une façon générale et absolue, de es transporter, de les utiliser ou de les modifier. Les détenteurs sont obligés de les conserver avec ■• in et de les traiter ainsi qu'il convient. Article 7 3bligation de tenir des livres au sujet des objets et d'emmagasiner ceux-ci séparément Toule personne obligée de déclarer doit tenir un ivre d-e magasin pour toutes les marchandises meri-ionnées à l'article lr, sans en excepter les quanti-és minima fixées ; ce livre devra indiquer les stocks Jétenus par l'intéressé, tant des marchandises sou-uises à la déclaration que de celles qui ne sont pas iéeJarables. Il devra également mentionner les diangements survenus dans les stocks et, le cas •chéant, le mode d'utilisation. Les stocks d'objets qui ne ]>euvent être' aliènes, loi vent '"tre conservés séparément des stocks dont 1 peut être librement disposé, et porter une marque [iii les désigne comme tels. Les mandataires des autorités militaires et civiles >ont autorisés, pour veiller à l'observation des pré-meutes prescriptions, à examiner les livres de com-nerce et papiers d'affaires ainsi que les stocks em-nagasinés.Article .S Déclarations ultérieures Les marchandises désignées à l'article lr qui n'au-■on| été achevées ou -préparées qu'après le jour du •elevé, devront être- déclarées; sans aucune excep-ion (notamment sans tenir compte' des quantités ninima fixées) le lr du mois suivant, pour la première fois le lr octobre 79'17."par le fabricant et le îommettant et par celui qui les prendra en magasin )u sous sa garde. Elles seront soumises aux mêmes lispositiens que celles applicables aux marchandises léjà achevées au jour du relevé. Article 9 Inefficacité des exemptions de saisie consenties antérieurement Les obligations résultant du présent arrêté ne sont lis modifiées par le fait que les objets visés par 'arrêté seraient fabriqués de matières premières, iéohets, produits mi-ouvrés ou finis exemptés de la viisie eu vertu d'arrêtés ou de dispositions antérieures.Article 10 Dispositions pénales Quiconque, volontairement oif par négligence, nira enfreint les dispositions du présent arrêté, sera puni soit d'un emprisonnement de 2 ans au plus r>t d'une amende pouvant atteindre 25.000 marcs, soit le l'une de ces deux peines, à moins qu'une autre loi pénale ne prescrive une peine plus élevée. En Mitre, la confiscation des marchandises constituant l'objet de l'infraction pourra être prononcée dans tous les cas ; elle s'impc.sera dans les cas d'infraction volontaire. Sont, au surplus, applicables les prescriptions de l'arrêté du 17 juin 1917 concernant l'extension des dispositions pénales des arrêtés pris au point de vue économique à la suite de l'état de guerre. Les tribunaux et commandants militaires allemands connaîtront des infractions au présent arrêté. Article 11 Les prescriptions des articles 5, G, 7, 2° et 3e alinéas, 8, 2e phrase, et 10, lr alinéa, 2° phrase, du présent arrêté ne sont pas applicables aux marchandises pour lesquelles il potirra être établi, au jour du nelevé, qu'elles constituent la- propriété de la « Commission for relief in Relgium » ou du « Comité national de secours et d'alimentation ». Bruxelles, le 31 juillet 1917. Der Generalgouverneur in Belgien. Freiherr von Falkenhausen. Generaloberst. —— concernant le règlement du grain servant à la panification de la récolte 1917-1918 Par arrêté du 19 juillet 1917. Monsieur le Couver leur-Général a mis sous saisie la récolte du grain servant à la panification de 1917, pour le territoire lu gouvernement-général de Belgique, "avec la séparation du terrain" pour la consommation de la popu-ation civile, à la portée du gouvernement .-général. Afin d'éclairer la population, j'attire l'attention suies points suivants : I. — Le commerce du grain servant à la panilica-;ion : Par arrêté du 19 juillet 1917, le monopole pour 'achat et la vente du grain indigène servant à la panification et de la farine avait été donné.au Co nité National. Pour cette raison, il est strictement léfendu à chacun, excepté au Comité, de faire le îommerce du grain indigène servant à la panifica-tion ou de la farine. II. Conditions de transport : Le transport sans sauf-conduit du grain servant à a panification ou de la. farine est défendu. Les cultivateurs reçoivent les permis' de transport i la maison communale de leur commune, pour le ransport de leur grain libéré au moulin et de la arine du moulin à leur habitation. Pour le transport les grains exotiques et des envois de farine, le per rtis de transport doit être demandé à la Provinzial 2rnte-Kommission soussignée. III. — Livraison du grain restant des cultivateurs . La Provinzial Ernte Commission communiquera mx cultivateurs la quantité de grain qui leur sera ittribuée pour les semailles et pour leur usage per-;onnel. Tout le grain se trouvant en leur possession m dehors des ces quantités, doit être vendu par 'entremise de l'administration communale, au bu-eau provincial de la récolte. On fixera des jours pour les livraisons. Les cul-ivateurs doivent livrer, aux jours fixés, les quantités fui leur ont été désignées par l'administration com-rmnale. Si un cultivateur refuse de.suivre ces dis jositions, je-ferai impitoyablement usage des droits i-après me conférés par Mr le Gouverneur-Général : Chaque cultivateur est personnelement responsable le la livraison au Comité National, aux jours fixés >ar la Provinzial Ernte Kommission, des quantités le grain constatées chez lui, à l'exception de la [uantité lui attribuée pour son usage personnel et >our les semailles. En dehors du cultivateur intéressé, tous les cuit i 'ateurs habitant la commune, ainsi que la com-nune même, sont solidairement responsables. Pour le cas où les mesures, prises par la Provin-ial Ernte Kommission en vue de la réouisition du grain, ne donnent pas de résultat, les Provinzial Ernte Kommissionen sont autorisées à : a) Soustraire au cultivateur, intéressé, soit à plusieurs ou à tous les cultivateurs de la commune, le droit de peur voir à leur propre consommation et. de les renvoyer au Comité National pour l'achat de leurs aliments. La Provinzial Ernte Kommission pourra acquérir, au plus haut prix, les quantités de grain libérées de ce fait.. b) Pour chaque kilogramme de grain qui manquerait encore après, il pourra être exigé un montant. de 1 à 10 mk, à charge du cultivateur défaillant, soit à charge des personnes responsables avec lui, soit à charge de la commune. ' IV. Affourage de grain servant, à la panification. L'affourage de grain servant à la panification est strictement défendu V. — Dispositions pénales : a) Celui qui vend des stocks saisis ou les transporte en dehors de la commune dans laquelle ils ont été saisis, celui qui les endommage, les détruit, les recèle, les travaille,' les affourage ou les consomme autrement ; . b) Celui qui vend des stocks saisis, les achète, les prend o-i les donne en gage, les aliène ou les acquiert d'une autre manière quelconque ; c) Celui qui ne se comporte pas aux prescriptions du § 5 de l'arrêté du 19 juillet 1917, sera puni, so i d'un emprisonnement de 5 ans au plus ou d'une amende pouvant atteindre 20.000 mark ; les deux peines pourront aussi être réunies. Les stocks, ainsi que les établissements qui étaient destinés ou qui ont servis à des infractions, doivent être confisqués. La tentative d'infraction est punissable. Si l'infraction est commise dans le but de réaliser un bénéfice illégal, il sera appliqué, en dehors de l'emprisonnement, une amende se montant au décuple du prix maximum, pour chaque kilogramme de grain ou de farine faisant l'objet de l'infraction. L'amende ne peut dépasser 20.000 mark et ne peut être inférieure à 25 mark. Les stocks confisqués doivent être adjugés au Comité provincial compétent, par l'entremise de la Provinzial Ernte Kommission. Après délivraison, ce grain tombe également" sous l'application des arrêtés "concernant la saisie. Le Comité paye les marchandises confisquées à la Provinzial Ernte Kommission. Le montant reçu ne sera pas versé au trésor militaire, mais sera cédé aux députations permanentes et sera employé pour des buts charitables. Les commandant^ et tribunaux . militaires allemands, sont compétents à juger les infractions. Anvers, le 30 juillet 1917. Der Vorsitzende der Provinzial Ernte Kommission Antwerpen Schramm Senator. AVIS concernant l'arrêté du 10 juin 1917 en vue de réprimer le commerce usuraire des objets de première nécessité, spécialement des denrées alimentaires et des fourrages En exécution de l'article 7 du susdit arrêté, l'attention est tirée sur le fait que les prix de vente doivent être indiqués en francs et centimes et le poids en kilogrammes. Comme il n'est pas d'usage dans le commerce d'indiquer les prix en cents et le poids en livres, ceci est défendu. Les infractions seront punies d'après l'art. 1? de l'arrêté susdit. Anvers, le 20 août 1917. Le Gouverneur, von Zwehl Général d'Infanterie AVIS ~ Essence pour batteuses Cn vue d'accélérer le battage du blé. las « Krali fahrsteilen » 'Bureaux des automobiles dès "provinces' mettent, de l'essence à la disposition des propriétaires .des batteuses, au prix de faveur de 3 francs le litre. La Commission provinciale de la récolte (Pro-vinzial-Eintè-Kommission) compétente, de commun accord avec la » Kraftfahrstelle » de la province, doit certifier sur les demandes de levée de saisie (Freigabeantragel) — que l'on peut se procurer auprès des « Kraftfahrstellen » et des représentants de la « Benzol-Vertriebs-Gesellschafî » — que l'essence demandée est indispensable au fonctionnement de la batteuse. Pour tout renseignement complémentaire, s'adresser aux << Kraftfahr.stellen » ou aux Commissions provinciales de la récolte. Bruxelles, le 15 août 1917. La direction, des Bureaux des antomobih'-. Chronique documentaire et scientifique Nouvelles de l'expédition arctique de Steffansson Un journal de Copenhague publie d'intéressants détails sur le sort de l'expédition arctique, partie e:: 1913 du Canada, sous la conduite d'un Canadien d'origine suédoise, Mr Steffansson : le journal tient «c récif d'un membre de l'expédition, Mr Fritz Johansen, qui le lui a envoyé; de Bernard Harbour, en décembre 1915 ; ce message a donc mis plus d'un an et demi pour arriver à Copenhague. Ce n'est que le 5 septembre 1915 que l'expédition apprit le commenceraient de la' guerre, la nouvelle lui en fut apportée par le navire de l'expédition, l'« Alaska ». qui, après avoir hiverné près du cap Iîathurst, revint des îles Herschèll avec le courrier et des provisions. Pendant, plus d'un an, les explorateurs étaient restés sans nouvelles du monde civilisé et on peut aisément se figurer l'effet que fit sur eux la nouvelle île la guerre. L'expédition s'était divisée eu plusieurs parties dont chacune s'était assignée une tâche spéciale ; déjà, on s'était vivement inquiété du sort des absents, lorsque, enfin, le Dr Anderson et MM. Chip-man, Cox et O'Nill,- arrivèrent sains et .saufs à la baie du Couronnement : ils rapportèrent, de riches collections scientifiques de leur randonnée et racontèrent. que leur retour avait été retardé par la congélation tardive des baies ; ils ont principalement exploré la région d;u fJeuve de Cobbermind. INFORMATION^ FINANCIÈRE S REVUE HEBDOMADAIRE DE LA BOURSE DE BRUXELLES Bruxelles, 25 août. — La semaine écoulée a été marquée par une reprise d'activité et un mouvement ascensionnel rapide de certains titres du groupe colonial.Quelques réalisations pèsent sur le marché des fonds communaux. La fermeté est générale au groupe des actions bancaires; la capital Outremer est toujours en faveur et finit la semaine à 680. Notons aussi la fermeté de la Banque Belge pour l'Etranger et de. la Caisse de Reports, toutes deux en helle avance respectivement à 687,50 et 1490. Le compartiment des tramways a fait bonne conte nance et en général, les cours se sont peu modifiés, la. dividende Bruxellois est plus offerte et tii blit à 875 tandis que les capital et dividende Tientsin réapparaissent au tableau en nouvelle avance à 1180 et. 2075 selon les titres- Le compartiment sidérurgique reste désœuvré, on signale le recul de la Cockerill nouvelle à 980. Certains titres des charbonnages ont été calmes : les titres les plus en vue se bornent à consolider l-'s positions précédemment acquises, certains toutefois, tels : Forte Taille à 750, Grand Conty à 615 et Monceau Bayemont perdent un peu de terrain sur leurs plqs hauts cours. Notons en passant l'avance d'Hornu-Wasmes qui, à 9100, gagne encore 800 fr. sur le dernier cours inscrit. Les valeurs coloniales ont été choyées au cours de la semaine. Les Plantations Lacourt, notamment, ont parcouru une belle étape de hausse. - Pourquoi ? Personne n'en sait rien. De môme qu'en 1913, alors que les titres de cette affaire coloniale descendirent jusqu'à 400 on se contente actuellement d'affirmer que l'on prévoit une forte hausse. On ajoute, sans précision aucune, que la Brasserie Nonal gagne à Londres beaucoupxd'argent, et que le portefeuille-titres des Plantations Lacourt s'est beaucoup amélioré. Tout cela est possible. Il faudrait en tout cas des ! indications autrement précises pour oser considérer ! comme justifié le mouvement de hausse actuel de ! ces titres. Les anciennes favorites, telles la Tanganyika, la ] Katanga, l'Union Minière et les valeurs de planta- ; lions, sont provisoirement remisées à l'arrière plan ; et cèdent la place aux titres dont on s'était, moins j occupé ces temps derniers ; citons, toutes en belle avance : la Geomine de 575 à 625 ; la fondateur Com-fina de 5X0 à ."i«)0 : la dividende Sirnkat. die. A2K ;'i i40 r la capital Equatoriale Congolaise de 817,50 à 822,50 et la fondateur de odO à 890. La Compagnie du Congo Belge à 200 maintient ses positions antérieures. L'ordinaire Katanga se maintient à 2895, et la capital Union Minière à 1730 et 1740. Aux diverses nous n'aurions rien de saillant à signaler, n'était le vif mouvement de hausse qui s'est produit fin de semaine en Pétroles de Roumanie; la capital est. poussée à 160, et la dividende à 130, gagnant chaque 20 points sur les cours de la veille et 60 points sur ceux de la semaine précédente. Les sucrières sont délaissées et. faibles ; la capital Européenne s'alourdit à 97,50, et la fondateur St-Jean à 297,50. La Brasserie de l'Etoile est plus lourde également à 75 et 78. En valeurs étrangères, les transactions sont devenues insignifiantes. Bornons-nous à signaler la reprise de la Dyle et Bacalan qui dépasse à nouveau le cours de fr. 1000 et la ferme te de la. Ligure Toscana qui poursuit sa marche ■ascensionnelle, lente, mais ininterrompue. COURS DU CHANGE Rotterdam, 24 août. — Londres, fl. 11.33 3/4. Berlin, fi. 33,45. Paris, fl. 41,40, Amsterdam, 24 août. — Londres, fl. 11,34. Berlin, II. 33,50. Paris, fi. 41,40. Suisse, fl. 53,45. Vienne, fi. 21,45. Copenhague, 11. 72,50. Stockholm, fl. 79.55. BOURSE DE PARIS Paris, 24 Août |24 Août 123 Août 24 Août ,23 Août 3% renie française. 62 30 62 30 Est français. --.i Russie lP89,Con.4% — Sic Tinto, parts - .1775 - 41,2% Russie 1909 64 — 64 — Mexique Int. 5% - - • — Serbie 4% 1895 — Lots Turquie . — - ! — - Espagne 4%, Etr 101 70 10b 60 Chanï8 Berlin, cojrtl Portugal 3% . . - Ch2»s.Amsterd..court, 2^2 ; 24260 T-jrq'j.e 4% unifié 62 35 — - ChE«s.Londres.court 27 loti 27 Binoi;f o.tirr.anp 475 i - — Ir'scompte 1 - BOURSE DE LONDRES Londres 24 Août . 24 Août 23 Août , 24 Août 23 Août Consols. . i 561/8 56 1/8 jSouth. RaMway. I — - — Répuoliq ArgeMina. — ; - -- ! Union A -, - 142— 4% Brésil . — — ! 59 — jWab., oréf. .1 -- • —— 4% Japon . . 74 fyj ,74 3/4 .U. S. S a • 125 s/4 i126 Japon 1905. . 95 1,4 ; 95 1/2 Amaig. C. . i - | Mexique inter. . . Great Cobar. — Pérou, ord. ... 5 % i 5 Columbia . . . Pérou, préf. . 24 3'4 ; «!4 5.8 Ver.. Dif.!. . . — ~ j Portugal. . . . 58% : - Mexi'c. pr. . Russie 1889 . , | Rock Isl. . _ Marc, of A . . 16 U 16 la Randmin« Turquie.... 56 - Marine, pr. | - — J'a % Uruguay . 68 ',2 68 % Shell . - — I 5% Uruguay . . — Rio Tinto . - — j - - Acht. Top . . . 103 5/8 Anaconda . — — - Préf. d° A . . — - Schib., préf. - - DenveriRio Grande - Schib.. ord. ---• I -• — Erie, ord. . . . 27 3/8 - — Kon. Petr. . . - — Missouri ... — — Escompte . 4 25 32p 425/32p Ontario A. . . , — - -- Argent . . . 44 7/8 d 44 3/4d South. Pacific . .| i — — Société Normande de Métallurgie, en France. — Cette société, .qui a repris l'exploitation des Hauts-Fourneaux de Caen dans lesquels était intéressé le groupe Thyssen, va. porter son capital sociail de 40 à 44 1/4 millions de francs et va émettre 13 1/2 millions de francs de bons 6 %. La navigation hollandaise pendant la guerre. — Les seize importantes compagnies de navigation représentaient fin décembre dernier un tonnage brut de 1.089.942 tonnes, soit une augmentation de 117.626 tonnés sur 1913 et cela malgré les pertes et les ventes de nombreux bateaux. Ces seize sociétés ont distribué en global, pour l'exercice 1916, 596 % de dividende contre 573 % en 1915, 143 % en 1914 et 182 % en 1913. La proportion serait encore plus marquante si ou comprenait dans ces chiffres les pelites compagnies dont la plupart ont réparti jusque 100 %■ On peut évaluer que le taux de dividende varie, pour 1916, entre 9 et 100 %, tandis qu'en 1913, le dividende maximum reparti par une société a été de 26 %. Le total des capitaux de ces seize sociétés a passé de 99 millions de florins en 1913 à 112 millions ; la dette obligataire est descendue, par contre, de 29 3/4 millions à 27 3/4 millions de florins. Le bénéfice d'exploitation des années 1914-16 a été d'environ 257 millions de florins. De ce bénéfice d'exploitation il n'y a eu que 56 3/4 millions de distribués aux actionnaires; les conseils d'administration ont été des plus prudents à cet. égard, la preuve .en est qu'en 1913, il fut réparti aux actionnaires 30,43 % du bénéfice brut, tandis qu'en 1914, cette répartition descend à 27,45 %, en 1915 ;i 24,62 "0 et en 1916 à 19,51 ,%. On est arrivé ainsi ;'i appliquer les 3/4 de ces bénéfices à des amortissements, à l'achat et à la construction de nouvelles unités et à augmenter les réserves, qui dans l'ensemble étaient, fin décembre dernier de plus de 100 millions contré seulement" 21 millions de florins en 1913. Ces chiffres prouvent la belle situation de l'armement commercial hollandais et la richésse que directement ou indirectement, cette industrie rapporte au pays. Bantjes Consolidated. on .innonce de Londres que la production d'or de cette société a été très minime pendant le dernier trimestre. Cette situation empêche de réaliser pour le moment le nouveau plan financier projeté. Banque Centrale de valeurs de Chemin de fer à Berlin. — Capital actions 7 1/2 millions de mark et 23 1/2 millions de mark obligations. Les bénéfices ont été, en «916, moins importants encore qu'en 1915, ce qui n'est pas surprenant, vu la situation actuelle. Le bénéfice net, qui avait été de 1.160.000 mark en 1913-14, est tombé, en 1916-17, à 320.000 mark : le dividende n'est cette année que de 5 %, contre 6, 8 1/2 et 8 I'2 les-années précédentes. Bethlehem Stee! Corporation. Le Conseil d'administration vient d'être autorisé à' émettre un milliard de dollars d'actions privilégiées 8 % dont la moitié restera momentanément encore à la souche. Berghau und Hutten Friedrichshiitte, à Herdorf. Cette société minière et métallurgique ;i clôturé son exercice 1916-17 par un bénéfice net de 3 millions de mark, contre 2.683.000 mark l'an dernier. Il sera proposé aux actionnaires un dividende de 25 %, contre 20 % l'annéè dernière et 8 % il y a deux ans. Ford Motor Company. -- A maintes reprises nous avons entretenu nos lecteurs de cette puissante fabrique d'automobiles. Le 19 mai dernier les usines Ford avaient- achevé complètement « en un jour » 34% voitures ! La production totale de mai a été de 83.616 voitures, contre 55.979 seulement en mai 1916. Les cinq premiers mois de cette année ont vu sortir des ateliers 311.933 voitures. Le bénéfice net d'une voiture n'est que de 21 S, ce que la direction trouve trop minime, il est probable que les prix vont être augmentés. Il y a 37.000 employés chez Ford, et. il compte avant fin d'année arriver à 50.000. ' Anciens établissement De Naeyer, Wifllebroeck. —- Les comptes de l'exercice 1916/1917, se soldent par un bénéfice de fr. 867.654,22, contre fr. 987.379,52 pour l'exercice antérieur. 11 a été consacré fr. 300.000 aux amortissements et, après prélèvement die l'annuité pour amortissement sur frais de constitution et d'émission, ainsi que de la prévision pour droits de patente, absorbant ensemble fr. 42.357,08, il reste un solde disponible de fr. 525.297,14 qui a permis d'attribuer un dividende de fr. 25 aux 19.200 actions privilégiées, contre coupon n. 10, d'affecter fr. 25.326,29 à. la réserve légale et de reporter à nouveau 19.970,54 francs. Nettingsdorfer Papierfabrik, Autriche). — Dividende 4 % plus un superdividende de 1 %. Koliner Petroleum raffinerie. — Dividende 30 %. Schodnica », A. G. fur Petroleumindiistrie. — Le dividende a été fixé à 13 % soit C. 65 par aetion. Schweizerische Riickversicherungs gesellschaft, à Zurich. — Cette compagnie portera son capital social de 10 à 20 millions de francs. Deutsche Kaliwerke, A. G., à Béanterode. — Divi dende 5%. Caisse Hypothécaire d'Egypte Société Anonyme à Bruxelles Messieurs les actionnaires sont convoqués en assemblée générale ordinaire le MARDI 18 SEPTEMBRE 1917. à 4 heures de relevée, au Siège social, 13, rue d'Arenberg, à Bruxelles. ORDRE DU JOUR : 1° Rapports du Conseil d'Administration et du Collège des Commissaires ; 2° Approbation du Bilan et du Compte de Profits et Pertes (exercice 1915 el 1916) ; 3° Décharge ù donner aux Administrateurs et aux Commissaires ; 4° Nominations statutaires. Pour être admis à cette assemblée, Messieurs les actionnaires auront à se conformer à l'art, 34 des statuts. I.k Consrii. n'Administration.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires behorende tot de categorie Financieel-economische pers. Uitgegeven in Anvers van 1858 tot 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Periodes