Antwerpen's havenblad

336 0
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1914, 09 Mei. Antwerpen's havenblad. Geraadpleegd op 04 juni 2020, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/8s4jm2460m/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

1ejgr N9 6 SAMEDI A MAI «IQ1A ZATERDAG MEl |glT LE NUMERO «Af. HF.T NTIMMEl «Si ANVERS MARITIME ABONNEMENTS: ABONNEMENTEN : ..... . . POUR LA PUBLICITE : Organe hebdomadaire paraissant tous les samedis. Weekblad versclujnende elken Zaterdag" S'adresser au bureau du Journal. /frs. 5.— Les articles signés engagent leurs auteurs. y per jaar Administration et Rédaction : Rue Rouge, 44. lîeheer en Opsteiraad : Roodestraat, 44. Les manuscrits ne sont pas rendus. Nederland ""per" jàar' ! ! ! ! ! ! jfrs. 6.50 TELEPHONE 1990. ANVERS — ANTWERPEN TELEFOON 1990. VOOR AANKONDIGINGEN : Ftr nSer • un an 1 f ^'c'1 wen''en ^et bureel van het blad. Buitenland •"pc" iaar ifrs> LONDON : Fleet Street. HAMBURG : VVilhelmstrasse. ROTTERDAM : Wijnhaven, 18. De schrijvers blijven verantwoordelijk voor hunne p kronijken. Handschriïten blijven onzen eigendom. La Norvège - Le Cap Nord - Le Spitzberg L'île des Ours. s m i Lo Cap N«rd. h :î nrnf'i I •- La Banquise. I Groupe de passagers i ... p- — /n >X-v'j Tr' h WM Passagers de la ligne B. et N. au lac de Troldvand La cascade des Sept=Sœurs I Geirangerfjord. C'est un voyage d'enchantements indicibles, qu'une croisière au grand Nord, à l'archipel merveilleux qui confine à la banquise éternelle. Comment redire la splendeur effarante de la première vision de la côte sud du Spitzberg, lorsqu'un matin 011 voit surgir de l'océan polaire, cette côte aux pointes multiples de dia- Typo de Lapon niants, découpée sur l'azur des cicux, ci environnée des écharpes de nuées polychromes. On dirait d'un paysage lunaire, d'une contrée morte depuis des millénaires, et sur laquelle se joueraient, silencieuses el-les-memes, les pius resplendissantes îee-ries au soleil. Uetce un pression se confirme encore, plus rêxlécnie, plus pratonde, et tout aussi émouvante, quand une excursion à l'intérieur de 1 ±ce rjord permet aux touristes de leuilieter a coups de ciseau et de maillet les restes des grandes torêts de l'époque miocene, qui constituent ce que iNorûensKjoid appelait ses nerbiers iossi-les.1 erre morte, terre stérile, le Spitzberg, semble un grand iantôme qui sort de la nuit pour resplendir un instant au soleil d'été. Les croisières organisées par les deux grandes Compagnies norvégiennes : La Compagnie Bergenske, de LSergen et La Compagnie Norden-Fjeldske,de Trondh-jem, habituellement désignées sous le nom de« Ligne 13. et N » ont ouvert ces merveilles aux Touristes. Ces croisières en Norvège, au Cap Nord, au Spitzberg et à la Banquise, sont le résultat de l'expérience de nombreuses années et de l'étude approfondie des conditions spéciales des voyages en Norvège et dans les régions arctiques. Elles combinent le charme d'une visite détaillée aux fjords de la Norvège et au Cap Nord, à la sublime beauté d'une croisière au mystérieux Spitzberg et à la Banquise Polaire. Les steam-yachts des Compagnies, si luxueusement installés, et particulièrement : Le (( Vega » et le « Kong Harald « ont été spécialement construits pour ia navigation dans ces mers et dans ces fjords. Leur dimension leur permet l'accès des chenaux les plus étroits et d. s re-ti.uts les pins intéressants des mers intérieures.Les officiers et les hommes qui forment l'équipage sont Norvégiens, ils sont nés et ont élevés sur ces côtes, et leur connaissance de la contrée est inappréciable, à tous points de vue. lue charme d'une croisière en Norvège sur un navire des Compagnies B et N est encore augmenté par l'excellence de l'installation. Les cabines sont bien aérées, les salons et fumoirs confortables, la cuisine est égale à celle d'un hôtol de première classe. Les Compagnies sont persuadées que le programme de cette année remportera auprès de leurs clients le même succès qu'ils lui ont toujours fait jusqu'ici. Aucun effort ne sera épargné pour dépasser encore, si possible, l'excellence des arrangements des années précédentes.Voici d'ailleurs le programme général de la croisière B et N" en Norvège et dans les régions arctiques, pour cette année : De Newcastle, Anvers ou Hambourg au Spitzberg pour voir le Soleil de Minuit. On visite les villes de: Bergen, Types de Lapons, Molde, Trondhjem : Le Fjord de Har-danger, le Fjord de Sogne, le Fjord de Naero, le Fjord de Geiranger, le Fjord de Lyngen, les Fjords des Kaftsund et des Trolds, la Vallée de Flaam, le Superbe Laatctos, le lJic de Stallienn, le délicieux Komsdal, le Tunnel de la Montagne Torgliatten,les îles Lofoten ;Trom-60 et Hammertest : Le Cap Nord, l'Ile des Ours, les Fjords et Glaciers du Spitzberg et la Banquise qui détend les approches du Foie Nord. Cette croisière est absolument unique. Aucun autre programme de vacances n'offre un lot d'attractions si bien compris et •renfermé dans un laps de temps aussi court, li offre ce que la JNorvege et l'Océan Arctique offrent de plus beau. L'itinéraire comprend Jes Fjords, les chutes d'eau et les glaciers de l'Ouest de la Norvège. Il comprend tout ce que fait voir une croisière du Cap Nord : Le soleil de minuit, le Cap Nord, les merveilles du Nord-Ouest de la Norvège au nord de Trondhjem, les Lofoten, les Lapons et leurs rennes, les montagnes fabuleuses et les îles du Nordland. Le programme du voyage dans l'Océan Arctique est particulièrement remarquable. La route conduit au travers des Fjords de glace et passe les étincelants glaciers du Spitzberg. Elle touche aux stations polaires où se fait la pêche de la baleine et aux terrains de chasse. Elle mène toujours vers le Nord jusqu'à ce que le Cap Nord du Spitzberg soit laissé en arrière, les vaisseaux poussent directement vers le Pôle, et ne virent vers le Sud que lorsque les effets du Gulf Stream disparaissent, et que la muraille des glaces polaires empêche d'aller plus loin. La route vers le Nord s'arrête à environ 10 degrés du Pôle Nord. Le point caractéristique de la croisière B et N du Spitzberg est que deux steamers font route ensemble. Ceci est très important pour la croisière de l'Océan Arctique. Agants généraux : G. de KEYSER & Cîe 6, Canal St. Pierre, ANVERS VWWWWi iCMOS Les Travaux de l'Escaut Une seconde réunion a eu lieu samedi au département des travaux publics, au sujet de la question des travaux maritimes d'Anvers. étaient présents : MM. les ministres \'an de Vyvere et ±ielleputte, ivt.ie Dourg-niestre De V os, :ViiVi. les échevms Al-breclit, Strauss et Cools, MM. les représentants Franck et Royers. Assistaient à la réunion MM. les ingénieurs en cnet jbouekaert et De W 111 ter et iU. le directeur Gyseiynck. ives négociations onc porté successivement sur le territoire a incorporer à la ville d'Anvers, sur les installations a reprendre, sur les terrains à ceuer en propriété à l'administra tion communale, sur les quais à construire en rrviere, sur i intervention de 1 Mitât dans le prix de l'écluse du Kruisschans. 1/entente a pu s'établir sur la plupart de ces questions. .Les points restés en suspens teront l'objet d'une nouvelle réunion à bref déiai. On peut considérer qu'un accord général ne tardera pas à intervenir. t outes les mesures sont prises pour que la mise eu exploitation des deux nouvelles darses ne soit retardée en rien. A l'issue de la réunion, les personnalités qui y avaient pris part ont été retenues à déjeuner par M. le ministre de l'Agriculture et des Travaux publics. Les Travaux du port d'Anvers M.Albert Maurey présente dans «l'Action Economique » les observations suivantes au sujet des travaux d'agrandissement aux ports d'Anvers et de Rotterdam : La cité hollandaise vient de commencer la construction de l,i00 mètres de murs de quai en eau profonde pour accostage direct des plus grands navires. Ces travaux sont confiés à un entrepreneur belge, bien connu pour l'énergie avec laquelle il mène ses chantiers. Jusqu'à présent, le port d'Anvers lirait de ses quais un avantage considérable sur le port de Rotterdam et cette fois notre port se trouve attaqué dans une de ses principales sources de richesse. Nous ne voulons pas dire qu'Anvers est perdu mais, sûrement, il est menacé : il est trop tôt pour dire si cette menace est grave et daugéreuse ou non. Toutefois, étant connu l'esprit de suite qui règne à .Rotterdam ,et qu'on ferait bien d'imiter en Belgique, il est à craindre que si les édiles néerlandais se sont lancés dans cette voie, ce 11'est pas pour s'y arrêter, inous croyons savoir que les 1, i UU premiers métrés de murs de quai seront suivis, à bret ué-lai, de la construction d'un deuxieme tronçon prés de deux fois aussi long et qu'un troisième tronçon est a i etuut. C'est la la principale aiueruice entre ce qui se prisse ici et en Hollande. On a cru, chez nous, qu en promettant la mise en aaj udicatiou d'un travail au mois de deceniDre au lieu de la mettre au mois de janvier suivant, u on gagnait du temps », mais ce n ^st pas en iii._Lt.aixt çà et ta ta main à l'ouvrage qu'on pourrait arriver a donner au poi'l u nu.tu un développement rationnel cl uaiiuwii.e av'.ec les oesoins du commei.ee. ri îaudrait un pian d'crisenipk, cunçu d'après une idée oien pia^ue cl Dieu étudiée, et ceci manque. J On dira : il existe un pian d enseiiiDie. Sans doute, niais d auoid a est me.ve^«*a-Die, pour le mument et pour un ai-.na noinore d années encore, dans la piuS grande partie de son étendue, et en second lied, quand tes parties exécutaDies viennent entre les mains des cneis d entreprises enargés de les réaliser, on voit apparaître immédiatement des ODjections extrêmement graves et que les personnes responsables des projets ne parviennent pas à renverser. La sécurité des navires Le ministre de la marine a déposé sur le bureau de la chambre un projet de loi sur la sécurité des navires. D'essor que la marine marchande doit prendre en Belgique ,l'amélioration rapide du matériel et son rajeunissement constant, l'intérêt majeur qui s'attache à la transformation de la pêche maritime sont autant de facteurs qui militent en faveur d'une loi de sécurité. Il importe, eu effet, d'assurer sans retard au pavillon belge les traitements favorables que des conventions de réciprocité peuvent lui octroyer et de consacrer par des constatations officielles le bon renom dont jouissent nos armements. D'après le. projet, aucun navire belge ou étranger ne pourra prendre la mer d'un port belge ou naviguer dans les eaux maritimes belges, et aucun navire belge ne sera autorisé à naviguer s'il n'est pourvu d'un permis de navigation délivré conformément aux dispositions de la loi.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Antwerpen's havenblad behorende tot de categorie Financieel-economische pers. Uitgegeven in Antwerpen .

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Periodes